Interview d’Antoine Saint-Cricq

dimanche 2 août 2020 par Leon

Forum de discussion en bas de page.

Bonjour amis et amoureux de l’AS Lagny Rugby !
Avouez que le temps est bien long et que le wiki-coca du dimanche soir et la douce voix de Monique vous manque ! Plus que quelques semaines à attendre….
On va essayer d’en apprendre un peu plus sur chacun de nous.
Aujourd’hui nous allons lire la prose du couteau-suisse de 34 kilos…

Nom : SAINT-CRICQ
Prénom : Antoine
Surnom : Lacricq
Postes : C’est aléatoire mais souvent à l’infirmerie ces derniers temps. Malgré mon physique de trombone le 2 ou 6-7 me plaisent énormément.
Âge : 29 ans
Métier : Remodelage de corps humain et créateurs de sportifs de tous profils.

JPEG - 34.8 ko
  • Allez présente toi rapidement !
    Lacricq, je suis arrivé au rugby par hasard il y a 18 ans car un dirigeant du club a payé l’apéro à mon papa pendant que j’essayais le rugby. Un cocard plus tard, je prenais ma 1re licence à Lagny pour ne quitter le club que pendant 1 an, pour effectuer mes études où je suis parti jouer à Villeurbanne au Rhône Sportif.
  • Explique nous ton secret pour perdre du poids à chaque vacances d’été alors que tu vas en Bretagne...
    C’est une recette de grand-mère mais pour cet interview je veux bien la révéler au grand jour. C’est du beurre salé sous toutes ces formes : crêpes, gâteau breton, kouign amann, arrosé avec de la bière ou du cidre et surtout du cochon pour le côté léger ! Important : ne jamais manger de légumes mais que de la pomme de terre. Régime testé et approuvé avec perte de 5 kg sur un été.
  • Quel est le match de Lagny qui t’a le plus marqué ?
    Je vais rejoindre mexicain en parlant du match contre Vincennes chez eux. Ils sont favoris car à domicile et plus costaud. On arrive à les faire douter jusqu’au bout et une magnifique générale pour clôturer ce match à un point derrière eux.
  • Quel est ton meilleur souvenir à Lagny ?
    Choisir un meilleur souvenir est difficile à dire car chaque saison est différente. Cela se mélange entre les équipes jeunes avec une vraie école de vie et la rencontre de copains qui sont toujours là. Des éducateurs qui nous guidaient dans la voie de la sagesse (Yoyo qui fait l’hélicoptère et d’autres exemples éducatifs sportifs que j’ai pu avoir ! merci aussi Pascal Spiga...) Des seniors qui nous apprennent le métier : l’arbitrage de touche de Léon qui peut permettre de gagner un match, les coups de boules de bienvenue de Laboule, les poires de Martial et Lafon, les Wallis et leur culture du cochon/whisky avec Tobie, la technique de frappe chirurgicale de Steph Neil et tant d’autres…
    C’est aussi se sentir entouré de gars géniaux qui t’aident à tenir debout quand ce n’est pas facile. Et maintenant de jouer avec des petits puceaux que j’ai entraîné et à qui j’ai essayé de transmettre les valeurs de ce club familial ; c’est bien plaisant !
    Donc en résumé le meilleur des souvenirs à Lagny ; c’est d’avoir accompagné mon père boire une bière au club house pour au final y découvrir cette belle famille de l’ASL.
    JPEG - 25.3 ko
  • Et ta plus grosse frustration/déception à Lagny ?
    Ma plus grosse frustration est purement personnelle… c’est de ne pas avoir pu jouer les matchs de la montée, mais il faut croire que c’est un signe car à chaque fois on monte donc pas de regret.
  • Raconte nous ta meilleure troisième mi-temps ?
    Ma meilleure troisième mi-temps c’est un retour en bus de Dourdan lors de ma première année senior : un bel apéro prolongé d’une fête wallisienne organisée par Tobie… mais plus trop de souvenirs.
  • Avec quel joueur tu ne voudrais surtout pas être confiné ?
    J’aurais surtout bien aimé être confiné avec Doc ! Il doit bien faire à manger en connaissant son amour des bons produits et en voyant son ventre !
    Et puis je rajouterais bien Huyge aussi… il est trop intelligent !
  • Si tu devais associer une chanson à l’AS Lagny ?
    « Mais non mais non l’ASL n’est pas mort » chanté à pleins poumons après des matchs victorieux… (ou pas !)
  • Ton mot ou expression qui te fait penser à Lagny ?
    Force et Robustesse car on m’a toujours dit que si tu n’as pas de physique, j’espère au moins que t’as des couilles !
    JPEG - 15.5 ko
  • Tu as un peu endossé le rôle de préparateur physique depuis quelques temps ; ça te plaît de les faire souffrir ? Qui est le + fainéant ?
    C’est une belle découverte ! Je prends énormément de plaisir à les voir souffrir et surtout à les voir revenir pour les plus courageux ! Physiquement je ne sais pas ce que l’on a gagné mais certains ont fait preuve d’énormément de mental alors que ce n’était pas gagné d’avance. Aucun fainéant parmi ceux qui sont venus même si certains ont sorti la traditionnelle excuse de la blessure pour éviter la séance mais ont quand même pu faire le toucher post physique  mais félicitations aux courageux surtout ! On a également pu voir des entraîneurs en grande forme 😁
  • Quelle personne (joueurs/anciens/dirigeants/supporters, ...) souhaites-tu pour la prochaine interview ?
    Je transmets le flambeau à un de mes nombreux compagnons de route el condor espagnol : Nicolas-Eric Varenne.




Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques | info visites 824682

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site créé par Jean-Luc Friez

Creative Commons License Valid XHTML+RDFa 1.1

Visiteurs connectés : 7