Interview de Nicolas-Eric Varenne

jeudi 1er octobre 2020 par Leon

Forum de discussion en bas de page.

Bonjour amis et amoureux de l’AS Lagny Rugby !
Oui oui oui ça fait longtemps que vous l’attendiez celle-là !
Tendez bien l’oreille pour lire ce que le petit Garenne a à nous dire....

Nom : Varenne
Prénom : Nicolas-Eric (mais pourquoi ?!)
Bonne question, il faut savoir que ma mère est espagnole, et elle ne savait pas qu’à l’état civil le premier et le deuxième prénom doivent être séparés par des virgules, du coup elle a mis un tiret... Et j’ai hérité d’un prénom composé qui ne doit pas être très répandu !
Surnom : La Garenne, l’Espagnol
Postes : 14 ou 15, pour remonter la moyenne d’âge des 3/4
Âge : 30 ans tout pile, ça commence à grincer après les matchs
Métier : Commercial dans le tourisme

  • Allez présente toi rapidement !
    JPEG - 66.8 ko

    Merci avant tout pour la passe mon Lacricq, heureusement que tu l’a pas faite avec le pied celle-là, sinon je n’aurais rien reçu 🙂
    Je suis arrivé au rugby à Lagny à 15 ans, club que je n’ai plus quitté depuis ! J’ai bien vécu grâce à ce sport qui m’a également fait connaître mes meilleurs amis. Bon ça m’a fait perdre aussi quelques neurones entre les coups de boules de Laboule et les pétages de glaçons, mais il faut croire que j’aime ça !
    Je prends plaisir à jouer dans ce club, et quand je n’ai pas pu jouer, j’ai entraîné la B pour arriver à une finale d’IDF PH (#laBchampionnedeFrance ).

  • Raconte-nous cette petite histoire d’oreille fragile... ça va plaire !
    Rien à voir avec le rugby, mais il y a quelques années j’ai perdu l’usage d’une oreille ; une histoire de passage par une fenêtre lors d’une soirée trop arrosée….
    Par chance, je suis juste devenu sourd d’une oreille, ce qui m’a empêché de jouer un certain temps mais qui m’a permis de filer un coup de main à la B pour une belle épopée !
    Par contre, depuis que je suis revenu sur le terrain, si on m’appelle sur ma gauche je ne fais pas de passe, j’entends pas ! Ou alors j’aime juste garder la balle !
  • Quel est le match de Lagny qui t’a le plus marqué ?
    Ça n’est pas tellement un match mais plutôt les belles confrontations que nous avons eues sur plusieurs années, où on savait qu’à chaque fois ça risquait d’être compliqué : Clichy, Limay, Garches, ...
    Ça devenait du rugby solide, on peut le dire comme ça… pas de grandes envolées mais une chance sur 2 d’en ramasser une à chaque prise de balle !
  • Quel est ton meilleur souvenir à Lagny ?
    JPEG - 42.9 ko

    Souvenir malheureux car c’est une défaite : c’est la finale d’IDF contre Montesson en tant qu’entraîneur avec la B, et toute la saison qui allait avec !
    Un super niveau, un sacré groupe de joueurs, on a même dû sortir des mecs de la feuille, c’est assez rare !
    Et pour finir un tour à la fontaine de Lagny, c’était une finale perdue certes, mais une finale quand même !

  • Et ta plus grosse frustration/déception à Lagny ?
    Une autre histoire de finale perdue, celle de ma première année de senior, en PH avant la remontée en honneur (saison 2008-2009...?).
    Une super année où on découvre le rugby en senior avec les potes de juniors, en jouant avec de vieux briscards aux oreilles décollées, où on obtient notre montée sur le championnat, avec la finale d’IDF à la clé ; contre GTO.
    J’aurais bien aimé gagner un titre pendant ma carrière de joueur ! Bon je ne désespère pas !
  • Raconte nous ta meilleure troisième mi-temps ?
    Impossible, je m’en souviens rarement !
    Même si celle contre Clichy à domicile sur la saison où on perd contre GTO, j’en garde un très bon souvenir. Même Abraham, le fiston de Léon était là !
  • Avec quel joueur tu ne voudrais surtout pas être confiné ?
    Rémi Charavin, je l’aime beaucoup mais il ronfle plus fort que moi, et puis en plus il parle et il pète en dormant.
  • Si tu devais associer une chanson à l’AS Lagny ?
    Sans hésiter : Fanchon ! A chanter avec notre chef scout Étienne (et Mamelle aussi quand j’ai la flemme de crier).
  • Ton mot ou expression qui te fait penser à Lagny ?
    JPEG - 14.2 ko
  • On sait que tu as entrainé la Réserve il y a quelques temps. Ça ne te manque pas trop de gueuler sur les joueurs ? Que penses-tu des futurs coachs de la réserve ?
    Ça ne me manque pas de gueuler sur les joueurs, vu que je continue à le faire sur le terrain. Je dis que c’est parce que je suis à moitié sourd mais en vrai j’aime bien ça !
    La réserve ne pouvait pas rêver mieux comme entraîneurs : La boule, qui montre qu’il roule toujours (attention aux coups de boule de la boule pour gagner sa place le dimanche), Lafon qui est devenu papa et qui est plein de sagesse (même si quand il se faisait tirer les cheveux il n’était plus du tout sage !), le tout chapoté par le Managueur Martial, le phœnix qui saura bien débriefer en 3e mi-temps !
    Avec ça on peut relancer …. #laBchampionnedefrance.
  • Quelle personne (joueurs/anciens/dirigeants/supporters,...) souhaites-tu pour la prochaine interview ?
    Je ne peux nommer qu’une seule personne, une légende de ce club qui nous suit depuis toujours : Monique !
    Sûr qu’elle saura donner de la voix !




Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques | info visites 922888

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site créé par Jean-Luc Friez

Creative Commons License Valid XHTML+RDFa 1.1

Visiteurs connectés : 5