LE LAGNY DU RUGBY N°19 - 21 janvier 2001

archives Sylvain Martinez

dimanche 21 janvier 2001 par Jean-Luc , Sylvain Martinez

Forum de discussion en bas de page.

Le n°19 du « LAGNY DU RUGBY » du 21 janvier 2001 et son « édition spéciale ».

A voir également les autres numéros dans la rubrique Publications du club.

LAGNY SE RACCROCHE

Edito

JPEG - 357.1 ko
2001 01 21 n°19 1

Les voeux du président
Chers lecteurs du petit journal.
Un siècle s’éteint, une nouvelle ère commence pour notre club, toujours jeune malgré ses 94 printemps !
Les dernières saisons ont consolidé les fondations de l’ASL., les prochaines, et c’est mon voeux le plus cher, nous propulseront vers d’autres cieux.
Le mois de janvier est toujours propice aux bonnes résolutions, aux souhaits les plus secrets, aux rêves les plus fous. Alors rêvons donc à une équipe senior évoluant en nationale 1 devant 2000 spectateurs dans un stade f1ambant neuf, à nos jeunes, épinglant le Stade Français à leur tableau de chasse, ou à nos 250 gamins de l’école de rugby gambadant sur le pré, sans oublier évidemment nos féminines, charmantes et déterminées, accédant à leur premier championnat de France.
Alors pour 2001, rêve ou réalité ? Gageons que l’envie et la passion, partagées par tous, joueurs, éducateurs, supporters et dirigeants, nous permettront d’avancer vers nos rêves.
En attendant, et pour conclure, je vous souhaite à tous une très bonne année.
Frédéric By, Président de l’ASL.


Reprise tonitruante pour l’ASL qui a commencé le nouveau siècle par deux victoires à l’extérieur, lui permettant ainsi de s’accrocher au peloton de tête !
Rassurantes aussi la prestation de la réserve qui s’impose avec brio face à Chilly-Mazarin.

Deux matchs, deux victoires, et avec la manière en plus !
Voilà qui laisse entrevoir un hiver chaleureux, et qui promet un printemps ravageur. Mais ne nous emballons pas trop. Certes nous avons gagné à l’ACBB, mais la seconde victoire l’a été aux dépends d’une petite équipe de Chilly-Mazarin, diminuée par de nombreux blessés. C’est aujourd’hui contre le leader de la poule que doit avoir lieu la vrai confirmation, tant pour la première que pour la réserve.
En attendant, revenons un peu sur le dernier match de l’ASL. Après une nette victoire de la B, sur le score sans appel de 18 à 0, les protégés du coach Jean Miss ont fourni une prestation correcte, malgré une entame de match hachée par de trop nombreuses pertes de ba1le. Puis, bien appuyé sur un pack perforant, l’ASL a enfin trouvé la faille par Léonid Kusmin, et Jonathan Bonnet (2 fois).
Après la pause, c’est sur un de ses nombreux temps de jeu que l’équipe touchera en terre promise, par l’intermédiaire de Sylvain Martinez, replacé au centre de 1’attaque pour l’occasion. Le score de 23 à 0 reflétait la physionomie du match. Un dernier sursaut d’orgueil des locaux envoya le 3e ligne aile à l’essai, histoire de ne pas être « Fanny ».
Une belle performance qu’il faudra renouveler dès cet après-midi, face à Joue les Tours, tout simplement classé premier de la poule ! Pour souhaiter une bonne année à nos fidèles supporters...

Classements

Nationale 3. poule 3
EQUIPE A

Rg.ÉquipePtsJGNPG.A.
1 Joué les Tours 32 13 9 1 3
2 A.C.B.B. 31 13 8 2 3
3 Romorantin 31 13 9 0 4
4 Guéret 30 12 9 0 3
5 A.S. Lagny 28 13 7 1 5
6 Orsay Université 25 13 6 0 7
7 Sancerre 24 13 5 1 7
8 Noisy-le-Grand 24 12 6 0 6
9 Massif Central 23 13 4 2 7
10 Chilly-Mazarin 20 12 4 0 8
11 Orléans la Source 20 12 4 0 8
12 Rueil-Malmaison 16 13 1 1 11

EQUIPE B

Rg.ÉquipePtsJGNPG.A.
1 A.C.B.B. 37 12 11 0 1
2 Noisy-le-Grand 32 12 10 0 2
3 Romorantin 31 13 9 0 4
4 Joué les Tours 27 13 6 2 5
5 Sancerre 26 13 6 1 6
6 A.S. Lagny 25 13 6 0 7
7 Massif Central 23 13 5 0 8
8 Orsay Université 23 13 5 0 8
9 Orléans la Source 21 12 4 1 7
10 Guéret 21 12 4 1 7
11 Rueil-Malmaison 20 13 4 0 8
12 Chilly-Mazarin 17 12 2 1 9

Les autres matchs de la poule

JPEG - 323.4 ko
2001 01 21 n°19 2

A.C.B.B. - Noisy-le-Grand
Sancerre - Guéret
Romorantin - Rueil-Malmaison
Orsay-Université- Chilly-Mazarin
Orléans la Source - Massif Central

Les résultats des jeunes

Samedi 13 février 2001
École de rugby Tournoi triangulaire

AS LAGNY contre CORBEILAS LAGNY contre NOISY ASPTT
Poussins : 5 à 5 5 à 10
Benjamins : 5 à 5 5 à 5
Minimes : 0 à 7 14 à 24

Cadets : Cadets Nationaux A : Bobigny - Lagny/Chelles : 29 à 10 Cadets Régionaux : Conflans - Lagny/Chelles : 38 à 0
Juniors : Lagny/Chelles - Noisy le Grand : 10 à 7.

Les joueurs

Bertrand OLANIER dit « Bébert »
26 ans 1m82 88kg
Poste : 2e ligne de poids
Prof. : Chef des copains à la SNCF
Particularité : Capitaine de la « Fire-team », ce deuxième ligne de poche incarne le rugby moderne...

Xavier ROSELL
24ans 1m72 81kg
Poste : dans la cage
Prof. : déserteur
Particularité : On le savait parigo, catalan, alcoolo, désormais il est aussi kosovar, adjudant et pizzaïolo....

Patrick AUGER
31 ans 1m76 92kg
Poste : 1re ligne
Prof. : conducteur RATP
Particularité : Depuis qu’il a changé de sac, il s’est vu propulsé jusqu’au banc des remplaçants de la 1re.

Georghe DINU
38 ans 1m84 94kg
Poste : 3e ligne
Prof. : en asile politique
Particularité : En panne de rotule pendant de longues semaines, la tondeuse à gazon est réparée !

Calendrier

JPEG - 421.9 ko
2001 01 21 n°19 3

Félicitations.
A vous messieurs, qui avez eu le courage et l’audace de tomber autre chose que la chemise. Il fallait le faire devant l’objectif pour fêter le nouveau siècle.
Félicitations, et que le meilleur reste à venir, rugbystiquement parlant bien sûr...
Coco, le 6 janvier 2001.

A ce sujet, la rédaction du journal se permet de rajouter quelques mots à ces adorables paroles d’une de nos supportrices préférées : « Il reste des calendriers 2001 ». Pour tous renseignements, s’adresser à Sèb Loste ou à Cyril Ducrot.
Calendrier 2001 : 50 francs
(moins cher et beaucoup plus beau que celui du Stade Français).

Exotisme

Voici enfin quelques nouvelles de notre ami Serge Lardy, parti à la Réunion depuis moins d’une année.
Depuis, on a tout entendu sur son cas. Certains ont longtemps prétendu qu’il était au fond du trou. S’agissait-il du trou noir dans lequel il avait pénétré le soir du jour de l’an 2000 ? D’autres avançaient l’hypothèse d’une fulgurante reconversion à la tête d’une des plus grandes entreprises réunionnaises en relation avec la métropole : le réseau d’approvisionnement de Madame Claude !
Dans le doute, une première équipe de reporter avait été envoyée sur place pour retrouver la trace de notre voyageur. Ils nous en avaient ramené des nouvelles rassurantes et des photos splendides d’un Lardy rayonnant, faisant même bonne figure dans les colonnes de la presse locale.
Depuis, plus un signe. Certes il y eu cette bouteille retrouvée récemment sur la plage de Palavas par le jeune Jonathan qui finissait son château de sable, et ce message sur lequel il était écrit « ferme ta gueule ». Etait-ce un appel de Serge Lardy destiné à son ex-ami Jacques Petey, ou était-ce tout simplement un message pour celui qui l’a trouvé, de la part de toute son équipe ?
Pas de réponse...
Mais soudain, alors que l’on croyait sa race éteinte, on vit réapparaître notre dinosaure local : Balou ! Et d’où arrivait-il ? De l’île de la Réunion justement. Alors pour ceux qui veulent des nouvelles de notre ex-entraîneur, le grand Sergio, vous n’avez qu’a demander directement à l’infortuné fils de Yo !
Cependant, pour ceux qui en douterait encore, voici la preuve que Serge est fort estimé là où il se trouve, puisque vous pourrez l’apercevoir sur cette coupure de presse, au côté de Jean Claude Skréla !
Il nous a même dédicacé ce document (en haut à droite) : « Pour l’ASL, un homme modeste. »

Retour aux sources

JPEG - 337.9 ko
2001 01 21 n°19 4

Le règlement de la Fédération Française de Rugby autorise tout joueur qui désire annuler sa mutation de début de saison pour retourne dans son club d’origine doit le faire avant le 31 décembre.
C’est ce qu’a fait notre pilier de comptoir Tony Rosell qui, après avoir commencé la saison chez nos voisins de Noisy le Grand, a décidé de faire un retour aux sources. Certes, pour le moment, il n’a retrouvé que la source du club-house : le fût de 50 litres. mais il a tout de même repris l’entraînement et a joué une mi-temps en B à Chilly-Mazarin.
Il a même poussé son engagement pour le club jusqu’à faire partie de l’encadrement des cadets, dirigé par Sylvain Martinez, son compère de quelques péripéties...
Il faut croire qu’il avait le mal du pays, le Tonton ! Et puis le petit Xavier est revenu de la guerre (on ne lui a pas dit qu’il était allé las-bas alors que la guerre était finie, comme çà il se prend pour un héros). Alors il fallait reconsolider les liens familiaux.
Mais la vrai raison, elle est ailleurs. Vous ne trouvez pas bizarre que l’arrivée de Tony coïncide avec l’arrivée du nouveau club-house. Et oui ! On lui a promis une ambiance chaleureuse, des troisièmes mi-temps arrosées et des repas d’avant match forts copieux. Voilà la vérité !
Alors soit le bienvenue au club Tonton, ... ton club !
Porte fièrement nos couleurs et sois en digne ! Tu en sortira grandi (et non pas grossi pour une fois !)

Étoile des neiges

Depuis la fin du siècle dernier, notre amie Coco est en exil au milieu des Alpes. Responsable d’un centre de vacances pour l’hiver, elle suit à distance nos exploits dominicaux :
« Deux absences, deux victoires ! Merci les gars d’attendre que je ne sois plus là ! Malgré tout, même loin de vous, là, dans un coin perdu des montagnes où j’attends mon petit savoyard, je porte les couleurs de l’ASL.
Il n’y a rien qui vous remplace, le dimanche après midi, ni même après minuit. Alors les filles, s’il se passe quelque chose, surtout n’oubliez pas de me raconter. Je demande aux filles car vous les mecs, pour tout raconter c’est pas encore çà !
Au printemps, je reviens au hameau, parmi les clochettes du troupeau, en rêvant de porter bien haut les couleurs du propos. Alors gardez vos plus belles victoires pour plus tard, que je puisse les admirer, et mieux les
apprécier...
Coco. »

Sponsor
Cette rubrique est consacré aux sponsors de l’A.S. Lagny, qui par leur gentillesse et leur dynamisme, participent à la vie du club. A chaque édition, nous essayerons de vous présenter un des ces partenaires, afin de mieux rassembler la grande famille de l’A.S.L. Aujourd’hui :

Natures et Paysages
71, rue Ampère
77400 Lagny sur Marne
tel : 01 60 07 30 77
fax : 01 64 30 65 82
Créations Espaces Verts
Entretien de Parcs et Jardins ...


Edition spéciale

Joyeux anniversaire

JPEG - 423 ko
2001 01 21 n°19 5

A l’occasion de l’anniversaire de trois de ses membres, LagnyMation ne pouvait pas rater l’événement. Toute la rédaction su petit journal s’est mobilisée pour offrir à nos amis une édition spéciale, très spéciale... Dans ce numéro, vous allez découvrir Max, Yann et Cyril, comme vous ne les connaissez pas !
Pour commencer, voici une rétro sympa sur les moments marquants de l’enfance de Maxime. Inscrit dans la petite école maternelle de l’adorable petit village de Conches sur Gondoire, ils se montre très vite redoutable en affaires. Le cliché ci-contre témoigne de sa précoce aisance à dialoguer au téléphone. A 4 ans, il a déjà constitué un réseau gigantesque de futurs clients à qui il demande sans cesse : « tu veux gagner beaucoup d’argent ? »
Nous avons retrouvé sa maîtresse de l’époque, qui a insisté pour que l’on rapporte ses termes : « Max était un filou, il passait son temps à négocier. Il avait toujours une petite mallette pour porter son goûter et il était toujours tiré à 4 épingles. Une fois il avait fait un caprice pour garder sa cravate pendant la sieste ! »
Il était déjà mignon, et c’est avec succès qu’il allait de fiancée en fiancée, aidé en cela par une courtoisie très performante et par un sens du passage de pommade encore inégalé.
A 14 ans, au lieu de rêver à une belle 103 SP, comme la plupart de ses camarades, Max vise loin. Il préfère économiser pour s’offrir plus tard... un superbe cabriolet. Malheureusement, son engouement pour l’alcool ira jusqu’à dilapider sa fortune dans de nombreuses soirées d’allégresse.
Plus tard, sans jamais cesser de s’intéresser au monde des affaires, il entreprit de faire des études. Son sens de l’organisation fit fureur, surtout pour préparer d’énormes soirées étudiantes justement. Ce fut le temps de la débauche et de l’alcoolisme, sujet que nous abordons dans un autre article de cette édition !

Passons à nos chers amis les jumeaux ! Quoi de plus fort qu’une relation comme la leur ? Toujours ensemble, tour à tour chien et chat, et inséparables, ils ont tout de même progressivement développé leurs propres personnalités.
On les aperçoit ici, déguisés en Claude François, à l’occasion des fêtes de Noël. Notez comme ils ont déjà le sourire gracieux et le regard futé ! Turbulents, coureurs de jupons et éprouvant un désintéressement certain pour les mathématiques, leur carrière scolaire n’est pas restée dans les annales. par contre, dès le début de l’adolescence, ils relancèrent rapidement leur amour pour les voitures en entamant une collection inestimable de modèle réduit de chez Peugeot.
Influencés par des liens d’amitié très forts avec les copains du rugby, ils furent rapidement les figures de proue du groupe cadets puis juniors de l’AS Lagny. Voici en exclusivité le commentaire de leur entraîneur de l’époque, un certain Bibi : « des joueurs de qualité, très physiques, mais surtout avec un cœur énorme ! Toujours près à défendre un copain dans la merde. »
Nous verrons plus loin que ce sens du sacrifice n’a pas changé d’un millimètre depuis.

JPEG - 32.1 ko

Comme promis, voici la suite des péripéties de Max, devenu adulte, et démontrant un attrait certain pour la bouteille de whisky.
Tout a commencé un soir de victoire, avec les juniors de l’ASPTT, où il était entraîné par un certain Jacques Petey. En effet, après un match âpre, ponctué de plusieurs bagarres générales (la spécialité de cette équipe), Max goûta pour la première fois à une gorgée de ce liquide jovial, qu’il adopta comme breuvage de référence. Après une période difficile où il en buvait même au petit déjeuner, il décida de calmer le jeu. Mais le service militaire, puis surtout son premier poste de conseiller financier, eurent raison de sa volonté. max, acceptant les verres d’apéro par « obligations professionnelles », devint une véritable poutre de comptoir !
Sur cette photo, on le voit ivre mort, se laissant embrasser par un ami qui, à cette époque, demandait en mariage tout individu qui entrait en contact avec ses lèvres.
Sa résistance légendaire à l’alcool ne l’empêchera jamais pour autant de produire des prestations plus que remarquables sur tout les terrains de France. A suivre...

Revenons un peu sur la carrière sportive des frères Ducrot.
Après un passage remarqué dans les différentes catégories de jeunes de l’ASL, Cyril est aujourd’hui une pièce importante du pack de l’équipe première. Remarquable plaqueur, infatigable coureur, ce troisième ligne de talent souffre pourtant d’un manque de confiance de la part des différents entraîneurs qui l’ont côtoyé. L’explication qui nous a été donnée serait liée à une excroissance auriculaire qui le ralentirait fortement les jours de grand vent !
Observez sur la photo toute l’émotion qu’il dégage au moment de la Marseillaise, lors de sa seule sélection qu’il connu en équipe de France.
Quant à son frère Yann, il est le joueur le plus polyvalent du club tout entier. Malgré d’énormes moyens physiques, il rechigne régulièrement face à l’effort. Ailier pénétrant, centre perforant, ou 3e ligne têtu, il est capable de briller partout ! Il a également figuré en équipe première, où il a reçu un carton rouge lors de son premier match. Son dernier exploit il l’a réalisé sous les couleurs de la SNCF, en envoyant le pilier adverse au tapis dès la première reprise.
Gageons que ces glorieux combattants retrouveront rapidement la santé, car s’il y a bien une chose à laquelle ils sont habitués, c’est le service des urgences de l’hôpital.
A peine moins handicapés que J.P., leurs corps aux proportions irrationnelles sont de véritables objets d’expérimentations des techniques médicales modernes. Leurs articulations en papier mâché sont heureusement bien gardées par une musculature saillante, que vous pouvez facilement apercevoir dans le calendrier 2001 de LagnyMation.

Brillant demi d’ouverture, remarquable buteur, Max est le numéro 10 légendaire de l’ASL. Connu dans la France entière par l’intermédiaire d’une presse spécialisée toujours vouée aux exploits des buteurs, il a essuyé toutes les critiques et s’est affirmé essentiel dans cette équipe, résistant à de nombreuses tentatives de la part de joueurs voulant porter son maillot.
Repérant tout de suite ses qualités de sprinters, son entraîneur actuel l’a même essayé au poste d’ailier. max fut alors au sommet de son art !
Mais sa principale qualité reste son courage en défense. Avec son physique de déménageur, il affronte sans mal les monstrueux avants qui viennent s’égarer en percussion sur lui.
Regardez ici comme il échappe dynamiquement aux griffes de ses adversaires, sous le regard des spectateurs latignaciens médusés par tant de grâce.
Max a pris une dimension supplémentaire depuis qu’il a décidé d’épouser Céline, une jeune et ravissante petite blonde qu’il a rencontré lors de ses études et qui est devenu sa plus fidèle supportrice.
Alors en plus de te souhaiter un joyeux anniversaire, nous te présentons à l’avance nos meilleurs vœux de bonheur !

Enfin, souhaitons un adorable anniversaire à nos compères les « Twix », devenus grands depuis qu’ils ont emménagé avec leur chères et tendres... Ce cliché les dévoile parfaitement heureux, l’air un peu niais, toujours propres sur eux, et constamment près pour déconner !
Cyril a conçu un petit nid douillet pour sa belle Claire, alors que Yann coule une retraite paisible avec Aurélia, la maîtresse avouée de notre rédacteur en chef.
Plein de bonheur à vous tous, et que notre amitié dure toujours...


Documents joints

Le Lagny du Rugby n°19 et son « Edition spéciale »

14 mai 2020
Document : PDF
1.3 Mo

21 janvier 2001






Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques | info visites 791349

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Historique  Suivre la vie du site Publications du club   ?

Site créé par Jean-Luc Friez

Creative Commons License Valid XHTML+RDFa 1.1

Visiteurs connectés : 1