Saison 1907-1908

jeudi 10 octobre 2013 par Jean-Luc

Forum de discussion en bas de page.

Deuxième saison pour le rugby à Lagny qui continue son apprentissage en matches amicaux. Les grands anciens sont là : les frères Manceau, Fillon, Depiazza, Oberlé, Davoine...


Entraînement demain dimanche (« Le Publicateur » - 1er septembre 1907)

 - JPEG - 61.9 ko
1907-09-01 - Le Publicateur
Bibl. Luxembourg (Meaux)

Football rugby

L’U. S. L. s’entraînera demain dimanche pour la première fois de la saison au football-rugby sur son terrain, route de Noisiel.

Tous les membres du C. S. M, sont invités prendre part â cette première partie d’entraînement.


L’équipe seconde de Meaux à Lagny (« Le Publicateur » - 23 octobre 1907)

 - JPEG - 55.4 ko
1907-10-23 - Le Publicateur
Bibl. Luxembourg (Meaux)

Club sportif de Meaux

La seconde équipe du C.S.M. s’est rendue à Lagny pour se rencontrer avec la première équipe de l’U.S.L.

Depuis deux ans, que l’U.S.L. existe, elle a fait des progrès considérables, c’est ainsi qu’hier Abadie a réussi à marquer un essai.

Le coup d’envoi fut donné à 2h.1/2. Lagny pénètre immédiatement dans les 22 de Meaux. D’ailleurs Meaux se dégage seulement lorsque Abadie a marqué son essai, en force. Le jeu reste au milieu du terrain. Belle charge d’Adisson.

Un nouveau joueur, Lecomte, se fait remarqué en trois-quart. Robert Maheu joue à la perfection en avant, premier à la mêlée ; Goudailler ne sait pas commander son équipe et va gêner les demis.

 - JPEG - 93.9 ko
1907-10-23 - Le Publicateur
Bibl. Luxembourg (Meaux)

Vandelet tient bien sa place en trois-quart aile. La partie fut arbitrée par Manceau, de Lagny, qui resta presque toujours impartial.

Il faut féliciter Lagny, car l’équipe opposa aux Meldois un jeu continuellement fermé, d’ailleurs les avants de troisième ligne à Meaux n’ont pas la notion du talonner et arrêtèrent souvent les combinaisons.


L’abondance des matières nous oblige à remettre au prochain numéro le compte rendu de l’assemblée générale de samedi.


Assemblée générale de l’U.S.L (« Le Publicateur » - 26 janvier 1908)

 - JPEG - 62.7 ko
1908-01-26 - Le Publicateur
Bibl. Luxembourg (Meaux)

Union sportive

Ce soir samedi, à 9 heures précises, hôtel du Pont-de-Fer, assemblée générale de l’U.S.L.

Ordre du Jour :

  • Compte rendu moral et financier ;
  • Compte rendu de diverses commissions ;
  • Modification aux statuts ;
  • Réélection du comité.

L’assemblée générale de l’U.S.L. (« Le Publicateur » - 31 janvier 1908)

 - JPEG - 79.2 ko
1908-01-31 - Le Publicateur
Bibl. Luxembourg (Meaux)

Union sportive

L’assemblée générale de l’U.S.L. s’est tenue samedi soir, à l’hôtel du Pont-de-Fer, siège social de la société.

Après la lecture du procès-verbal et de la gestion financière, on a procédé à la nomination du bureau qui est ainsi composé :

M. Gaston Menier, député, et Mme la baronne Alphonse de Rosthschild, présidents d’honneur ; MM. Morlet, président ; Léon Bellé et Abadie, vice-présidents ; L. Manceau, secrétaire en remplacement de M. Regnard, démissionnaire ; Oberlé, secrétaire-adjoint ; Brice, trésorier ; Regnard, Oberlé, Mothau et Talmuller, membres.


Contre l’Union sportive parisienne (« Le Publicateur » - 16 février 1908)

 - JPEG - 44.8 ko
1908-02-16 - Le Publicateur
Bibl. Luxembourg (Meaux)

Union sportive

Demain dimanche, à 2h.1/2, match de foot-ball au terrain de l’Union sportive de Lagny entre cette société et l’Union sportive parisienne.


U.S. Mouroux contre U.S. de Lagny (« Le Publicateur » - 13 mars 1908)

 - JPEG - 88.3 ko
1908-03-13 - Le Publicateur
Bibl. Luxembourg (Meaux)

Union sportive

Le match d’équipes premières n’a pas eu lieu, le Paris université club qui n’était pas au complet ne s’est pas déplacé.

A 2 heures, premier coup d’envoi du match U.S. Mouroux contre U.S. de Lagny.

L’équipe seconde de Lagny n’étant pas complète, joue principalement la défense. Cependant malgré l’énergie du capitaine Daverne, Mouroux marque un premier essai. La première mi-temps se termine ainsi sans autre incident.

Dès le début de la seconde, Lagny essaie l’attaque, mais les quelques trois-quarts de Coulommiers venus pour renforcer l’équipe de Mouroux, ne laissent rien passer. Ils arrivent même à marquer un deuxième essai.

M. Manceau, qui arbitre la partie, donne la victoire à Mouroux par 6 points (1 essais) à rien.

Dimanche prochain l’équipe 1re de l’U.S.L. se rendra à Meaux où elle doit rencontrer l’équipe 1re du Club sportif en un match qui doit compter pour le challenge Duras.


Le C.S.M. reçoit Lagny en amical (« Le Publicateur » - 18 mars 1908)

Club sportif de Meaux

 - JPEG - 138.3 ko
1908-03-18 - Le Publicateur
Bibl. Luxembourg (Meaux)

Le Club continue dans la louable voie de la victoire. Les équipiers du C.S.M., à l’heure actuelle, s’entraînent tous énergiquement afin de donner du beau jeu aux Meldois, le jour où les Anglais viendront les rencontrer sur le terrain communal athlétique.

L’Union sportive de Lagny, dont les éléments ont été plus ou moins meldois, société déjà réputée dans la région, venue pour jouer le challenge Duras, s’est fait battre par le C.S.M. par 11 point -3 essais, 1 but - à rien.

La plus grande courtoisie régna entre les deux équipes amies durant toute la partie qui fut un véritable régal pour les amateurs de beau sport ; ajoutons que, dimanche, les spectateurs étaient nombreux sur le terrain.

Marcel Maheu, le compétent sportsman, arbitra cette partie avec beaucoup de tact, de savoir et une grande impartialité, mais il est trop honnête car il siffle toutes les petites fautes très pardonnables.

Le coup d’envoi fut donné par Meaux à 2h.1/2, et aussitôt l’équipe meldoise s’installe dans les 22 de Lagny.

Les avants de Meaux incontestablement supérieurs à ceux de Lagny, obtiennent le ballon après chaque mêlée ; les trois-quarts, surtout à l’aile droite, se servent généralement bien de la balle.

Les attaques redoublées des Meldois sont remarquables et l’on craint pour Lagny ; on prévoit l’essai. Au sortir d’une mêlée ouverte, Berteloot reçoit le ballon de Désolneux, et pénètre énergiquement, puis, au dernier moment, il passe à Charles Marquerie qui marque. C’est l’essai classique, immanquable ; obligatoirement un des trois-quarts devait le faire. Tout l’honneur de ce coup revient à la tactique générale ; c’est l’équipe entière qui a marqué ; celui qui était là pour poser le ballon ne compte pas car tout autre équipier l’eut fait à sa place.

Lagny se ressaisit un peu, Louis Manceau attaque même et dégage son camp ; Davoine multiplie ses efforts, si bien que les Meldois ne réussissent pas, dans cette première partie, à marquer de nouveau.

 - JPEG - 108 ko
1908-03-18 - Le Publicateur
Bibl. Luxembourg (Meaux)

A la mi-temps, Désolneux donne des conseils à ses équipiers et demande le jeu ouvert.

La seconde partie est reprise après 10 minutes. Meaux attaque encore. Au bout de 6 minutes de jeu, Renard marque un essai. Puis, à son tour, Lagny attaque et reste même quelque temps dans les 22 de Meaux. Les trois-quarts meldois dégagent enfin en passes. Meaux menace sur les deux ailes. La lutte près des buts latignaciens est acharnée, les uns défendent avec courage, les autres attaquent avec vigueur.

Doré donne le ballon à Richard qui va marquer un essai qu’Horace Marquerie transforme merveilleusement.

La fin est sifflée et l’on parle tant du jeu entre équipiers qu’on oublie le hip ! hip ! hourrah ! traditionnel.

Quelques remarques. Les avants ont joué avec force et sont arrivés à un beau résultat.

Les demis étaient supérieurs aux demis adverses.

Les trois-quarts semblent s’y mettre ; Berteloot a toujours été bon dans la défense et l’attaque ; Renard joua avec beaucoup d’énergie et d’adresse.

Bitsch certainement va se « rouiller » à l’arrière, car les adversaires ne veulent pas aller jusqu’à lui ; il a fait si bien qu’il a failli marquer car il alla jusqu’à l’adversaire.

Equipe de Meaux :

  • Arrière Bitsch ;
  • 3/4 : Renard, Berteloot, Ch. Marquerie, Lecomte, Goudailler ;
  • 1/2 : Désolneux, Robert ;
  • Avants : H. Marquerie, R. Maheu, Doré, Richard, Houdard, Vandelet, Gallois.

Le Club sportif de Coulommiers à Pomponne (« Le Publicateur » - 22 mars 1908)

 - JPEG - 74.7 ko
1908-03-22 - Le Publicateur
Bibl. Luxembourg (Meaux)

Foot-ball

Demain dimanche l’Union sportive recevra, sur son terrain de la route de Pomponne, l’équipe première du Club sportif de Coulommiers.

L’équipe de Lagny sera complète. Sont convoqués à 1h.3/4 : MM. Balzac, Depiazza, Piette, Fillon, Davoine, Lecerre, L. et G. Manceau, Martin, Bourdy, Sissonge, M. et R. Oberlé, Brice, Duhaut et Haguet.

Le coup d’envoi sera sifflé à 2 heures précises.

Nous souhaitons que le temps se mette de la partie. Nul doute que les spectateurs soient nombreux à cette rencontre qui promet d’être intéressante.


Coulommiers à Pomponne (« Le Publicateur » - 25 mars 1908)

 - JPEG - 107.5 ko
1908-03-25 - Le Publicateur
Bibl. Luxembourg (Meaux)

Union sportive de Lagny

L’Union sportive a battu, dimanche dernier, sur le terrain de Pomponne, le Club sportif de Coulommiers par 8 points (2 essais 1 but) à 6 points (2 essais). Tel est le résultat d’une partie vivement disputée entre ces deux sociétés.

Le beau temps s’étant mis de la partie nombreux furent les spectateurs sur les lignes de touche sans compter ceux restés sur la route le long du terrain. Dès 2 heures en effet la pelouse est envahie. Coulommiers est au grand complet. A Lagny on attend quelques retardataires. A 2h.1/2 le coup d’envoi est sifflé. lagny a le coup d’envoi, mais jouant contre le soleil et le vent les « jaune et noir » sont bientôt repoussés dans leur 22 mètres.

Cependant vivement les avants de Lagny se mettent en action et sur de bons dribblings de Martin et des frères Oberlé, le jeu revient vers le milieu du terrain ; soudain même Davoine, par un long coup de pied, déplace. Dunand file mais arrive cependant trop tard pour marquer.

Le coup de renvoi permet à Coulommiers de se dégager, mais bientôt sur une touche, L. Manceau interceptant une passe des trois-quarts adverses, évite l’arrière, part et va marquer, au milieu de frénétiques applaudissements, un superbe essai entre les deux poteaux. Le vent, malgré un beau coup de pied, ne permet pas de réussir le but.

 - JPEG - 135.6 ko
1908-03-25 - Le Publicateur
Bibl. Luxembourg (Meaux)

Remise en jeu. Quelques mêlées au centre, puis un bon dribbling de Fillon bien suivi par M. Oberlé devient menaçant ; Martin et Piette, qui ont suivi, profitent d’un déplacement pour poser successivement le ballon dans les buts adverses ; à ce moment l’arrière de Coulommiers sort le ballon, mais Manceau qui est derrière marque pour la troisième fois cet essai. Le but est superbement réussi par Fillon.

Enfin Coulommiers se reprend et menace durement les buts de Lagny. D’une passe magistrale Martin dégage mais le vent arrête le ballon ; un trois-quart de Coulommiers le cueille fort à propos et marque l’essai. Le but est manqué de peu. La mi-temps est sifflée. Chacun se repose : les avants de Lagny sont visiblement fatigués. Aussi la seconde mi-temps est-elle à l’avantage de Coulommiers. Les lourds avants donnent du bon travail et l’essai est marqué. Le but n’est pas réussi. A ce moment Haguet qui s’était fait remarquer par sa bonne défense est obligé de quitter le terrain. A la reprise le jeu s’anime. Coulommiers veut encore marquer pour s’assurer la victoire, mais les placages énergiques de Davoine, Martin, Fillon et Depiazza ne laissent rien passer. Il y a même quelques échappées de Piette et G. Manceau. Mais le ballon revient toujours vers les buts de Lagny. L’arrière Balzac s’en empare et traverse toutes les lignes mais échoue sur l’arrière adverse. La fin est sifflée sur une mêlée aux 22 mètres.

L’arbitre de Coulommiers fut parfait, de l’avis de tous. Des deux côtés le jeu fut vif sans être brutal. Il eut été préférable qu’il fut un peu plus ouvert ; le jeu de passes est plus beau que le jeu de pieds. Ce fut avant tout un jeu d’avants où se distinguèrent, à Coulommiers, Constant ; à Lagny, martin, Haguet et Fillon.

 - JPEG - 40.3 ko
1908-03-25 - Le Publicateur
Bibl. Luxembourg (Meaux)

Au vestiaire, les deux équipes se réunirent et les deux capitaines levèrent leur verre à la prospérité des deux sociétés.

Dimanche prochain les deux équipes de Lagny se rendront à Coulommiers pour y rencontrer le Club sportif et l’Union sportive de Mouroux. Les membres honoraires et actifs qui voudraient faire le déplacement sont priés de se faire inscrire au secrétariat de la commission, chez M. L. Manceau, 6 bis, rue Paul-Bert.


L’U.S.L. à Coulommiers (« Le Publicateur » - 3 avril 1908)

 - JPEG - 75.6 ko
1908-04-03 - Le Publicateur
Bibl. Luxembourg (Meaux)

Union sportive

Dimanche dernier, l’U.S.L. s’est rendue à Coulommiers.

Après une agréable promenade en voiture, en passant par la forêt de Crécy, la première équipe, complétée par quelques équipiers seconds, s’est rencontrée avec l’équipe I du C.S. Coulommiers.

La victoire est revenue aux Columériens par 6 points à 0 après une partie qui, cependant, fut superbement disputée.

La deuxième équipe a ensuite joué à Mouroux contre l’U.S. Mouroux qui a remporté facilement la victoire par 12 à 3.


Contre l’Association sportive française (« Le Publicateur » - 5 avril 1908)

 - JPEG - 96.5 ko
1908-04-05 - Le Publicateur
Bibl. Luxembourg (Meaux)

Union sportive

Dimanche prochain, l’U.S.L. recevra une équipe mixte de l’Association sportive française en son terrain de la route de Pomponne.

Pour bien terminer la saison 1907-1908, les dirigeants de l’excellente société sportive ont tenu à faire connaître à leurs membres actifs le jeu des équipes de première série. Aussi aurons-nous dimanche un bon team et le plaisir d’applaudir Hubert, le parfait demi qui joua contre les Gallois à Cardiff. Malheureusement l’équipe de Lagny ne sera pas complète, il y manquera Martin et Fillon.

Nous espérons que l’homogénéité des lignes arrières suppléera à ces quelques défections.

L’équipe sera composée ainsi qu’il suit :

  • Arrière : Balzac ;
  • 3/4 : Depiazza, Piette, Brice, Lecerre, Davoine ;
  • 1/2 : L. Manceau (cap.), G. Manceau ;
  • Avants : Duhaut, Oberlé M., Oberlé R., Charlot, Sissonge, Haguet, Bourdy.

Tous les joueurs de seconde équipe sont également convoqués.


Une partie splendide (« Le Publicateur » - 10 avril 1908)

 - JPEG - 141.6 ko
1908-04-10 - Le Publicateur
Bibl. Luxembourg (Meaux)

Union sportive

Malgré un temps peu propice, c’est devant une assistance nombreuse que s’est disputé, dimanche dernier, le match de rugby mettant aux prises l’Union sportive de Lagny et l’Association sportive française.

Certes les spectateurs n’ont pas eut à regretter leur déplacement, car ils ont assisté à une partie vraiment splendide.

Dès le début, Lagny prend un grand avantage et les buts adverses sont menacés très sérieusement.

Dix minutes après le coup d’envoi, Maurice Oberlé marque un essai, malheureusement le but n’est pas réussi. Ceci semble avoir réveillé les parisiens qui, après avoir étudié le jeu de leurs adversaires, se défendent énergiquement et attaquent franchement. Nous assistons alors à de jolies mêlées, les passes sont magnifiques et bien réussies, les 3/4 semblent voler et l’essai est marqué. Les demis de l’A.S.F. sont alors en pleine action. L’international Hubert s’entend admirablement avec son co-équipier Delcroix après une feinte superbe soulevant les applaudissements du public, il marque un 2e essai. Lagny semble débordé par le jeu extrêmement vite de ses adversaires. Les passes sont nombreuses, courtes et très difficiles à intercepter ; les coups de déplacement fort réussis déroutent nos « jaunes et noirs » et plusieurs essais sont marqués. Enfin Delcroix marque un dernier essai sur une feinte de passe et la finale est sifflée par Martin de l’U.S.L. qui a arbitré parfaitement, proclamant la victoire de nos visiteurs par 23 points (7 essais - 1 but) à 3 points (1 essai).

A l’A.S.F., remarqué notamment Hubert, qui joua notamment contre les Gallois à Cardiff, et Delcroix. Cependant leurs combinaisons échouèrent très souvent et cela grâce à la prévoyance et à la vivacité du jeune Manceau, qui a merveilleusement bien joué.

A citer également le jeu brillant de Balzac. Les trois-quarts se sont distingués, surtout dans le deuxième mi-temps. Les avants, eb face d’adversaires plus lourds, ont été très courageux. C’est pourquoi la partie fut des plus intéressantes, et nous remercions l’excellente équipe de l’A.S.F. de nous avoir fourni l’occasion d’un aussi intéressant match de rugby, peu dangereux et très élégant.





Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques | info visites 657663

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Historique  Suivre la vie du site L’A.S.L. dans la presse  Suivre la vie du site Presse à partir de 1907   ?

Site créé par Jean-Luc Friez

Creative Commons License Valid XHTML+RDFa 1.1

Visiteurs connectés : 4