L’interview de Bernard Lalanne

jeudi 15 octobre 2009

Forum de discussion en bas de page.

par Marine Payet

Comment es-tu venu au rugby, as-tu joué toi-même ?

Tout seul. Oui à la Section Paloise.

Qu’est-ce qui t’a amené à entraîner ?

Eviter que des jambons dégoutent les joueurs.

Depuis combien de temps es-tu entraîneur/éducateur au club ?

C’est la 5 ème année.

As-tu entrainé dans d’autres clubs ?

Oui, SEC GRETZ TOURNAN, champion de France en 97, vice champion de France en 98.
Au Racing CF en 2000, à Meaux et en 2005 à l’ASL.

Quel est ton meilleur souvenir en tant qu’entraîneur à l’ASL ?

Mon meilleur souvenir c’est aussi le pire. C’était les quarts de finale du championnat de France en juin 2008 à POMPADOUR. On avait une équipe pour battre les futurs champions mais une somme de détails a fait qu’on n’a pas joué dans les meilleures conditions et donc on a été pénalisé sur le terrain.

Comment juges-tu l’évolution du rugby depuis que tu as commencé ?

C’est le jour et la nuit. Du temps où je jouais, dans les années 70 et début 80, on jouait avec des poteaux en bambou, des piquets en balsa, et des ballons en cuir : c’était rustique.

Quelles sont les conséquences sur les méthodes d’entrainements ? Sur quoi insistes-tu le plus ?

Révolution, Réflexion, Adaptation aux règles.

Quelles sont pour toi les qualités indispensables à un joueur de rugby ?

Ne pas être MANCHOT.

As-tu entrainé un joueur qui maintenant joue à haut niveau ?

Peut-être, j’ai une mémoire de poisson rouge.

Quelles sont tes envies avec ce club ?

Toucher le bout de bois.

Dernier commentaire pour conclure :

Pour conclure : Ne pas être un jambon, mais donner envie de venir jouer au RUGBY !!!!!!!





Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques | info visites 671960

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités  Suivre la vie du site 2009 (archives)   ?

Site créé par Jean-Luc Friez

Creative Commons License Valid XHTML+RDFa 1.1

Visiteurs connectés : 4