Le MIDOL parle de nous

« Midi Olympique » du 9 novembre 2009

vendredi 13 novembre 2009

Forum de discussion en bas de page.

Lagny

Fin de convalescence

Article de Guillaume Cyprien

Le club de Lagny (Seine-et-Marne [1]) célèbre cette année un âge respectable de 102 ans, qu’il aurait pu ne pas atteindre. Il a manqué de rester à la porte très fermée des associations centenaires. Pour une affaire de fusion ratée. C’était en 2001, Lagny ne parvenait pas à passer la frontière de la Fédérale 3 et Meaux stagnait en Fédérale 2 : les deux clubs avaient alors signé une union. Lagny n’existait plus, en tant que tel, et ne vivait que par son école de rugby indépendante. Et puis patatras ! le mariage n’a pas fonctionné et les clubs se sont séparés trois ans plus tard. Avec pertes et fracas.

 - JPEG - 906.5 ko
2009-11-09 - Midi Olympique
Arch. Club House

À Lagny, la plupart des joueurs n’avaient pas accepté cette entente et s’étaient éparpillés entre le Val d’Europe et les clubs alentours. Quand la séparation a été prononcée officiellement, Lagny n’avait plus d’équipe seniors. Et lorsque quelques nostalgiques, emmenés à l’époque par le président de la renaissance Lionel Farcy, se sont lancés dans l’aventure de la reconstruction, il ne subsistait au club que cinquante enfants à l’école de rugby, où l’équipe minime n’existait même plus. C’était en 2004.

Cinq ans plus tard, Lagny se dresse en Honneur et vient d’entamer son championnat par deux succès qui l’ont placé en tête de poule. Trois montées ont été glanées en cinq ans d’efforts. Le club est aujourd’hui constitué par trois cent cinquante licenciés et cinquante bénévoles. Surtout, pour la première fois depuis la relance, Lagny s’est auto-alimenté.

Objectif : Fédérale 3

Onze juniors de son équipe Balandrade sont montés en seniors à l’intersaison. Le club est entré dans l’ère de sa grande indépendance. De nouveaux locaux ont été investis, une salle de musculation a été rénovée, une équipe médicale (médecin et kinésithérapeute) a été montée et deux sites Internet ont été créés. C’est le grand luxe. Ou presque.

En cinq ans, cette petite association souffreteuse s’est muée en club mature. Avec l’ambition de retrouver le lustre d’antan. « Nous voulons revenir en Fédérale 3, assume le président Laurent Zimmermann. Nous ne savons pas quand mais nous nous y employons. » Samedi 24 octobre dernier, au Stade de France, le club a paradé en tête du traditionnel défilé de toutes les écoles de rugby franciliennes, organisé par Max Guazzini à l’occasion du dernier match joué par le Stade français contre Perpignan. Il fallait y voir le signe d’une convalescence officiellement achevée.

 - JPEG - 55.4 ko
Lagny - Fin de convalescence
L’École de rugby de Lagny avait ouvert le défilé traditionnel organisé par Max Guazzini au Stade de France. Un signe de la renaissance du club. (Photo DR)

[1Le rédacteur s’est trompé de département dans l’article publié en indiquant « Oise »... Il y a en effet 2 clubs en Ile-de-France qui ont un nom similaire : AS Lagny en Seine-et-Marne et le RIC Plessis-Lagny dans l’Oise.





Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques | info visites 659227

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités  Suivre la vie du site 2009 (archives)   ?

Site créé par Jean-Luc Friez

Creative Commons License Valid XHTML+RDFa 1.1

Visiteurs connectés : 3