Saison 1984-1985

samedi 16 février 2013 par Jean-Luc

Forum de discussion en bas de page.

Une des saisons « légendaires » du club...

Les efforts de Bibi portent leurs fruits dès sa deuxième saison aidé il est vrai par l’arrivée en âge de nombreux juniors talentueux (la génération 1965 des Blond, By, Vandenbossche etc...), de joueurs de classe comme Gilles Thuault ou Serge Lardy et des « anciens » (Besana, Cadelle, Savouret, Combes, Belloche...).

Les seniors sont champions d’Ile-de-France, le club monte en 2e série en fin de saison et, pour la 2e fois de son histoire (cf saison 1970-71), les seniors participent à des 1/2 finales de championnat de France, battus à Louhans par Montréal-sur-Aude de trois petits points seulement...

Un forum est à votre disposition en bas de cette page (lien « Répondre à cet article ») : n’hésitez pas à nous faire partager vos souvenirs si vous avez participé aux événements décrits dans les articles.


École de rugby : C’est la rentrée ! (« La Marne » - 6 septembre 1984)

École de rugby : C’est la rentrée !

 - JPEG - 134 ko
1984-09-06 - La Marne
Ed. Lagny-Chelles
Arch. Dép. de S.-et-M.

Après les excellents résultats obtenus au niveau national, par les équipes cadets et juniors, au cours de la dernière saison, les responsables de l’école de Rugby espèrent que de nombreux jeunes joueurs viendront s’inscrire au club.

L’A.S. Lagny rugby possède une des meilleures écoles de jeunes du comité d’Ile-de-France, école animée par des éducateurs brevetés et réputée tant par l’excellent esprit sportif qui y règne.

Chaque année les différentes équipes de jeunes obtiennent de bons résultats, aussi bien en championnat qu’à l’occasion des Tournois qui permettent d’effectuer quelques petits voyages bien agréables.

Le inscriptions sont reçues tous les samedi après-midi, au stade, à partir de 14h.


Réouverture de l’école de rugby de Lagny : « Allez les petits ! » (« La Marne » - 13 septembre 1984)

Réouverture de l’école de rugby de Lagny : « Allez les petits ! »

 - JPEG - 126.4 ko
1984-09-13 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

A la suite des brillants résultats obtenus par les cadets et les juniors du club qualifiés pour les 1/16e de finale du championnat de France, l’école de rugby de Lagny accueille tous les jeunes pour renforcer ses équipes : poussins, benjamins, minimes, cadets, juniors.

Les inscriptions seront reçues tous les samedis de 14 à 16h. au stade municipal, près de la piscine de Lagny.

Les nouveaux joueurs doivent fournir : 2 photos, fiche d’état civil, autorisation des parents, certificat médical, cotisation de 150 F.

Tous les renseignements peuvent être demandés auprès du président G. Lirola au 402.26.48 ou de Ch. Boulic au 332.90.28 (pour les poussins-benjamins), C. Chautard 026.21.06 (pour les minimes).


Reprise intéressante pour l’A.S. Lagny (« La Marne » - 20 septembre 1984)

Reprise intéressante pour l’A.S. Lagny

 - JPEG - 125 ko
1984-09-20 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

(1) Rosny - Lagny : 28-22

En match amical de préparation, Lagny affrontait Rosny en nocturne. Disputé dans un bon esprit, les 20 joueurs de Lagny opposèrent une bonne résistance à un adversaire qualitativement et quantativement supérieur. Tous les joueurs présents firent leur match et certains même à des postes inhabituels pour eux. Ils s’en sortirent bien dans l’ensemble et c’est en affrontant des adversaires de ce type que le rugby de Lagny progressera.

Dimanche, seniors, juniors et cadets se retrouvaient et séparément, ils s’entraînèrent tous avant le déluge.

Les cadets se retrouvent et la nouvelle équipe moins expérimentée que sa devancière aura bien fière allure néanmoins.

Les juniors se retrouvent à 15 et lorsqu’ils songeront à s’entraîner et à recruter, ils pourront prétendre effacer l’équipe de la saison passée. C’est possible. Pour cela, on affûte les crampons et on cesse de polémiquer. Premier test dès dimanche contre Combs.

Dimanche 23/9 : juniors contre Combs à 14h à Combs. Seniors contre Combs à 15h. R.V. 12h45 au St-Furcy.

Samedi au Promenoir du gymnase du Parc des Sports à 18h, remise du trophée RICARD-« LA MARNE » aux seniors vainqueurs du challenge Sicard, juniors 16e de finalistes de la coupe Danet, cadets 16e de finalistes du championnat de France cadets.


Le challenge « La Marne » remis au rugbymen (« La Marne » p.5 - 27 septembre 1984)

Le challenge « La Marne » remis au rugbymen

 - JPEG - 544.8 ko
1984-09-27 - La Marne
p.5 - Ed. Lagny-Chelles - Arch. Club House

Samedi dernier, 22 septembre, lors d’une amicale réception donnée au parc des sports, notre directeur Marc Rousseaux a remis aux dirigeants de la section rugby de Lagny un challenge « La Marne » bien mérité. Pour plus de détails, se reporter en rubrique sportives.


Pour l’A.S. Lagny (rugby) mieux vaut tard que jamais. (« La Marne » p.E - 27 septembre 1984)

Pour l’A.S. Lagny (rugby) mieux vaut tard que jamais.

Choisis par notre jury depuis le 28 avril, grâce à leurs bons résultats d’ensemble : cadets-juniors qualifiés pour la phase finale du championnat de France et les seniors vainqueurs du challenge Sicard, les rugbymen de Lagny n’avaient pas encore reçu cet EXPLOIT « LA MARNE-RICARD » qui symbolisera dans la vitrine aux trophées, la remarquable saison accomplie par les ovaliens, tout en récompensant les efforts entrepris par les éducateurs en ce qui concerne la formation des jeunes.

 - JPEG - 271.4 ko
1984-09-27 - La Marne
p.E - Ed. Lagny-Chelles
Arch. P. Eberhart

C’est M. Lirola, président de l’A.S.L., qui s’est vu remettre cette coupe par M. Marc Rousseaux, directeur de « LA MARNE », qui avait auparavant souligné les mérites des latignaciens. C’était ensuite M. Delacourt, adjoint au maire chargé des sports, qui ne tarissait pas d’éloges envers « LA MARNE » et RICARD, toujours à l’avant­-garde lorsqu’il s’agit de mettre en exergue des actes sportifs, les remerciant pour leurs généreux efforts, tout en félicitant la section rugby.

C’est bien sûr, autour du buffet dressé par RICARD, PACIFIC, COCA-COLA, le Porto WARRE et « LA MARNE », que chacun put lever son verre à la prospérité de l’A.S. Lagny-rugby.

Les personnalités : M. Delacourt, adjoint au maire de Lagny ; M. Lirola, président de l’A.S.L. ; M. Le Moteux, secrétaire général du club ; M. Jacques Rousseaux, P.D.G. de notre journal, et Marc Rousseaux, directeur de « LA MARNE ».


Lagny débute bien (« La Marne » p.C - 27 septembre 1984)

RUGBY

Lagny débute bien

  • (1) Combs - Lagny : 3-10.
  • (J) Combs - Lagny : 0-24.
  • (C) Massy - Lagny : 20-0.
     - JPEG - 89.1 ko
    1984-09-27 - La Marne
    Arch. Dép. de S.-et-M.

En déplacement en amical contre Combs-la-Ville, les seniors ont redécouvert la 3e série avec ses combats de tranchées et ses faiblesses. Après une première mi-temps très moyenne et très rude, Lagny s’imposait à la fin du match par sa condition physique, grâce à un essai de T. Roux et deux pénalités de Gilles.

Les juniors s’imposaient à la vaillance et grâce à ses lignes arrière. Les jeunes recrues se sont bien comportées.

Les cadets, bien que battus nettement à Massy, ont fait le maximum.

Les rendez-vous du week-end :

Samedi 29 : Tournoi à Meaux, départ 13h30 (école de rugby).

Dimanche 30 : Cadets, R.V. Intermarché contre Coulommiers. Juniors, R.V. à 9h30 au stade contre Sarcelles. Seniors, R.V. place Foch à 12h15 pour la première et la réserve, déplacement à Fontenay-sous-Bois pour le premier match de championnat.


Les seniors et juniors de Lagny débutent bien en championnat (« La Marne » - 4 octobre 1984)

RUGBY

Les seniors et juniors de Lagny débutent bien en championnat

  • Fontenay-sous-Bois (1 ) / A.S. Lagny (1) : 7-22.
  • A.S. Lagny (J) / Sarcelles (J) : 44-4.
  • Coulommiers (C) / A.S. Lagny (C) : 6-4.
     - JPEG - 342.7 ko
    1984-10-04 - La Marne
    Arch. Dép. de S.-et-M.

Ce premier match de championnat disputé à Fontenay avec des conditions météo détestables a permis à l’équipe fanion de Lagny de livrer un bon match. Le premier quart d’heure fut tout à l’avantage des damiers et le score de 10-0 reflète bien leur domination (essai de Gilles Savouret et deux pénalités de l’heureux papa « Balou ». Ensuite un relâchement permit à Fontenay de revenir aux citrons à 7-10. La deuxième mi-temps, plus équilibrée, laissa le suspense pendant 20 minutes jusqu’au deuxième essai libérateur de A. Piombo. Un troisième essai de D. Labeugle récompensa la volonté de toute l’équipe et en particulier du paquet d’avants, qui par sa 3e ligne secoua la défense adverse à plusieurs reprises.

Premier match de championnat des juniors contre Sarcelles. Des lignes arrières très inspirées et des avants conquérants n’ont fait qu’une bouchée d’une équipe de Sarcelles qui parut tout de même un peu faible.

Les cadets à Coulommiers ont livré un bon match, laissant échapper la victoire par un manque d’expérience des plus jeunes.

Dimanche 7 : Cadets c/Choisy, R.V. stade à 8h45 ; Ju c/Ermont, R.V. au stade à 9h45 ; seniors c/C.A. Paris nord (à la porte de la Chapelle), R.V. place Joffre à 13h15.

 - JPEG - 171.2 ko
1984-10-01 - Le Parisien
arch. C. Billerach

200 participants du premier rassemblement des écoles de rugby

Le challenge de Seine-et-Marne à thème, c’est-à-dire pas de mêlée, pas de touche, coup de pied seulement derrière la ligne de but et pour engager ou jouer un renvoi sous la surveillance de nombreux éducateurs du département, un de ceux-ci se tenait à Meaux et réunissait plus de 200 joueurs en trois catégories et toutes jouées à 8 (poussins, benjamins et minimes), les 4 autres centres tous dans le département (Champagne, Melun, Combs-la-Ville et Coulommiers), ce qui montre l’activité et le dynamisme de la délégation de Seine-et-Marne de rugby, ainsi que celles des 18 clubs participant à celle-ci et possédant chacun trois équipes de jeunes (poussins, benjamins et minimes) participant sans forfait au championnat de Seine-et-Marne, ce qui les oblige à de nombreux sacrifices car le département est l’un des plus grand. Un exemple Nemours qui se déplace à Othis avec son école de rugby. Donc son président (M. Detrez), son CTD, ses éducateurs et les clubs y participant ne sont pas fantômes et en font une délégation départementale forte d’un millier de personnes. Voici pour la petite histoire !

 - JPEG - 139.3 ko
1984-10-04 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

Les résultats à Meaux

Benjamins :

Othis 8 - Noisiel 4 ; Meaux (1) 16 - Lagny 4 ; Meaux (2) 4 - Noisiel 20 ; Othis 4 - Meaux 28 ; Lagny 32 - Meaux 8 ; Othis 8 - Lagny 4 ; Meaux (1) - Noisiel 8.

Minimes :

Meaux (1) 28 - Lagny 12 ; Meaux (2) 12 - Othis 12 ; Lagny 20 - Meaux (2) 24 ; Noisiel 12 - Meaux 0 ; Lagny 28 - Othis 0 ; Meaux (1) - Noisiel 16 ; Lagny 20 - Noisiel 28.


Lagny vainqueur (en amical) (« La Marne » - 11 octobre 1984)

RUGBY

Lagny vainqueur (en amical)

Résultats du 7/10/84 :

  • Lagny C - Choisy C : 4-11.
  • Lagny J - Ermont J : 7-12.
  • C.A.P. Nord (S) - Lagny (S) : 4-24.
     - JPEG - 74.9 ko
    1984-10-11 - La Marne
    Arch. Dép. de S.-et-M.

Les cadets, très maladroits et pas très motivés, ont laissé échapper une victoire largement à leur portée.

Les juniors n’ont pas su concrétiser au score leur domination de la première mi-temps. Ensuite, ils se sont fait déborder par une équipe plus en souffle et plus mordante.

Les seniors jouaient en amical contre le C.A.P. Nord. Victoire facile où cinq essais furent marqués. Dimanche 14/10, les seniors reçoivent en championnat l’O.R.T.F.

Dimanche 14 : Cadets contre Versailles, R.V. Intermarché 8h., juniors contre La Courneuve, R.V. Intermarché 8h., seniors contre O.R.T.F., R.V. au stade 13h45.


Lagny prend la tête (« La Marne » - 18 octobre 1984)

Lagny prend la tête

  • (S) Lagny - O.R.T.F. : 28-0.
  • (J) Lagny - La Courneuve : 55-4.
  • (C) Lagny - Versailles : 0-16.
     - JPEG - 82.3 ko
    1984-10-18 - La Marne
    Arch. Dép. de S.-et-M.

Lagny recevait l’O.R.T.F. pour la première place et son contrat fut honorablement rempli. La première mi-temps dominée largement par les locaux, nous laissait sur notre faim, deux essais chanceux de Th. Roux. La seconde mi-temps, plus belle et plus équilibrée, vit Lagny marquer 4 essais par Roux, Belloche, Baroin, Le Moteux dont deux transformés par Ph. Jacques, le botteur de service.

Les juniors remportent une victoire facile devant un adversaire diminué.

Les cadets s’améliorent de semaine en semaine et menés 4-0 à la mi-temps, ils ne s’inclinent qu’en fin de match.

Samedi à 14h : École de rugby contre Gretz-Tournan.

Dimanche à 9h15, cadets contre Massy, à 10h15 juniors contre O.G.E.M., à 14 heures seniors contre Combs-la-Ville.

 - JPEG - 204.6 ko
1984-10-15 - Le Parisien
arch. C. Billerach

A TRAVERS TERRAINS ET GYMNASES... (« La Marne » - 25 octobre 1984)

A TRAVERS TERRAINS ET GYMNASES...

 - JPEG - 171.7 ko
1984-10-25 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

Les rugbymen juniors de Lagny


Lagny piétine et s’écroule (« La Marne » - 1er novembre 1984)

Lagny piétine et s’écroule

  • (1) Noisiel - Lagny : 6-3.
  • (R) Noisiel - Lagny : 6-24.
     - JPEG - 77.9 ko
    1984-11-01 - La Marne
    Arch. Dép. de S.-et-M.

Piètre dimanche pour l’A.S.L. qui nous a montré un bien mauvais spectacle. En première mi-temps, Lagny accumulait les fautes et prenait deux pénalités fort justes.

Au lieu d’essayer de se ressaisir et de s’encourager, Lagny se mettait à parler, à critiquer l’arbitrage, alors que Noisiel était sur le point de céder.

L’équipe qui joua le plus intelligemment eut le gain du match. C’est justice et c’est normal. Il n’empêche que les deux équipes valent mieux que ce qu’elles nous ont montré.

Dimanche : R.V. 13 heures, départ place Foch pour Epinay-s-Sénart.


Lagny retrouve ses appuis (« La Marne » - 8 novembre 1984)

Lagny retrouve ses appuis

  • (S) Val-d’Yerres - Lagny : 20-16.
     - JPEG - 73.8 ko
    1984-11-08 - La Marne
    Arch. Dép. de S.-et-M.

Après sa mauvaise prestation de Noisiel, Lagny loin de ses bases naturelles, retrouve son rugby, chaux devant, besogneux derrière. Val-d’Yerres, club de 2e série, n’est pas le premier venu. Match agréable, joué dans un excellent état d’esprit. Lagny marquait trois fois et encaissait quatre essais. Les damiers firent jeu égal et amorcèrent derrière de bons mouvement d’ensemble.

Picart à la mêlée, fit un bon match, sobre à un poste qui n’est pas le sien. L. Budoc et les frères Doré se mirent en évidence et Cadelle fit une bonne rentrée.

Dimanche 11/11 : Seniors, R.V. à 12h. (1 et R) contre Marcoussis. Juniors, R.V. 8h. Choisy-le-Roi (Intermarché). Cadets, R.V. 8h. Vitry (Intermarché).

Samedi, R.V. 13h30, piscine, déplacement de l’école de rugby à Meaux.


Venez les applaudir... (« La Marne » p.6 - 15 novembre 1984)

Venez les applaudir...

 - JPEG - 126.6 ko
1984-11-15 - La Marne
p.6 - Ed. Lagny-Chelles
Arch. Dép. de S.-et-M.

L’école de rugby de Lagny organise, le samedi 17 novembre à partir de 14 heures, dans le cadre du 2e rassemblement de rugby éducatif à 8 départemental, un tournoi réservé aux poussins, benjamins et minimes sur les terrains du parc des sports.

Avec la participation des clubs de Lagny, Othis, R.C. Briard (Nangis), Villeparisis.

Les joueurs et responsables de ces équipes vous invitent à assister à ce tournoi et à encourager vivement les jeunes rugbymen seine-et-marnais.


L’A.S. Lagny gagne à l’extérieur (« La Marne » - 15 novembre 1984)

RUGBY

L’A.S. Lagny gagne à l’extérieur

  • Marcoussis - A.S.L. : 6-28.
  • Six essais (T. Roux 3, M. Kindts 1, G. Thuault 2). Deux transformations G. Thuault, S. Lardy).
     - JPEG - 83.2 ko
    1984-11-15 - La Marne
    p.E - Arch. Dép. de S.-et-M.

Après la déconvenue de Noisiel, l’équipe de Lagny a livré en déplacement à Marcoussis un match exemplaire. Débutant sur un rythme élevé, l’équipe s’assurait le contrôle du match. Trois beaux essais vinrent récompenser les efforts et au bout de vingt minutes, Lagny menait 14-0. A la reprise, Marcoussis tenta de revenir au score, mais Lagny marqua son quatrième essai et passant une nouvelle fois la vitesse supérieure, inscrivit deux nouveaux essais par ses trois-quarts. Score final : 28-6.

Lagny reçoit le premier, Villejuif, dimanche prochain. Match important où se jouera la place de leader de la poule.

Résultats du week-end :

  • (1) Marcoussis - Lagny : 6-28.
  • (R) Marcoussis - Lagny : 7-0.
  • (J) Choisy - Lagny : 21-4.
  • (C) Vitry - Lagny : 22-0.
  • (M) Meaux - Lagny : 24-0.
  • (B1) Meaux - Lagny : 52-0.
  • (B2) Meaux - Lagny : 16-16.
  • (P) Meaux .. Lagny : 16-4.
 - JPEG - 184.8 ko
1984-11-12 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Lagny a le vent en poupe (« La Marne » - 22 novembre 1984)

RUGBY

Lagny a le vent en poupe

  • (S) Lagny - Villejuif : 14-4.
  • (J) Lagny - Franconville : 50-4.
  • (C) Vitry - Lagny : 4-4.
     - JPEG - 91.6 ko
    1984-11-22 - La Marne
    Arch. Dép. de S.-et-M.

Les seniors de Lagny, de plus en plus affûtés, ont fait chuter le leader de la poule. Bien emmenés par leur capitaine G. Savouret, les bleus et blancs occupèrent les 22 m adverses pendant une demi-heure et marquèrent deux essais : le premier par Le Moteux sur un petit côté judicieux de Lardy, le second par Thuault qui aplatissait en souplesse et entre les poteaux, essai transformé par Serge, et le score à la mi-temps de 10-0 était justifié. En seconde période, Thuault aggravait le score et Villejuif profitait des derniers instants pour réduire à 14-4.

Le matin, les juniors avaient écrasé Franconville sans pourtant convaincre, tandis que les cadets obtenaient un nul méritoire face à Vitry.

Le tournoi de Lagny du samedi ne fut troublé que par les ondées et Villeparisis en poussins, Othis en benjamins et Lagny et Othis en minimes, montraient leurs possibilités sans que le R.C. Briard ait démérité.

Samedi 24 : École de Lagny contre Ozoir, R.V. 14 heures au stade.

Dimanche 25 : A 10 heures cadets de Lagny contre O.G.E.M. Seniors, R.V. 12 heures place Foch, pour Montereau.

 - JPEG - 176.9 ko
1984-11-19 - Le Parisien
arch. C. Billerach

3e fête des sports : 183 sportifs et dirigeants latignaciens à l’honneur (« La Marne » p.3 - 29 novembre 1984)

3e fête des sports : 183 sportifs et dirigeants latignaciens à l’honneur

La fête des sports de Lagny, troisième du nom, a animé samedi après-midi le gymnase municipal. Cette manifestation annuelle, qui a réuni la totalité des sections du L.S.M., a permis aux élus municipaux d’honorer les meilleurs ambassadeurs latignaciens, qu’ils évoluent en salle, sur les stades ou au fil de l’eau. Cent quatre vingt trois sportifs et dirigeants ont ainsi reçu des mains de MM. Avisse, maire, et Delacourt, adjoint chargé des sports, plaques et médailles de la ville ou de la Jeunesse et des Sports.

 - JPEG - 271.9 ko
1984-11-29 - La Marne
p.3 - Ed. Lagny-Chelles
Arch. Dép. de S.-et-M.

Organisée par la municipalité pour la troisième année consécutive, la fête des sports a réuni samedi, dans le gymnase du parc des Sports, plusieurs centaines d’athlètes, gymnastes, boxeurs, escrimeurs et marcheurs, nageurs et rugbymen, judokas, rameurs, karatékas, cyclistes et au total tous les représentants des quelques vingt-cinq associations, clubs et sections du Lagny-Sport-Municipal.

Ouvrant ces désormais traditionnelles festivités, M. Delacourt, maire adjoint chargé des sports, a rappelé que l’initiative de celles-ci revient à M. Claude Avisse, conseiller régional, maire de Lagny. « Une seule couleur pour toutes ces médailles : l’argent » a également souligné M. Delacourt, « mais trois types de distinctions : les plaquettes, les médailles collectives, les individuelles » .

Les premiers médaillés devaient être quelques uns des quinze latignaciens ayant représenté notre ville aux derniers « Jeux Intervilles » : Sylvie Poiseau, Géraldine Locq, Christine Worthan, Jean-Paul Zita, Alain Gadan, Francis Conejo, Lionel Vandenbossche, Jean-Michel Thureau, Jacques Nizou, Laurent Blond, Emmanuel Joanides, Stéphane Besana, Guy Blond, Xavier Blond et Michel Poiseau.

Prenant la parole après cette série de remises de distinctions honorifiques, M. Avisse a rappelé que les sportifs sont les porte-étendards de notre ville, puis a remercié M. Maurice Delacourt, ainsi que tous les membres de la commission sportive, pour leur action. M. le maire a également noté, avec grand plaisir que « le sport à Lagny est en progrès constant », et a évoqué les nombreux titres obtenus au cours de la dernière saison, tant au niveau départemental que régional et national.

Deux champions latignaciens actuels fers de lance du judo-club, Serge et Christian Dyot, tous deux champions de France et d’Europe et sélectionnés en équipe olympique (Christian à Moscou et Serge à Los Angeles), ont reçu des mains de M. Avisse leurs plaquettes d’argent.

Deux dirigeants, M. Roger Bedée, président fondateur du L.S.M. marche, et M. Georges Perotte, président du L.S.M. tennis de table, ont reçu la médaille d’argent de la Jeunesse et des Sports.

Devaient ensuite se voir remettre une médaille d’argent de la ville de Lagny :

  • Section tennis de table : Sylvain Gevrey, Jean-Luc Carrara, Alain Duhamel, Pierre Lapage et Jacques Jullion.
  • Section athlétisme : Franck Lemaire, Gilles Pinard, Thierry Martin, Alain Kerhomen, Claude Locq, J.L. Cherrier, Alain Sauvanet, François Phelip, Daniel Prudhomme, Jean-Paul Zita.
  • Section boxe anglaise : Yannick Camus, Rachid Zennoun, Meziane Rabhi, Saïd Tahanout, Martial Petiot, Hamed Medjidi, ainsi que MM. Bouquet et Boulenvo.
  • Section boxe française : Jean-Michel Vilcot, Evasio Lucas, Ling He, Rachid Zeggai.
  • Section escrime : Richard Conroy, Thomas Lety, Nicolas Michelon.
  • Section gymnastique adulte mixte : Evelyne Brodard et René Levasseur.
  • Section gymnastique volontaire féminine : Eliane Bulliot, Evelyne Santerre, Christine Rancier.
  • Section marche : Patrice Faubert, Patrick Langlois, Danial Roger, Daniel Faubert, Urzyla Laborde, Gérard Troisvalet, Jean-Luc Corbié, François Verdot, Michel Mongin.
  • Section natation : Gisèle Touchais, Daniel Sarrazin, Etienne Bordat, Patrick Perdereau, Jean-Paul Poulet, Pascal Poos, Jacky Garavaglia, Fabrice Pourbais, Olivier Daniel, Franck Platzeck, Fabien Mohr, Caroline Josse, Sléphanie Mabillon.
  • Twirling : Isabelle Mignot, Isabelle Nicol.
  • Association sportive du lycée : Mlle Florence Bleron. Une plaquette à l’équipe cadette féminine championne départementale en volley-ball.
  • Messagers du Portugal : José Fernandes Dias, Manuel Manata, José Carvalho Da Cruz, Adriano Dinis. Un plaquette à l’équipe juniors pour sa première place au championnat.
  • Section rugby : Alain Le Moteux, Gérard Souletie, Claude Claverie, Philippe Lirola. Trois plaquettes aux équipes cadets, juniors et seniors.
  • Section tennis : Marie-Aude Coste, Sabine Diochin, Christine François, Laurence Fimbel, Virginie Diochin, Sabine Hilaire, Christelle Grandperret, Marc Dessaut, Eric Piotrot, Sébastien Veigneau, Guillaume Hilaire, Sophie Gaillat, Colette Mongenet. Une plaquette à l’équipe conduite par Joëlle Diochin au championnat de France seniors dames IIIe division.
  • Société nautique de Lagny : Gérard Hilaire, Philippe Etienne, Robin Mabila, MM. Boyard et Dumont, Evelyne Duval, Claire Troton, Franck Dupont, Olivier LIante, Frédéric Ferventoux, Philippe Szadeck, Dominique Bourgain, Christine Chaussivert, Sylvie Truchet.
  • Judo-club : Xuan Nguyen Ba, Franck Jourdan, Valéry Nguyen Ba, Frédéric Calvet, Franck Calvet, Guillaume Brotier, Jean-David Costerg, Olivier Desmarez, Stéphane Thierry, Muriel Essayan, Bruno Douet.
  • Karaté club : MM. Taoufik et Hamel, Chantal Bainville, Patrick Fourmanoir, Rosana Loporto, André Hery, Michel Bare, Emmanuel Joanides, Philippe De Niort, Antonio Di Francesco, Henri William, Francisco Conejo.
  • Les Chevaliers de Jeanne-d’Arc : Nathalie Hibon, Emmanuel Vilfeu, Gilles Leguy, Agnès Vilfeu, Philippe Michel, Claude Stalin.
  • Centre d’initiation à la plongée : Christian Gallerne. Michel Marie.
  • Volley-club : Marie-Catherine Axinte, Sonja Trannoy, Marie-Hélène Ettori, Sabine Hagel, Colette Mongenet, Eric Braillet, Marc Leclercq, Fabien Levasseur, Stéphane Levasseur, Alain Gadan, Luc de Saint-Rapt.
  • Vélo-club : Jean-Claude Coste, Jean-Luc Coste, Luis Fernandez, Marcel Defix.
  • Hata-Yoga : Brigitte Dunand.
  • Base nautique T.C.F. : Dominique Caroff, Fabien Mantaut.
  • Section pétanque : Didier Faussier, Hervé Perrin, René Dubus.
  • Section hand-ball : Corinne Hamel, Michel Puertolas. Une plaquette à l’équipe seniors féminines.
  • Section foot-ball : Henri Rabit, Bernard Goncalves Gérard Duremort. Trois plaquettes aux seniors B, pupilles et poussins.

Un vin d’honneur devait réunir sportifs, dirigeants et élus municipaux à l’issue de cette longue série de remises de distinctions.


Lagny et Pontault-Combault remportent les derbys (« Le Parisien » - éd. de Seine et-Marne - 27 novembre 1984)

Sports Seine-et-Marne

 - JPEG - 193.5 ko
1984-11-27 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Rugby

Lagny et Pontault-Combault remportent les derbys

MELUN. - Nos équipes d’Honneur ont manqué leurs retrouvailles avec le championnat. Melun et Champagne ont en effet été tous deux battus. En revanche, Fontainebleau (première série) n’a pas manqué son retour dans le championnat. Grâce à leur succès de dimanche, les Bellifontains sont désormais classés seconds. En Troisième Série, les deux derbys ont donné lieu à des matches très serrés. Les vainqueurs en furent Lagny et Pontault-Combault. Notons enfin que le match Champigny - Gouaix a été remis.

Honneur

• Choisy-le-Roi - Melun : 16-13. - Deux essais de chaque côté (de Berra et Trama pour Melun) mais, â l’arrivée, une courte victoire pour Choisy. Melun n’a donc pu confirmer sa victoire de la dernière journée en date.
• Brétigny - Champagne : 34-3 (10-0). - Les Champenois ont passé un mauvais après-midi â Brétigny. Dès la septième minute, Mourterot fut évacué vers l’hôpital d’Arpajon où il dut subir une opération d’une oreille.

Le reste ne fut guère plus réjouissant, les Champenois accumulant les maladresses dont profitèrent les locaux. Hivernet sauva l’honneur d’une pénalité.

Première série

• Mantes - Gretz : 19-0 (12-0). - Dominé au niveau des avants, Gretz a subi une défaite sans appel.

• Fontainebleau - Stains : 28-15. - Fontainebleau n’a pas manqué cet important rendez-vous, mais la partie - qui dégénéra en seconde période - ne restera pas dans les annales. La première période des Bellifontains fut de toute beauté. Les hommes de Ch. Toumazou y forgèrent leur succès grâce à trois essais de X. Belot, Pautou et Moley et deux pénalités de Marcel.

Après la pause, Stains réagit (pas toujours avec les meilleurs arguments d’ailleurs) et se rapprocha à la marque. Deux essais de Cloarec et de Mestre et une transformation de Marcel permirent néanmoins aux Bellifontains de conforter leur succès.

Deuxième série

• Noisy-le-Grand - Villeparisis : 14-7 (10-4). - Face à un adversaire de très bonne valeur les Villeparisiens ont mal joué le coup.

Malgré un essai de Zeggaï et une pénalité de Reibel, ils durent en effet s’incliner. Les voilà maintenant deuxièmes ex aequo de la poule.

• Ozoir - Clichy : 4-15 (4-3). - Incomplets, les Ozoiriens n’ont pas tenu la distance face à une équipe de Clichy dont le jeu en mouvement les usa. L’essai ozoirien fut l’oeuvre du talonneur Lagroste (38e).

 - JPEG - 238.1 ko
1984-11-26 - Le Parisien

Troisième série

• Montereau - Lagny : 6-7 (3-4). - Une vaine course poursuite au terme de laquelle les Monterelais échouèrent de justesse. Lagny domina le début de la partie et ouvrit la marque sur un essai de Barouin. En fin de première mi-temps, les Monterelais se ressaisirent et logiquement revinrent à 3-4 suite à un drop de Lacassagne.

Les locaux débutaient bien en seconde période et passaient une nouvelle pénalité par Lacassagne. Finalement c’est dans le dernier quart d’heure que la partie se jouait. Thuault réussissait un drop, donnant ainsi la victoire à son équipe.

• Fontenay-le-Fleury - Noisiel : 4-15 (4-6). - Une victoire qui aurait pu être plus nette si les visiteurs avaient ouvert un peu plus. Noisiel marqua deux essais, le premier par Marin, le second par Garcia, tous les deux transformés par Vincent et Coyard passa un drop.

• Pontault-Combault - Combs : 12-10 (10-4). - Un derby équilibré et indécis jusqu’à la dernière minute. Les Pontalusiens y signèrent leur seconde victoire de la saison grâce à Roig (deux pénalités et une transformation) et Menardeau (un essai).

A Combs, les réalisateurs furent : La Courpaille (un essai), Mabille (un essai) et Moinet (une transformation).

Quatrième série

• Servois - Nemours : 21-11. - Les essais de Michaud (2) et la transformation de Bandera furent insuffisants face à la bonne équipe de Servois.


Lagny tombe in extrémis le leader (« La Marne » p.C - 29 novembre 1984)

RUGBY

Lagny tombe in extrémis le leader

  • (1) Montereau - Lagny : 6-7.
  • (R) Gouaix 1 - Lagny R : 20-3.
  • (C) Lagny - Montmorency : 0-20.
  • (M) Lagny - Ozoir : 0-12.
  • (B) Lagny - Ozoir : 32-4.
  • (P) Lagny - Ozoir : 8-16.
     - JPEG - 108 ko
    1984-11-29 - La Marne
    p.C - Arch. Dép. de S.-et-M.

Match au sommet pour Lagny qui rencontrait, Montereau un des leaders de la poule. Dès le début, on assistait à une lutte serrée des packs, sur une balle gagnée en mêlée ouverte à 20 m, les damiers créaient le décalage et Baroin aplatissait l’essai que Thuault ne transformait pas. Montereau, dangereux, passait un drop par son ouvreur. Score à la mi-temps : 4-3. Suite à une pénalité pour charge irrégulière, Montereau prenait l’avantage. Après la rentrée de Marcel Aubry et du junior Baffier, il n’y eut plus qu’une équipe sur le terrain, domination constante de Lagny et attaques bien amenées. Gilles Thuault passait un drop et Lagny prenait l’avantage à la 70e minute.

Les juniors, Le Moteux à l’aile, Baffier à l’aile et surtout C. Vivier à l’arrière, firent forte impression.

D’autres juniors se mirent en évidence en réserve, face à l’équipe 1 de Gouaix.

Dimanche, seniors R.V. à 14h au stade pour Lagny - Fontenay-le-Fleury. Cadets vont à Franconville, départ 8h15.


Lagny l’emporte de justesse à Montereau, 7 à 6 (« La Marne » - éd. de Meaux - 29 novembre 1984)

Lagny l’emporte de justesse à Montereau, 7 à 6

 - JPEG - 132.8 ko
1984-11-29 - La Marne (éd. de Meaux)
arch. C. Billerach

Match au sommet pour les Monterelais qui recevaient, ce dimanche, un des leaders de la poule. Dès le début de la partie, on assistait à une lutte serrée entre les deux équipes, le pack monterelais tenant la dragée haute à son homologue de Lagny, très athlétique et bien soudé. L’ouvreur de Lagny procédait par coup de pied de déplacement pour maintenir Montereau dans son camp et sur une balle gagnée en mêlée aux 22 mètres monterelais, Lagny ouvrait la marque par un essai de ses lignes arrières sur décalage. La transformation était manquée (4-0). Les « bleu et blanc » réagissaient alors vivement et revenaient dans le camp de Lagny pour réduire la marque juste avant la pause par un drop de Lacassagne sur balle gagnée en mêlée sur introduction adverse.

A la reprise, le match était toujours équilibré et Lacassagne redonnait l’avantage à Montereau, sur pénalité, suite à une charge irrégulière des avants de Lagny (6 à 4). L’ouvreur monterelais manquait encore un drop aux 20 mètres adverses, mais c’est Lagny qui, en fin de partie, allait prendre l’ascendant et qui l’emportait de justesse sur un drop, peu avant la fin (7 à 6).

Dommage pour le quinze monterelais qui, malgré une belle prestation sur le plan technique, s’est avéré un peu juste en fin de partie devant une équipe en excellente condition. Il est clair que si les Monterelais veulent continuer à jouer un rôle dans la suite du championnat, il leur faudra travailler assidûment, à l’entraînement, la condition physique et la cohésion.


L’A.S. Lagny, vice-champion d’automne de 3e série (« La Marne » - 6 décembre 1984)

 - JPEG - 84.7 ko
1984-12-06 - La Marne
arch. C. Billerach

L’A.S. Lagny, vice-champion d’automne de 3e série

A.S. Lagny / Fontenay-le-Fleury : 34-0

Dimanche, pour son dernier match aller, l’A.S. Lagny recevait Fontenay-le-Fleury. Le match commença sur un faux rythme et il fallut attendre les vingt dernières minutes de la première mi-temps pour voir enfin nos représentants emballer le match. Plusieurs attaques successives des trois quarts ébranlèrent la défense adverse et trois essais furent marqués (G. Thuaut, C. Baroin, M. Kindts, 2 transformations P. Jacques) avant la mi-temps. A la reprise, l’A.S.L. reprenait le contrôle des opérations et maintenait constamment Fontenay dans son camp. Quatre nouveaux essais (M. Kindts, A. Borcard, M. Laurençon, F. By et 2 transformations P. Jacques) vinrent concrétiser la large domination des damiers.

Dimanche prochain, premier match retour contre Fontenay-sous-Bois à Lagny. En lever de rideau, match réserve à 13h30 contre Noisy-le-Grand, rendez-vous 12h45.

 - JPEG - 112.9 ko
1984-12-03 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Lagny termine bien 1984 (« La Marne » - 13 décembre 1984)

RUGBY

Lagny termine bien 1984

  • (S) Lagny / Fontenay-sous-Bois : 12-6.
  • (R) Lagny / Noisy-le-Grand : 12-28.
  • (J) Sainte-Geneviève / Lagny : 4-8.
  • (C) Franconville / Lagny : 4-12.
  • (M) Coulommiers / Lagny : 22-0.
     - JPEG - 91.8 ko
    1984-12-13 - La Marne
    Arch. Dép. de S.-et-M.

Fin d’année heureuse pour les seniors de Lagny. Pour le premier match retour, les bleus et blancs se devaient de prendre les trois points, ils s’en acquittèrent mais ce fut difficile.

Pendant la première demi-heure, Lagny ne parvint à passer qu’une fois par Yannick Le Moteux et Fontenay-sous-Bois prenait l’avantage par un essai de son pack. Lagny ne renversa la vapeur que dans les 10 dernières minutes grâce à un essai de Michel Kindjs, suivi d’un second de Baroin.

Les Ju remportent leur premier match en challenge tandis que les cadets gagnent à Franconville.

Samedi : à 14h école de rugby, Neuilly / Lagny.

Vendredi : repas du club à 20h à la Petite Auberge à Lagny.

 - JPEG - 160.1 ko
1984-12-17 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Cavalier seul des juniors seine-et-marnais : 45-4. (« La Marne » - 20 décembre 1984)

Cavalier seul des juniors seine-et-marnais : 45-4.

 - JPEG - 117.9 ko
1984-12-20 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

A Meaux, l’équipe junior de Seine-et-Marne a fait mieux que son homologue cadets, vainqueur le 2 décembre dernier de la Seine-Saint-Denis par 26 à 3. Elle a affiché de réelles qualités et a confirmé tout le bien que l’on pensait d’elle. Les seine-et-marnais se sont imposés grâce à leur dynamisme. D’entrée, ils s’installèrent dans le camp adverse et la Seine-Saint-Denis, beaucoup trop tendre et sans doute trop contractée par l’enjeu, subit la loi de leur pack où le jeune pilier Martinez fit forte impression ainsi que Miniot, Belmas, Farrère, Martin et Cazaud qui démontrèrent tout au long de la rencontre, leur grand talent. La Seine-Saint-Denis avait bien attaqué le match, marquant un essai sur un mauvais dégagement. Maîtres du terrain, les seine-et-marnais jouèrent ensuite tranquillement, ne prenant aucun risque. La messe était dite, mais avec davantage de détermination et d’autorité, la ligne d’attaque seine-et-marnaise, qui a pêché en son centre, aurait pu plus largement l’emporter encore car on notera que la Seine-et-Marne a ponctué sa victoire de quelques actions collectives de belle facture où l’influence de garçons comme Leclerc, Mornon, Debourge, Vivier s’avéra prépondérante. Mais toute l’équipe est à féliciter pour son esprit offensif.



Réveil de Lagny dans le dégel (« La Marne » - 7 février 1985)

Réveil de Lagny dans le dégel

  • Lagny (S et J) - Meaux (S et J) : 30-0.
  • Lagny (S et J) - Racing Il (S et J) : 6-4.
     - JPEG - 76.5 ko
    1985-02-07 - La Marne
    Arch. Dép. de S.-et-M.

Le terrain de Lagny impraticable a obligé les latignaciens à faire un déplacement à Meaux pour rencontrer la réserve III du Racing et celle de Meaux.

Les jaunes et noirs firent un très bon match d’ensemble, avec de nombreux mouvements collectifs, dans lesquels se distinguèrent Budoc, Vivié à l’avant, ainsi que Blond et Baffier dans les lignes arrière, mais les réservistes ne s’en laissent pas conter et Jean Doré fut tonitruant en fin de partie.

Cinq essais transformés contre Meaux, 1 essai transformé contre le Racing.

Samedi : école de rugby contre Meaux à 14h.

Dimanche : juniors contre Palaiseau à 10h à Lagny. Déplacement cadets à Villiers. Seniors vont à Fontenay-le-Fleury (R.V. à 12h30).

 - JPEG - 233.6 ko
1985-02-04 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Gouaix et Lagny n’ont pas déçu (« Le Parisien » - éd. de Seine et-Marne - 12 février 1985)

Rugby

 - JPEG - 327.1 ko
1985-02-12 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Gouaix et Lagny n’ont pas déçu

Honneur

• Créteil - Champagne : 19-6 (6-6). - Les Champenois, handicapés par les sorties de Mieze et Thomas après la pause, ne purent rien contre le forcing des Cristolliens. Jusqu’aux citrons ils avaient pourtant réussi à contenir leurs adversaires et à passer deux pénalités par Werhle.

• Red Star - Melun : 21-11 (14-3). - Un léger mieux à Melun. On perd mais sans avoir été dominé... Les Melunais ont marqué deux essais par Storch et Pons, tandis que Tramma passait une pénalité. Les Préfectoraux doivent maintenant remporter deux des trois matches qu’il leur reste à disputer pour se maintenir.

Première série

• Fontainebleau - Brévannes : 0-3. - Deux de chute pour les Bellifontains, qui, visiblement, ont laissé des plumes durant la trêve. Dominés devant ils furent incapables de marquer le moindre point.

• Finances - Gretz-Tournan : 10-9 (10-3). - Un match équilibré où les deux équipes inscrivirent un essai. Celui des Gretzois fut l’œuvre de Berton. De plus, Dal’Ara réussit la transformation et une pénalité. Ce fut néanmoins insuffisant puisque les locaux passèrent deux pénalités.

Deuxième série

• Argenteuil - Villeparisis : 9-3 (0-0). - Un arbitrage à la Maisons aux dîmes des Villeparisiens qui passèrent un drop par Reibel. Les locaux réussirent pour leur part une pénalité et un essai transformé.

• Achères - Gouaix : 3-14 (3-0). - Après une première période équilibrée où les locaux marquèrent une pénalité, les Gouaillons prirent successivement le match à leur compte. Gay passa deux pénalités tandis que les frères Lorin, Thierry et Gérard aplatirent chacun une fois.

• Ozoir - Montesson : 3-6. - Deux pénalités pour Montesson et une seule pour les Ozoiriens, battus somme toute logiquement.

 - JPEG - 229.2 ko
1985-02-11 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Troisième série

• Montereau - Villejuif : 3-11 (0-4). - Les visiteurs menèrent la rencontre de bout en bout. Les Monterelais sauvèrent l’honneur grâce à une pénalité de Soulié.

• Fontenay-le-Fleury - Lagny : 0-28 (0-l5). - Les Latignaciens ouvrirent le bal par une pénalité de 45 mètres de Thuault. Ils enchaînèrent sur un essai de Barouin transformé par Jacques et un autre de Borcard transformé par le même Jacques. La mi-temps fut atteinte sur ce score de 15-0. Après la pause, les visiteurs, maladroits, réussirent tout de même à aggraver la marque par Jacques (une pénalité et une transformation), Baroin et Lemoteux (un essai chacun).

• Maurepas - Combs-la-Ville : 6-6. - Six partout : tout le monde est content, surtout Bismuth, qui a inscrit l’essai Combs-la-villais.


Lagny garde le contact (« La Marne » - 14 février 1985)

Lagny garde le contact

  • (1) Lagny / Fontenay-le-Fleury : 28-0.
  • (J) Lagny / Palaiseau : 33-4.
  • (C) Villiers / Lagny : 14-0.
  • (M) Meaux - Lagny : 8-4.
  • (B) Meaux - Lagny : 16-4.
  • (P) Meaux - Lagny : 40-0.
     - JPEG - 75.9 ko
    1985-02-14 - La Marne
    Arch. Dép. de S.-et-M.

Déplacement à Fontenay-le-Fleury avec une équipe de Lagny pratiquement au complet. Les deux équipes se neutralisent environ un quart d’heure et Gilles Thuault passait une pénalité des 45 m. Jacques sur pénalité puis Baroin et Bocard (deux essais transformés par Jacques) amenaient le score à la mi-temps à 15-0. En seconde période, Baroin et Le Moteux passaient et Jacques transformait un essai et passait une autre pénalité.

Dimanche 17 février :

Déplacement à Villebon c/A.S. O.R.T.F., R.V. à 12h30 au St-Furcy.

Classement provisoire de la poule : 1.Noisiel, 29 pts (11 m) ; 2. Villejuif, 28 pts (10 m) ; 3. Lagny, 25 pts (9 m) ; 4. Montereau et O.R.T.F. 20 pts (11 m).


Fontainebleau, Ozoir, Lagny les plus prolifiques (« Le Parisien » - éd. de Seine et-Marne - 19 février 1985)

Sports Seine-et-Marne

Rugby (le week-end de nos ovaliens)

 - JPEG - 178.2 ko
1985-02-19 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Fontainebleau, Ozoir, Lagny les plus prolifiques

MELUN. - Six victoires pour quatre défaites : les rugbymen on connu un week-end plus positif qu’il y a huit jours (sept défaites). A noter que deux rencontres ont été reportées : Champagne - L’Hay (Honneur) et Gretz-Tournan - Montmorency (première série).

HONNEUR

• Melun - Rambouillet : 7-20 (4-10). - Un essai de Tramma permit à Melun de ne pas être trop distancé à la pause. Mais, par la suite, un essai refusé à Duperron puis l’essai marqué par Rambouillet juste après qu’un de ses joueurs ait intercepté une attaque melunaise qui allait faire mouche, ont sonné le glas des espérances préfectorales. Pons et les siens réduisirent tout de même l’ampleur de la défaite sur une pénalité.

PREMIÈRE SÉRIE

• Houilles - Fontainebleau : 3-30 (0-24). - Avec un pack d’avants redevenu solide, les trois-quarts bellifontains ont pu développer un jeu séduisant qui ne tarda pas à porter ses fruits. Et pourtant, Moley, Delabarre manquaient à l’appel. Portmann (2), X. Belot, Mestre et Gilquin inscrivirent les essais du jour.

DEUXIÈME SÉRIE

• Olympique XVe - Villeparisis : 34-0 (3-0). - Le score parle de lui-même ! Villeparisis s’est « écroulé » en deuxième période.

• Evry - Ozoir : 3-21. - Les Ozoiriens ont pris leurs adversaires « à la gorge » dès le coup d’envoi et n’ont plus relâché leur emprise. D. et P. Alfaranchino, C. Gomès et C. Rateau se sont partagé les points.

• Crépy - Gouaix : 9-19 (3-14). - Gouaix a acquis son succès en première mi-temps grâce à Nickrass (un essai), Porie (un essai) et Cadet (une pénalité et un drop).

 - JPEG - 194 ko
1985-02-18 - Le Parisien
arch. C. Billerach

TROISIÈME SÉRIE

• O.R.T.F. - Lagny : 6-34 (0-15). - Après une demi-heure de jeu, les Latignaciens furent les premiers à ouvrir la brèche et plus rien ne gêna leur progression. Cinq essais de Thuault (3), S. Lardy, Blond ; quatre transformations de Jacques (2), Thuault, By et deux pénalités de Thuault (encore lui) assurèrent une victoire latignacienne amplement méritée.

• Noisiel - Marcoussis : 17-0. - Face à une équipe décimée par les vacances (sa troisième ligne n’était par exemple composée que de « profs »), Noisiel a vaincu sans problème et en se faisant plaisir. Les deux essais de Marim ne furent pas transformés mais les pénalités de Coyard (2) et Vincent mirent Noisiel à l’abri bien avant la fin de la rencontre.

• Pontault - Le Plessis-Robinson : 0-10. - Pontault n’a jamais été en mesure de répliquer face à une formation du Plessis-Robinson pourtant pas si impressionnante que cela.

• Combs-la-Ville - Compiègne : 6-16. - La réussite a totalement fui les Combs-la-Villais qui n’ont pu que limiter les « dégâts » avec deux pénalités réussies par M. Bertrand et P. Mabille.


Lagny : Ça baigne dans l’huile (« La Marne » - 21 février 1985)

Lagny : Ça baigne dans l’huile

 - JPEG - 104.8 ko
1985-02-21 - La Marne
Arch. C. Thomas

(1) Lagny - O.R.T.F. : 34-6.

Ce ne fut pas une promenade de santé pour les « damiers » qui signèrent pourtant leur 9e victoire et le 7e succès consécutif. Sur son terrain, l’O.R.T.F. attaquait d’entrée et les 29 premières minutes voyaient Lagny s’organiser. Jusqu’à la mi-temps, Lagny dominait et grâce à deux essais de Gilles Thuault transformés par Jacques et une pénalité de Thuault, le score à la mi-temps était de 15-0.

En seconde période, l’O.R.T.F. prenait l’ascendant pendant un quart d’heure, sans concrétiser. Au contraire, Thuault aplatissait un essai sur interception. La dernière demi-heure fut à l’avantage de Lagny mais jamais l’O.R.T.F. ne baissa les bras et marqua même un essai. Lagny répliquait sur pénalité, puis sur un essai de Lardy qui avait bien suivi une percée de Y. Le Moteux. Le dernier essai fut marqué par L. Blond sur une belle passe au cordeau et une pénétration formidable de l’arrière. Transformation réussie par By.

Rendez-vous est pris pour dimanche à 15 h où Lagny reçoit Noisiel qui fut le seul à faire trébucher les latignaciens à l’aller. Le vainqueur aura un pied en 2e série.


Fontainebleau, Montereau et Lagny mention bien (« Le Parisien » - éd. de Seine et-Marne - 26 février 1985)

Sports Seine-et-Marne

Rugby:le week-end de nos ovaliens

 - JPEG - 199.2 ko
1985-02-26 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Fontainebleau, Montereau et Lagny mention bien

Melun. - Les rugbymen seine-et-marnais, mise à part les Bellifontains, ne se sont pas montrés particulièrement brillants, ce week-end, en Honneur et en première série. Ils ont toutefois connu une réussite satisfaisante dans les séries inférieures.

Honneur

• Bobigny - Champagne : 18-6. - Les locaux ne laissèrent à personne le soin de mener les débats. Conséquence, ils obtinrent un avantage conséquent. Champagne réussit à faire illusion grâce à un drop de Wehrle. Mais ses affaires ne purent s’arranger par la suite malgré une pénalité réussie à nouveau par Wehrle.

• Compiègne - Melun : 40-0. - Que dire sinon que les Melunais ont passé un après-midi de chien !

Première série

• Fontainebleau - Clermont : 24-13 (14-9). - Face au leader, Fontainebleau a parfaitement maîtrisé la situation de la première à la dernière minute de jeu. On voit d’ailleurs mal désormais ce qui pourrait empêcher les hommes de Toussaint de remonter en Honneur. H. Marcel (2), X. Belot (2) et Viera connurent, en plus de la victoire, la satisfaction d’aplatir dans l’en-but adverse.

• Étampes - Gretz : 9-7. - L’essai et le drop de Lacrampe ne furent pas suffisants pour que Gretz s’impose dans un match qui ne restera gravé dans aucune mémoire.

Deuxième série

• Villeparisis - Saint-Ouen : 29-9 (14-0). - Villeparisis a mené tranquillement sa barque. Munier (2), De Rosério, Bochet et Lemanger marquèrent les essais dont trois furent transformés par Namur et Schoumsky. Ce dernier inscrivit aussi un drop.

• Gouaix - Val-d’Yerres : 10-10. - Après avoir pris les devants (7-0), avec un essai de Nikrass et une pénalité de Cadet, Gouaix marqua le pas. Son adversaire en profita pour revenir avant de prendre l’avantage. ln extremis, Gouaix réussit à arracher le nul, Cadet se distinguant à nouveau (une pénalité) mais le cœur n’y était plus depuis un bout de temps.

• Ozoir - Palaiseau : 12-7 (3-3). - Toute l’équipe ozoirienne (avec une mention aux cinq de devant et aux trois-quarts) réussit un match qui combla tous les observateurs. Une pénalité de Rateau, un essai de Gosset transformé par... Rateau donnèrent la victoire à Ozoir après qu’une pénalité eut été inscrite par... Rateau avant le repos. A noter que l’arbitre fut, quant à lui, impérial.

 - JPEG - 169.4 ko
1985-02-25 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Troisième série

• Montereau - Fontenay : 38-0. - Les Monterelais furent les auteurs d’un véritable festival. Et l’histoire retiendra que les points correspondaient aux essais de Dubois (2), Hagman (2), Crété, Duffteau, Foyard, Lambert et aux trois transformations signées Crété, Duffteau et Dubois.

• Lagny - Noisiel : 29-3 (9-3). - Noisiel eut du répondant en première mi-temps (une pénalité de Coyard) mais la suite se révéla être un show latignacien. Thuault, Jacques, Lardy, Lebeugle et Lemoteux furent les hommes du match en plantant cinq essais.

• Corbeil - Combs : 19-0 (6-0). - Rien à dire sur le score, les Combs-la-Villais ont baissé pavillon. Par contre, la conduite sur le terrain des Corbeillois, dixit M. Bigouin, fut loin d’être digne d’éloges (un expulsé soit dit en passant, le quatrième de la saison). Cinq joueurs de Combs furent blessés dont deux sérieusement (en dehors des actions de jeu) : E. Roinet (cervicale) et J.-C. Jouneau (fracture du nez)...

• Chevreuse - Pontault : 35-3 (23-3). - Dure la vie de rugbyman, pour Jaquelin (auteur d’une pénalité) et ses partenaires.


Les challenges du « Parisien » (« Le Parisien » - éd. de Seine et-Marne - 27 février 1985)

 - JPEG - 64.3 ko
1985-02-27 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Les challenges du « Parisien »

Rugby

En écrasant son voisin Noisiel (29-3), Le quinze fanion de Lagny a conservé la pole-position. Il a même accentué son avantage sur ses poursuivants. Ainsi, Fontainebleau est second à 21 points (sous réserve de vérification des scores officiels) et Gouaix troisième à 38 points. Les autres n’ont plus d’illusions à se faire, compte tenu du retard important qu’ils accusent sur le trio de tête. Seul, Montereau a repris un peu de terrain, mais il était si loin ! Il n’empêche que les Monterelais ont pris une option sur la 4e place, également convoitée par Villeparisis et Gretz-Tournan.

LE CLASSEMENT

1. Lagny, +193 ; 2. Fontainebleau, +172 ; 3. Gouaix, +155 ; 4. Montereau, +52 ; 5. Noisiel, +38 ; 6. Villeparisis, +21 ; 7. Gretz-Tournan, +14 ; 8. S.C. Briard, -17 ; 9. Combs-la-Ville, -31 ; 10. Nemours, -35 ; 11. Ozoir-la-Ferrière, -51 ; 12. Champagne, -87 ; 13. Melun, -136 ; 14. Pontault-Combault, -173.


La technique et la condition physique prévalent sur la vaillance : Lagny 29 - Noisiel 3 (« La Marne » - 28 février 1985)

La technique et la condition physique prévalent sur la vaillance :

Lagny 29 - Noisiel 3

L’A.S. Lagny (9 victoires, 1 défaite) recevait l’A.S.A. Noisiel (9 victoires, 2 défaites), leader de la poule au classement provisoire après les perturbations de janvier.

Les deux équipes attendaient cette rencontre, Lagny. parce que Noisiel était la seule équipe à l’avoir fait trébucher à l’aller et aussi parce que les deux équipes voulaient montrer que le beau jeu n’est pas l’apanage des divisions supérieures ; de ce côté là, on fut gâté, le comité ayant eu le bon goût de désigner un arbitre au-dessus de tout soupçon.

D’entrée, les attaques de Lagny étaient suivies de contre-attaques des verts et après 10 minutes, G. Thuault plaçait une belle pénalité suivie quelques minutes plus tard, par un essai slalom dans la défense de Noisiel. Jacques transformait sans pro­blèmes. Mais les deux équipes firent jeu égal jusqu’à la mi-temps, Croyard, l’ouvreur noisélien plaçant une belle pénalité concréti­sant une légère domination des visiteurs pendant le dernier quart d’heure.

 - JPEG - 552.8 ko
1985-02-28 - La Marne
Arch. C. Thomas

La seconde période entamée sur un rythme élevé, fut dans l’ensemble, entière­ment à l’avantage de Lagny. Sur un regrou­pement aux 22 m face aux poteaux, le petit poucet Lardy s’extirpait et marquait, tandis que Thuault transformait. A 13-3, tout était encore possible. Cinq minutes plus tard, le 2" ligne Jacques s’arrachait littéralement du paquet et après une course de 35 mètres le long de la ligne de touche, écartant cinq adversaires, parvenait à écraser un essai en coin. Cet essai plein de volonté, assomma littéralement Noisiel après que .G. Thuault eût réussi la transformation. La fin du match vit la domination constante des bleus et blancs et la défense opiniâtre des verts permit à Noisiel d’éviter une grosse défaite. Dominique Lebeugle et Yannick Le Moteux marquaient et Jacques réussissait une transformation : 29-3.

A quinze jours de la fin du championnat, Lagny, troisième derrière Noisiel, mais avec deux matches en moins, a un pied en 2e série et sur les trois matches qu’il doit disputer, une seule victoire suffit pour assurer la qualification. En attendant, il faut travailler et préparer dans le meilleur esprit, le voyage à Alnwick (Angleterre). pour Pâques.

 - JPEG - 225.8 ko
1985-02-28 - La Marne

Composition de l’équipe :

  • Entr. C. Billerach.
  • Cadelle, Aubry, Piombo, Jacques, Vivié.
  • Borcard (cap.), Savouret, Baroin ; Lardy (m).
  • By (o), Lebeugle, Thuault, Kindts, Le Moteux.
  • Blond, Laurençon, Combes, Loury.
  • Doré, Baffier, Bonnard, Belloche.
  • Budoc, Besana.

­Dimanche 3 mars : Seniors 1 et R à Lagny contre Marcoussis. Jun. vont à. Palaiseau (R.V. Intermarché à 8 h 30). Cad. à Lagny contre Brétigny.


Les Latignaciens cartonnent et les Melunais se réveillent... (« Le Parisien » - éd. de Seine et-Marne - 5 mars 1985)

Rugby (le week-end de nos ovaliens)

 - JPEG - 215 ko
1985-03-05 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Les Latignaciens cartonnent et les Melunais se réveillent...

MELUN. Le coup d’éclat du week-end en régional revient à Lagny (troisième série). Dans le même temps, Melun (Honneur) a surpris ; Fontainebleau (première série) a continué sur sa lancée ; Champagne (Honneur) et Combs (troisième série) ont assuré ; Gouaix (deuxième série) n’a pas joué et nos quatre équipes ont perdu.

HONNEUR

• Champagne - Sarcelles : 7-0 (7-0). - Une pénalité de Werlhe et un essai de Ségura donnèrent l’avantage aux Cbampenois qui dominèrent toute la rencontre...

...de Pons (2 ), Chauvin et Trama.

PREMIÈRE SÉRIE

• Limay - Fontainebleau : 9-17. - Marcel, Dupeu et Gilquin aplatirent dans l’en-but mais toute l’équipe bellifontaine effectua un bon match. Après avoir quelque peu cafouillé avant la pause, les protégés de Toussaint se retrouvèrent pleinement lors de la deuxième mi-temps.

• Gretz-Tournan - Reims : 6-13 (6-6). - Le jeu développé par Gretz fut loin d’être pétillant et les coéquipiers de Goutaille (auteur de deux pénalités) furent même à créditer d’une...

...du match : essai de Munier transformé par Rebelle. Mais il causa sa perte après le repos.

• Aubergenville - Gouaix. - Aucun score n’a sanctionné la rencontre ! Et pour cause, elle n’a pas eu lieu, Aubergenville déclarant forfait.

• Drancy - Ozoir : 14-6 (10-0). - Ozoir dut se contenter d’un essai de Noumas transformé par Rateau. Drancy manifesta sa supériorité sur le pack ozoirien à de très nombreuses reprises.

 - JPEG - 198.7 ko
1985-03-04 - Le Parisien
arch. C. Billerach

TROISIÈME SÉRIE

• Noisiel - Villejuif : 0-4. - Un échec qui restera 1ongtemps gravé dans la mémoire des joueurs de Noisiel.

• Lagny - Marcoussis : (32-0). - Chacun a eu droit à sa part du gâteau. Pour ce qui est des essais, furent à la fête Thuault (2), Lemoteux (2), Savouret (2), Cadelle, Lebeugle, Blond, Jacques, Laurençon, Picard et Vivier.

• Combs-la-Ville - Pantin : 10-3 (10-3). - Combs a fait la différence en première mi-temps (avec un essai signé Soupières, la transformation de Roinet et une pénalité de Wirtz) et vécut ensuite sur son acquis.


Les challenges du « Parisien » - Rugby : Lagny fait le trou (« Le Parisien » - éd. de Seine et-Marne - 6 mars 1985)

 - JPEG - 52.3 ko
1985-03-06 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Les challenges du « Parisien »

Rugby : Lagny fait le trou

A la faveur des 64 points infligés à Marcoussis, Lagny a fait le trou : 77 points d’avance sur Fontainebleau ! Les Bellifontains sont, quant à eux, talonnés par Gouaix, qui a gagné par... forfait ! Derrière, on devra se contenter de ce qui restera...

LE CLASSEMENT

1. Lagny, +257 ; 2. Fontainebleau, +180 ; 3. Gouaix, +179 ; 4. Montereau, +52 ; 5. Noisiel, +34 ; 6. Villeparisis, +13 ; 7. Gretz, +21 ; 8. Brie, -17 ; 9. Combs, -24 ; 10. Nemours, -35 ; 11. Ozoir-la-Ferrière, -59 ; 12. Champagne, -80 ; 13. Melun, -122 ; 14. Pontault-Combault, -173.


Lagny assure la montée en 2e série (« La Marne » - 7 mars 1985)

Lagny assure la montée en 2e série

  • (1) Lagny - Marcoussis : 64-0.
  • (R) Lagny - Marcoussis : 14-0.
  • (J) Lagny - Palaiseau : 60-0.
  • (C) Lagny - Brétigny : 14-4.
     - JPEG - 105.4 ko
    1985-03-07 - La Marne
    Arch. Dép. de S.-et-M.

A deux journées de la fin du championnat, Lagny recevait le dernier de la poule, Marcoussis. Lagny imprimait un rythme supérieur basé sur des enchaînements avants-arrières. Le premier essai fut marqué après une attaque de 60 m dans laquelle pas moins de 8 joueurs touchaient le ballon. Les marqueurs du jour : 13 essais, 6 transformations : Baroin (1), Loury, Savouret (2), Thuault (2), Jacques (1), Le Moteux (2), Picard (1), Cadelle (1), Blond (1), Lebeugle (1), Viviez (1). Les transformations sont de Lardy (1), Jacques (3), Thuault (2). Grâce à cette victoire. Lagny assure sa montée en 2e série.

La réserve, après sa victoire, se qualifie pour les demi-finales Ile-de-France réserves.

Les juniors en déplacement, s’imposent facilement et de surcroît, viennent renforcer les seniors l’après-midi.

Les cadets gagnent à Lagny et s’améliorent de jour en jour.

Dimanche : S vont à Villejuif (R.V. à 12h au St-Furcy). J reçoivent Montereau à 10h. C vont à Plaisir (R.V. à 8h15).


Villejuif - Lagny : 16-4 (« Le Parisien » - éd. de Seine et-Marne - 12 mars 1985)

 - JPEG - 65.8 ko
1985-03-12 - Le Parisien
arch. C. Billerach

• Villejuif - Lagny : 16-4 (16-4). - L’arbitrage fantaisiste n’est pas à l’origine de la défaite des Latignaciens. Mais il n’a tout de même rien arrangé. L’essai fut inscrit par Thierry Roux, qui aura comme ses coéquipiers la satisfaction de prendre part aux trente-deuxièmes de finale du Championnat de France.

 - JPEG - 210.3 ko
1985-03-11 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Les challenges du « Parisien » - Encore et toujours Lagny ! (« Le Parisien » - éd. de Seine et-Marne - 13 mars 1985)

Les challenges du « Parisien »

 - JPEG - 225.2 ko
1985-03-13 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Encore et toujours Lagny !

MELUN. - C’était le week -end dernier au tour du basket-ball et du volley-bail de faire relâche. Quant au rugby, il en a profité pour continuer à remettre à jour un calendrier passablement perturbé par le mauvais temps de janvier-février.

Football : le Mée revient

Ayant tous deux gagné avec deux buts d’écart, Moissy et Avon campent sur leurs positions en Promotion d’Honneur. Derrière, tout le monde a perdu, ce qui agrandit encore le fossé entre le tandem de tête et ses poursuivants. En Premihe Division Sud, Le Mée a repris deux longueurs à Nangis mais il lui en reste... onze à combler ! Bon courage messieurs... En revanche, dans le Nord, rien n’est joué puisque le leader Meaux 1B reste sous la menace directe de La Ferté-sous-Jouarre, Penchard, Lagny et même Villeparisis. Cela laisse présager une belle empoignade dans la dernière ligne droite !

Les classements

Promotion d’Honneur : 1. Moissy, +29 ; 2. Avon, +10 ; 3. Claye, 3 ; 4. La Ferté-Gaucher, -8 ; 5. Chelles, -9, et Crécy, -9 ; 7. Nemours, -15 ; 8. Longueville, -17.

Première Division Sud : 1. Nangis, +23 ; 2. Le Mée, +12 ; 3. Provins, +7 ; 4. Port. Fontainebleau, +6 ; 5. Bray, +4 ; 6. Bagneaux, +2 ; 7. Montereau et Veneux, -1 ; 9. Ponthierry, -4 ; 10. La Rochette, -8 ; 11. Brie, -16 ; 12. Champagne, -18.

Première Division Nord : 1. Meaux 1B, +14 ; 2. La Ferté-sous-Jouarre et Penchard, +10 ; 4. Lagny, +9 ; 5. Villeparisis, +8 ; 6. Saint-Pathus, +1 ; 7. Vaires, -1 ; 8. Torcy, -2 ; 9. Coulommiers. -6 ; 10. Lizy. -7 ; 11. Villeroy, -17 ; 12. Roissy, -19.


Handball : Lagny distance Le Mée

Lagny a réalisé une bonne opération à la suite de son écrasante victoire sur Avon, car dans le même temps Le Mée n’a pu battre Vaux-le-Pénil que de six petits buts. Désormais 35 points séparent les deux équipes.

Les classements

Excellence masculine : 1. Lagny, +140 ; 2. Le Mée, +105 ; 3. Coulommiers, +60 ; 4. Montereau, +38 ; 5. Torcy, +13 ; 6. Vaux-le-Pénil, -14 ; 7. Ozoir, -22 ; 8. Avon, -74 ; 9. Villeparisis, -111 ; 10. Meaux, -135.

Excellence féminine : 1. Meaux, +49 ; 2. Ozoir, +23 ; 3. Roissy, +7 ; 4. H.B.C. du Loing, +3 ; 5. Combs-la-Ville, -14 ; 6. Montereau, -32 ; 7. Coulommiers, -35.


Rugby : Fontainebleau sombre

Cette fois les dés sont jetés ! Grâce à sa victoire (28-0) sur Montereau et grâce à la défaite de Fontainebleau à Stains (18-3), le XV de Lagny a définitivement, semble-t-il, conquis le trophée.

Le classement

1. Lagny, +273 ; 2. Fontainebleau, +204 ; 3. Gouaix, +179 : 4. Montereau, +52 ; 5. Noisiel, +34 ; 6. Villeparisis. +13 ; 7. Brie, -17 ; 8. Ozoir, -31 ; 9. Gretz -33 ; 10. Combs, -41 ; 11. Nemours, -74 ; l2. Champagne, -82 ; 13. Melun, -122 ; 14. Pontault-Combault, -173.


Villejuif « in », Lagny « out » (« La Marne » - 14 mars 1985)

RUGBY

Villejuif « in », Lagny « out »

  • (1) Villejuif - Lagny : 16-4 .
  • (R) Villejuif - Lagny : 10-0.
  • (J) Lagny - Montereau : 17-13.
  • (C) Plaisir - Lagny : 30-0.
     - JPEG - 92.1 ko
    1985-03-14 - La Marne
    Arch. Dép. de S.-et-M.

L’arbitre ayant déclaré forfait, ce fut très mauvais. D’entrée, Lagny encaissait deux essais puis réduisait par T. Roux qui marquait en coin. De nouveaux essais étaient accordés à Villejuif. A 16-4 à la mi-temps, la cause était entendue. Pourtant, Lagny essayait de remonter son handicap, mais après un quart d’heure de pagaille, l’arbitre quittait le laissant les deux équipes en plan. Le score ne changea plus jusqu’à la fin. Villejuif sut profiter au maximum de la situation et tant pis pour les bleus qui devront apprendre à jouer dans l’adversité.

Samedi, déplacement à Tournan (école de rugby).

Dimanche : cadets à 10 heures contre Stade Français à Lagny. Seniors contre Montereau à 15 heures à Lagny.


Lagny en 2e série (« La Marne » - 21 mars 1985)

Lagny en 2e série

  • (1) Lagny / Montereau : 28-0.
  • (2) Lagny / Blanc-Mesnil : 36-3.
     - JPEG - 79.6 ko
    1985-03-21 - La Marne
    Arch. Dép. de S.-et-M.

Pour son dernier match de championnat, Lagny assure la montée en 2e série, grâce à sa 12e victoire.

Devant une équipe offensive de Montereau, les bleus et blancs assurent l’essentiel, grâce à 5 essais marqués par Le Moteux (2), Combes (1), Cadelle, Laurençon ; deux drops de Thuault et By et une transformation.

Lagny, grâce à sa mobilité et son jeu à la main, offrit un bon spectacle aux supporters gelés.

Les cadets font leur meilleur score de la saison contre Blanc-Mesnil en challenge Perrin, tandis que l’école de rugby remporte en minimes et en benjamins le tournoi de Tournan contre Fontainebleau et Gretz-Tournan avec 4 victoires et 1 défaite.

Dimanche 24 :

(S) 1 + R déplacement à Noisy-le-Grand. (J) déplacement à Montereau. (C) déplacement à Choisy-le-Roi. (M) tournoi qualificatif à Meaux le samedi. (B + P) tournoi à Lagny à 14h.


Résultats du 24 mars (« La Marne » - 28 mars 1985)

 - JPEG - 55.1 ko
1985-03-28 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

RUGBY

A.S. Lagny

  • (1) Noisy-le-Grand - Lagny : 18-8.
  • (J) Montereau - Lagny : 6-11.
  • (C) Choisy-le-Roi - Lagny : 4-0.

Dimanche 31 mars : Seniors à 15 heures contre Villejuif à Lagny.

Le 14 avril : déplacement à Bagneux.


Belle revanche de Lagny sur Villejuif (« La Marne » - 4 avril 1985)

Belle revanche de Lagny sur Villejuif

  • A.S. Lagny : 29 - Villejuif : 3.
     - JPEG - 79.9 ko
    1985-04-04 - La Marne
    Arch. Dép. de S.-et-M.

Lagny débute bien la poule finale en inscrivant 6 essais et prend une belle revanche sur l’équipe de Villejuif. Bien que handicapée par l’absence de son capitaine G. Savouret, l’équipe de Lagny sut prendre le match à son compte. Un rythme rapide permit aux joueurs de Lagny d’atteindre la mi-temps sur le score de 21-3. Gilles Thuault s’illustra particulièrement, créant de multiples situations dangereuses et plaça un drop judicieux à la 20e minute de jeu. L’équipe termina la match par un superbe essai collectif de la ligne de 3/4 où se trouve Y. Le Moteux à la conclusion.

Les marqueurs de ce dimanche sont Y. Le Moteux (2 E), L. Blond, J.-C. Cadelle, D. Belloche, Gilles Thuault (1 E chacun), 1 drop G. Thuault, 1 transf. P. Jacques. Le déplacement de Pâques à Alnwick s’annonce dans la bonne humeur.

Rendez-vous vendredi 6 avril à 21h. précise sur la place de la Mairie.

 - JPEG - 241.6 ko
1985-04-01 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Rugby (« La ville de Lagny » - 1985)

Président : Guy LIROLA 27, avenue Paul-Claudel 77400 Conches Tél. 402.26.48

Secrétaire : Alain LE MOTEUX 9, rue du Bois 77400 POMPONNE Tél. 007.08.99

Responsable technique : Christian BILLERACH 12, rue des Rossignols 77360 Vaires Tél. 020.67.04

 - JPEG - 1.2 Mo
1985 - Ville de Lagny
Arch. C. Thomas

Club fondé en 1904. En série régionale depuis 1974. Redouté pour son école de rugby les Damiers bleus et blancs ont obtenu de très bons résultats d’ensemble dans le département et le comité Ile de France. Les cadets enlèvent le challenge PERRIN en 1982. 1/4 de finaliste 1983. Les voilà en 1/6e de finale du championnat de France en 1984. Continuité oblige, les juniors progressent et sont qualifiés en 1/6e de finale du championnat juniors « C » coupe DANET.

Les seniors après une série noire de trois saisons et grâce aux efforts de tous, en particulier Dominique BELLOCHE en 1982 et Christian BILLERACH depuis 83 qui ont su redresser la barre et inculquer aux joueurs l’envie de pratiquer le rugby, en 84 les seniors gagnent le challenge SICARD et en 1985 assurent la remontée en 2e série donc participation aux championnats de France.

Entraînement : tous les jours au stade municipal avenue Jean Mermoz (entrée côté piscine).

  • Seniors : mercredi et vendredi de 19 h à 22 h (Ch. BILLERACH, J.-P. CAMBILLAU) .
  • Juniors : vendredi de 19h à 22h (A. LE MOTEUX, C. CLAVERIE) .
  • Cadets : mercredi de 18h à 20h (G . SOULETIE, C. CHAUTARD) :
  • Minimes : mardi de 18h à 19h30 (J.-P. MOREL, V. HOSTERT).
  • Benjamins-Poussins : samedi de 14h à 16h (C. BOULIC).
  • Arbitre école rugby : Vigo HOSTERT.

Équipement
Maillot de championnat prêté par le Club. Équipement individuel (short blanc, chaussettes rayées bleues et blanches, chaussures à crampons) à la charge du joueur.

Dossier du joueur

  • Fiche d’état-civil, autorisation des parents pour les mineurs.
  • 3 photographies.
  • Un certificat médical récent (délivré gratuitement par le C.M.S. de Lagny).
  • Une cotisation de 150 F.

Le rugby est un sport collectif qui permet à l’enfant de libérer son agressivité naturelle, de prendre conscience du groupe, d’acquérir une technique individuelle qu’il mettra au service de son équipe et une technique collective qui lui permettra quelque soit sa morphologie de pratiquer un sport que l’on dit viril mais qui est basé sur les respects de l’adversaire. Les règles essentielles seront apprises au cours des entraînements, des matches de tournoi et de championnat.

Les jeunes pratiquent le rugby éducatif (rugby à 8) basé sur les gestes fondamentaux et sur le jeu à la main, à partir des benjamins le rugby à 12 plus collectif et réglementé. Le rugby complet commence en minimes (14 à 15 ans). A partir de 18 ans, les jeunes peuvent évoluer indifféremment avec les
juniors et seniors.

Éducateurs bénévoles : A. LEMOTEUX, C. BILLERACH, C. CHAUTARD, C. BOULIC, J.-P. MOREL, C. CLAVERIE, G. SOULETTE (prof. sports).

Arbitres : F. GAMBLIN, A. SORIANO, J.-P. GABET.

Objectif 1986-87 : montée en 1re série, structures et commissions, recrutement de jeunes, ambiance club (voyages, repas, vacances, fête du rugby).

Tous renseignements : Guy LIROLA 402.26.48, Alain LEMOTEUX 007.08.99, Christian BILLERACH 209.89.20.


RUGBY : Faites un essai et vous serez transformés (« La Marne » p.2 - 18 avril 1985)

RUGBY :

Faites un essai et vous serez transformés

 - JPEG - 194.6 ko
1985-04-18 - La Marne
p.2 - Ed. Lagny-Chelles
Arch. Dép. de S.-et-M.

A l’orée de la saison 1984-1985, l’école de rugby de Lagny se présentait de la manière suivante 8 poussins, 8 benjamins et 12 minimes soit 28 joueurs. Après la pose systématique d’affiches chez les commerçants, auxquels il faut d’ailleurs adresser un grand merci car l’information sportive passe très souvent par ce canal, et une campagne de recrutement intensif, l’effectif au mois d’avril 1985 est composé de la manière suivante : 16 poussins, 14 benjamins et 19 minimes. Ce sont donc près de 50 jeunes qui fréquentent assidûment cette école, dont Claude Chautard et Jean-Paul Morel, éducateurs pour les minimes, Christian Boulic pour les benjamins et Frédéric By chez les poussins sont les chevilles ouvrières. Ils sont aidés dans leurs tâches administratives par le président Guy Lirola.

Hormis le souci n°1 qui consistait à recruter des jeunes, le 2° travail en profondeur consiste à donner une formation de base aux jeunes rugbymen, formation qui doit être le prélude d’une carrière prolongée. Ce travail en profondeur, à l’école de rugby de Lagny, est prioritaire. Il prend le pas sur le côté « championnite » où la nécessite de faire brûler les étapes aux enfants peut les faire passer à côté des fondements du rugby. Néanmoins, et pour ne pas entraîner les enfants sans but, les trois équipes ont été inscrites sur le calendrier des rencontres départementales.

 - JPEG - 161.1 ko
1985-04-18 - La Marne

Les poussins ne disputent pas de matches officiels et leurs résultats ne sont pas pris en compte ; ces rencontres leur permettent de prendre conscience de la notion de groupe, notion indispensable pour les plus jeunes (8-10 ans). Les benjamins ont terminé à la 3e place de la poule A du championnat derrière Meaux et Tournan, tous deux qualifiés pour les championnats de l’Ile-de-France, mais ils devancent des clubs huppés comme Coulommiers, Ozoir-la-Ferrière et Fontainebleau. Les minimes ont fini seconds de la poule A et ont disputé les barrages départementaux. Après une victoire sur Noisiel (1er de la poule B, ils ont dû s’incliner face au R.C. Briard (Nangis) qui s’est qualifié ainsi que Meaux pour les 1/4 de finale du challenge régional.

D’ores et déjà, l’école de rugby de Lagny a établi son programme de fin de saison : ce programme assez copieux a de quoi réjouir nos jeunes qui commencent a piaffer d’impatience.

  • Samedi 20 avril : tournoi à Lagny.
  • Mercredi 1er mai : tournoi à Meaux.
  • Mercredi 8 mai : tournoi à Tournan.
  • Jeudi 16 mai : tournoi à Gonesse.
  • Dimanche 19 mai : tournoi à Beauvais.
  • Samedi 8 juin : jeux de Seine-et-Marne à Pontault-Combault.

De plus, un voyage de fin de saison a été programmé pour le week-end du 1er et 2 juin prochain, dans les Flandres. Après une visite au parc de loisirs de Bagatelle et les joies de la baignade sur les plages de la côte d’Opale, les poussins, benjamins et minimes rencontreront l’école de rugby d’Etaples située près du Touquet. Les responsables de l’école invitent tous les jeunes garçons nés entre 1970 et 1977, désireux de pratiquer le rugby et de connaître la sainte ambiance d’un groupe dynamique, à venir « faire un essai » à l’école de rugby de Lagny. Ils garantissent aux parents qu’ils seront très vite transformés. Tous les renseignements complémentaires pourront vous être donnés le samedi, de 14h à 16h, au parc des sports (entrée côté piscine) ou par téléphone auprès de Christian Boulic au 332.90.28.

L’école de rugby organise le samedi 20 avril à partir de 14h30, sur les terrains du parc des sports, un tournoi de rugby éducatif avec la participation des écoles de rugby de : Blanc-Mesnil, Champagne-sur-Seine, Noisy-le-Sec, Lagny.

Venez nombreux encourager les jeunes rugbymen et découvrir à cette occasion le rugby éducatif pratiqué par les plus jeunes. Merci d’avance !

LES ÉDUCATEURS DE L’ÉCOLE DE RUGBY DE LAGNY.


Belle victoire du quinze fanion à Bagneux : 9-6 (« La Marne » p.E - 18 avril 1985)

RUGBY

Belle victoire du quinze fanion à Bagneux : 9-6

 - JPEG - 133.4 ko
1985-04-18 - La Marne
p.E - Arch. Dép. de S.-et-M.

Pour cette deuxième rencontre de la poule finale du championnat d’Ile-de-France, l’A.S.L. se déplaçait à Bagneux.

Nos représentants débutaient la partie en choisissant de jouer avec le vent. D’entrée, les damiers prenaient la partie en main et construisaient de beaux mouvements collectifs. La mêlée devant un pack plus lourd, réalisait une bonne performance et grâce à la présence de L. Vandenbossche, de nombreux ballons furent gagnés à la touche. Malgré une domination assez nette, c’est simplement sur une pénalité transformée par P. Jacques que l’équipe de Lagny prenait l’avantage. Score à la mi-temps : 3-0. La deuxième mi-temps contre le vent, s’annonçait difficile et assez rapidement, Bagneux marqua un essai transformé. Les damiers réagissaient immédiatement et par un drop de G. Thuault, revenaient au score. l ’A.S.L. joua intelligemment contre le vent et sur une nouvelle incursion dans les 22 mètres de Bagneux, G. Thuault inscrivait son 2e drop de l’après-midi. Toute l’équipe s’accrocha à ce résultat et défendant avec vaillance, sut préserver son avantage jusqu’au coup de sifflet final. Grâce à ce succès à l’extérieur, l’A.S.L. se place en tête de la poule et le prochain match contre Corbeil sera décisif pour le titre de champion d’Ile-de-France.

Dimanche 21/4, déplacement à Corbeil. R.V. 12h45 place Joffre.

En demi-finale Ile-de-France réserve, nos représentants rencontraient Corbeil. Un manque de réalisme dans la conclusion ne permit pas à l’équipe de concrétiser sa domination et Corbeil, par deux contres, arriva aux citrons en menant 10-4. Bien emmenés par leur capitaine D. Lebeugle, les damiers revenaient au score par O. Bellet. Score final : 14-4.

Il est envisagé de former un car de supporters pour les 32e de finale du championnat de France du 28 avril. Prière de réserver en appelant le soir le 402.26.48 ou 020.67.04.

 - JPEG - 219.3 ko
1985-04-15 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Les 32e de finale de Troisième Série (« Midi Olympique » - 22 avril 1985)

TROISIÈME SÉRIE

 - JPEG - 187.7 ko
1985-04-22 - Midi Olympique
arch. C. Billerach

A Eu : SAINT-OMER - CHEVREUSE ; au Mans : BAVEUX - LOCHES ; à Reims : GIVET - VILLEJUIF ; à Bellac : LA CHATRE - DAMPNIAT ; au Rheu : SAINT-MALO - NANTES ; à x : EU LA BRESLE - LAGNY ; à x : CORBEIL - MONASTIER-SUR-GAZEILLE ; à Sens : HOMECOURT - CHATENOY-LE-ROYAL ; à Avallon : BAGNEUX - DOMPIERRE ; à Pont-de-Veyle : CHAROLLES - SAINT-AMOUR ; à Villers-lès-Nancy : DRUSENHEIM - SAINT-ANDRE-LES-VERGERS ; à Charolles : DIJON - ROYAT ; à Saint-Julien-de-Genevois : SALLANCHES - VIRIAT ; à x : MONTREAL - MEOUNES ; à Portes-les-Valence : CONDRIEU - PERNES ; à Uzès : MALISSARD - ROQUEFORT-LEUCATE ; à x : A.S.V.E.C. VALENCE - LA CIOTAT ou A.S.P.T.T. AJACCIO ; à La Roche-de-Glun : NOVES - TREVOUX ; à Bagnols : LE POUZIN - SAINT-GILLES ; à Pia : PORT-VENDRES - DURBAN ; à Gruissan : BOMPAS - MAUREILHAN ; au Vernet : MONTESQUIEU - LACAUNE ; à Blaye-les-Mines : ROQUES-SUR-GARONNE - BAGNAC-SUR-CELE ; à Bazas : EYSINES - AIGUILLON ; à Valence-d’Agen : RABASTENS-SUR-TARN - CLAIRAC ; à Chauvigny : BELLAC - CHATELLERAULT ; à Flagnac : BASSAC - ORGNAC-SUR-VEZERE ; à Chinon : DAMMARIE - LA COURONNE ; à Capvern : 0GEU - CORNEBARRIEU ; à Clairac : MONTAYRAL - CAZAUBON ; à Laroque : LABASTIDE-ARMAGNAC - PUYLAROQUE ; à Salies-du-Béarn : SAINT-JEAN-DE-MARSACQ - LASSEUBE.


Lagny : l’empreinte Billerach (« Midi Olympique » - 22 avril 1985)

TROISIÈME SÉRIE

 - JPEG - 317.7 ko
1985-04-22 - Midi Olympique
arch. C. Billerach

VILLEJUIF : A LA BEARNAISE

Le club cher au président Louis Recalt est entraîné par Jean-Louis Ribère. Villejuif est très lié avec le club béarnais de Monein. Pas étonnant dès lors que trois éléments de Monein marquent de leur empreinte Villejuif. Une bonne cohésion d’ensemble, une belle jeunesse des joueurs. Beaucoup de mobilité devant mais aussi un manque de vice. Qu’importe pour les protégés de Ribère, l’essentiel étant de s’amuser en produisant un rugby attractif.

Jean-Michel Beida, Eric Banda, Franck Legrand, Jacques Drapier, Philippe Labarrère, Michel Butor, Didier Drapier, Frédéric Rottigni, Dominique Gély, Yvon Dumas, François Noguéra, Yves Sallanave (capitaine), Didier Gaffie, Dominique Bouval, Etienne Elissade, Massimo d’Agostino, Olivier Banide, Ernest Ambit, Daniel Drapier, Patrick Laurouaa, Gilles Roger.

CORBEIL : DE NOUVELLES RESPONSABILITES

Après l’ère Barthélemy, voici celle de l’entraîneur Claude Pousson. Et Corbeil-Essonnes se sent rempli de nouvelles responsabilités. Quoi qu’il en soit, l’équipe a, jusqu’à présent, réalisé ne saison excellente. Il serait étonnant qu’elle s’arrête en si bon chemin. Les Guillaume, Lézaud, Dubuc, Chavanne, Liévin, Carrière, Poincet, Esquerré, Jadot, Fortin, Thierry Lalot, Perrot, Schneider, Consul, Brun, Baudis, Kellou, Besnard, F. Lalot, notamment, espèrent réaliser un brillant parcours en championnat de France. Faisons-leur confiance !

BAGNEUX : LA PERSEVERANCE...

A Bagneux, on est bien content de jouer au rugby, chaque dimanche. Le quinze, entraîné par M, Parlavecchio, deux saisons de suite, a accédé à la série supérieure, C’est très bien. l’équipe est jeune, avec une moyenne d’âge oscillant les 23 ans. Elle est assez complète et conquérante au niveau des avants tandis que les demis et trois-quarts distillent bien les ballons. Serrin, Didelot, Picavet, Paraire, Pascal Guesdon, Jean-Jacques Galiana, Alain Galiana, Jacques Paraire, Poitoux, Coste, Angéli, Gasquet, Thomas, Mespoulède, Bègue, Grandemange, Collet, Mendiodo, Frère, Blancon Camprasse constituent l’ossature de l’équipe.

LAGNY : L’EMPREINTE BILLERACH

Dans ce sympathique club cher à Guy Lirola, notamment, et à un certain Alberto-Valère Soriano, on sait former des jeunes et des tout bons. Exemple : Xavier Blond, passé au Racing et qui est devenu international scolaire.

Cette equipe jeune au niveau des lignes arrière et majeure chez les avants a été métamorphosée en quelque sorte avec l’arrivée de Christian Billerach. Le point fort étant la ligne d’attaque et le point faible la première ligne un peu faible.

L’effectif : J.-C. Cadelle, Stéphane Besana, J.-P. Combes, P. Bonnard, Philippe Jacques, Savouret (capitaine), Laurent Blond, Vandenbossche, Budoc, Lardy, By, Tuault, Barouin, Baffier, Roux, Laurençon, Lebeugle, Aubry, Belloche, Piombo. Y. Lemoteux ; note de C. Billerach.

SAINT-ANDRE-LES-VERGERS : FORMER DES RUGBYMEN

Après avoir joué en première série, ce club jouxtant Troyes se retrouva en troisième série. Possédant un quinze jeune, l’entraîneur Claude Gil essaie avec le concours des éducateurs du club de former des jeunes. Ce n’est pas une mission impossible car une bonne école de rugby existe au club cher à Raphaël Thiéry, Tronchessec, Defain, Baratéguy, Cordier, Ladouche, Depoipetit, Decorsi (capitaine), Pellado, André, Richard, Pascal Harvey, Thierry Harvey, Wilmes, Chambon, Eychelle, Dile, Lack, Magloire, Guillelefer, les frères Ledieux ont l’avenir devant eux.

CHEVREUSE : DE BONNES INTENTIONS

Une grande cohésion d’ensemble, une ligne d’avants autoritaire et dynamique, des lignes arrière fringantes et déterminées caractérisent ce sympathique club de l’Essonne. Dès lors, le capitaine Autier et ses coéquipiers Dubuc, Feugeas, Sperber, Boulet, Prévost, Ruel, Kaestier, Cliquet, Boudoux, Gaubert, Lèbre, Martialot, Dresdy, notamment, qui sont animés de bonnes intentions, peuvent surprendre en championnat de France.


Lagny tombe Corbeil (15-4) (« La Marne » 25 avril 1985)

Lagny tombe Corbeil (15-4)

 - JPEG - 89.8 ko
1985-04-25 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

En allant battre Corbeil, invaincu cette saison, les seniors de l’A.S.L réalisent une très bonne opération qui devrait leur permettre d’empocher le titre de champions d’Ile-de-France.

Ce match au sommet commence par une domination des damiers et sur une pénalité aux 50 m, G. Thuault inscrit les trois premiers points. Sur une relance hasardeuse de Lagny dans ses 40 m, Corbeil intercepte et prend l’avantage 4-3. Sur une mêlée aux 35 m adverses, balle à G. Thuault qui s’engouffre comme une anguille dans la défense, trouve à sa gauche D. Belloche et premier essai pour Lagny. Corbeil peine de plus en plus, ballon mal dégagé par les verts, G. Thuault réceptionne, contre attaque plein centre du terrain et D. Belloche à la conclusion inscrit son deuxième essai de l’après-midi. Mi-temps 11-4.

En deuxième mi-temps, Corbeil joue le tout pour le tout, mais une de ses offensives se trouve contrée par G. Thuault et 3e essai pour les damiers. Score final 15-4. Mention aux avants et en particulier à la première ligne. Malheureusement, l’équipe perd P. Jacques (luxation de la clavicule).

Dimanche 28 avril, 32e du championnat de France contre Eu à Gisors. Départ en car rendez-vous 10h45 place Joffre.

 - JPEG - 202.2 ko
1985-04-22 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Lagny totalise contre Eu (« La Marne » 2 mai 1985)

Lagny totalise contre Eu

  • (1) Lagny - Eu-la-Bresle : 36-12.
  • (J) Melun - Lagny : 24-0.
  • (C) Lagny - Savigny : 12-8.
     - JPEG - 115.2 ko
    1985-05-02 - La Marne
    Arch. Dép. de S.-et-M.

Pour son premier déplacement en championnat de France de 3e série, Lagny rencontrait Eu. G. Savouret servait G. Thuault qui aplatissait entre les poteaux et transformait : 6-0.

Les verts et blancs d’Eu, grâce à leur botteur, prenaient l’avantage : 9-6 mais Thuault réduisait par une pénalité. Peu avant, Lardy servait Thuault qui débordait à l’aile et permettait à Lagny d’arriver à la mi-temps en menant au score 13-9. Par une pénalité de leur ouvreur, les normands revenaient à 13-12. Suite à une touche, l’arbitre laissait jouer la règle de l’avantage ; L. Blond ramassait le ballon et marquait sous la barre, By transformait. A 19-12, Lagny soufflait un peu et sur un long dégagement de Gilles Thuault, Y. Le Moteux prenait tout le monde de vitesse et aplatissait en coin. F. By transformait : 25-12. Les festival bleu et blanc continuait et le pilier Combes marquait. Thuault plaçait un drop et marquait un essai. Score lourd : 36-12.

Dimanche 5 mai : 1/16 de finale contre le vainqueur de Nantes-Saint-Malo. Cadets reçoivent Franconville.

 - JPEG - 522.3 ko
1985-04-29 - Midi Olympique
arch. C. Billerach

Fontainebleau chute, Gouaix et Lagny passent (« Le Parisien » - éd. de Seine et-Marne - 7 mai 1985)

 - JPEG - 166.4 ko
1985-05-07 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Rugby - Championnat de France

Fontainebleau chute, Gouaix et Lagny passent

MELUN. Et un de chute ! Si Gouaix et Lagny disputeront en effet les huitièmes de finale des Championnats de France, Fontainebleau est, lui, tombé en seizièmes.

C’est Chamalières qui a été le bourreau des Bellifontains. Déjà au repos, ils étaient menés (3-6). Puis, l’espace de quinze minutes, le score évolua considérablement. Résultat, Scheidwzer, Mollet, Bautou (les Bellifontains les plus en vue) et leurs partenaires se retrouvèrent avec dix-sept points de retard (3-20). Et même s’ils réagirent correctement en fin de rencontre, ils ne purent que revenir à quatre points (16-20).

 - JPEG - 98.6 ko
1985-05-06 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Quant aux vainqueurs, Lagny s’en sortit avec plus de facilité (19-0) face à Nantes, essais de Blond (2) et Baroin, que Gouaix prenant le meilleur sur Limoges par 7 à 3. Les Latignaciens virent très rapidement les débats se décanter en leur faveur. Alors que dans un premier temps, Gouaix vit Limoges prendre la tête (0-3). La formation de Lorin (un essai) et Gay (une pénalité) s’en sortit finalement bien (7-3) grâce à sa condition physique irréprochable...


Lagny bat Nantes et accède au 8e de finales (« La Marne » 9 mai 1985)

A Vendôme

Lagny bat Nantes et accède au 8e de finales

  • Lagny 19 - Nantes 0.
  • (C) Lagny 38 - Franconville 0.
     - JPEG - 86 ko
    1985-05-09 - La Marne
    Arch. Dép. de S.-et-M.

En 16e de finale du championnat de France de 3e série, Lagny affrontait Nantes à Vendôme.

Le match débutait bien pour les damiers agressifs mais c’est sur le score étriqué de 4 à 0 que la mi-temps était sifflée, essai marqué par le junior Laurent Blond entre les poteaux.

Les bleus et blancs jouèrent mieux en seconde période, Gilles Thuault parvenait à offrir de bons ballons et Blond récidivait tandis que l’arrière By transformait, Thuault plaçait une pénalité.

Le dernier quart d’heure fut incontestablement le meilleur sur un drop de Gilles Thuault, le ballon heurtait une transversale. Lardy et Baroin avaient suivi et ce dernier aplatissait le premier. By transformait. A 19-0, la cause était entendue.

Dimanche 12 mai 1985, à X dans l’Est, Lagny c/Homecourt (Alsace).

 - JPEG - 432.9 ko
1985-05-06 - Midi Olympique
arch. C. Billerach

Gouaix - Foëcy et Lagny - Homécourt (« Le Parisien » - éd. de Seine et-Marne - 11 mai 1985)

Rugby - Championnat de France

 - JPEG - 130.9 ko
1985-05-11 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Gouaix - Foëcy et Lagny - Homécourt

MELUN. - Et s’il n’en reste que deux, ce sera ces deux-là ! Autrement dit, Gouaix et Lagny, qui disputeront ce week-end les huitièmes de finale du Championnat de France de deuxième et troisième séries.

Gouaix, tout d’abord, se rendra à Aubigny (entre Gien et Bourges) pour y rencontrer Foëcy. M. Breton nous a prévenu que ce serait une bataille d’avants. En effet, le pack adverse est lourd !

Même son de cloche pour M. Lirola de Lagny, dont les troupes, à Reims, retrouveront, devant Homécourt, un pack solide et un très bon demi de mêlée.

Gouaix : Sageloly, T. Lorrin, Maitrot, Mazurek, Betriou, Simonnet, G. Lorrin, Mieleve, Basset (m), Breton (o), Borie, Bru, Guichard, Nickrase, Gay.

Lagny : Cadelle, Besana, Combes, Belloche, Bonnard, Vandenbossche, Blond, Savouret, Lardy (m), Thuault (o), Baffier, Laurençon, Baroin, Lemoteux, By ; remplaçants : Budoc, Lebeugle.


Lagny, dernier rescapé ! (« Le Parisien » - éd. de Seine et-Marne - 14 mai 1985)

Rugby - Championnat de France

 - JPEG - 111.3 ko
1985-05-14 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Lagny, dernier rescapé !

MELUN. Après Fontainebleau en seizièmes de finale, Gouaix vient de tomber en dix-huitièmes. Il ne nous reste donc plus qu’un représentant en Championnat de France : Lagny ! Homécourt, que les Latignaciens rencontraient à Reims, avait pourtant mis le feu aux poudres en plaçant un drop dès la deuxième minute (0-3). Mais la domination exercée tout au long de la première période n’allait rien lui apporter. Alors qu’après un drop signé G. Thuault (3-3), Lagny inscrivit un essai toujours par Thuault (tranformé par By).

Avant que ce même joueur n’augmente encore l’avantage de son équipe avant le repos grâce à un nouveau drop (12-3).

A la reprise, ce fut Lagny qui prit les choses en main, et ce jusqu’à la fin de la rencontre. Cette deuxième période fut marquée par les essais de Lemoteux, By (transformation Lardy) et Belloche.

A des kilomètres de là, à Aubigny, Gouaix était aux prises avec Foecy. Et tout se passa pour le mieux jusqu’à la mi-temps. Lorin, avec ses deux essais en contre, avait en effet permis à Gouaix de mener (8-4) face à une formation au pack plus costaud et dynamique.

Deux pénalités vinrent plus tard anéantir les efforts de Guichard et ses partenaires (8-10). Ils ne se résignèrent pas pour autant. Et marquèrent un troisième essai, mais celui-ci, oeuvre de Guichard après avoir été validé par l’arbitre, fut finalement refusé. Et Gouaix ne se remit jamais de ce coup du sort s’inclinant par 8 à 16.


L’A.S. Lagny en battant Homecourt (26-3) accède aux quarts de finale du championnat de France (« La Marne » - 16 mai 1985)

L’A.S. Lagny en battant Homecourt (26-3) accède aux quarts de finale du championnat de France

 - JPEG - 185.2 ko
1985-05-16 - La Marne
Ed. Lagny-Chelles
Arch. P. Eberhart

En 1/8e de finale du championnat de France de 3e série, Lagny affrontait Homecourt, le champion de Lorraine, à Reims.

D’entrée, les lorrains prenaient le match à leur compte, si bien qu’après trois minutes de jeu, l’ouvreur des verts ajustait un drop en pleine foulée, concrétisant une domination qui allait durer un quart d’heure.

Les avants d’Homecourt, beaucoup plus grands et lourds, monopolisaient les ballons, mais Lagny grâce à sa mobilité, contenait bien le jeu et fort justement Gilles Thuault plaçait lui aussi un drop.

Les bleus et blancs s’enhardissaient et sur une contre-attaque, Laurent Blond s’échappait et du centre du terrain servait Thuault qui finissait entre les barres. L’arrière By transformait et peu après le même By plaçait une pénalité. A 12-3, score flatteur pour Lagny, on aurait pu croire que le match était terminé. Eh bien non ! Homecourt croyait toujours en sa chance et Lagny de plus en plus mobile faisait feu de tous côtés et sur une belle attaque, Thuault servait au cordeau Claude Baroin qui envoyait à l’essai Y. Le Moteux, malchanceux jusque-là. A 16-3, le trou était fait et la dernière demi-heure fut pour Lagny. Avec deux essais superbes, le premier avec By à la conclusion, Serge Lardy bottant la transformation ; le second par le 2e ligne D. Belloche. Malheureusement, Lagny devait perdre son 3e ligne Luc Budoc (fracture de la clavicule) remplacé par le junior Chamalo (sic... ndlr). Laurençon marquait lui aussi mais l’arbitre loin de l’action refusait. Dommage car l’action avait été belle !

Belle prestation de Lagny qui accède ainsi aux quarts de finale et rencontrera sûrement dans la région de Bourges l’équipe de Dampniat (Auvergne).

 - JPEG - 217.9 ko
1985-05-13 - Midi Olympique
arch. C. Billerach

Lagny - Dampniat à Bourges - Tout est possible (« Le Parisien » - éd. de Seine et-Marne - 18 mai 1985)

Lagny - Dampniat à Bourges

 - JPEG - 126.2 ko
1985-05-18 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Tout est possible

LAGNY. C’est à Bourges, sur le terrain du B.A.C., que Lagny affrontera demain pour le compte des quarts de finale du Championnat de France de troisième série. Si l’on en croit les propos de M. Lirola, les banlieusards de Brive, qui seront leurs adversaires, ne sont pas specialement des monstres, mais ça joue bien au ballon sous la férule de l’ex-international B. Puidebois, une référence !

Malgré tout, Chevreuse leur a opposé une belle résistance avant de s’incliner (7-13). Donc tout est possible. Déjà champion d’Ile-de-France, malgré une deuxième place de poule, les Latignaciens peuvent espérer encore accrocher un plus beau fleuron à leur couronne. Mais n’anticipons pas. Chaque chose en son temps.

Lagny : Cadelle, Besana, Combes, Bonnard, Vivié, Belloche, Vandenbossche, Blond, Lardy (m), Thuault (o), Lemoteux, Laurençon, Baffier, Lebeugle, By. Remplaçants : Piombo, Roux.


Finale des « Eclats Pastis 51 » à Meaux (« Midi Olympique » - 20 mai 1985)

Finale des « Eclats Pastis 51 » à Meaux

LAFOND, JANECZEK, HAGET, ATCHER

et de XV de la Police au programme

 - JPEG - 440.2 ko
1985-05-20 - Midi Olympique
arch. C. Billerach

Le « tout rugby » de l’Ile-de-France va se retrouver, samedi, au stade Georges-Tauziet, à Meaux, pour une journée de rugby non stop, à l’occasion de la dix-huitième édition de la finale des « Eclats Pastis 51 ».

Que de chemins parcourus depuis un soir où, dans un restaurant du XVIIe arrondissement de Paris, André Cousseau, alors secrétaire général du comité de l’Ile-de-France, et Michel Mouillot, « jeune » attaché de propagande-promotion auprès du directeur régional Pernod de l’époque, se mirent d’accord pour réaliser une telle manifestation. Depuis, André Cousseau est devenu président du comité de l’Ile-de-France et Michel Mouillot, directeur de la communication Pernod. Le temps passe...

La saison passée, ce fut le stade Montbauron, à Versailles, qui servit de cadre à cette apothéose en Ile-de-France, avec la participation pour la première fois, d’une équipe internationale, celle des Anglais de Bristol.

Michel Morelon, le directeur régional pour l’Ile-de-France de Pernod, remit le Bouclier de « l’Eclat Pastis 51 » à Maisons-Laffitte, victorieux de Fresnes.

Qui succédera à l’U.S. Maisons-Laffitte ? Certainement pas un club de troisième division, puisque ceux-ci, à cause de la Coupe de France - trophée Pastis 51 - autre organisation rugbystique Pernod, ne peuvent participer à cette fête du rugby et qui enlèvera le bouclier et le joug d’entraînement réalisé par l’ancien troisième ligne international gallois Jeff Squires ? Difficile à dire.

Ris-Orangis a la cote

En honneur, Ris-Orangis a devancé, de justesse, Conflans - récompensé en Coupe de France, sur le plan national, n’est-ce pas Germain Chambost ? - et Antony. En première série, Edouard Hounau, « l’espion numéro un des Hauts-de-Seine » est fier.

Rueil a pris le meilleur sur Rosny-sous-Bois. En deuxième série, on verra à l’oeuvre Gouaix qui a réalisé une grande saison. En troisième série, Lagny est en demi-finale du championnat. En quatrième série, Senlis sera là. Et les « Télécom » - grands habitués de ces finales... et aussi du Pastis 51 lors des troisièmes mi-temps - représenteront le rugby corporatif. Il sera intéressant de voir à l’oeuvre Jean-Paul Brouch, le fameux talonneur landais avant son départ pour la Colombie et l’Equateur où il doit retrouver, là-bas, ses amis Jivaros.

En somme, à partir de 9 heures, on pourra mesurer la différence entre ces clubs.

Mais le match de gala qui clôturera avant, bien sûr, l’apéritif du soir offert par la firme de Créteil, cette fête du rugby en Seine-et-Marne, ne manquera pas d’intérêt. « Les policiers sont la première équipe nationale à honorer de leur présence une finale des « Eclats Pastis 51 », précise Daniel Bridoux, du service de la communication, « ils seront opposés à une sélection d’Ile-de-France à fort ossature Racing-P.u.c., renforcée par les Tarbais Maleig, Janeczeck et Sénac, notamment ». Voilà qui fera plaisir à Jean-Pierre Rivron, attaché de direction « Pernod » qui adore les Hautes-Pyrénées.

Dans cette sélection d’Ile-de-France, il sera fort intéressant de suivre les grands espoirs : les internationaux juniors Frédéric Fieremans (V.g.a. Saint-Maur)... pour combien de temps encore et Stéphane Brun (Paris U.C.), tous deux piliers, et les sélectionnés juniors de l’Ile-de-France, vainqueurs de la coupe Roger-Taddéi 1985 : Authié et Pierre (Racing), Helières, le régional du jour car meldois - mais également Nigel O’Brien, deuxième ligne néo-zélandais du P.u.c. ; Claude Pouply, capitaine du Racing ; Claude Haget, Pierre Faget, Jean-Marc et Jean-Baptiste Lafond, Paolo Coliett, l’ancien international junior, le talonneur du C.a.s.g. Castenet, le pilier international universitaire Marc Pradal (Racing).

En face, il y aura donc les hommes du commissaire Tristan, autrement dit le quinze de France de la police. Et parmi eux, du beau monde avec : Cousinié (Nevers), ex-A.s.p. Police Paris ; Turc (A.s.p. Police Paris) ; Salvatge (Mazamet) ; Laroche (A.s.p. Police Paris) ; Carpentier (Mont-de-Marsan) ; Bouisset (Narbonne) ; Martinez (Tarbes) ; Allègre (U.s.a. Perpignan) ; Gorgues (Saint-Gaudens) ; Dieu (La Rochelle) ; Ferrer (Valence) ; Lacombe (Tarbes) ; Rouge-Thomas (Stade Toulousain) ; Allias (Coarraze-Nay) ; Porte (Orléans), ex-A.s.p. Police Paris ; Crozat (C.a.s.g.) ; Poujade (E. Quillan Espéraza) ; Hernandez (Saint-Gaudens), ex-A.s.p. Police Paris, Hondagne (Stado tarbais) ; Mathias (Narbonne) , etc... En somme, un groupe de rugbymen de bonne valeur, capable de faire vibrer le public meldois.

Gageons que Michel Morelon, grand organisateur de cette sympathique journée avec le cocours de Daniel Bridoux, notamment, n’aura pas besoin des fameux rayons laser de son ami Michel Mouillot pour que cette dix-huitième édition des « Eclats Pastis 51 » soit une belle réussite comme les précédentes.

J.-F. LOUBERE


Les clubs récompensés

Voici les clubs qui seront récompensés, samedi, à l’occasion de ces finales « Eclats Pastis 51 ».

HONNEUR : Ris-Orangis, Antony, Conflans, Epernay, L’Hay-les-Roses, Compiègne, Noisy-le-Sec, S.c.p.o.-U.S. Ivry.

PREMIÈRE SÉRIE : Rueil, Rosny-sous-Bois, Fontainebleau, Domont, Clermont-de-l’Oise, Mantes-la-Jolie, Soisy-sous-Montmorency, Reims.

DEUXIÈME SÉRIE : Gouaix, Montesson, Crépy-en-Valois, La Celle-Saint-Cloud, Noisy-le-Grand, A.S. olympiades du XIIIe, Drancy, U.S. Argenteuil.

TROISIÈME SÉRIE : Lagny, Villejuif, Bagneux, Chevreuse, Corbeil, Saint-André-les-Vergers, Montigny-les-Cormeilles, Gif-sur-Yvette.

QUATRIÈME SÉRIE : Senlis, Billancourt, R.C. 17e, Garches, Gagny, Romilly, Gargenville, Troyes.

CLUB DE SAMEDI PREMIER DIVISION : Telecoms, British, H.e.c., Aéroport Roissy, I.b.m., deuxième et trosième division, Thomson-C.s.f., P.P. Fleury-Mérogis, Police 92, Brissonneau, Société Générale, C.A. Paris Nord, A.S. Pompiers du Val-d’Oise, Chelles.


Lagny en demi-finales (« Le Parisien » - éd. de Seine et-Marne - 21 mai 1985)

Rugby - Championnat de France

 - JPEG - 125.8 ko
1985-05-21 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Lagny en demi-finales

LAGNY. - Mission accomplie pour les troupes du président Lirola qui, dimanche, sur le terrain du Bourges A.C., se sont qualifiées pour les demi-finales du Championnat de France de troisième série aux dépens de Dampniat : 19-9. Toutefois, contrairement à ce que le score pourrait laisser penser, ce ne fut pas si facile.

Durant une demi-heure, les deux formations jouèrent sous un véritable déluge et Thuault, après deux tentatives parvint à passer une pénalité (3-0). Ce furent les seuls points de la première période. A la reprise, Lagny continuait à dominer devant et Dampniat par ses lignes arrière. Il fallut une contestation des Latignaciens suite à un arrêt de volée de By et une pénalité... inversée pour que Dampniat parvienne à marquer un essai transformé : 6-3 à la 65e, cela devenait critique. Et pourtant ! Coup sur coup, à l’engagement, Lagny par By revint à 6-6 mais Dampniat reprit le large (9-6). Les dix dernières minutes furent toutefois à l’avantage des Seine-et-Marnais. C’est ainsi que Le Moteux sur débordement parvint à planter dans l’en-but de même que Blond sur interception. Ce dernier fut transformé par By et le mot de la fin revint à Thuault sur pénalité. La centaine de supporters brivistes était, contrairement à la centaine latignacienne, bien tristounette !

Rendez-vous maintenant, certainement dans la banlieue lyonnaise, pour la demi-finale qui opposera Lagny à Montréal, équipe de la région de Carcassonne. Au fait, on allait oublier de vous le dire : Dampniat, champion du Limousin, était invaincu cette saison !


Lagny en 1/2 finale du Championnat de France après avoir battu Dampniat : 19-9 (« La Marne » 23 mai 1985)

 - JPEG - 238.6 ko
1985-05-23 - La Marne
arch. C. Billerach

RUGBY

Samedi 1er juin au stade G.-Tauziet, à Meaux

L’ÉCLAT PASTIS 51

Le matin :

MATCHES ÉLIMINATOIRES ENTRE ÉQUIPES DE L’ILE-DE-FRANCE (DONT LAGNY) MEILLEURS MARQUEURS D’ESSAIS DANS CHAQUE CATÉGORIE (3e Div. incluse)

A 14h30 :

FINALE DE L’ÉCLAT PASTIS 51

A 15h30 :

ÉQUIPE DE FRANCE DE LA POLICE

contre

SÉLECTION DE L’ILE-DE-FRANCE

avec les internationaux HAGET (P.U.C.), ATCHER, MARTINEZ, LAFOND (Racing), et plusieurs Joueurs de Tarbes


 - JPEG - 117.6 ko
1985-05-23 - La Marne
Page A - arch. C. Billerach

Lagny en 1/2 finale du Championnat de France après avoir battu Dampniat : 19-9

Soixante-dix supporters latignaciens ont fait le voyage pour les quarts de finale à Bourges contre le champion du Limousin, les montagnards de Dampniat (Brive).

Le premier 1/4 d’heure est à l’avantage des brivistes, mais la pluie et le terrain gorgé d’eau ne permettait plus les grandes envolées et à la 30e minute, Gilles Thuault plaçait une pénalité à la 35e minute qui donnait l’avantage à Lagny.

 - JPEG - 187.3 ko
1985-05-23 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

Lagny avait pris le match en main par ses lignes avant et faisait reculer la mêlée constamment : Thuault par ses coups de pied portait le jeu chez l’adversaire et Lagny dominait sans marquer. A 1/4 d’heure de la fin, suite à une pénalité inversée à 5 m des lignes de Lagny, l’ouvreur envoyait un coup de pied en coin et le 3e ligne à l’affût n’avait qu’à aplatir l’essai que l’arrière transformait. A 6-3, tout était encore possible. En 3 minutes, suite à une pénalité dans chaque camp, le score passait à 9-6 par By. Les dix dernières minutes furent intenses pour les deux équipes.

Sur une attaque classique, les avants de Lagny gagnaient le ballon et Yannick Le Moteux placé en position de débordement aplatissait en coin (10-9). Les brivistes atteints au moral tentaient de revenir mais Lagny serrait les rangs et Laurent Blond bien servi, transperçait la défense et marquait entre les poteaux. Le botteur By transformait. A 16-9, la cause était entendue et Gilles Thuault plaçait une pénalité avant le coup de sifflet libérateur.

Pour la 2e fois de son histoire, Lagny atteint une demi-finale du championnat de France : 1972-1985 et l’équipe rejoint ainsi les glorieux aînés.

Composition de l’équipe : 1. Combes ; 2. Besana ; 3. Cadelle ; 4. Vivié ; 5. Bonnard ; 6. Blond ; 7. Belloche ; 8. Vandenbossche ; 9. Lardy ; 10. Thuault ; 11. Lebeugle ; 12. Laurençon ; 13. Baffier ; 14. Le Moteux ; 15. By ; 16. Piombo ; 17. Bindts ; 18. Loury ; 19. Roux ; 20. Baroin.

APPEL : tous les joueurs de la région qui voudraient rejoindre les rangs de l’A.S. Lagny sont priés de contacter M. Le Moteux au 007.08.99 ou M. Lirola 402.26.48 ou M. Billerach au 209.89.20.

 - JPEG - 207.1 ko
1985-05-20 - Midi Olympique
arch. C. Billerach

Lagny : C. Billerach à l’honneur (« Le Midi Olympique » - 27 mai 1985)

Lagny : C. Billerach à l’honneur

 - JPEG - 447 ko
1985-05-27 - Midi Olympique
Arch. Alain Le Moteux

Association sportive de Lagny, connaissez-vous ? Oui, bien sûr, puisqu’il est le plus ancien club seine-et-marnais et qu’il est en voie de reprendre la place en honneur qui est la sienne, grâce à l’effet C. Billerach - un ancien de Métro - qui mène avec psychologie et brio l’entraînement des seniors.

Cinquante essais étaient dans l’escarcelle de Lagny, avec dans l’ordre des marqueurs : Gilles Thuault... quatorze essais transfuge du R.C. Vincennes - cheville ouvrière de l’équipe - de retour dans le département de ses « premiers crampons », le jeune Yannick Le Moteux, onze essais... 1,85m pour 86kg, un bel athlète pour un ailier de 17 ans qui a tout l’avenir devant lui ; Thierry Roux, sept essais, l’autre ailier, sans oublier le buteur de service Philippe Jacques.

Trente garçons ont évolués dans l’équipe fanion, sous l’autorité la plus parfaite de leur capitaine Gilles Savouret. Il est agréable de constater que huit juniors figurent dans ces effectifs qui sont les purs produits de l’école de rugby latignacienne.

Le quinze fanion se porte bien, comme d’ailleurs son supporter numéro un, le turbulent Alberto Soriano, bien connu en Ile-de-France, au Pays de Galles ou en Belgique..., mais il ne faut pas oublier la réserve qui vient d’échouer en demi-finale du championnat d’Ile-de-France, face à Corbeil. Saison très décousue pour cette formation, qui a dû subir le manque de matches par l’absence d’équipe réserve dans sa poule.

Les juniors et les cadets ont effectué un parcours beaucoup moins glorieux que les saisons passées mais l’objectif de cette saison ayant été la montée en deuxième série, les juniors en ont subi les conséquences puisqu’ils ont dû se passer de bons joueurs comme Laurent Blond, Frédéric By et Lionel Vandenbossche. Malgré tout ces deux formations sont toujours en course pour les challenge Hiron et Perrin.

Une école de rugby de qualité

« L’école de rugby étant une de nos principales activités », précise Guy Lirola, le dynamique président latignacien, « l’A.s.l. observe une politique de jeunes qu’elle maintient sans relâche depuis dix ans, afin de ne pas se retrouver dans la situation qu’elle a connu, c’est-à-dire : pas de relève, et la descente toutes les saisons. De nombreux jeunes sont licenciés et l’A.s.l. est le seul club de troisième série qui, depuis cinq saisons, peut présenter une équipe dans chaque catégorie, voire deux. L’école de rugby, c’est aussi la compétence, la qualité, la stabilité des éducateurs qui encadrent et initient ces jeunes pousses. Le résultat de cet état d’esprit a été la sélection de Xavier Blond en équipe de France scolaires, et vainqueur avec la sélection de l’Ile-de-France juniors de la coupe Roger-Taddeï. Il nous a quitté pour le Racing-Club de France, cette saison, et les moments de détente que lui accorde son nouveau club, il vient soutenir ses anciens coéquipiers avec sa gentillesse coutumière dont il fait toujours preuve. Le souci majeur des dirigeants latignaciens », conclut Guy Lirola, « est de faire connaître et aimer leur rugby ». Gageons qu’ils poursuivront grâce à leur dynamisme le marche en avant de ce club éminemment sympathique.

1985-05-27 - Midi Olympique {JPEG}Le quinze latignacien, debout, de gauche à droite : SAVOURET (capitaine), BELLOCHE, BONNARD, JACQUES, CADELLE, COMBES, Laurent BLOND, ROUX, PICKAERT, BORCARD. Accroupis, de gauche à droite ; BILLERACH (entraîneur), LAURENÇON, BY, THUAULT, BAROIN, BESANA, LARDY, PIOMBO, LE MOTEUX, CAMBILLO (co-entraîneur).


Fin de saison exceptionnelle pour l’A.S. Lagny (« La Marne » - 30 mai 1985)

Fin de saison exceptionnelle pour l’A.S. Lagny

 - JPEG - 242.9 ko
1985-05-30 - La Marne
Ed. Lagny-Chelles
Arch. P. Eberhart

Dans le cadre de la préparation aux demi-finales du championnat de France, les bleus et blancs de Lagny continuent à s’entraîner deux fois par semaine, sous la direction de Christian Billerach, entraîneur comblé. En effet, 12 victoire en championnat et 2 défaites, un parcours sans faute jusqu’ici avec trois victoires sur les trois premiers de poules (Corbeil n°1 invaincu, Bagneux invaincu sur son terrain, et Villejuif avec le titre Ile-de-France au bout le 9/6 ou le 15/6 et enfin le championnat de France avec les victoires sur Eu-la-Bresle (36/12), Nantes (19/0), Homecourt (26/3) et Dampniat (19/9) débouchant sur la 1/2 finale le 2 juin à Louhans c/Montréal-sur-Aude (Languedoc). L’équipe de Lagny frise les 500 points et avec 63 essais comptabilisés à ce jour disputera samedi 1er juin à Meaux le tournoi Panache Pernod, inutile de décrire la joie de tous en ce moment, joie qu’on aimerait bien partager avec tous les anciens de l’époque 1971.

Rappel : un car de supporters sera mis à disposition pour aller à Louhans, départ 10h, place Foch. Prix : 100F. Retenez votre place en téléphonant à Lirola 402.26.48, Billerach 209.89.20 ou Le Moteux 007.08.99 avant jeudi 21h dernier délai.

École de rugby, après le tournoi d’Ozoir remporté par les benjamins aux dépens de Champigny, l’école se déplace au Touquet départ 8h30 (R.V. à 8h au stade) avec équipement, repas, argent de poche (50F), samedi et dimanche (retour 8h).

 - JPEG - 181.4 ko
1985-05-30 - La Marne

L’équipe de Lagny : une saison exemplaire.


De nombreux internationaux pour la finale de « L’Éclat Pastis 51 » (« La Marne » - 30 mai 1985)

Samedi 1er juin au stade Tauziet à Meaux

 - JPEG - 194.8 ko
1985-05-30 - La Marne
arch. C. Billerach

De nombreux internationaux pour la finale de « L’Éclat Pastis 51 »

CE sera samedi sur la magnifique pelouse du stade Tauziet à Meaux, la fête du rugby. A l’occasion de la 18e édition de la finale de « L’Éclat Pastis 51 ».

Après le stade Montbauron à Versailles qui avait vu le sacre de Maisons-Laffitte l’an passé, la cité de Bossuet s’apprête à son tour à accueillir l’élite du rugby d’Ile-de-France pour une journée non stop qui fera date dans les annales du sport meldois.

La matin, Ris-Orangis (Honneur), Rueil (1re série), Gouaix (2e série), Lagny (3e série), Senlis (4e série) et Télécoms en découdront lors des rencontres éliminatoires de 29 minutes, la finale ayant lieu l’après-midi à 14h30 en lever de rideau du match de gala : Équipe de France de la Police face à la sélection Ile-de-France. Une rencontre qui devrait drainer la grande foule au stade Tauziet. Ce n’est pas tous les jours que le public local pourra apprécier un spectacle d’une telle qualité, avec deux formations regroupant des joueur de réelle valeur.

L’équipe de France de la Police alignera les noms suivants : Cousinié (Nevers), Salvatge (Mazamet), Carpentier (Mont-de-Marsan), Bouisset (Narbonne), Martinez (Tarbes), Allegre (U.S.A. Perpignan), Lacombe (Narbonne), Dieu (La Rochelle), Gorgues (St-Gaudens) entre autres.

La sélection d’Ile-de-France qui donnera la réplique aux policiers ne manquera pas d’allure, avec les internationaux Martinez, Atcher, Lafond (Racing), Janeczek (Tarbes), O’Brien (All Black).

Les parisiens se présenteront dans la composition suivante : J.-B. Lafond, Collet, Authié, Faget, J.-M. Lafond, Haget, Martinez, Pezet, Atcher, Janeczeck, Pouply, 0’Brien, Maleig, Pradal, Castenet, Brun, Dubreuil, Firemans.

Un regret, toutefois, celui de ne pas voir apparaitre dans cette sélection le nom d’un joueur meldois.

Quoiqu’il en soit, nous devrions samedi vivre de grands moments de rugby ponctués des coups d’éclats qui, cette fois, ne seront pas le fait de la célèbre marque d’apéritif mais bien celui des ovaliens.


Rugby - Finale de « l’éclat » Pastis 51 - Ris-Orangis part favori (« Le Parisien » - éd. de Seine et-Marne - 1er juin 1985)

Rugby - Finale de « l’éclat » Pastis 51

 - JPEG - 142.2 ko
1985-06-01 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Ris-Orangis part favori

Ce sera la fête du rugby en Ile-de-France aujourd’hui, au stade Georges-Tauziet, à Meaux, à l’occasion de la dix-huitième édition de la finale de Éclat Pastis 51.

L’an passé le trophée était revenu Maisons-Laffitte, victorieux de Fresnes à Versailles. Cette saison, en raison de la Coupe de France, les formations de Troisième Division ne pourront prétendre inscrire leur nom au palmarès.

Cette journée de rugby non-stop débutera dès 9 heures du matin sous la forme de deux tournois triangulaires. Dans la première poule, on retrouvera Gouaix, Ris-Orangis, grand favori de la compétition et les Télécom. Dans la seconde, Lagny, Senlis et Rueil seront aux prises. Les matches se dérouleront en deux périodes de quinze minutes. Les deux vainqueurs des poules en découdront à partir de 14h30 pour la grande finale de Éclat Pastis 51. Cette ultime confrontation se jouera en lever de rideau d’un match de démonstration fort attendu. En effet, vers 15h30, après que Philippe Dintrans aura donné le coup d’envoi, la sélection d’Ile-de-France renforcée se mesurera à l’équipe de France de la Police. Une grande fête de l’ovale en perspective !

Au sein de ce quinze d’Ile-de-France à forte coloration racingmen et puciste, on retrouvera les internationaux juniors Fieremans (Saint-Maur) et Brun (P.U.C.), le Néo-Zélandais O’Brien et le capitaine ciel et blanc Claude Pouply.

Gérald Martinez, Claude Atcher, Claude Haget, Pierre Faget, Jean-Marc et Jean-Baptiste Lafond, Pradal, Castenet et Collett ont promis d’être de la fête. La sélection sera renforcée par les Tarbais Janeczeck, Maleig et Sénac.

En face, l’équipe de la Police aura fière allure avec Mathias (Narbonne), Rougé-Thomas (Stade toulousain), Hondagne (Stadoceste tarbais), Crozat (C.A.S.G.), Allègre (U.S.A.P.), Salvatge (Mazamet), Porte (Orléans) et les Parisiens Laroche et Turc.

Gageons que Michel Mouillot, grand organisateur de cette sympathique fête avec le concours de Daniel Bridoux auront tout mis en œuvre pour que cette journée connaisse un succès amplement mérité.

Ensuite, ce sera l’heure des récompenses et d’une troisième mi-temps toujours attendue !

B. BOURGEAULT


Lagny à l’assaut de Montréal (« Le Parisien » - éd. de Seine et-Marne - 1er juin 1985)

RUGBY

Championnat de France (demi-finales à Louhans

 - JPEG - 108.4 ko
1985-06-01 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Lagny à l’assaut de Montréal

MEAUX. - On saura demain soir si le club de Lagny a son billet pour la finale du Championnat de France de 3e série. En effet, les Seine-et-Marnais se rendront demain (15h30) à Louhans pour y affronter Montréal, formation des environs de Carcassonne et de Castelnaudary. Une formation qui n’a rien laissé au hasard en dépêchant un observateur à Lagny pour voir un peu comment l’entraîneur Billerach menait ses troupes. Dame ! Quand vous marquez 100 points en 4 matches de championnat avec 15 essais à la clé, vous avez droit à une certaine considération.

Il n’empêche que pour nos représentants, ces derniers matches sont crispants pour les nerfs. On le comprend ! Engagé dans l’éclat 51 grâce à 488 pts (89 essais), en 21 matches, Lagny présentera certainement une équipe mixte à Meaux, dès aujourd’hui afin de ne gâcher ses chances pour la demi-finale de demain, ô combien plus importante ! Mais pour faire pencher la balance en leur faveur, les Latignaciens ne devront compter que sur eux-mêmes car c’est un déplacement trop long pour leurs supporters alors que Montréal (c’est plus près !) viendra avec quatre cars. Dur quant à l’ambiance.

Lagny : Combes, Besana, Cadelle, Vivié, Bonnard, Blond, Vandenbossche, Belloche, Lardy (m), Thuault (o), Lemoteux, Laurençon, Baroin, Baffier, By. remplaçants : Jacques, Piombo, Borcard, Lebeugle.


Éclat Pastis 51 : Lagny finaliste (« Le Parisien » - éd. de Seine et-Marne - 3 juin 1985)

RUGBY

Éclat Pastis 51

 - JPEG - 229.9 ko
1985-06-03 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Lagny finaliste

MEAUX. Il faisait très chaud dans la cité de Bossuet samedi après-midi. Trop même pour pratiquer le rugby ! Pourtant les organisateurs de la finale de l’Éclat Pastis 51 ont été particulièrement gâtés. Toutes les équipes en présence firent de leur mieux pour développer un rugby de fête.

Cette journée se termina en apothéose par la victoire de l’équipe de France de la police sur la sélection d’Ile-de-France (27-26). Malgré un ultime essai du pilier puciste Brun, la sélection dut baisser pavillon au terme d’une partie où les attaques à la main fusèrent de partout... sitôt le coup d’envoi donné par Philippe Dintrans.

Aux côtés d’O’Brien, Maleig et Gérard Martinez, plusieurs Meldois avaient été retenus : Lescarret le talonneur, l’ouvreur Bretesche, l’arrière Giuseppone et le deuxième ligne Joosten. Dans les rangs policiers, Mathias fit admirer la précision de sa botte, Allias et Hondagne leurs talents d’attaquants et Porte sa vitesse. Le tout sous l’œil avisé de Pierre Gambade, l’arbitre.

Auparavant et depuis le matin, les meilleures équipes d’Ile-de-France, à l’exception de celles de Troisième Division écartées à cause de la Coupe de France, s’étaient affrontées pour l’obtention du Trophée Pastis 51.

Dans le groupe A, Gouaix (deuxième série) avait mené la vie dure à Ris-Orangis avant de s’incliner (13-15). Par ailleurs, Gouaix avait écrasé les Télécoms (18-4) et Ris-Orangis en avait fait de même (28-0).

Dans le groupe B, la lutte fut plus serrée. Lagny, vainqueur de Rueil (16-12) puis de Senlis (22-6) arracha assez facilement son billet pour la finale de l’après-midi car Senlis (quatrième série) surprenait Rueil (16-4).

Après le déjeuner, les deux finalistes semblèrent moins à l’aise. Lagny tint longtemps la dragée haute à Ris avant de céder de justesse sur la fin (10-4). Les Essonniens prenaient dont la suite au palmarès de Maisons-Laffitte. André Cousseau, le président du comité d’Ile-de-France et Michel Morelon, le directeur régional de chez Pernod, n’avaient plus qu’à remettre au capitaine rissois le trophée tant convoité.

Bertrand BOURGEAULT


LAGNY ne méritait pas ça (« Midi Olympique » - 3 juin 1985)

TROISIÈME SÉRIE

 - JPEG - 383.2 ko
1985-06-03 - Midi Olympique
arch. C. Billerach

CAZAUBON - MONTREAL

TREVOUX, la tête haute

A MONTPELLIER. - Cazaubon bat Trévoux par 16 à 0 (mi-temps : 4 à 0).

Pour Cazaubon : Trois essais de Doal (31e), S. Tintane (42e, 50e) ; deux transformations de Dunouau, Expert.

Recette : 8.026 francs pour 602 spectateurs.

Arbitrage impeccable de M. Robin (Languedoc).

On peut dire que ce match, vraiment remarquable, joué dans l’esprit, a fait deux grands vainqueurs. D’abord, l’équipe de Cazaubon, qui s’est imposée brillamment, et enfin le rugby.

En résumé, deux équipes de troisième série qui ont effectué une véritable démonstration de rugby panache.

Au début du match, Trévoux, dont les lignes arrière ont étalé de brillantes qualités offensives grâce au tandem des demis Lapierre et Jimbert ainsi que de l’arrière Cretin à la base de plusieurs contre-attaques.

Par le suite, le pack de Cazaubon, plus puissant, plus dynamique, plus homogène, devait prendre l’avantage dans tous les compartiments, touche, mêlée, jeu ouvert. Supérieur dans la conquête du ballon, avec Doal véritablement impérial, Cazaubon amorçait de beaux mouvements et c’est miracle que trois offensives avec la participation de Philip, Mouchet, des frères Tintane, Expert et Doal aient échoué de justesse. Ce n’était d’ailleurs que partie remise. A la trente et unième minute, le deuxième ligne Doal va à l’essai dans son style puissant et particulier après une splendide offensive dans laquelle six joueurs ont participé.

En deuxième mi-temps, Cazaubon va construire définitivement sa victoire. Serge Tintane sera l’artisan principal du succès et se taillera la part du lion en marquant deux beaux essais au terme de magnifiques mouvements. Sur la fin. Trévoux aura encore quelques réactions dangereuses où Lapierre et Jimbert se mettront en évidence mais ce sera trop lard pour inquiéter Cazaubon, véritablement souverain.

Meilleurs joueurs à Cazaubon : Mouchet, Expert Philip, Doal, Barthe et surtout Tintane. A Trévoux : Crétin, Jimbert, Linghi, Cinquin et surtout Lapierre.

Dans les vestiaires, après le match, Cazaubon savourait les joies de la victoire. Le président Romat déclarait : Je suis très content, c’est une victoire du rugby que nos joueurs ont remporté. Tout le village, voyez-vous, est derrière vous. Berthe, le capitaine, remplit son rôle à merveille, notre équipe est très soudée, pratique un beau rugby offensif.

Barthe, capitaine-entraîneur de Cazaubon : Ce match a été dur. Je suis très heureux. Cette rencontre a été disputée dans un très bon esprit. Merci à nos adversaires qui ont favorisé le dévelloppement du jeu ouvert.

Louis POMIES.


 - JPEG - 132.2 ko
1985-06-03 - Midi Olympique
arch. C. Billerach

LAGNY ne méritait pas ça

A LOUHANS. - Avenir de Montréal-sur-Aude bat A.S. de Lagny-sur-Marne par 3 à 0 (mi-temps 0-0).

Pour Montréal : Un but de pénalité de Moulinier (42e).

Température caniculaire. Pelouse en très bon état.

Arbitrage honnête de M. Monnot (Nuits-Saint-Georges).

Changements de joueurs à Lagny : Laurençon cède sa place à Pombio (68e). A Montréal-sur-Aude : Paris, blessé, remplacé par Costesèque (63e).

Pas facile... Le moins que l’on puisse dire c’est que les Audois de Montréal-sur-Aude ne furent pas spécialement à l’aise, dimanche après-midi, dans la fournaise bressane. Lagny était sans nul doute beaucoup plus qu’un outsider. Lagny, ce club de Seine-et-Marne qui domina sans contestation possible tout au long de la première mi-temps et qui, disons-le, avec un peu plus de réussite, aurait fort bien pu mener à la marque sans que personne n’eut osé crier au scandale.

Battus régulièrement à la touche, là où la troisième ligne parisienne s’était assuré une maîtrise quasi-totale des ballons, les Languedociens furent cependant partculièrement vaillants au niveau de leur arrière-garde : Là où le petit Guitard, là où l’arrière Calbo sauvèrent joliment la mise à plusieurs occasions. A lui seul, le demi d’ouverture Tuault eut à sa portée trois ballons parfaitement négociables ; L’un vendangé au terme d’une percée éclair qui avait surpris le défense audoise, les deux autres sur deux coups de pied dès les cinq premières minutes de la rencontre.

Jusque là donc, les languedociens eurent le mérite de manifester toute la vigilance qui s’imposait notamment au niveau de leurs lignes arrière. Arrivés sans dommage aux citrons, les partenaires d’Ourliac un peu moins fébriles retrouvèrent enfin une partie de leurs automatismes.

Certes, les trois points consécutifs â la pénalité réussie par l’élégant ailier Moulinier (42e minute) ne mettaient nullement à l’abri le quinze audois. D’ailleurs, à deux reprises, ne fallut-il toute la viste, toute l’abnégation de Calbo, le véloce arrière des Blacks afin de neutraliser deux chevauchées gaillardes des lignes arrière seine-et-marnaises lesquelles avaient sans doute laissé filer leur chance si l’on observe que le premier acte offrit aux camarades de Savouret la possibilité de prendre leurs aises.

Au bout du compte et à l’issue d’un débat totalement engagé, le billet de la finale échouait donc dans l’escarcelle de Montréal-sur-Aude dont la fébrilité devra être sérieusement gommée pour le match du sacre.

M. SYLVAIN.



Paradis perdu pour Lagny ! (« Le Parisien » - 4 juin 1985)

Demi-finales du Championnat de France (troisième série)

Paradis perdu pour Lagny !

 - JPEG - 122.3 ko
1985-06-04 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Lagny. - « Nous n’irons pas au paradis ! » C’est ce que peuvent chanter les Latignaciens, qui, dimanche, à Louhans, se sont fait barrer la route de la finale du Championnat de France de Troisième Série par Montréal. Il s’en est fallu d’une petite pénalité à un quart d’heure de la fin de la rencontre. pas plus ! Lagny aurait-il pu gagner ? Certainement, car, après avoir poussé et bousculé son adversaire, il pouvait faire la différence. mais voilà, par manque de « jus » et par maladresse, il a laissé passer sa chance.

L’Éclat 51 a terni l’image de marque de Lagny ! Expliquons-nous. Samedi, à Meaux, Lagny avait été retenu pour cette grande fête du rugby régional en raison de ses résultats élogieux en championnat. Certes, il n’était question alors que de participation. Mais, voilà, pris dans l’engrenage, il a plus que participé et atteint la finale ! Cette débauche d’énergie a certainement joué un sale tour aux Seine-et-Marnais, car, à Louhans, Montréal était arrivé la veille. C’est peut-être là qu’il faut voir la différence.

Il n’en demeure pas moins vrai que Lagny a fait une saison exemplaire atteignant presque les 500 points en championnat. Un rugby champagne que l’on aimerait retrouver la saison prochaine.

Mais on peut faire confiance aux protégés de l’heureux président Lirola, ainsi qu’à leur entraîneur, M. Billerach.


La magnifique aventure de Lagny s’est terminée à Louhans (« La Marne » 6 juin 1985)

La magnifique aventure de Lagny s’est terminée à Louhans

 - JPEG - 116.3 ko
1985-06-06 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

Sous une chaleur accablante, l’équipe de Lagny pour le compte des demi-finales du championnat de France a manqué le coche dans un match largement à sa portée. Devant 200 montrealais et de trop rares latignaciens, le match débuta nettement en faveur des damiers. Pendant les vingt premières minutes, large domination des joueurs de Lagny. Le paquet d’avants, admirable de courage, s’octroyait la quasi totalité des balles. Drop, pénalités, actions dangereuses se succédaient mais malheureusement, le tableau d’affichage restait vierge.

Dès la reprise, un léger vent se leva et souffla en faveur de Montréal, qui profita de son appui pour effectuer un pressing constant dans les 40 m de Lagny. Sur un hors-jeu des damiers, Montréal ouvrait le score sur une pénalité à 30 m. Montréal 3, Lagny 0. Il restait 30 minutes à jouer, les damiers essayaient d’emballer le match, mais les montréalais, en vieux briscards, cassaient le rythme par de nombreux arrêts de jeu. L’arbitre, bien que décomptant le temps (11 minutes de jeu supplémentaire en deuxième mi-temps !) ne favorisa pas le jeu déployé des damiers.


« L’Éclat Pastis 51 » - Qu’il était beau ce bouquet final (« La Marne » - 6 juin 1985)

RUGBY

Pluie d’étoiles pour « L’Éclat Pastis 51 » à Meaux

 - JPEG - 140.1 ko
1985-06-06 - La Marne
arch. C. Billerach

Qu’il était beau ce bouquet final

CETTE 18e édition de la finale de l’Éclat Pastis 51, qui avait choisi pour cadre le stade Tauziet à Meaux, aura connu un très vif succès, aussi bîen sportif que populaire. Sous un chaud soleil estival, les acteurs en dépit d’une lassitude bien compréhensible, se livrèrent sans retenue, pour le plus grand plaisir des quelques 600 spectateurs présents. Il est vrai que l’affiche proposée valait assurément le déplacement.

Après des éliminatoires âprement disputées au cours de la matinée, Ris-Orangis (honneur) et Lagny 3e série, se retrouvaient l’après midi pour l’attribution du bouclier « Éclat Pastis 51 ».

Les latignaciens, déjà inférieurs sur le plan hiérarchique, présentaient une équipe mixte, à la veille de disputer leur demi-finale du championnat de France. Thuault, Savouret, By, Blond, Lemoteux, Jacques, Besana et Bonnard, n’hésitèrent pas à prendre ce risque. En vain, Ris-Orangis l’emportant 10-4. Lagny avait auparavant éliminé Reuil 16/4 et Senlis 22-8.

La match de gala tint toutes ses promesses. Les internationaux présents jouèrent le jeu à fond, sous l’oeil d’un connaisseur, Philippe Dintrans. Ce dernier apprécia. Dans la sélection d’Ile-de-France, une heureuse surprise nous attendait. Bretesché (dont c’était la rentrée) ; Guiseppone et Lescarret figuraient en effet aux côtés des Gérald Martinez, Maleig, Janezeck, Pouply, O’Brien et consorts. Rejoints au cours de la seconde période par Joosten, ils firent en si brillante compagnie, honneur au rugby meldois. Les policiers, dominés en début de rencontre (mi-temps 20-6, essais de Jenezeck, Gillet, Autié, Sautede ; deux transformations Pezet et Bretesché) allaient renverser la vapeur en fin de rencontre grâce à l’omniprésent demi d’ouverture narbonnais Mathias, qui se montra avec Gérald Martinez, le meilleur homme sur le terrain. Les policiers vainqueurs 27-26 reçurent une belle ovation avant de jouer avec tous les participants d’agréables prolongations. Car les dirigeants meldois, le président Hervé Guillo en tête avaient bien fait les choses, clôturant du même coup, eux aussi, une saison richissime en exploits.

C. F.


Heureux qui comme l’école de rugby a fait un beau voyage (« La Marne » - 20 juin 1985)

Heureux qui comme l’école de rugby a fait un beau voyage

 - JPEG - 381 ko
1985-06-20 - La Marne
Ed. Lagny-Chelles
Arch. P. Eberhart

Après leur brillant comportement dans les tournois de Meaux (3e en benjamins et en minimes), de Tournan (2e en benjamins, 3e en poussins), de Gonesse (2e en benjamins) et Ozoir (1er en benjamins), les jeunes de l’école de rugby de Lagny étaient conviés à un voyage de 2 jours dans les Flandres.

Le départ était fixé à 8 heures, le samedi 1er juin. Malgré un retard imprévisible du car, le départ s’effectua dans la joie. Le voyage de l’aller se déroula sans problème, seuls les criants guerriers, propres à toute équipe de rugby qui se respecte, troublant la quiétude du paysage.

L’après-midi fut consacré à la visite du parc de loisirs de Bagatelle, River splash, rodéo, karts à moteur, grande roue et train fantôme ont pu réjouir les plus téméraires en fin d’après-midi.

Tous se rendaient à Berck-plage pour découvrir le lieu d’hébergement, un « cottage des dunes » méritant bien son nom, la plage se trouvant à quelques 300 mètres.

Après le dîner, les jeunes poussins, benjamins et minimes se sont promenés sur la plage, et une gigantesque partie de volley, leur a rappelé que le but premier de ce déplacement était le sport.

Au retour de la plage, au « cottage des dunes », Christian Boulic et Guy Lirola, organisèrent pour les plus jeunes, un tournoi de ping-pong, avec éliminatoires directs, ce tournoi a été remporté par Grégory Bailo, qui a battu en finale Rémi Sautivet.

 - JPEG - 156.8 ko
1985-06-20 - La Marne

Le lendemain, dimanche 2 juin, l’école de rugby locale se rendait à Étaples pour affronter l’école de rugby locale. Les poussins affrontèrent une équipe renforcée par 3 benjamins et perdirent par 20 à 4, malgré un essai de Maxime By (concluant une percée de Sébastien Videlaine).

Les benjamins vengèrent les plus jeunes en infligeant un 32 à 0 sans appel aux benjamins Etaplois. Franck Beghein avec 5 essais, Cyrille Claverie, Brice Le Doyen et Rodolphe Heinrich ont été les plus remarqués. Les minimes prirent enfin le relais et gagnèrent à leur tour par 16 à 12.

Olivier Chautard, Thierry Roeser, Christophe Fauvreau et Jérôme Vivié ont marqué 4 superbes essais, sous l’œil intéressé de leurs entraîneurs, Claude Chautard et Jean-Paul Morel.

A l’issue des rencontres, le pot de l’amitié a permis de sceller définitivement les amitiés entre rugbymen de Lagny et Étaples.

L’après-midi, les jeunes s’en retournaient à la plage sous la conduite de leurs éducateurs, avec la canicule, la baignade fut la bienvenue.

Toutefois le rugby dans l’eau et sur le sable distinguait le groupe des autres baigneurs. En fin d’après-midi sonna l’heure du départ vers Lagny. Ce voyage du retour fut une nouvelle fois animé. Chansons et ambiance ont été en grande partie assurées par Eric Lagrée et Laurent Thévenin, tous deux minimes.

Conclusion de ce voyage bien rempli : Un bon point à donner aux jeunes pour leur tenue irréprochable tout au long du périple, et une organisation parfaite à mettre à l’actif des dirigeants. ce déplacement en appellera d’autres dans l’avenir, mais en attendant, il convient de terminer la présente saison.

Deux rendez-vous sont encore au programme : Les jeux de Seine-et-Marne à Pontault-Combault, le samedi 8 juin, et un tournoi pour les poussins et benjamins à Tremblay-lès-Gonesse, dans le cadre de la fête omnisports, le samedi 15 juin.

Une réunion d’information avec les parents, aura lieu pour clôturer la saison le samedi 22 juin à 14h30, cette réunion a pour but de commenter les résultats de 1984-1985 et de fixer les objectifs de la saison 1985-1986.

A cette occasion, les garçons nés entre 1971 et 1977 et intéressés par la pratique du rugby peuvent se rendre accompagnés de leurs parents à cette réunion qui se déroulera au stade de rugby situé dans le parc des sports derrière la piscine. Toutes les informations utiles pourront leur être données et les inscriptions pourront être reçues.

A bientôt peut-être !

Les éducateurs de l’école de rugby.


Le C.S. Meaux et l’A.S. Lagny à l’honneur (« La Marne » 27 juin 1985)

RUGBY

 - JPEG - 92.9 ko
1985-06-27 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

Le C.S. Meaux et l’A.S. Lagny à l’honneur

Le comité d’Ile-de-France de rugby vient de publier le classement général de ses clubs pour la saison 84-85. Sur un total de 210 clubs, le C.S. Meaux arrive en 3e position juste derrière les deux ténors : le Racing et le P.U.C. mais devant toute l’élite de la seconde division.

L’A.S. Lagny classée 120e au général, occupe le premier rang en 3e série. Une belle et juste récompense pour les formations chères aux présidents Hervé Guillo et Guy Lirola.

A noter la 13e place en 2e série de l’U.S.M. Villeparisis.


Les Challenges du « Parisien » : Beaucoup d’ appelés ... dix élus ! (« Le Parisien » - 27 juin 1985)

Les Challenges du « Parisien » : Beaucoup d’appelés ... dix élus !

 - JPEG - 1020.2 ko
1985-06-27 - Le Parisien
Arch. C. Thomas

MELUN. - Après huit mois de lutte souvent acharnée, les Challenges du « Parisien » ont rendu leur verdict. Dix équipes appartenant à huit villes différentes se sont vu couronner dans leur discipline respective. Seuls Meaux (handball féminin) et Lagny (handball masculin et rugby) ont réalisé le doublé. Ce sont d’ailleurs les seules formations du Nord du département à avoir décroché la timbale. Dans le Sud, Melun, Moret, Moissy, Le Mée-sur-Seine, Brie-Comte-Robert, et Gretz-Tournan se sont partagés équitablement les lauriers ...

Basket-bail : Melun et Moret

Contrairement aux apparences, les Melunais n’ont pas effectué un cavalier seul. Dans la première partie de la compétition, ils ont en effet été sérieusement accroché par Meaux tout d’abord, et par Torcy. Toutefois, à partir des matches retour, les préfectoraux ont distancé irrésistiblement leurs rivaux au point de reléguer leurs suivants immédiats à distance respectable (239 points).

Les Torcéens se sont, quant à eux, emparés du premier accessit au dépens des Meldois qui ont fléchi dans l’ultime ligne droite. Derrière le tiercé de tête, La Ferté-sous-Jouarre a pris nettement le meilleur sur Villeparisis.

Chez les féminines, la supériorité des Marétaines s’est révélée encore plus éclatante. A l’arrivée, elles comptent en effet 253 points de mieux que les Braytoises. Et ne parlons pas des autres ...

A noter que dans les deux cas, la victoire dans ces challenges parrainés par la Bred, s’est assortie d’une accession méritée en Promotion d’Excellence régionale.

LES CLASSEMENTS

Excellence départementale masculine : 1. U.S. Melun, + 548 ; 2. Torcy, + 309 ; 3. C.S. Meaux, + 272 ; 4. La Ferté-sous-Jouarre, + 169 ; S.Villeparisis, + 32 ; 6. Thorigny, -96 ; 7. Héricy, -151 ; 8. Pontault-Combault, -229 ; 9. Fontainebleau, -229 ; 10. Vaux-le-Pénil, -25.

Excellence départementale féminine : 1. Moret, + 566 ; 2. Bray-sur-Seine, + 313 ; 3. Ozoir-la-Ferrière, + 178 ; 4. Plessis, + 162 ; Thorigny, + 27 ; 6. Rozay-en-Brie, + 10 ; 7. Coulommiers, -97 ; 8. Pontault-Combault, -280 ; 9. La Ferté-sous-Jouarre, -377 ; 1.0. Champagne, -474.

Football : Moissy, Le Mée et Meaux 1 B

Les Moisséens ont pratiquement mené de bout en bout en P.H. Seuls les Avonnais leur ont tenu tête en début de championnat, avant de rentrer dans le rang par la suite. Tous les autres sans exception sont négatifs, ce qui veut dire qu’ils ont encaissé plus de buts qu’ils n’en ont marqué !

En Première Division, l’indécision la plus complète a plané jusqu’à la dernière journée. Au prix d’un ultime coup de collier, Le Mée (Sud) et Meaux 1 B (Nord) ont fini par décrocher leurs rivaux, parmi lesquels Provins et Nangis d’une part, La Ferté-sous-Jouarre et Lagny d’autre part, méritent la citation.

LES CLASSEMENTS

Promotion d’Honneur : 1. Moissy + 32 ; 2. Avon, + 13 ; 3. Crécy, -10 ; 4. La Ferté-Gaucher, -11 ; 5. Chelles, -12 ; 6. Claye-Souilly, -14 ; 7. Nemours, -18 ; 8. Longueville, -25.

Première division Sud : 1. Le Mée, + 25 ; 2. Provins, + 22 ; 3. Nangis, + 18 ; 4. Bagneaux et Portugais de Fontainebleau, + 9 ; 6. La Rochette et Montereau, -2 ; 8. Ponthierry, -5 ; 9. Veneux-les-Sablons, -9 ; 10. Bray-sur-Seine, -10 ; 11. Brie-Comte-Robert, -16 ; 12. Champagne, -33.

Première Division Nord : 1. Meaux 1B, + 24 ; 2. La Ferté-sous-Jouarre, + 17 ; 3. Lagny, + 14 ; 4. Penchard, + 5 ; 5. Vaires, + 4 ; 6. Saint-Pathus, + 1 ; 7. Torcy, 0 ; 8. Villeparisis, -1 ;9. Lizy-sur-Ourcq, -8 ; 10. Coulommiers, -15 ; 11. Roissy-en-Brie, -19 ; 12. Villeroy, 23.

Handball : Lagny et Meaux

Lagny (masc.) et Meaux (fém.) ont fourni les lauréats. Des lauréats indiscutables et ... indiscutés si l’on en juge par l’importante marge de sécurité qu’ils se sont assurés sur leurs adversaires. Pourtant, Le Mée et Coulommiers. ont cru un certain temps en leurs chances avant d’étre largués sans rémission.

Quant aux Roisséennes et aux Ozoiriennes, elles se sont vite aperçues de l’inutilité de leurs efforts. Il faut dire que les meldoises, très motivées, ont amplement mérité leur première place et ... le trophée qui leur revient de droit. Elles pourront ainsi dire samedi après-midi : « , Merci le Crédit agricole et rendez-vous la saison prochaine à l’échelon régional ! »

LES CLASSEMENTS

Excellence masculine : 1. Lagny, + 189 ; 2. Le Mée Sports, + 90 ; 3. Coulommiers, + 71 ; 4. Montereau, + 49 S. Torcy, + 10 ; 6. Ozoir-la-Ferrière, -11 ; 7. Vaux-le-Pénil, -14 ; 8. Avon, -97 ; 9. Villeparisis, -128 ; 10. Meaux, -159.

Excellence féminine : 1. Meaux, + 45 ; 2. Roissy-en-Brie, + 26 ; 3. Ozoir-la-Ferrière, + 23 ; 4. Combs-la-Ville, -19 ; 5. H.B.C. du Loing, -19 ; 6. Coulommiers, -24 ; 7 Montereau, -32.

Rugby : Lagny

Il aura fallu attendre les derniers matches pour connaître l’heureux élu : Lagny. Un Lagny qui a réalisé une excellente saison en se qualifiant pour les demi-finales du Championnat de France de deuxième série. Les Latignaciens ont éprouvé beaucoup de difficultés à venir à bout des Bellifontains, qui ont cru longtemps en leur étoile, la montée en Honneur devrait les consoler. Quant à Gouaix, il complète fort bien le trio très largement devant Noisiel et Montereau.

Le classement : 1. Lagny, + 273 ; 2. Fontainebleau, + 236 ; 3. Gouaix, + 179 ; 4. Noisiel, + 134 ; 5. Montereau, + 24 ; 6. Villeparisis, + 13 ; 7. -11 ; 8. Gretz-Tournan, -21 ; 9. Ozoir-la-Ferrière, -31 ; 10. Combs-la-Ville, -41 ; 11. Nemours, -74 ; 12. Champagne, -82 ; - 13,-0- Melun, -122 ; 14. Pontault-Combault, -173.

Volley-bail : Brie et Gretz-Tournan

Le succès de Brie (masc.) a été beaucoup plus aisé que celui de Gretz-Tournan (fém.). On en voudra seulement pour preuve que si les Briards ont glané quinze sets de mieux que les Torcéens ; les Gretzoises, elles, ont du cravacher ferme jusqu’au bout pour conserver un avance de cinq sets sur leurs rivales de Saint-Mard. Nemours d’un côté et La Rochette II de l’autre, complètent la liste des équipes primées. On constate que c’est peu de chose, après l’ordre enregistré en championnat.

LES CLASSEMENTS

Seniors masculins : 1, Brie-Comte-Robert, + 41 ; 2. Torcy, + 26 ; 3. Nemours, +23 ; 4. Gretz Il, +20 ; S. Pontault I, + 20 ; 6. Ozoir l, + 15 ; 7. La Rochette III, +4 ; 8. Magny, -1 ; 9. Moissy II, -5 ; 10. Vaux-le-Pénil, + 9 ; 11. Dammartin-en- Goële, -9 ; 12. La Rochette II, -15 ; 13. A.S.C. Melun, -19 ; 14. Moissy l, -23 ; 15. C.S. Fontainebleau ; -26.

Seniors féminines : 1. Gretz l, + 28 ; 2. Saint-Mard, + 23 ; 3. La Rochette II, + 11 ; 4. Cesson, +6 ; 5. Torcy, + 4 ; 6. Pontault-Combault, 0 ; 7. Coulommiers, -30.

L’heure des récompenses

MELUN. - Après l’effort, le réconfort ! La remise des trophées des challenges du « Parisien » aura lieu en cette fin de semaine. Elle sera scindée en trois parties bien distinctes.

La première se situera ce soir, à partir de 19 heures, dans les bureaux de la B.R.E.D. à Melun, 33, rue Saint-Ambroise, où seront honorées les équipes féminines de Moret-sur-Loing et masculins de l’U.S. Melun. Chaque club sera représenté par une petite délégation comprenant les joueuses ou les joueurs, les entraîneurs et les principaux dirigeants.

Les festivités se poursuivront vendredi, à 19 heures également, à la Bergerie, à Lieusaint. Là, au cours d’une réception offerte par les Sirops Berger, les équipes de football de Moissy (P.H.), du Mée (1 D. Sud) et de Meaux 1 B (1 D. Nord), de rugby de Lagny, de volley-bail de Brie-Comte-Robert (masc.) et de Gretz-Tournan (fém.) recevront leurs récompenses.

Enfin, samedi à midi, au siège du Crédit agricole à Meaux, ce sont les formations de handball de Meaux (fém.) , et de Lagny (masc,) qui auront droit aux félicitations d’usage. Encore bravo à tous les lauréats !

 - JPEG - 166.7 ko
1985-06-27 - Le Parisien

Le XV fanion de Lagny : J.-P. Combe, S. Besana, J.-C. Cadelle, A. Piombo, P. Jacques, F. Vivié, P. Bonnard, L. Blond, G. Savouret, D. Belloche, L. Vandenbossche, S. Lardy, G. Thuault, Y. Le Moteux, M. Laurençon, G. Baffier, D. Lebeugle, C. Baroin, M. Kundt, T. Roux, F. By.


Les challenges du « Parisien » - . Un trait d’union pour les sportifs ... (« Le Parisien » - 3 juillet 1985)

Les challenges du « Parisien » - . Un trait d’union pour les sportifs ...

 - JPEG - 1023.7 ko
1985-07-03 - Le Parisien
Arch. C. Thomas

LIEUSAINT. - La remise des challenges du « Parisien » peut être aussi un trait d’union entre les sportifs de différentes disciplines. Des sportifs qui se sont côtoyés tout au long de la saison à longueur de ... colonnes, mais le plus souvent sans se connaître. Ce n’est plus le cas maintenant après la réception offerte l’autre soir par les Sirops-Sports de Berger dans la belle salle de la Bergerie, à Lieusaint.

Sur six équipes invitées par notre journal, cinq étaient au rendez-vous, la sixième (celle de Meaux 1B Football) s’étant perdue sur les routes du département avant d’arriver, paraît-il, en dehors des délais. Rassurez- vous cependant : elle devait être honorée à ses justes mérites le lendemain à Meaux !

Priorité aux dames et aux demoiselles : ce furent les volleyeuses du S.C. Gretz-Tournan qui montèrent les premières sur l’estrade. Elles étaient représentées par leur capitaine, Isabelle Lenoir, et leur jeune président, Olivier Audebert. On enchaîna aussitôt avec les volleyeurs du S.C. Brie-Comte-Robert venus en voisins avec un délégation un peu plus nombreuse conduite par le président M. Heuclin. MM. Roger Coindet et Jacky Lefèvre respectivement président du comité départemental de volley-ball et président de la commission de propagande ne furent pas les derniers à féliciter les lauréats récompensés par Antoine Boutitie, directeur commercial de Berger et... · grand ami des sportifs seine-et- marnais.

Avec des rugbymen au palmarès, on était assuré de l’ambiance et... du nombre ! Ils étaient en effet une bonne vingtaine de joueurs, dirigeants et entraîneurs à s’être déplacés. Deux seulement vinrent recevoir leur trophée des mains de M. Paul Rabant, président du district sud de football, l’entraîneur M. Billerach et le capitaine M. Savouret, mais tous furent unis dans les mêmes éloges. Elle le méritait bien, cette équipe, championne d’Ile-de-France de troisième série, demi-finaliste du Championnat de France et recordwoman toutes catégories avec 85 essais à son actif. Mais nos sympathiques Latignaciens nous ont avoué qu’ils n’avaient pas fini de nous étonner ...

Les footballeurs de l’U.S. Moissy-Cramayel également ! Vainqueurs de leur groupe en P.H. et accédant du même coup en D.H.R., ils ont surtout conquis le grand public en se hissant jusqu’aux 1/32e de finale de la Coupe de France. Un authentique exploit salué à sa juste valeur par un tonnerre d’applaudissements ! C’est M. Coindet qui remit ce challenge au capitaine Pascal Mouchon, entouré de l’entraîneur Jean-Luc Perlini, de dirigeants, joueurs et de supporters venus en force. Il est vrai que Lieusaint c’est quasiment la banlieue de Moissy ...

Les représentants du Mée Sports s’étaient pour leur part déplacés d’un peu plus loin. En l’absence des joueurs et entraîneurs retenus par ailleurs, MM. Champagne et Léger, secrétaire et secrétaire adjoint, s’acquittèrent parfaitement de la mission qu’on leur avait confiée. Ils ne cachèrent pas qu’ils espéraient bien pouvoir fêter la saison prochaine l’accession en Promotion d’Honneur...

Bien entendu, on termina la soirée comme on l’avait commencée : en trinquant aux succès futurs des uns et des autres ! Et en se donnant rendez- vous la saison prochaine, au même lieu et à la même époque et.. . pour les mêmes raisons !

Les rugbymen de Lagny représentés par leur entraîneur, M. Billerach, et leur capitaine, M. Savouret.

Les joueurs et dirigeants de Lagny (rugby), Moissy et Le Mée (football), Brie et Gretz-Tournan (volley posant avec leur challange dans la cour de la Bergerie à Lieusaint.


Lagny, Vaires, Chelles, Gagny c’est le quarté des Jeux intervilles (« Le Parisien » - 16 et 17 juillet 1985)

Lagny, Vaires, Chelles, Gagny c’est le quarté des Jeux Intervilles

 - JPEG - 255.6 ko
1985-07-16 - Le Parisien
Arch. club-house

Lagny : 26 ; Vaires, 22 ; Chelles, 17 ; Gagny, 16. C’est le quarté qu’il fallait jouer pour trouver la combinaison gagnante dans l’ordre de la manifestation Intervilles sur le .thème de Jeux sans frontières, qui a eu lieu, dimanche, à Lagny, et était animée par Sophie Darel et Roger Lago.

Ils étaient peut-être 2000, peut-être plus, les Latignaciens à être venus en cette chaude journée d’été assister à la manifestation Intervilles qui a opposé Chelles, Gagny, Vaires et Lagny lors de cette deuxième édition sur le thème de Jeux sans frontières.

Mais il y avait aussi, parmi eux, beaucoup de Chellois, de Vairois et de gens de Gagny, ce jour-là, au parc des sports.

Il y avait bien sûr dans la tribune officielle MM. Avisse, maire de Lagny et conseiller général, et madame ; M. Cova, maire de Chelles et conseiller général, et madame ; M. Delacourt, adjoint au maire chargé des sports de Lagny, et de nombreux élus.

M. Gentile, quant à lui, adjoint aux sports de Chelles, avait préféré endosser le maillot bleu de l’équipe de la ville et participer aux jeux.

Cette manifestation était organisée par le comité des fêtes de Lagny.

Rappelons que, l’année passée, elle s’était déroulée à Chelles et que cette même ville avait remporté la victoire sur son terrain.

C’est la fanfare de Lagny qui a ouvert les jeux et Roger Lago et Sophie Darel, les animateurs des jeux Intervilles sur FR 3, sont apparus.

Mais, si l’on était venu pour eux, on était surtout venu pour les sportifs locaux qui n’ont pas démérité.

Parmi les sept jeux, il en est qui sont très populaires et n’ont plus besoin de publicité.

 - JPEG - 132.7 ko
1985-07-17 - Le Parisien
Arch. club-house

Tels les cubes-piscine par exemple dont le jeu consiste à franchir une poutre un cube à la main au-dessus de l’eau tandis que des charmantes jeunes filles vous bombardent à coups de ballons ou encore les seaux percés où il s’agit de remplir un récipient avec ces mesures de fortune.

Mais le public a également beaucoup apprécié la bataille de polochons, le tir à la corde, le trot attelé, les pandas tibétains, Fantomas et le vélo-cross sans oublier le « fil rouge » demandant des athlètes authentiques pour soutenir à bout de bras, au-dessus de la piscine, une jeune fille assise sur un siège en balance.

Bref ! des jeux qui ont beaucoup plu et prouvent que le plaisir du rire et des amusements simples ne fait pas partie du passé. Nous y reviendrons demain avec de nombreuses images de cette belle journée.


Manifestation Intervilles à Lagny (« La Marne » - 18 juillet 1985)

Manifestation Intervilles à Lagny

 - JPEG - 422.2 ko
1985-07-18 - La Marne
Ed. Lagny-Chelles - Arch. club-house

Deux mille spectateurs au parc des Sports, le 14 juillet, pour encourager les équipes de Chelles, Vaires, Gagny et Lagny

CETTE deuxième édition de l’intervilles réunissant les équipes de Lagny, Vaires, Gagny et Chelles, s’est déroulée dimanche, durant tout l’après-midi, dans le parc des
sports de Lagny. Plus de deux mille spectateurs se sont massés autour de l’aire de jeux pour encourager leurs représentants tout au long des diverses épreuves.

Animée par Sophie Darel et Roger Lago, cette joyeuse manifestation devait voir la victoire de l’équipe latignacienne. Le fait de « recevoir » les autres villes sur son terrain semble être un facteur psychologique important puisque l’an dernier, lors de la première de cette rencontre, les chellois avaient triomphé dans leurs murs. .

Le challenge du Conseil Général, remporté dimanche par Lagny, devra être remis en jeu l’an prochain. Ces deux premières manifestations intervilles ne devraient donc pas rester sans suite, ce sera pour la plus grande joie tant des spectateurs que des participants. (Votre notre reportage en pages 2 et 3.)

 - JPEG - 363.6 ko
1985-07-18 - La Marne
p. 2-3 - Arch. club-house

Lancées l’an dernier par la ville de Chelles, les rencontres intervilles opposant quatre communes voisines (Vaires, Lagny, Chelles et Gagny), ont eu cette année pour cadre le parc des sports de Lagny. En ce dimanche 14 juillet, latignaciens, chellois, vairois et gabigniens, venus en nombre supporter leurs équipes, ont donc investi les abords de l’aire des joutes dés le début de l’après-midi.

Sur la tribune officielle, M. Claude Avisse, maire de Lagny, conseiller régional, conseiller général, avait le plaisir d’accueillir M. Charles Cova, maire de Chelles, conseiller général et M. Bussart, adjoint au maire de Vaires-sur-Marne.

Près de deux mille spectateurs, nullement découragés par les averses du matin, avaient donc choisi de venir, en famille, se distraire quelques heures en compagnie de Roger Lago et Sophie Darel, animateurs de ces jeux, et bien entendu des quatre équipes.
Allaient ainsi devoir défendre les couleurs de leur ville :

  • Pour Chelles : MM. Auger, Daanen, Cabanes, Morin Marceaux, Bruno et Gilbert Di Martino, Madec, Bajut, Didier Bergheaud, Philippe Lee, et Mlles Joëlle Ciukaj, Karine et Laurence Lechevallier, Véronique Gillet et Dominique Roche. Capitaine de l’équipe : Jacques Audugé.
  • Pour Vaires : Mlles Véronique Grangé, Véronique Quillot, Isabelle Sannier, Michèle Perret et MM. Maurice Fornezzo, Paco Recio, Patrice Dubois, Bernard Gérard, Robert Lebaigue, Amar Zeghoudi, Henri Scheibel et Daniel Voliol. Capitaine : Michel Scheidel.
  • Pour Gagny : Alain Trousson, Alain Poquet, Michel Saez, Jacques Brottier, Annabelle Lopez Dias, Gérard Gallais, Pierre Matteodo, Thierry Menatory, JeanPhilippe Gauthier, Sylvie Courtine, Véronique Sabondjian, Gérard Gellida, Renald Lavaud et Didier Joseph. Capitaine : Geneviève Gellida.
  • Pour Lagny : Mlles Anne Selleret, Marianne Isler, Bénédicte Guillain, Valérie Racine, MM. Francisco Conejo, Didier Delossez, Patrick Langlois, Claude Ouerrec, Christian Renaud, Laurent et Xavier Blond, Lionel Vandenbossche, Jean-Michel Thureau, Stéphane Besana, Michel Anchling, Paul Creulet, Michel Téodoro, Philippe Grevisse et Germain Biot. Capitaine : Guy Blond.
     - JPEG - 109.6 ko
    1985-07-18 - La Marne
    Arch. club-house

Durant la première partie de l’après-midi, garçons et filles des quatre équipes se sont affrontés à travers quatre épreuves différentes : les cubes-piscine, le tir à la corde, les seaux percés et l’australienne, ainsi que dans la première manche du « fil rouge » le tenez-bon !

A la grande joie des spectateurs et des compétiteurs, plusieurs. de ces jeux gravitaient autour de l’eau. Et qui dit « gravitation », dit finalement « plongeon » ! L’eau de la piscine étant claire et chaude à souhait, on put même craindre un instant de voir organisateurs et présentateurs y piquer eux aussi une tête pour le plaisir. Le public, tenu trop éloigné de ces ébats nautiques pour pouvoir s’y mêler, a tout de même pu se rafraîchir au gré des buvettes. Celles-ci ont été tout spécialement prises d’assaut lors de la « mi-temps ».

La seconde période de ces jeux a également réservé de bien bons moments aux spectateurs, notamment avec les « tenez-bon » (épreuve particulièrement arrosée), et les éléphantesques pandas thibétains. D’autres épreuves ont donné lieu à des confrontations acharnées, telles la finale du tir à la corde et une mémorable bataille du polochon qui opposa les karatékas des clubs locaux.

Cette seconde rencontre annuelle intervilles, a finalement vu une très nette victoire de l’équipe latignacienne qui, avec 26 points au total, a largement devancé Vaires, 2e avec 22 points, Chelles 3e avec 17 points, et Gagny lanterne rouge avec 16 points.

Lors de la remise des prix, M : Claude Avisse a ainsi eu le grand plaisir de remettre au capitaine latignacien, la coupe de la ville de Lagny ainsi que le challenge offert par le conseil régional d’Ile-de-France ; challenge qui sera remis en jeu l’an prochain.

Les trois autres équipes ne sont pas pour autant reparties les mains vides, chacun de leurs capitaines recevant une coupe également offerte par la ville de Lagny.

Encore bravo aux concurrents ainsi qu’à la municipalité et au comité des fêtes de Lagny, qui ont tout fait pour que cette joyeuse manifestation connaisse un grand succès, et à l’année prochaine.


Charlène PERRY à Intervilles...

La chanteuse Charlène Perry (Manhattan), qui vient d’enregistrer son premier disque en France après une tournée aux États-Unis et avant un grand tour de France qui s’achèvera à Paris au printemps prochain, était présente à la rencontre intervilles, dimanche dernier.

Rien d’étonnant à cette visite amicale de la jeune vedette, puisqu’elle accompagnait son « manager » qui n’est autre que Michel Chaussinand, maire adjoint de Chelles, et donc supporter de l’équipe de Chelles.

Pour le plaisir de Roger Laco et des milliers de spectateurs présents, elle a bien voulu offrir sa chaussure-fétiche en avant-première de sa tournée française.

En confidences, Charlène, qui a une très jolie voix, a eu en cadeau quelques nouveautés d’un compositeur de talent qui a pour nom Francis Lay. Une référence !

Pour notre part nous souhaiterons une longue et belle carrière française à cette jeune vedette qui nous vient des Amériques.



Documents joints

1984-85 - Le carnet de Bibi

27 février 2014
Document : PDF
2.1 Mo

arch. C. Billerach


1984-85 - Calendrier IdF 3e série

3 février 2014
Document : PDF
2.8 Mo

arch. C. Billerach


1984-85 - Phases finales du Championnat de France

26 janvier 2014
Document : PDF
819.7 ko

arch. C. Billerach





Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques | info visites 643944

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Historique  Suivre la vie du site L’A.S.L. dans la presse  Suivre la vie du site Presse des années 80.   ?

Site créé par Jean-Luc Friez

Creative Commons License Valid XHTML+RDFa 1.1

Visiteurs connectés : 3