Saison 2008-09

samedi 5 novembre 2016 par Jean-Luc

Forum de discussion en bas de page.

Le club compte 350 licenciés et 50 bénévoles.
Les seniors se maintiennent en Promotion d’Honneur.


La résurection d’un centenaire (« Midi Olympique » - 22 août 2008)

LAGNY

2008-2009 : PROMOTION D’HONNEUR
2007-2008 : Première Série (Ile-de-France), 2e de poule, quart de finaliste, promu

La résurection d’un centenaire

Guillaume CYPRIEN

 - JPEG - 644.1 ko
2008-07-22 - Midi Olympique
Arch. Club House

C’est l’histoire d’une affaire qui a mal tourné mais dont le fiasco a servi de graine à l’éclosion d’une plante nouvelle. Nous sommes en 2001. et lorsque les joueurs de Lagny, alors en Fédérale 3, reviennent de vacances, on leur présente un nouveau projet ambitieux. à effet immédiat qui consiste à se rapprocher du club de Meaux pour bâtir une équipe compétitive en Fédérale 2. Ils n’y adhéreront pas et cette association de compétences, trop vite pensée et mal ficelée, puisqu’elle n’avait pas reçu l’adhésion de ses acteurs, fera « pschitt » ... Beaucoup de joueurs de Lagny s’évadent dans les petits clubs environnants, qui ont bien profité de la situation et pour ce qui est de la nouvelle équipe de Fédérale 2, issue de la fusion, elle ne décollera pas. La messe est dite.

Deux années plus tard, le divorce était prononcé et Lagny revenait moribond dans ses pénates ; très amaigri, avec une cinquantaine de licenciés inscrits à son école de rugby, quelques folklo, et pas grand-chose de plus. Les seniors, les juniors, les cadets, n’ont plus de représentants.

Le pouls est faible. mais il reste des médecins. Parmi les folklos, il y a quelques doux-dingues bien décidés à ne pas laisser péricliter cent ans d’histoire, et ils auront raison des vents contraires.

« Le rugby a toujours été le sport de référence à Lagny, rappelle aujourd’hui le président Laurent Zimmerman, l’un des « repreneurs », qui a pris la succession du premier repreneur en chef, Lionel Farcy, il y a deux saisons. Quand le club a failli mourir, nous avons senti des volontés farouches se manifester pour que cela ne se passe pas. Lagny est un club centenaire, et il est profondément ancré dans la vie locale. Il y règne un esprit très provincial, et ceci explique la rapidité de notre « guérison. »

Un quart de finale

Cinq ans après leur prise de fonction, il n’y a plus aucune trace du rapprochement malheureux avec Meaux. Toutes les cicatrices sont refermées. Les succès cautérisent efficacement. Lagny a réinscrit une équipe senior en championnat régional en 2004, en quatrième série et Lagny, au mois de mai dernier, participait à un quart de finale de championnat de France de première série. La saison prochaine, Lagny jouera en Promotion Honneur. Le club compte trois promotions en quatre participations en championnat régional. La progression a été détonante. En terme de licenciés, elle n’est pas moins forte. Ils étaient soixante en 2004, ils sont trois cent cinquante aujourd’hui, auquel il faut rajouter une cinquantaine de membres de l’équipe folklo, regroupés au sein d’une association indépendante.

On peut observer une équipe cadette et une équipe juniors constituées sans entente. Le tout forme un club dynamique, plein de sève, et dont les tenanciers élaborent des plans pour revenir chercher une place en Fédérale 3. Quand on superpose la situation d’hier et celle d’aujourd’hui, les traits ne se chevauchent pas.

Les facteurs explicatifs de ce retour en grâce sont multiples. La ténacité de ceux qui l’ont impulsé, le retour de la diaspora, et la Coupe du monde, sont les faits majeurs de cette résurrection. L’ossature de l’équipe première est constituée de ceux qui étaient cadets au moment de la fusion, et qui avaient fui ailleurs, peu séduits par le manque de débouchés qui leur était offert.

Une quinzaine est revenue, ce qui constitue un tiers des quarante-cinq membres de ce collectif, entraîné par Bernard Lalanne et Laurent Blond. Le poids de l’histoire compte beaucoup dans cette équipe. La mairie le pèse avec considération. Elle finance soixante pour cent de ce tout petit budget (32000 €), et doit offrir une rénovation de ses installations.

« Nous sommes loin d’avoir les moyens de revenir demain en Fédérale 3, concède Laurent Zimmerman mais nous sommes bien structurés. Sportivement, nos minimes sont champions régionaux en catégories B1 et nous avons une génération de cadets très intéressante. L’avenir est là. Nous avançons avec une certaine sérénité. »

Et on fêtera le bicentenaire ...

Association Sportive Lagny Rugby

Date de création > 1907

Nombre de licenciés > 350

Plus haut niveau atteint > Fédérale 3

Palmarès > Champion régional de Quatrième Série (2005)

Budget > 32 000 €


Lagny accueille Clermont (« Le Parisien » - 3 octobre 2008)

Rugby

La 1re journée des championnats régionaux se déroule dimanche (15 heures). En Honneur, Nemours se déplacera à Pantin et Gretz-Tournan recevra Goussainville-Gonesse. En PH, Lagny accueillera Clermont, le RS 77 recevra Gargenville et Coulommiers Epinay-sur-Orge. A noter que les Columériens mettront les petits plats dans les grands à l’occasion de cette 1re journée. Un spectacle de danse est prévu avant le match, dont le coup d’envoi sera donné par le rappeur Passi, résidant à Mouroux.


Résultats du 5 octobre (« Le Parisien » - 6 octobre 2008)

PROMOTION D’HONNEUR

Poule 1

  • Marc-Limours - Exempt ............................. NJ
  • Romilly - Neuilly-sur-M. ....................... 10-25
  • Maurepas-Elanc. - Triel ........................... 8-11
  • Montigny-le-B. - St-CyrVG ................. 8-40
  • Coulommiers - Epinay-sur-O. .............. 21-5

POULE 2

  • Lagny - Clermont..................................... 30-17
  • RugbySud - Gargenville ........................... 3-7
  • Garches - Athis-Mons ............................... 9-8
  • Parisis - Alforville........................................ 11-11

Résultats du 19 octobre (« Le Parisien » - 20 octobre 2008)

PROMOTION D’HONNEUR

Poule 1

  • Triel - Marc-Limours ............................. 15-24
  • Montigny-le-B. - Neuilly-sur-M. .......... 0-13
  • Coulommiers - Maurepas-Elanc....... 17-12
  • Epinay-sur-O. - St-CyrVG..................... 12-18
  • Exempt : Romilly

POULE 2

  • RugbySud - Alfortville .......................... 26-13
  • Garches - Clermont .............................. 36-20
  • Athis-Mons - Gargenville ....................... 10-5
  • Lagny - Parisis ............................................ 11-14

Classement PH (« Le Parisien » - 26 février 2009)

PROMOTION D’HONNEUR

Poule 1

1. Coulommiers (-1), 46 pts ; 2. Marcoussis (-1), 45 ; 3. Triel (-1), 37 ; 4. Saint-Quentinen- Yvelines (-1), 32 ; 5. Epinay (-2), 23 ; 6. Neuilly-sur- Marne (-2), Maurepas-Elancourt (-2), 21 ; 8. Montigny (-1), 13 ; 9. Romilly (-2), 3.

POULE 2

1. Parisis RC, 38 pts ; 2. Alfortville, 36 ; 3. Athis- Mons, 34 ; 4. Garches (-1), 22 ; 5. Lagny, 21 ; 6. Gargenville (-1), Rugby Sud 77, 20 ; 8. Clermont, 8.


Classement PH (« Le Parisien » - 9 avril 2009)

PROMOTION D’HONNEUR

Poule 1

1. Coulommiers, 65 pts ; 2. Marcoussis-Limours, 62 ; 3. Triel, 46 ; 4. Saint-Quentin-en-Yvelines, 43 ; 5. Epinay- sur-Orge, 40 ; 6. Neuilly-sur-Marne, 34 ; 7. Maurepas-Elancourt, 24 ; 8. Montigny, 16 ; 9. Romilly, 6.

POULE 2

1. Alfortville, 49 pts ; 2. Parisis RC, 48 ; 3. Athis-Mons, 40 ; 4. Garches, 35 ; 5. Lagny, 27 ; 6. Gargenville, Rugby Sud 77, 24 ; 8. Clermont, 15.


Coulommiers vise le carton plein (« Le Parisien » - 10 avril 2009)

Rugby, Championnats territoriaux

Coulommiers vise le carton plein

Les séries régionales, qui se sont dans leur majorité achevées dimanche, ont donné aux Seine-et-Marnais des joies et des peines. Saison réussie pour Coulommiers (PH), premier de poule promu en Honneur et qui ne compte pas en rester là.

Lagny souffle.

Coulommiers (PH) rejoint Nemours en Honneur. L’objectif des Columériens est désormais la finale Ile-de-France, le 10 mai face à Alfortville. Les deux autres clubs de PH estampillés 77 ont souffert. Lagny (5e) se sauve sur le fil : « On a manqué de motivation et d’émulation », explique Laurent Blond, l’un des entraîneurs. Tandis que le RS 77 (6e) jouera son avenir le 10 mai en match de barrages : « L’équipe a été redymamisée un peu tard, mais c’est de bon augure pour la suite », affirme Alain Charpentier, le coach.

Chelles et Ozoir en PH.

Les deux clubs de 1re série ont brillé. Troisième, Chelles accompagne Gretz-Tournan en PH, pour la première fois de son histoire. « C’est notre 3e montée en cinq ans, avec 95% de joueurs formés au club », se félicite Patrick Quertier, le secrétaire. Ozoir (2e) retrouve pour sa part la PH neuf ans après l’avoir quittée : « C’est une saison parfaite à tout point de vue », affirme Christian Soubrat, l’entraîneur.

Champs monte, Pays fertois chute.

En 2e série, Champs-sur-Marne (3e) fait partie du bon wagon, à l’inverse du Pays fertois, promu la saison dernière mais dernier cette année. Une montée historique pour le club de Marne-la-Vallée, acquise grâce à « une fin de saison tonitruante », selon Dominique Zinck, le président du RCCVM. Mitry-Mory finit à une septième place sans conséquence. A l’étage le plus bas (3-4 e série), Gouaix-Provins, invaincu, accède à la 2e série. Othis, 3e, ne monte pas.







Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques | info visites 706432

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Historique  Suivre la vie du site L’A.S.L. dans la presse  Suivre la vie du site Presse des années 2000.   ?

Site créé par Jean-Luc Friez

Creative Commons License Valid XHTML+RDFa 1.1

Visiteurs connectés : 2