Saison 1987-1988

vendredi 8 mars 2013 par Jean-Luc

Forum de discussion en bas de page.

Saison en demi-teinte des seniors qui se maintiennent en 1re série.

Les juniors entraînés par Didier Lacombe se qualifient en coupe Balandrade.

Un forum est à votre disposition en bas de cette page (lien « Répondre à cet article ») : n’hésitez pas à nous faire partager vos souvenirs si vous avez participé aux événements décrits dans les articles.


C’est la reprise à Lagny (« La Marne » - 27 août 1987)

RUGBY

C’est la reprise à Lagny

 - JPEG - 77.9 ko
1987-08-27 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

Il manquait du monde aux retrouvailles des latignaciens pour le premier entraînement, certains avaient choisi de profiter une dernière fois du soleil des vacances.

Quelques nouveaux visages, mais surtout le retour au club des frères Briand et de David Miniot, quatorze entrées pour un seul départ, signe que l’ambiance est bonne.

L’objectif de la saison sera la qualification pour la 4e saison consécutive au championnat de France et la tâche sera rude, car la poule 2 rassemble des clubs de niveau tels que Montmorency, Savigny, Brétigny et les deux premières places seront âprement disputés.

Mais en attendant, la saison débutera par l’assemblée générale le vendredi 4 septembre à 21 heures, salle Paul-Huet et sur le terrain par un match amical contre Villejuif le 6 septembre à Lagny.

Les activités de l’école de rugby recommenceront le 12 septembre à 14 heures.


L’A.S. Lagny recrute (« La Marne » - 3 septembre 1987)

L’A.S. Lagny recrute

 - JPEG - 70.2 ko
1987-09-03 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

Après le magnifique comportement du quinze de France lors de la coupe du monde, le rugby latignacien espère des retombées au niveau des jeunes et dans cet objectif, il envisage la prolongation de cet événement par des actions conjointes avec la municipalité (contrat bleu) ou avec la fédération, dans le cadre des 15 jours du XV, qui se dérouleront du 12 au 25 octobre, avec en préparation, un match en nocturne, de l’équipe des pompiers de Seine-et-Marne contre l’A.S.L., suivi de nombreuses initiations des jeunes au niveau scolaire.

Mais dans l’immédiat, les juniors et cadets (jeunes nés entre 1968 et 1972) sont attendus dimanche 6 septembre à 9 heures au stade pour une prise de contact avec leurs entraîneurs.

Malheureusement, par suite de salle non disponible, l’assemblée générale prévue le 4 septembre est annulée et reportée à une date ultérieure.


A.S. Lagny : La soif d’attaquer (« La Marne » - 17 septembre 1987)

A.S. Lagny :

La soif d’attaquer

  • A.S. Lagny bat Blanc-Mesnil par 46 à 13.
     - JPEG - 111.9 ko
    1987-09-17 - La Marne
    Arch. Dép. de S.-et-M.

A propos de cette énième édition de Lagny / Le Blanc-Mesnil, on savait pertinemment avant le coup d’envoi, que cette rencontre ne serait, en aucun point, semblable aux précédentes. La déception était grande du côté de Blanc-Mesnil. Elle contrastait avec la joie affichée par les latignaciens au coup de sifflet final.

Pourtant les locaux se doivent de faire leur « mea culpa » à la vue de cette rencontre ; fébriles, maladroits dans le maniement du ballon, défense sur l’homme inexistante. C’était beaucoup trop de lacunes pour contrer efficacement une équipe de Lagny bien organisée à tous les niveaux. Les damiers possédaient, en outre, un arrière hors classe en la personne de F. By et le suspense demeura intense tout au long de la première mi-temps, et ce n’est que dans les dix dernières minutes de celle-ci que les latignaciens parvinrent à se mettre définitivement à l’abri par l’ailier Cantan, qui porta l’estocade par un essai en coin.

En seconde période, la domination des « bleu et blanc » s’exerça beaucoup plus et ils furent tout heureux d’aller au but à trois reprises (supplémentaires).

Trois reprises qui furent le fruit d’un bon travail de Vivié dans l’alignement, dans un premier temps, suivi d’un coup de pied judicieux de Vaysse, repris par Le Moteux qui crochetait quatre adversaires avant de finir sous les poteaux. Alors que Debourge héritait de la majorité des issues des balles issues des regroupements, et alerta Blond à deux reprises qui perfora le rideau défensif. C’était gagné haut la main.

L’assemblée générale prévue initialement le 4 septembre se déroulera le 26 septembre à 18h au nouveau vestiaire « Club house ». Dimanche 20 septembre, cadets et juniors amical contre Blanc-Mesnil, R.V. 9h au stade. Seniors déplacement à Fontainebleau, départ 13h précises place Foch.


Un nouveau local pour les rugbymen (« La Marne » - 24 septembre 1987)

Un nouveau local pour les rugbymen

 - JPEG - 182 ko
1987-09-24 - La Marne
Ed. Lagny-Chelles
Arch. Dép. de S.-et-M.

Le nouveau local des rugbymen latignaciens, adossé au gradin du parc des sports, a été inauguré samedi matin, par M. Claude Avisse, conseiller régional, conseiller général, maire de Lagny, en présence de nombreux élus municipaux et sportifs.

 - JPEG - 114 ko
1987-09-24 - La Marne

Ce local, pudiquement appelé « vestiaires », est une réalisation commune à la ville de Lagny-sur-Marne et au club de rugby. La ville a pris à sa charge en effet le gros œuvre, le club, tous les aménagements intérieurs. Cette participation des associations aux efforts consentis par la collectivité en leur faveur, née de la volonté de la municipalité, permet aux premiers intéressés de mieux apprécier lesdits efforts... et de respecter d’autant mieux locaux et matériels.

 - JPEG - 126.3 ko
1987-09-24 - La Marne
Ed. Lagny-Chelles
Arch. Dép. de S.-et-M.

Samedi, guidés par MM. Delacourt, adjoint au maire chargé des sports, et Le Moteux, président du club de rugby, les membres du conseil municipal, les sponsors du club et les sportifs latignaciens présents ont pu apprécier le résultat des soins apportés cette année encore par la ville au terrain d’honneur avant de visiter le « club house ».


La sobriété efficace (« La Marne » p.D - 24 septembre 1987)

La sobriété efficace

 - JPEG - 160.9 ko
1987-09-24 - La Marne
p.D - Ed. Lagny-Chelles
Arch. P. Eberhart
  • (1) A.S. Lagny / Fontainebleau : 18-8.
  • (R) A.S. Lagny / Fontainebleau : 12-10.
  • (J) A.S. Lagny / Blanc-Mesnil : 8-12.
  • (C) A.S. Lagny / Blanc-Mesnil : 8-8.

Cette rencontre s’est jouée dans un très bon esprit et très bien arbitrée par M. Gibout. D’entrée, la domination de Lagny est nette, qui démarre avec deux magnifiques actions, dont l’une d’elle sera conclue par Mengelle. Mais le dynamisme s’atténuera par un manque de gabarit du pack, l’équipe bellifontaine se reprenant en mettant à contribution ses fantassins, ce qui donna lieu à deux essais. En fin de première mi-temps, les damiers, avec beaucoup de persévérance, allaient marquer eux aussi leur deuxième essai par l’ailier Vivier.

En deuxième mi-temps, tout restait à faire, alors que l’on croyait les Bellifontains « requinqués » par leur fin de première mi-temps, ce furent les latignaciens qui prouvèrent le contraire. Et très logiquement à la 53e minute, ils marquèrent un essai. Maugy s’arracha d’un regroupement et marqua en moyenne position. Cantan transforma. Dix minutes plus tard, sur une pénalité dans les 22 adverses, Debourge joua à la main et ouvrit sur Mengelle qui prit la défense adverse à contre-pied et marqua. Les meilleurs à Lagny furent Vaysse, véritable chef d’orchestre, Besana, Debourge et Mengelle. Une équipe réserve rajeunie et pleine d’enthousiasme, mordant sur chaque ballon a tenu la dragée haute, sinon davantage, à une équipe qui a été contrainte de faire rentrer ses vétérans pour revenir à la marque.

Samedi 26 :

Assemblée générale à 18h au Club-House.

Dimanche 27 :

Cadets, juniors contre Brétigny, R.V. 9h au stade ; seniors début du championnat contre La Celle-Saint-Cloud, R.V. 13h30 au stade.


Le calendrier de l’A.S. Lagny

Le président Alain Le Moteux et son comité directeur remercient toutes les personnes présentes lors de l’inauguration du vestiaire commun de l’A.S.L.

Le dimanche 27 septembre sera donné à Lagny le coup d’envoi de la saison 87/88 du championnat Ile-de-France 1re série.

Si vous désirez encourager les « damiers » cette saison, vous trouverez ci-dessous le calendrier des matches à domicile.

  • 27/9/87 contre La Celle-Saint-Clous ;
  • 11/10 contre Brévannes ;
  • 25/10 contre Montmorency ;
  • 15/11 contre Reims ;
  • 6/12 contre Brétigny-sur-Orge ;
  • 24/1/88 contre Neuilly-sur-Marne ;
  • 14/2 contre Savigny-sur-Orge.

Ça roule pour eux, huit par poules et deux qualifiés seulement (« Midi Olympique » - 28 septembre 1987)

PARIS NORD

Reportage

Ile-de-France

Ça roule pour eux, huit par poules et deux qualifiés seulement

 - JPEG - 555.4 ko
1987-09-28 - Midi Olympique
arch. C. Billerach

Fini le brassage ! Fini l’embrouillamini ! Finis les abandons de matches ou les forfaits ? Pas sûr. Cent vingt clubs étaient réunis dans une seule et même division. La redistribution des rôles étant faite, l’Ile de France retrouve quatre séries équitables, de vingt-quatre clubs chacune répartis en trois poules de huit. Seule la quatrième série, offrant quatre poules pour six élus en tout. Nul ne sait si ce partage des eaux volontairement mis en place l’espace d’une saison, aura eu l’heur de satisfaire toutes les parties concernées. On se bornera à constater qu’à défaut de satisfaire tout le monde (un club sur quatre qualifié en moyenne) à l’instant où les grands montrent le mauvais exemple passant de 20 à 80 dans l’élite, le Comité « parisien » procède, lui, de façon inversement proportionnelle où presque. Comme quoi la vérité des uns n’est pas celle des autres.

Le championnat vient de débuter. Voici le détail des poules d’Honneur à seconde série pour débuter. Les deux premiers seront qualifiés seulement. Les deux derniers descendent.

Honneur

24 au départ, 6 seulement à l’arrivée

Poule 1 : Villiers va « marner »

Villiers-sur-Marne, Gonesse, Le Chesnay d’un côté, Rueil, Domont, Les Mureaux de l’autre. Deux poules différentes mais deux trios qui vont se retrouver. Ces six équipes ont conservé leur place en honneur. De même pour Beauvais, brillant outsider d’un groupe qui vit Viry et Orsay dominer leurs sujets. Seul inconnu, Saint-Germain-en-Laye aux ambitions non négligeables. Reste que Villiers, qui aurait eu largement la possibilité d’accéder à la nationale sans un faux pas de dernier instant, est tout désigné pour être le favori logique de son groupe.

Mais les accessits peuvent souvent se transformer, de trimestre en trimestre, en prix d’honneur, voire d’excellence.

Poule 2 : Villeneuve-la-Garenne part en chasse

Superbe saison 86-87 pour les joueurs des Hauts-de-Seine de Villeneuve-la-Garenne. Un club formateur dont l’ex-président Louis Jourdan a eu le bonheur, dès le début de saison 87-88, de voir son fils Stéphane officier derrière la mêlée de la première du Racing. Villeneuve sera encore à l’affût de la première place, même si Noisy-le-Sec, qu’il retrouvera, ne part pas sans ambition non plus. Même si Stains a affiché de belles couleurs dans la super-poule où Compiègne se promena l’an passé. De même pour Montesson qui jouera sans complexe comme il le fit contre les Orsay et Viry lors du dernier brassage. Une poule ouverte donc avec un Red-Star dont l’étoile voudrait briller à nouveau, parait-il, Créteil, Clermont-de-l’Oise et Ris-Orangis aux potentiels intacts.

Poule trois : Orsay au musée « Nationale » ?

Orsay a manqué le coche d’un rien. La nationale lui échappant au dernier instant. Mais ce ne devrait être que partie remise. Non sans mal d’ailleurs car le groupe parait en équilibre. Avec l’U.S. Argenteuil qui a contrairement à l’Oscar) sauvé l’honneur de la ville soit une quantité négligeable. Avec Saint-Denis qui ne manque pas de vaillance pour faire vaciller les plus gros. Avec Sarcelles, bel outsider derrière Villiers l’an passé, Épernay aux qualités indéniables également, Conflans, Ivry, Rosny qui auront assez de souffle et de réserve pour faire face à n’importe lequel de leurs adversaires. Un groupe où les meilleurs fauteuils ne seront là encore pas assez nombreux... Où les strapontins sont toujours aussi peu goûtés.

Première série

Plus dures seront les chutes !

Poule une : Meudon, Melun et les autres

Un noyau dur où huit équipes se tiennent avec Meudon qui a l’habitude de partir très fort (Antoine Galibert le prépare-t-il à grands coups de massage ?). Avec Melun toujours régulier. De même que Drancy, Mantes, Blanc-Mesnil et autres L’Haÿ-les-Roses. Tous auront les crocs à l’image des Lions d’Alfortville. Et pour sortir d’une telle brousse, les deux premiers se devront d’être bien armés.

Poule deux : Savigny ambitieux

Encore la bouteille à encre dans une poule où les clubs d’Essonne sont au nombre des favoris Brétigny et Savigny en tête. Le second avec un James Watson bien décidé à ce que son club sorte vainqueur de ces 14... manches. Mais cela n’est pas si élémentaire que cela. Quant on voit que Lagny a effectué un remarquable parcours 86-87, à l’instar de la Celle Saint-Cloud, l’O.g.e.m. ou Brévannes pour ne citer qu’eux. Car Neuilly-sur-Marne et les Rémois n’ont pas dit leur dernier mot. Ces derniers, les exilés de la poule auront à cœur, après un congrès pétillant de faire sauter quelques bouchons à la maison ou à l’extérieur.

Poule trois : Sainte-Geneviève enfin carbonisé ?

Richard Desailly pestait l’an passé pour avoir échoué de peu avec Sainte-Geneviève à l’accession à l’honneur. Sera-ce la bonne cette fois ? Pas sûr d’autant que Fontainebleau, Villejuif, Corbeil et Soisy ne sont pas là pour servir de faire-valoir. Ni Aulnay qui parait être affûté pour jouer les rôles d’empêcheurs de tourner en rond. Quant à Saint-Cyr et L’Isle-Adam eux non plus ne goûtent guère aux préceptes de Pierre de Coubertin. Personne donc ne voudra faire de la figuration. Et les deux artistes qui sortiront du Lot auront intérêt à avoir un sacré talent.

Deuxième série

Une série... sérieuse

Poule une : A qui l’oscar ?

L’Oscar d’Argenteuil en deuxième série. Alors que celui-ci évoluait encore il y a deux saisons, en troisième division. (Vous avez bien lu). Le brassage aura eu pour les gars du Val-d’Oise des allures de chute libre. Ceux-ci se doivent de se reprendre. Face à eux Pantin, Palaiseau, Chevreuse, Saint-André-les-Vergers (à l’aube d’une belle saison), Limay, Chalons-sur-Marne, Épinay. De sacrés déplacements et deux heureux élus. Alors à qui l’Oscar ?

Poule deux : pour qui le champagne ?

On les attend tous au tournant. Gretz-Tournan d’abord. Puis Montreuil, Fontenay-aux-Roses, Noisy-le-Grand, Évry, Houilles et les Olympiades. De sacrées empoignades. Mais deux seulement auront droit au champagne. Et pourquoi pas Champagne/Seine par exemple ? Ceux qui auront les meilleures réserves y auront droit.

Poule trois : Combs avec éclat ?

Sur ce que nous avons retenu des Éclats (derniers du nom), Combs La Ville et Fresnes paraissent déjà très affutés. Connaissant les quinze du Val d’Yerres, de Dourdan, les ambitions de Courbevoie ou d’Aubergenville, les mauls risquent d’être houleux. Seul le Massif centralisé parait pour l’heure décentralisé. Mais attention aux surprises.


Lagny n’a pas fait de détails (« La Marne » - 1er octobre 1987)

Lagny n’a pas fait de détails

  • (1) Lagny - La Celle-St-Cloud : 22-0.
  • (2) Lagny - La Celle-St-Cloud : 16-4.
  • (J) Lagny - Brétigny : 26-3.
  • (C) Lagny - Brétigny : 4-8.
     - JPEG - 111.8 ko
    1987-10-01 - La Marne
    Arch. Dép. de S.-et-M.

Nouvelle promenade de santé pour les Latignaciens qui n’ont pas manqué leurs rendez-vous avec le championnat en inscrivant quatre essais de bonne facture face à La Celte-Saint-Cloud, surpris par des entreprenants damiers.

Lagny domina dans tous les compartiments en touche en mêlée ouverte et fermée avec sa première ligne omniprésente et les lignes arrière, bien alimentées par la charnière Debourge et Vaysse, assurèrent un succès indiscutable. A la mi-temps, Lagny avait pris le large par deux essais de Noureau et Piombo transformés par Vaysse.

Le début de la seconde période eut la même intensité et Le Moteux dès la 47e minute manqua un essai en débordement sur une attaque classique de la cavalerie. La transformation était assurée par Vaysse et sept minutes plus tard, Jacques saisit le ballon sur une touche à un mètre de la ligne adverse et dans l’élan, aplatit derrière la ligne. La messe était dite et les 20 dernières minutes perdirent de l’intérêt avec trois actions qui échouèrent à cinquante centimètres de la ligne.

Une superbe réserve rajeunie nous a montré qu’elle maniait le ballon aussi bien que les équipes premières et les joueurs en fin de match étaient heureux d’avoir fait un si beau festival devant leur public.

Bravo aux juniors ou J. Vivier, Delporte et B. Debourge ont montré une grande vitalité.

La saison commence bien à A.S.L.

Dimanche 4/10 : Seniors vont à Brétiqny, R.V. 11h30 place Foch. Cadets et juniors reçoivent Argenteuil 9 heures au stade et l’école de rugby reçoit Meaux samedi à 14 heures.

 - JPEG - 86.2 ko
1987-09-28 - Le Parisien
arch. C. Billerach


Seine-et-Marne - Un label de qualité (« Midi Olympique » - 5 octobre 1987)

Seine-et-Marne

 - JPEG - 156.1 ko
1987-10-05 - Midi Olympique
arch. C. Billerach

Un label de qualité

Les cadets de Seine-et-Marne, seconds du challenge Gajan (version 1986-1987), véritable championnat d’Ile-de-France des délégations départementales. Battant, notamment, l’équipe de Paris composée, en partie, de joueurs du Racing et du P.U.C. Voilà du positif ! Les benjamins de Mitry-Mory, finalistes du challenge Baptistini ; les minimes de Meaux, finalistes du challenge Dussert, voilà encore du positif.

Le nombre des licenciés qui s’accroît, la moyenne d’âge départementale qui diminue, voilà toujours du positif.

La Seine-et-Marne va bien. Merci pour elle !

Dix-neuf clubs, un millier de rugbymen en tout. L’encadrement des jeunes au beau fixe, lui aussi, avec des bénévoles conscients de leur tâche et défendant avec passion le label Seine-et-Marne de qualité et, pour l’heure, à la hauteur des espérances que Jean-Paul Detrez et tous ceux qui l’accompagnent ont mises en lui. A l’écoute des dirigeants, des joueurs et reçus cinq sur cinq.

Dans le sillage de Blond et d’Hélière

Les jeunes sont là. Prêts pour la relève des Xavier Blond, Franck Hélière et autres Billerach, Chotard et Lespade. L’avenir appartient aux audacieux, différentes actions de promotion au niveau des plus jeunes et des possibles nouveaux éducateurs vont être tentées. Aussi bien vers l’arbitrage. Pour poursuivre l’œuvre et relancer l’ovale dans les endroits les plus reculés de Seine-et-Marne. Ici, la devise pourrait être : « Plus c’est dur, plus on fonce ! »


A.S. Lagny : chaud devant (« La Marne » - 15 octobre 1987)

A.S. Lagny : chaud devant

  • (1) A.S. Lagny - Brévannes : 14-3.
  • (R) A.S. Lagny - Brévannes : 22-0.
  • (J) A.S. Lagny - Melun : 15-0.
  • (C) A.S. Lagny - Melun : 4-12.
     - JPEG - 94.7 ko
    1987-10-15 - La Marne
    Arch. Dép. de S.-et-M.

Les Latignaciens ont éprouvé une certaine difficulté pour se débarrasser de l’équipe de Brévannes qui était venue avec une certaine ambition.

Ils avaient pourtant abordé la rencontre avec beaucoup de détermination et les avants notamment se montrèrent tout de suite à leur avantage. Pourtant, Brévannes ouvrait la marque par un drop de leur demi, mais Cantan réussit l’essai qui aurait dû être libérateur.

Il faudra attendre les vingt dernières minutes pour voir se concrétiser les efforts et Fromenteau réussir un essai. L’équipe locale prit résolument la direction des opérations que ce soit au niveau des avants ou des trois-quarts. En fin de partie, l’ouvreur Vaysse récupérait un dégagement et marquait le 3e essai transformé par l’ailier Cantan.

A Lagny, on a remarqué la bonne rentrée de Fromenteau et le retour du toujours jeune Cadelle.

 - JPEG - 199.9 ko
1987-10-12 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Plus mobiles et dotés d’un pack dominateur, les réservistes de Parfus n’ont pas usurpé leur succès.

Les juniors de Lacombe restent invaincus à la fin des matches aller.

En dernière minute, nous apprenons la sélection de Debourge en équipe Ile-de-France qui jouera contre la Normandie en coupe des comités.

Samedi 17, école de rugby, tournoi à Brie-Comte-Robert, R.V. 13h30 au stade.


L’A.S. Lagny à l’heure du rugby (« La Marne » - 22 octobre 1987)

L’A.S. Lagny à l’heure du rugby

 - JPEG - 85.5 ko
1987-10-22 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

Mercredi, dans des conditions climatiques épouvantables, les seniors de Lagny recevaient les universitaires du P.U.C. et Fontainebleau donnait la réplique aux juniors. Ces derniers ont dominé leur homologue bellifontain par 12 à 0. Quant aux seniors face à l’équipe junior du P.U.C., ils s’inclinèrent (24-4).

Samedi, le stade municipal était à nouveau envahi par les cadets et les juniors du département pour les traditionnels matches des possibles contre les probables, destinés à retenir les 46 joueurs cadets qui participeront pendant les vacances de la Toussaint au stage de préparation des équipes représentant la Seine-et-Marne dans les différents challenges inter-départementaux. Là encore, A.S. Lagny se taille la part du lion puisque 8 juniors sur 24 ont été retenus (Vivier, Roesser, Legoff, Rameau, Scalese, Zmuda, Delporte, Lagrée). La fête ne s’achèvera qu’après la rencontre de l’école de rugby de Lagny contre Melun. Samedi 24. Les seniors se frotteront le lendemain en championnat à Montmorency.

Samedi 24/10 : École de rugby contre Melun, R.V. 14 heures au stade.

Dimanche 25/10 : Cadets, Juniors vont à Brétigny, 8 heures à Intermarché. Seniors reçoivent Montmorency 12h45 au stade.




Colossale déception (« La Marne » - 19 novembre 1987)

Colossale déception

 - JPEG - 135.7 ko
1987-11-19 - La Marne
Ed. Lagny-Chelles
Arch. P. Eberhart
  • (1) A.S. Lagny - Reims : 0-4.
  • (J) A.S. Lagny - Argenteuil : 14-7.
  • (C) A.S. Lagny - Argenteuil : 30-3.

« J’ai la triste impression que nous ne sommes jamais rentrés dans le match. » C’est en ces termes que le président Le Moteux analysait le rencontre au coup de sifflet final. Encore heureux que Besana n’ait pas été dépourvu de ses ailes, sinon la défaite aurait été plus lourde.

A l’exception du cinq de devant, tous nos représentants furent paniqués d’un bout à l’autre de la rencontre. Et c’est sur un score encore vierge que l’arbitre siffla la mi-temps.

 - JPEG - 172.2 ko
1987-11-19 - La Marne

Un repos qui ne leur fut guère profitable puisqu’ils continuèrent à faire n’importe quoi. Mais à la 75e minute, sur une balle mal réceptionnée, les troisièmes lignes de Reims poursuivent au pied et aplatissent les premiers.

Le président Le Moteux était par contre satisfait de la brillante victoire des cadets qui commencent à trouver leur rugby et provoquent de jolis mouvements. Encore une belle sortie des juniors à Argenteuil où les Félix, Sibille, Vivié et compagnie sont les auteurs de l’excellente performance que va vivre le club puisqu’il va participer pour la première fois à la coupe Jules Balandrade et faire partie des meilleures équipes d’Ile-de-France. Bravo à Didier Lacombe, un coach au paradis.

Vendredi 20/11 : Rencontre à 20h30 dans le cadre des 80 ans des Polonais « Orkan ».

Samedi 21 : École de rugby, déplacement à Combs-la-Ville, R.V. 13h30 au stade.

Dimanche 22 : Seniors vont à Savigny, R.V. 12 heures place Foch.

 - JPEG - 99.8 ko
1987-11-16 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Des rugbymen polonais à l’hôtel de ville (« La Marne » p.6 - 26 novembre 1987)

Des rugbymen polonais à l’hôtel de ville

 - JPEG - 306.5 ko
1987-11-26 - La Marne
p.6 - Ed. Lagny-Chelles
Arch. P. Eberhart

MM. Claude Avisse, maire et Delacourt, adjoint chargé des sports, ont eu, jeudi dernier en fin d’après-midi, le plaisir d’accueillir en l’hôtel de ville de Lagny-sur-Marne, les joueurs et dirigeants d’une équipe de rugby polonaise.

Conduite par M. Andrezej Dabrowski, maire de Sochaczew (commune située à 60 kms à l’est de Varsovie) et président du club local de rugby « Les Orkan », cette solide délégation nous rendait visite à l’occasion du 80e anniversaire de l’A.S. Lagny Rugby.

L’équipe latignacienne, toujours à la recherche de contacts amicaux avec des clubs étrangers, s’était rendue à Sochaczew au printemps dernier.

Ce fut donc avec un grand plaisir que nos sportifs reçurent à leur tour leurs amis polonais pour leur faire découvrir notre coin d’Ile-de-France.

Lors de cette joyeuse réception en mairie, édiles et rugbymen devaient sceller cette amitié franco-polonaise en échangeant cadeaux et fanions puis en levant ensemble leurs verres.

L’A.S. Lagny rugby a 80 ans

Son match anniversaire l’a opposé aux rugbymen polonais

 - JPEG - 151 ko
1987-11-26 - La Marne

Vendredi dernier, à la nuit tombée, tous les rugbymen latignaciens, leurs dirigeants, sponsors et supporters, se sont retrouvés dans l’enceinte du parc des Sports pour fêter... sur le terrain le 80e anniversaire du club.

A cette occasion nos joueurs s’opposèrent amicalement à leurs visiteurs de l’équipe vice-championne de Pologne les « Orkan », venue tout spécialement de Sochaczew !

Les rugbymen polonais, chaleureusement supportés par leurs accompagnateurs, dont M. Dabrowski, maire de Sochaczew et président du club, devaient défendre brillamment leurs couleurs sur un terrain d’honneur gras à souhait.

 - JPEG - 190.3 ko
1987-11-26 - La Marne

C’est à M. Maurice Delacourt, maire adjoint chargé des sports, que devait revenir le plaisir de donner le coup d’envoi de ce match anniversaire.

Gageons que les deux équipes ont su dignement approfondir les relations d’amitié franco-polonaise au cours de la traditionnelle « 3e mi-temps ! »


Les jeunes sauvent l’honneur (« La Marne » p.III - 26 novembre 1987)

Les jeunes sauvent l’honneur

  • (1) Savigny - Lagny : 25-7.
  • (R) Savigny - Lagny : 33-0.
  • (J) Lagny - Ozoir : 22-0.
  • (C) Lagny - Ozoir : 8-0.
  • (M) Combs - Lagny : 30-0.
  • (B) Combs - Lagny : 8-12.
     - JPEG - 115.5 ko
    1987-11-26 - La Marne
    p.III - Ed. Lagny-Chelles
    Arch. P. Eberhart

Les latignaciens ont souffert devant une équipe de Savigny très physique et très motivée et peut-être le passage de nos amis polonais n’était pas encore effacé.

Pourtant, dès le coup d’envoi, les damiers, sous la conduite du tandem Savouret et Cadelle, occupent le terrain adverse, malgré une bonne opposition du paquet de Savigny.

Le meneur de jeu Savouret ne s’en laisse pas conter et malheureusement à la 10e minute, Savigny ouvre le score par un essai en contre. Malgré une domination stérile de Lagny à la 30e minute, nouveau contre des rouges de Savigny et nouvel essai (10-0). Vaysse à la 39e minute balance une chandelle que l’arrière rouge réceptionne mal le ballon roule dans l’en-but et Vaysse aplatit le premier. Le score est de 10-4 à la mi-temps. Dès la reprise, l’ouvreur rouge passe un drop. Vaysse dans la minute suivante remet lui aussi une pénalité. A la 50e minute, c’est sur un nouveau contre que l’ailier rouge donne de l’air à ses équipiers par un nouvel essai. Pourtant Savouret ne baissait pourtant pas les bras, multipliant les raids dans le camp de Savigny. Mais la messe était dite.

 - JPEG - 98.6 ko
1987-11-23 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Les réservistes subirent un match à 16 contre 15, les hors-jeux, les en-avants n’existaient que pour les bleus et blancs, et on comprend rapidement leur découragement devant un tel comportement de l’arbitre local.

Samedi 28.11 : école de rugby tournoi à Melun, R.V. 13h30 au stade.

Dimanche 29 : cadets et juniors contre Melun 9h au stade, seniors déplacement à la Celle-Saint-Cloud, R.V. 11h30 place Foch.


Lagny renoue avec la victoire (« La Marne » - 3 décembre 1987)

RUGBY

Lagny renoue avec la victoire

 - JPEG - 111.3 ko
1987-12-03 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

En s’imposant 19-13 dimanche à La Celle-Saint-Cloud, les seniors assurent plus que le gain d’un match important. Après trois défaites consécutives dues pour beaucoup à un manque de réussite, il fallait absolument se reprendre et ramener trois points de ce déplacement. C’est fait, bravo à tous.

Le match, pendant les 20 premières minutes est équilibré, Lagny se crée cependant plusieurs occasions de conclure mais ne parvient pas à ouvrir le score.

Devant le pressing des damiers, les trois-quarts de La Celle tardent à dégager et Patrick aplatit le premier, transformation par T. Vaysse. Sur empilage de La Celle, pénalité aux 35m en biais, transformée par F. By.

A cinq minutes de la mi-temps, La Celle par manque de rigueur défensive des damiers, se montre dangereuse et sur pénalité jouée rapidement, marque un essai et après transformation score à la mi-temps : A.S.L. 9. Saint-Cloud 6.

 - JPEG - 95.7 ko
1987-11-30 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Dès la reprise, Saint-Cloud fait le forcing et marque un essai de débordement. Les Latignaciens ne se découragent pas et par une pénalité transformée par F. By, reprennent l’avantage. A la 70e minute, nouvelle pénalité de F. By. 72e minute, drop de La Celle Saint-Cloud qui revient à deux points des damiers. Les deux équipes frôlent le K.O. à tour de rôle. Pénalité jouée rapidement par D. Debourge qui sert L. Blond et après 40 mètres de course enfin l’essai libérateur. Score final : 13-19.


Melun et Lagny les plus efficaces (« Le Parisien » - 8 décembre 1987)

RUGBY

 - JPEG - 137.8 ko
1987-12-08 - Le Parisien
arch. C. Billerach

MELUN et LAGNY LES PLUS EFFICACES

Sept victoires, quatre défaites, un nul et un match reporté par forfait : tel est le bilan du week-end pour nos régionaux ! Melunais, Latignaciens et Pontalusiens sont à féliciter pour leur large succès.

PREMIÈRE SÉRIE

• Drancy - Melun : 4-25 (0-19). - Les Melunais ont encore dominé outrageusement leurs adversaires grâce à Frattacci (un essai, 2 pén., une transformation), Jacques (un essai), Dupeyron (un essai), Laurier (une transformation) et Storch (un drop).

• Lions d’Alfortville - Gouaix : 7-3 (3-0). - Les Gouaillons sont tombés dans le piège des Lions. Demaison a sauvé l’honneur en marquant une pénalité.

 - JPEG - 95.4 ko
1987-12-07 - Le Parisien
arch. C. Billerach

• Lagny - Brétigny : 25-6 (15-0). - Dans des conditions difficiles, les Latignaciens ont réalisé une superbe partie en n’hésitant pas à jouer à la main. Cinq essais de Brillant, Didier, Vivié et Roux, ajoutées à trois transformations et une pénalité de Vaysse, le compte est bon.

• Aulnay - Fontainebleau : 9-6. - Les pénalités inscrites par Fourrier et Sapparrat n’ont pas suffi face à un Aulnay déterminé.

DEUXIÈME SÉRIE

• Évry - Champagne : 0-24. - Champagne était beaucoup trop solide pour ne pas vaincre ! Sont passés par là : Dasniet (deux essais), Segura (un essai), et gerbe (une transformation).

• Ovillois - Gretz : 4-18 (0-14). - Supérieurs d’entrée, les visiteurs se sont offerts le luxe d’inscrire quatre essais (Dall’Ara, Souris, Lolo, Waether) dont l’un fut transformé (Lacrampe).

• Combs-la-Ville - Dourdan : 7-0 (0-0). - Mission accomplie pour des Combs-la-Villais qui ont peiné...

TROISIÈME SÉRIE

• Senlis - Montereau : 12-12 (12-6). - Les Monterelais ont dominé devant. Résultat, un nul intéressant obtenu avec deux essais (Bakay et Crété) transformés (S. Dubos).

• Fontenay-sous-Bois - Mitry : 4-0 (4-0). - Le match aurait très bien pu basculer !

• Gif - Othis : 3-24 (3-9). - Après une première période difficile, Othis prit l’ascendant grâce à son jeu collectif.


A.S. Lagny : La métamorphose (« La Marne » - 10 décembre 1987)

A.S. Lagny : La métamorphose

  • (1) Lagny - Brétigny : 25-4.
  • (R) Lagny - Brétigny : 0-0.
  • (J) Lagny - Livry-Gargan : 24-8.
  • (C) Lagny - Livry-Gargan : 0-3.
  • (M) Lagny - Mitry-Mory : 14-4.
  • (B) Lagny - Mitry-Mory : 28-24.
  • (P) Lagny - Mitry-Mory : 28-4.
     - JPEG - 114 ko
    1987-12-10 - La Marne
    Arch. Dép. de S.-et-M.

Le plan latignacien a bien fonctionné. Il prévoyait de se libérer d’abord. Ce qui fut fait avec le premier essai dès la 10e minute qui eut le mérite de tremper dans le bain les avants puis les attaquants. D’ailleurs, le coach Ch. Billerach commentera : « C’est le match qui nous a enfin permis de concrétiser le travail entrepris depuis déjà quelques temps. »

Les damiers ont marqué quatre essais et sans quelques fautes, Brétigny aurait chargé davantage ses bagages. Le pack de G. Savouret s’est régalé d’enchaînements et d’accélérations qui firent mal. Lagny était trop fort, il a retrouvé le plaisir d’entreprendre en même temps qu’une certaine efficacité, et son jeu spectaculaire tous azimuts procure du plaisir.

Il convient quand même de préciser que derrière le cinq de devant remarquable d’abnégation, la paire de demis joue un rôle majeur. On sait tout ce que Thierry Vaysse peut apporter, il l’a encore démontré. Par contre, on redécouvre le numéro neuf Debourge et l’arrière Yves Briand a occupé une place importante dans le système. Les derniers bons points nous les accorderons aux centres, les frères Vivier, dont un Christophe métamorphosé, à l’image de cette équipe.

D. Lacombe et Y. Schiltz n’en reviennent pas : ils n’avaient pas imaginé en septembre que leurs juniors auraient réussi un truc sensationnel : se qualifier en coupe Balandrade. Toujours invaincus, ce ne sera pas le moment de flancher dimanche, pour garder une chance de figurer dans l’élite d’Ile-de-France.

Dimanche 13 : Seniors vont à Brévannes 12 place Foch. Jun. vont à Saint-Germain. Cad. vont à Livry-Gargan, R.V. 8 heures Intermarchés.




Tourisme Verney habille les réservistes de l’A.S. Lagny rugby (« La Marne » - 28 janvier 1988)

Tourisme Verney habille les réservistes de l’A.S. Lagny rugby

 - JPEG - 94.5 ko
1988-01-28 - La Marne
Ed. Lagny-Chelles
Arch. Dép. de S.-et-M.

De nombreuses personnalités dont M. Delacourt, maire-adjoint des sports, ont assisté dimanche à la remise de maillots offerts par tourisme Verney aux réservistes de l’A.S. Lagny.

M. Masset, directeur de la C.F.I.T. de Tourisme Verney, a eu le plaisir de féliciter l’équipe de Luc Parfus, qui c’est particulièrement distinguée cette saison.

Dans son allocution, le président Alain Le Moteux a fait ressortir la qualité des prestations fournies, ce qui a amené au partenariat actuel.

Il a souhaité étendre cette collaboration à d’autres entreprises locales. Cette manifestation s’est terminée dans l’ambiance amicale bien connue chez nos rugbymen.


A.S. Lagny : Contrat de confiance (« La Marne » - 3 mars 1988)

A.S. Lagny :

Contrat de confiance

  • (1) Lagny - Combs-la-Ville : 16-12.
  • (J) Lagny - St-Germain : 10-13.
  • (C) Lagny - Pontault : 30-4.
     - JPEG - 96.5 ko
    1988-03-03 - La Marne
    Arch. Dép. de S.-et-M.

Les damiers ont remporté un succès à domicile qui les met d’ores et déjà dans les meilleures conditions pour le challenge Vigier.

Contrat rempli pour les hommes de Christian Billerach qui ont fait preuve d’une belle vitalité dans tous les compartiments du jeu. L’amalgame entre les anciens et les jeunes tel que Debourge, très volontaire et Christophe Vivier, la révélation de la saison, auteur d’une défense implacable. Beaucoup de points positifs et pourtant la 4e place au classement sauvait l’essentiel, c’est-à-dire le maintien en première série. Lagny malmenant les noirs qui résistaient bien, le jeu des damiers valait surtout par leur excellent centre et du troisième ligne Baroin qui étaient sur tous les ballons, bouchaient tous les trous.

Les locaux auraient pu aggraver la marque en fin de partie, mais l’excellente ambiance créée par deux équipes qui n’avaient qu’un seul objectif : s’amuser et faire vivre le ballon, aurait gâché la fête.

Dimanche 6 mars : Seniors vont a Gouaix, R.V. 13 heures place Foch. Cadets reçoivent Noisiel R.V. 13 heures stade.


Les minimes de Lagny mangés à la sauce anglaise (« La Marne » - 10 mars 1988)

Les minimes de Lagny mangés à la sauce anglaise

  • (J) Lagny - R.C.F. : 8-12.
  • (C) Lagny - Noisiel : 49-0.
  • (M) Lagny - Old Ethamiens : 0-34.
     - JPEG - 119.4 ko
    1988-03-10 - La Marne
    Arch. Dép. de S.-et-M.

Les minimes latignaciens recevaient samedi l’excellente équipe anglaise d’Etham (banlieue de Londres). La performance fournie par l’équipe anglaise a fait virer au négatif la prestation des locaux. Battus en dynamisme et en puissance, les avants bleus et blancs ont eu du mal à tirer leur épingle du match. Seul Rouquet, pour son activité en défense, Naudi combatif et par moments Le Moteux ont réussi à secouer cette emprise anglaise. Quant aux lignes arrière, sevrées de ballon, elles eurent des vis-à-vis allant du bulldozer au feu follet. En quelques occasions cependant, By et Alios purent faire étalage de leurs qualités.

Quant aux juniors, toujours sur le chemin de la victoire, plus déterminés et opportunistes, ils ont dominé les juniors 3 du Racing, handicapés il est vrai de plusieurs titulaires, match plein qui a tenu ses promesses.

Côté cadets, après avoir résisté avec vaillance pendant presque un quart d’heure, la jeune équipe de Noisiel s’effondra devant la pression de son homologue latignacienne qui manifesta une supériorité athlétique et tactique que concrétise assez fidèlement le score final. En effet, après que l’ouvreur Vivié eut ouvert le score à la suite d’un débordement, dix essais étaient inscrits par six joueurs différents, ce qui dénote un bel esprit collectif.

Samedi 12 : École de rugby reçoit Combs-la-Ville, R.V. 14 heures au stade.

Dimanche 13 : Cad. reçoivent Rosny et Jun. reçoivent Saint-Maur,. R.V. 9 heures stade. Seniors vont à Sainte-Geneviève-des-Bois, départ 13 heures place Foch.


A Lagny : du rythme et de la cohésion (« La Marne » - 17 mars 1988)

RUGBY

A Lagny : du rythme et de la cohésion

  • (1) Lagny - Ste-Geneviève-des-Bois : 44-6.
  • (J) Lagny - Combs-la-Ville : 51-0.
  • (C) Lagny - Rosny : 24-6.
     - JPEG - 83.5 ko
    1988-03-17 - La Marne
    Arch. Dép. de S.-et-M.

Les rouges et blancs de Ste-Geneviève ont été rapidement dépassés par le rythme de Lagny qui multipliait les attaques.

Le suspense n’aura duré que 3 minutes. L’étincelle vint d’un premier essai de Vivier. La pluie d’essais se poursuivit quand Blond porta le score à 10-0 après transformation par Jacques, ce fut Debourge, puis une nouvelle fois Vivier, Barouin, Friez, Cert, la première période se termina par 32 à 0, en faveur des damiers. Friez, dès la reprise, continuait à creuser l’écart. A 38-0, la messe était dite. Les bleus et blancs pouvaient souffler un peu (ce qui permettait à Ste-Geneviève de revenir à 38-6) avant de terminer par une magnifique action où Debourge était au départ, Blond perça et Vivier termina entre les poteaux. Audouin transformant ce dernier essai.

Samedi 19 :

École de rugby va à Mitry 13h30 au stade.

Dimanche 20 :

Cadets et juniors en déplacements à Mitry et Drancy 8h Intermarché.

Seniors reçoivent Le Blanc-Mesnil 13h30 stade (match entre les réserves).


Le rugby dans la joie de jouer (« La Marne » p.3 - 24 mars 1988)

Le rugby dans la joie de jouer

 - JPEG - 171.3 ko
1988-03-24 - La Marne
p.3 - Ed. Lagny-Chelles
Arch. P. Eberhart

Après un début de saison laborieux, l’effectif étant trop restreint, les cadets de l’A.S. Lagny se reprennent de belle manière. Il aura en effet fallu attendre le mois de mars pour voir ces jeunes pleins de bonnes volontés se faire plaisir ensemble sur un terrain de rugby. Cent points ont été marqués contre quatre seulement encaissés sur trois matches face à Pontault, Noisiel et Rosny. Voilà qui met beaucoup de baume au cœur et permet d’envisager l’avenir avec sérénité. Les entraîneurs Souletie et Morel sont heureux de constater que leur persévérance à croire en ces jeunes était amplement justifiée. Toutefois il reste encore du travail pour la suite du challenge Bonnet-Vallet.

 - JPEG - 131.7 ko
1988-03-24 - La Marne

Les juniors, eux, se remettent de leur mésaventure en challenge Ballandrade. Les cinquante et un points passé à Combs-la-Ville en sont la preuve.

Quel plaisir de voir évoluer les Vivier, Baudet, Tarazit et toute cette équipe au sein de laquelle règne une formidable ambiance. Didier Lacombe, leur entraîneur, va pouvoir retrouver le nuage qui fut le sien il n’y a pas si longtemps.

Voilà une relève qui ne manque pas d’intérêts pour la sympathique section rugby de l’A.S. Lagny.


A.S. Lagny : Le carton a failli être plein (« La Marne » p.C - 24 mars 1988)

A.S. Lagny :

Le carton a failli être plein

  • (1) Lagny / Blanc-Mesnil : 7-12
  • (R) Lagny / Blanc-Mesnil : 24-0
  • (J) Lagny / Drancy : 20.0
  • (C) Lagny / Mitry-Mory : 24-0
  • (M) Lagny / Mitry-Mory : 32-0
  • (B) Lagny / Mitry-Mory : 16-0.
     - JPEG - 103.5 ko
    1988-03-24 - La Marne
    p.C - Arch. Dép. de S.-et-M.

Seule l’équipe première n’a pas trouvé le chemin de la victoire dans un match bien terne, mais très engagé où le physique a pris le pas sur la technique, face à un pack surpuissant. Lagny débuta bien la rencontre en tenant tête, en mêlée fermée et dans les regroupements.

Dès la reprise, les latignaciens tentèrent de réagir mais, malgré les bons ballons gagnés par leurs paquets d’avants, ils s’évertuèrent à taper inlassablement des coups de pied négligeant à plusieurs reprises de faire circuler le ballon qui devait se transformer en essai. Ils réduisirent néanmoins le score par un essai de leur ouvreur Laurent Blond.

Match par contre agréable que nous offrit l’équipe réserve avec dans ses rangs quelques premiers relevant de blessure.

Quand aux juniors, ils continuent leur brillant chemin en challenge Menut, mais il est malheureux de noter l’agression qu’a subi Scalese et qui le retiendra loin du stade jusqu’à la fin de la saison (fracture du péroné).

Félicitations aux cadets et l’école de rugby qui ont remporté ce derby face à Mitry.

Dimanche 27 mars : Seniors déplacement à l’Isle Adam, 13 heures place Foch.


1er mai : fête du rugby entre Lagny et Alnwick (« La Marne » - 5 mai 1988)

1er mai : fête du rugby entre Lagny et Alnwick

 - JPEG - 236.9 ko
1988-05-05 - La Marne
Ed. Lagny-Chelles
Arch. P. Eberhart

Ce 1er mai 1988, traditionnellement voué à la fête du travail, fut également placé à Lagny-sur-Marne, sous le signe des échanges « rugbystiques » avec notre ville jumelle d’outre Manche : Alnwick.

 - JPEG - 127.9 ko
1988-05-05 - La Marne

Arrivée dès samedi sur nos rivages de la Marne, une délégation très sportive d’Alnwick fut reçue en l’hôtel de ville par MM. Claude Avisse, conseiller général, conseiller régional, maire et Maurice Delacourt, son adjoint chargé des sports.

 - JPEG - 135.2 ko
1988-05-05 - La Marne
 - JPEG - 177 ko
1988-05-05 - La Marne

L’après-midi même ladite délégation chaussait ses chaussures à crampons pour se mesurer, de manière toute amicale, à nos rugbymen de l’A.S.L. Pour la première fois au parc des sports de Lagny-sur-Marne, un juge de touche portait le kilt ! Ce tournoi du 1er mai se poursuivit bien sûr dimanche, en présence d’un grand nombre de supporters de l’A.S.L. dont MM. Avisse et Delacourt.

 - JPEG - 162.9 ko
1988-05-05 - La Marne
 - JPEG - 179.4 ko
1988-05-05 - La Marne

Nos édiles ne purent cependant que constater la supériorité du pack britannique... servi il est vrai par une pluie très british !...

Score final : 16 à 4. La troisième mi-temps, jouée dans le club-house laissera d’impérissables souvenirs également dans le cœur des joueurs des deux villes jumelées.


École de rugby, une réserve d’espoirs (« La Marne » - 12 mai 1988)

École de rugby

Une réserve d’espoirs

 - JPEG - 179.9 ko
1988-05-12 - La Marne
Ed. Lagny-Chelles
Arch. P. Eberhart

La saison 1987/88 de l’école de rugby tirant à sa fin, le temps est venu de faire le point.

Pour les poussins, soigneusement encadré par deux jeunes éducateurs, tous deux juniors au club, et également par le père de l’un d’eux, la soif d’apprendre et le plaisir de jouer était au rendez-vous. Mais la volonté de bien faire ne remplace l’expérience et cet effectif très jeune sera certainement le fleuron du club dans les années à venir.

 - JPEG - 182.7 ko
1988-05-12 - La Marne

Les benjamins, après un (très) difficile parcours en championnat, ont persévéré à l’entraînement ce qui laisse espérer des places d’honneur dans les tournois à venir... et annonce d’ores et déjà de très bonnes perspectives rugbystiques. Outre les frères Billerach qui confirment leurs bonnes dispositions, décernons une mention spéciale à Fabrice Bourgeois, Julien Carré, Vincent Czobyez, Nicolas Luciani puis félicitons le reste de l’équipe qui n’a jamais baissé les bras.


Alain Le Moteux réélu président (« La Marne » - 30 juin 1988)

Alain Le Moteux réélu président

 - JPEG - 193.9 ko
1988-06-30 - La Marne
Ed. Lagny-Chelles
Arch. P. Eberhart

Malgré une saison en demi-teinte, l’assemblée générale de l’A.S. Lagny Rugby a été des plus calmes ; elle a réuni une trentaine de personnes. le comité directeur a été reconduit et le président Alain Le Moteux reprendra la direction du club, pour une nouvelle saison, avec Christian Billerach, comme entraîneur et directeur technique pour la coordination entre les équipes. Le club qui comptait 162 licenciés la saison dernière verra ce chiffre s’accroître puisque l’inter-saison a vu l’arrivée de 19 joueurs : Marandet (Finances), Gretchanousky, Desforges et Podetti (Noisiel), Carzon et Abel (Nevers), Noguera (Valence), Fiches (Decazeville), Gibert et Menguy (Mitry-Mory), Chaillé (la Tremblade), Antonini, Burek, Marmonteil, Iglesias et Maudhuit (Rosny), Beauchet (R.C.F.), Billerach (P.U.C.) et Thuault (Red Star), ces trois derniers étant de retour au club, pour seulement trois départs : Le Moteux (Vincennes), Tribois (Noisiel), Jacques (Neuilly-sur-Marne).

Le président a présenté brièvement l’action qu’il entendait mener : il s’agit de mettre avant tout sur pied une structure administrative et financière solide et une refonte de l’école de rugby par un recrutement intensif avec un objectif de 70 jeunes en 1989.

Avant que chacun se sépare et devant le verre du futur, le président a rappelé que la saison 88/89 était déjà commencée et que ceux en manque de condition physique peuvent venir se perfectionner tous les vendredi soir à 20 heures, pendant les mois de juillet et d’août.


Manifestations Intervilles - Lagny écrase ses adversaires (« La Marne » - 21 juillet 1988)

 - JPEG - 184 ko
1988-07-21 - La Marne
p.1 - Arch. Club House

Manifestations « Intervilles » avec Lagny, Chelles, Vaires et Villeparisis :

Lagny écrase ses adversaires

BRAVANT les intempéries, plusieurs milliers de personnes ont assisté jeudi après-midi aux manifestations intervilles opposant Lagny, Chelles, Vaires et Villeparisis.

Une telle manifestation n’avait pas eu lieu depuis le mois de juillet 1986. A l’époque Lagny l’avait remporté aisément. Après une année sabbatique Lagny a proposé à Chelles, Vaires et Villeparisis de relever le gant et de la détrôner.

 - JPEG - 156.4 ko
1988-07-21 - La Marne
 - JPEG - 486.3 ko
1988-07-21 - La Marne
p.4 - Arch. Club House

Les supporters convergèrent donc vers le parc des sports pour encourager leurs équipes. Organisée par la municipalité et le comité des fêtes, cette énième édition a été le reflet presque fidèle des précédentes, sans grandes surprises. M. Avisse, maire de Lagny, conseiller général et régional, ainsi que des représentants des autres villes assistèrent à ces jeux.

Les équipes durent s’affronter dans diverses épreuves solidement rodées. Tir à la corde, pingouins amoureux, course de chars romains, nuit de noces sur piscine, pyramide de cubes au-dessus de cette même piscine, pandas tibétains, bataille de polochons... bref, rien de bien nouveau, se succédèrent devant un public bon enfant.

 - JPEG - 152 ko
1988-07-21 - La Marne
 - JPEG - 167.6 ko
1988-07-21 - La Marne

Sophie Darel et Dimiel Richard, le présentateur télé du Loto, animèrent cette manifestation et tentèrent d’enflammer le public. Seul le suspense du résultat donna de l’attrait à cette compétition estivale. Les quatre équipes composées de sportifs accomplis rivalisèrent d’agilité afin de remporter le maximum de points. A ce petit jeu l’équipe latignacienne se montra la plus habile. Elle devança rapidement ses concurrentes leur laissant seulement le droit de disputer la seconde place.

 - JPEG - 159 ko
1988-07-21 - La Marne
 - JPEG - 153.9 ko
1988-07-21 - La Marne

A l’issue des épreuves, M. Avisse eut le plaisir de remettre la coupe au capitaine de l’équipe latignacienne. Celle-ci, comme le veut la tradition, se jeta dans la piscine afin de fêter pleinement la victoire. M. Delacourt, adjoint au maire chargé des sports, avait été convié il y a deux ans à prendre un bain forcé. Aussi profita-t-il de l’occasion pour se « venger » : Il glissa à l’oreille des vainqueurs le nom de son collègue et organisateur de ce divertissement : M. Godefroy. Aussitôt dit aussitôt fait, le malheureux se retrouva tout habillé dans cette piscine prenant ainsi part à la joie des vainqueurs...

 - JPEG - 149.5 ko
1988-07-21 - La Marne
 - JPEG - 167.6 ko
1988-07-21 - La Marne

L’équipe chelloise qui a tenu un grand moment la seconde place, fut coiffée sur le fil par l’équipe de Villeparisis. Les Vairois durent se contenter de la dernière place.

Si l’année prochaine une manifestation similaire devait avoir lieu, il faut espérer que des jeux nouveaux verront le jour. Le public risquerait de se lasser de voir toujours les mêmes gags.

 - JPEG - 165.8 ko
1988-07-21 - La Marne


Documents joints

1987-88 - Le carnet de Bibi

27 février 2014
Document : PDF
1.2 Mo

arch. C. Billerach


1987-88 - Calendrier et règlement CIFR 1re serie

18 février 2014
Document : PDF
1.9 Mo

arch. C. Billerach






Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques | info visites 721663

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Historique  Suivre la vie du site L’A.S.L. dans la presse  Suivre la vie du site Presse des années 80.   ?

Site créé par Jean-Luc Friez

Creative Commons License Valid XHTML+RDFa 1.1

Visiteurs connectés : 72