Saison 1992-1993

samedi 30 mars 2013 par Jean-Luc

Forum de discussion en bas de page.

Saison exceptionnelle des cadets de Lagny, nationaux pour la 2e année consécutive, qui parviennent en demi finale du championnat de France, battus à Bellac par Villefranche-de-Lauragais. Les Billerach, Loffel, Loste, Enkirche, Pimparé, Ducrot frères etc... (on ne peut tous les citer) préfigurent les années fastes à suivre pour le rugby à Lagny.

En Honneur, les seniors finissent invaincus en poule à domicile. Ils ne parviennent pas à se qualifier pour le championnat de France mais arrivent en finale du challenge Tauziet, battus par Melun.

Les juniors se qualifient pour les phases finales du champ de France Danet, battus à Sully-sur-Loire par Montluçon.

Un forum est à votre disposition en bas de cette page (lien « Répondre à cet article ») : n’hésitez pas à nous faire partager vos souvenirs si vous avez participé aux événements décrits dans les articles.


Avec l’école de rugby (« La Marne » p.2 - 24 septembre 1992)

Avec l’école de rugby

 - JPEG - 71.5 ko
1992-09-24 - La Marne
p.2 - Ed. Lagny-Chelles
Arch. Dép. de S.-et-M.

L’école de rugby de Lagny ouvre ses portes tous les samedis à 14 heures au stade municipal. Elle accueille cette saison les jeunes dans les catégories d’âge suivantes : poussins 1982, 1983, 1984 et plus jeunes ; benjamins 1980, 1981 ; minimes 1978 et 1979.

Tous les enfants nés entre le 1er janvier 1978 et le 31 décembre intéressés par la pratique du rugby sont invités à se présenter au stade municipal les samedis à partir 14 heures.

Pour tous renseignements complémentaires vous pouvez contacter : M. Coger, tél. 60.30.66.37 ; M. Alios 64.30.44.47 ; M. Tisserand 60.20.19.34.


Ça démarre fort ! (« La Marne » p.C - 24 septembre 1992)

Rugby

A Lagny

Ça démarre fort !

 - JPEG - 137.7 ko
1992-09-24 - La Marne
p.C - Arch. Dép. de S.-et-M.

Pour leur premier rendez-vous en championnat de France, les juniors de l’A.S. Lagny ont brillamment représenté leur club en remportant une victoire à l’extérieur (32-7), devant le Lille Université Club et ce, de fort belle manière : 5 essais dont 2 transformés et 1 pénalité.

Premier essai de Beaulieu à la 16e minute sur une superbe action d’ensemble par arrière intercalé. 29e minute, beau travail des avants qui permettent aux centres de lancer l’ailier Riquier qui marque. 32e minute, percée du pilier Menetrier, bien suivi par son 2e ligne Van Honacker qui va aplatir. X. Baduel transforme. 38e minute, pénalité. Avec son calme habituel, Baduel ajoute 3 points 20-9 à la mi-temps, ça sécurise ! 50e minute, relance du 3e ligne T. Alios qui aplatit entre les poteaux. Transformation. 72e minute, dans un sursaut d’orgueil et profitant d’un relâchement de fin de match, le L.U.C. sauvait l’honneur : 32.7. Ce fut une belle fête... merci !

Dimanche prochain (27/9), match à domicile contre Valenciennes, à 11h30. Venez nombreux.

Ce week-end verra les cadets démarrer leur championnat contre Plaisir. Se trouvant parmi les 12 meilleures équipes d’Ile-de-France, les jeunes évolueront dans des poules de grosses cylindrées comme le Racing, le P.U.C., A.S.P.T.T., Massy, sans oublier les amis de Meaux.

Et les seniors direz-vous ? Ils regardent avec plaisir les jeunes évoluer et, depuis plus d’un mois, s’affûtent à l’entraînement. Dimanche 27/9, ils rencontreront à l’extérieur et pour leur championnat, Le Chesnay. Résultat la semaine prochaine.

Après la rentrée, l’école de rugby est dans le bain et si des jeunes veulent pratiquer le ballon ovale dans une ambiance sympathique, qu’ils contactent les dirigeants au stade, terrain près de la piscine, tous les samedis à partir de 14 heures.


Lagny : Courage et victoire (« La Marne » - 1er octobre 1992)

Lagny : Courage et victoire

 - JPEG - 148.5 ko
1992-10-01 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

En juniors, Lagny - Valenciennes : 27-24.
(Lagny 4 essais, 2 pénalités, 2 transformations ; Valenciennes : 2 essais, 4 pénalités. 2 transformations).

Deuxième victoire. Le nouveau règlement n’est pas entièrement assimilé et les pénalités sont tombées en première mi-temps malgré un essai de T. Alios (mi-temps : 8-10). Premier quart d’heure en 2e mi-temps et 2 nouvelles pénalités contre Lagny. Le groupe s’accroche et, en dix minutes, renverse le score : 62e, essai de Beaulieu transformé ; 65e, poussé par son pack, le pilier Meteau aplatit, transformé ; 70e, beau travail avants - trois-quarts, le centre J. Gilbert passe la ligne. Dernière minute, Valenciennes réduit le score mais Lagny l’emporte. Dimanche 4 octobre, déplacement à Compiègne.

Dur, dur les cadets :

Plaisir - Lagny : 55-0. Premier rendez-vous en championnat pour les cadets et l’apprentissage contre les grands clubs a été douloureux, mais perdre un match ne veut pas dire perdre une saison...

Samedi prochain, à 15 heures, match à Lagny contre l’A.S.P.T.T.

 - JPEG - 82.4 ko
1992-09-28 - Le Parisien
arch. C. Billerach

On s’endort en seniors ?

Le Chesnay - Lagny : 32-10. Lagny se déplaçait au Chesnay, près de Versailles. Une équipe de Lagny sans punch qui s’est fait surprendre par celle du Chesnay. 10-10 à la mi-temps, Score insuffisant pour aborder une 2e mi-temps contre le vent. Dans le dernier quart d’heure, Le Chesnay s’envole et laisse Lagny sur place. Mais où est donc passé l’esprit de corps des bleus et blancs ?

Équipe réserve : 8-17.

Dimanche prochain, match contre Mantes-la-Jolie. C’est le réveil ?


Vaillants les Latignaciens (« La Marne » - 8 octobre 1992)

Vaillants les Latignaciens

 - JPEG - 130.3 ko
1992-10-08 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

Seniors : à Mantes-la-Jolie, Lagny battu 19 à 12 (M.T. 8-6). Pour Mantes : 2 essais, 2 pénalités, 1 drop. Pour Lagny : 4 pénalités.

En déplacement à Mantes, les bleus et blancs ne se sont pas laissé dévorer par la jolie Mantes. La première mi-temps voyait les damiers dominer mais sans conclure. En deuxième période, un essai en contre venait briser les espoirs des bleus et blancs qui menaient 12-9. Malgré un drop passé par Mantes et ce dans un mouchoir de poche, Lagny repartait de plus belle, mais à portée de la ligne, ne pouvait passer, se faisant souffler une victoire qui était à sa main.

L’équipe réserve l’emporte avec panache 25-8.

Dimanche 11/10 à Lagny : Lagny - Villiers, R. à 13h30, première à 15h.

 - JPEG - 83 ko
1992-10-05 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Juniors : les jours se suivent et ne se ressemblent pas. Une défaite à Compiègne va permettre de resserrer les boulons... A suivre. Dimanche 11/10 à Lagny 11h30 : Lagny - Tourcoing.

Cadets : Une défaite encourageante contre l’A.S.P.T.T.1. L’apprentissage continue mais il laisse entrevoir des lendemains chantants. Le week-end prochain, match contre Meaux, jour et heure à préciser.

École de rugby : On travaille dur les samedis après-midi pour les prochaines compétitions et le club accueille les poussins, benjamins, minimes qui veulent tâter du ballon ovale, au stade, à 14 heures près de la piscine.


Lagny : Des copains d’abord... (« La Marne » - 15 octobre 1992)

Lagny : Des copains d’abord...

 - JPEG - 205.2 ko
1992-10-15 - La Marne
Ed. Lagny-Chelles
Arch. P. Eberhart

A domicile, Lagny bat Villiers-sur-Marne : 10-6. Pour Lagny : 1 essai, 1 transformation, 1 pénalité. Pour Villiers : 2 pénalités.

Cette rencontre qui, depuis plusieurs années, fait figure de derby, vit, ce beau dimanche d’automne, un nombreux public (plus de 200 personnes) encourager les bleus et blancs.

Ce fut un match dur et Lagny n’avait pas le droit à la défaite pour son premier match à domicile. Un seul essai sera inscrit, ce qui ne reflète qu’imparfaitement la physionomie de la rencontre car en fin de match, le pressing des bleus sur les rouges, à un mètre de la ligne, aurait pu augmenter le score pour Lagny. Victoire méritée pour le courage et l’abnégation d’un ensemble, mais surtout la prise de conscience d’une bande de copains.

Dimanche 18/10 à Melun, Melun-Lagny.

 - JPEG - 423 ko
1992-93 - Juniors
De gauche à droite :
Debout : ..., Fabien VAN HONACKER, Julien CARRÉ, Thierry ALIOS, Christophe BADUEL, Thierry ..., Philippe ..., Nicolas LUCIANI, Vincent MARIN, Julien MARTY, ..., Claude GILBERT.
Accroupis : Fabrice LE MOTEUX, ..., Xavier BADUEL, Sébastien LOSTE, Tristan RIQUIER, Jérôme GILBERT, Stéphane AUBRY, Laurent BEAULIEU, David ROSELL.

Juniors : les boulons étaient resserrés, l’ensemble fin prêt, mais Tourcoing n’est pas venu. Le « gnac » sera pour dimanche prochain à Lille contre l’Iris Club de Lille.

 - JPEG - 433.1 ko
1992-93 - Cadets
A Meaux, le 10 oct. 1992, de gauche à droite :
Debout : Yann DUCROT (tête baissée), David MULLER, Nicolas JACOB, Xavier EQUERRE, Mathieu VRAC, ..., Benoit LOFFEL, Sylvain TEDESCO, Julien SAINTOUL, François BILLERACH.
Accroupis : Christian BILLERACH, Cyril DUCROT, Aymeric BETRY, Joseph GUSMINI, Mathieu BAZILE, Sébastien ENKIRCHE, Vincent CZOBYEZ (Guignol), ...

Cadets : à Meaux, Meaux bat Lagny : 15-8.

Les Latignaciens ont bien joué, à leur niveau, mais ils ont été battus normalement par nos voisins meldois qui jouaient à domicile.

Samedi 17/10 à Saint-Maur : Saint-Maur/Lagny.

École de rugby : Ça cartonne chez les plus jeunes, à Lagny, contre Brie : Po 15 à 15, BG 36 à 12, Min. 27-0.

Il y a des week-ends où le soleil brille plus fort.

 - JPEG - 115.9 ko
1992-10-12 - Le Parisien
arch. C. Billerach

 - JPEG - 48.4 ko
1992-10-15 - La Marne
arch. C. Billerach

Les cadets bien. Les juniors moyens.

Les cadets du C.S. Meaux ont signé, face à leurs homologues de Lagny un encourageant succès 15-8 grâce aux essais de Soufflet, Mezair, une pénalité avec transformation Mezair contre un essai Scyobiez, une pénalité Billerach (Lagny).


Deuxième derby : Gagné ! (« La Marne » - 22 octobre 1992)

Lagny :

Deuxième derby : Gagné !

 - JPEG - 152.9 ko
1992-10-22 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

A Melun : Lagny bat Melun par 18-6 (M.T. 5-3). Pour les vainqueurs, deux essais de C. Zmuda et L. Blond ; une transformation et deux drops de F. By.

Pour les vaincus, deux pénalités.

Pour son deuxième derby seine-et-marnais, l’AS Lagny, devant un pack de Melun très rugueux, a su relever le défi. Malgré le handicap de jouer à l’extérieur, les bleus et blancs ont su construire une victoire indiscutable, tant sur le plan de la présence physique que dans la gestion du match. Belle victoire donc, qui replace Lagny à deux points du premier de la poule.

Dimanche 25/10, Lagny reçoit L’Haÿ-les-Roses. Réserve 13h30. Première 15 heures. Venez nombreux encourager les bleus et blancs et aussi faire sauter le record d’affluence (250 personnes).

Réserve : battue 17-6, la réserve a réalisé un bon match car l’arbitrage « à la maison » a certainement gâché le plaisir du jeu...

 - JPEG - 107.1 ko
1992-10-19 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Juniors : à Lille, Iris Lille bat Lagny par 20-0 (M.T. 3-0). Pour les vainqueurs, 3 essais, 1 transformation et 1 pénalité.

Par manque de lucidité et de vigueur, les « petits bleus » menés 3-0 à 15 minutes de la fin, sont passés à côté d’un match largement à leur portée. Copie à revoir.

Dimanche 25/10 les juniors jouent à Saint-Maur.

Cadets : Saint-Maur bat Lagny par 13 à 5 (M.T. 3-5). Les cadets ont su se surpasser et menant au score à 5 minutes de la fin du match, ont fait douter la prestigieuse équipe de Saint-Maur.

Progrès encourageants depuis le premier match contre Plaisir qui prouvent que la présence de Lagny dans le championnat des cadets nationaux n’est pas usurpée.

École de rugby :

Ça tourne, ça bourre... samedi, sous un soleil d’automne splendide, malgré les Springboks à la télé, une soixantaine de futurs internationaux s’entraînaient à la passe et à la feinte en vue de leur prochain championnat.


Le rugby de Lagny en deuil

Pierrot Douvry, ancien vice-président et dirigeant du club pendant quinze ans, est décédé la semaine dernière, à Montpellier, dans sa 61e année, des suites d’une longue maladie. Ceux qui l’ont connu se souviennent certainement de sa force tranquille qui a foulé un grand nombre de stades.

L’A.S. Lagny est dans la peine et assure Yvonne, son épouse et Pierre, son fils, ancien junior de Lagny, de toute sa compassion.


Lagny a bu du petit « L’Haÿ » (« La Marne » p.A - 29 octobre 1992)

Net et beau vainqueur à domicile (47-5)

 - JPEG - 466.5 ko
1992-10-29 - La Marne
p.A - Ed. Lagny-Chelles
Arch. P. Eberhart

Lagny a bu du petit « L’Haÿ »

LAGNY BAT L’HAŸ-LES-ROSES 47-5 (M.T. 12-5)

Parc des Sports, 150 spectateurs, temps venteux, bon arbitrage de Y. Peyrelongue.

Pour Lagny : 7 essais : Barroin (35e), Le Moteux (37e, 70e), Vivié (41e), Varoqueaux (42e et 78e), Blond (64e), 6 T. de By.

L’Haÿ-les-Roses : 1 essai de Pernot (36e).

LAGNY : Jacques, Coger, Neil, Vandenbossche, Vivié, Baroin, Perron puis Zmuda, Felix, Bichon puis Hostert, Blond, Varoqueaux, Vivier, Cockerell, Le Moteux, By, entr. Billerach.

APRÈS la minute de silence observée à la mémoire de Pierrot Douvry, les Latignaciens ont eu quelques difficultés à entrer dans le vif du sujet, face à un paquet adverse beaucoup plus étoffé. Tout doucement, les hommes de Billerach lèvent le voile de la timidité et imposent un jeu basé sur la tonicité et le jeu en mouvement. Malgré quelques fautes dans la transmission, Lagny domine les débats et Barroin transperce la défense visiteuse (5-0).

 - JPEG - 374.7 ko
1992-93 - Première
Le 29 oct. 1992, de gauche à droite :
Debout : Franck PERRON, Christophe FELIX, Frédéric VIVIÉ (Cham), Lionel VANDENBOSSCHE (Yo), Philippe JACQUES (Balou), Claude BAROUIN, Stéphane NEIL, Pascal COGER, Laurent BLOND (Lolo), Guy BLOND
Accroupis : Christian BILLERACH, Chistophe VIVIER (Totof), Guy VAROQUEAU, Patrice BICHON, Yannick LE MOTEUX, Daniel COCKRELL, Frédéric BY

Dans la minute suivante, L’Haÿ profite astucieusement d’une erreur latignacienne pour revenir au score à la 36e minute. Mais le forcing de Lagny va payer avec un essai bien construit de Barroin. Contre le vent, le pied de By ne tremble pas et Lagny atteint la pause avec une avance méritée (12-5).

Le message transmis par C. Billerach est reçu cinq sur cinq et six secondes après la reprise, Vivié bien lancé s’écroule derrière la ligne. By transforme (19-5). Deux minutes plus tard, plus rien n’arrête un Lagny lancé à pleine vitesse à l’image de Varoqueaux. By transforme de nouveau (26-5).

 - JPEG - 443.3 ko
1992-10-29 - La Marne
L. Blond très présent.

Survolant l’obstacle avec une facilité déconcertante, les avants, en parfaite condition physique, continuent d’imposer le rythme face à une équipe visiteuse complètement dépassée. Dans ce festival offensif, les lignes arrières, jouant en toute confiance et sur du velours, se font plaisir. Laurent Blond, sous les yeux de son frère Xavier international (et formé à Lagny, s’il vous plaît !), alourdit le score (31-5).

Jouant juste, les locaux maîtrisent à la fois l’espace et le vent tourbillonnant. Avec le Dieu Eole dans sa poche, Lagny s’applique à dérouler un rugby classique, sobre et efficace. L’Américain Cockerell envoie son compère Le Moteux une nouvelle fois entre les poteaux et c’est Varoqueaux qui clôture ce festival par un septième et dernier essai de toute beauté. Le maître pointeur By se fait à chaque fois le plaisir d’une transformation.

 - JPEG - 360.8 ko
1992-10-29 - La Marne
Un pack irréprochable.
De gauche à droite : Frédéric Vivié, Franck Perron, Stéphane Neil, Pascal Coger, Philippe Jacques, Claude Baroin, Guy Varoqueaux, Christophe Vivier, Daniel Cockerell.

Les nombreux spectateurs qui ont tenu à braver les intempéries peuvent alors réserver une ovation méritée à un quinze local qui possède assurément de sérieux atouts pour continuer sur le chemin tracé. Dans la bonne passe actuelle, la réserve, elle aussi admirable de combativité et de lucidité s’impose , sur le score sans appel de 15-0. Le champagne a coulé à flot, lors de la troisième mi-temps car l’esprit de fête qui règne est l’une des composantes de la réussite d’un club basé sur l’esprit familial.

Pascal PIOPPI.

 - JPEG - 87.7 ko
1992-10-26 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Apprentissage délicat pour les juniors latignaciens (« La Marne » - 29 octobre 1992)

Apprentissage délicat

pour les juniors latignaciens

 - JPEG - 71.9 ko
1992-10-29 - La Marne
p.D - Arch. Dép. de S.-et-M.

En junior, malgré les vacances de la Toussaint, le championnat continue et, en déplacement à Saint-Maur, les « petits bleus » ont été logiquement battus par une équipe de la V.G.A. St-Maur vive et bien soudée. Toutefois, en deuxième mi-temps les « bleus et blancs » firent entrevoir, avec de jeunes et nouveaux joueurs, de belles possibilités dont une qui fut accompagnée par un superbe essai.

M. de la Fontaine, s’il avait été entraîneur, aurait dit à ses petits : « Travaillez, prenez de la peine, vous ferez une finale demain... »

Dimanche 1er novembre : juniors à 10h, Lagny - Meaux, au stade de Lagny.


A Meaux le derby juniors (« La Marne » - 5 novembre 1992)

 - JPEG - 102.2 ko
1992-11-05 - La Marne
arch. C. Billerach

A Meaux le derby juniors

A Lagny, Meaux bat Lagny : 34-0 (M.T. : 7-0). Pour les vainqueurs : 6 E, 2 T.

A huit jours d’intervalle, et ce après Saint-Maur, les juniors de Lagny rencontraient la deuxième grosse cylindrée de la poule, l’équipe de Meaux.

Sans aucun complexe, les « petits bleus » abordaient le match avec fermeté et détermination, malgré l’absence de joueurs du quinze de base. Ce courage se révélait payant car ils réussirent certainement leur meilleure première mi-temps de la saison et le score à la fin des premières quarante minutes (7-0) le reflète.

"La deuxième mi-temps vit l’expérience, le jeu et la vivacité de nos amis meldois triompher d’un quinze bleu courageux mais encore en apprentissage à ce niveau.

Les ambitions de cette équipe se situent à la 3e ou 4e place de la poule pour pouvoir se qualifier dans les phases finales du championnat et qui sait ? avec le temps, y jouer les trouble-fête...

Le rugby meurtrit parfois les corps, mais forge les caractères..." souligne avec justesse Gilbert Claude.

Dimanche 8/11 : Sen. SCUF/Lagny au stade Carpentier, porte de Choisy, Paris 13e, R à 13h30, première à 15h. Juniors : Lagny-Melun, au stade de Lagny à 10h, en amical.

Samedi 7/11 : Cadets contre Massy au stade de Lagny à 16h.

École de rugby va à Othis.


Lagny beau vainqueur du S.C.U.F. (25-16) (« La Marne » - 12 novembre 1992)

 - JPEG - 127.3 ko
1992-11-12 - La Marne
arch. C. Billerach

Lagny beau vainqueur du S.C.U.F. (25-16)

L’équipe de C. Billerach a parfaitement manoeuvré face au leader invaincu depuis le début de saison. Les Latignaciens ont affiché une belle maîtrise en touche et dans les regroupements en plus d’une efficacité dans le secteur de l’occupation du terrain.

En gagnant 25-16, les Latignaciens ont démontré un sérieux à toute épreuve. La réserve est battue 36 à 7 sans démériter.

Juniors : victoire face à Melun (12 à 10). Cadets : défaite face à Massy. Poussins : Othis-Lagny 20-8. Benjamins victoire 0-40. Minimes victoire 3-41.

Samedi 14/11 : 14 heures, Lagny-Mitry, juniors vont à Soissons, départ 15h.

Dimanche 15 : au stade municipal ; Lagny - Saint-Germain ; 1re à 15h, réserve à 13h30.


Demi-finales du trophée Groupama

Après le succès rencontré l’an passé, le trophée Groupama, compétition réservée aux écoles de rugby, revient sur la scène sportive.

L’exemplarité de la première organisation et la renommée du challenge Emile Ronne a conduit Mitry-Mory à devenir, tout comme Chelles, l’un des centres retenus pour le 28 novembre.
Centre de Mitry-Mory : Coulommiers, Meaux, Mitry, Oissery, Othis.
Centre de Chelles : Chelles, Gretz, Lagny, Noisiel, Pontault.
Autres centres : Brie et Melun.

 - JPEG - 121.5 ko
1992-11-09 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Les bons semis d’automne (« La Marne » - 19 novembre 1992)

Les bons semis d’automne

 - JPEG - 135.4 ko
1992-11-19 - La Marne
Ed. Lagny-Chelles
Arch. P. Eberhart

LAGNY BAT SAINT-GERMAIN : ,20-11 (M.T. 10-8)

Parc municipal des sports : bonne pelouse, arbitrage M. Janson (Ile-de-France), 250 spectateurs.

Les points pour Lagny : 2 essais de Cayrou (7e), Felix (72e), 2 transformations et 2 pénalités de By.

LAGNY : Jacques, Coger, Neil, Vandenbossche, Cayrou, Perron, Baroin, Felix, Hostert, Blond, Varoqueaux, Vivier, Le Moteux puis Zmuda, Cokerell, By, entr. : Billerach.

LA loi des séries semble sourire à l’A.S. Lagny. Après l’école de rugby victorieuse samedi de Mitry, les cadets nets vainqueurs du Racing B (20-0), les juniors de Soissons (27-10), la réserve (14-5), l’équipe première se devait de vaincre le leader Saint-Germain-en-Laye. Pas une mince affaire mais les hommes de C. Billerach ont actuellement le vent en poupe, comme en témoigne la magnifique victoire de la semaine passée, face au S.C.U.F. On semble avoir chaussé les bottes de sept lieues pour combattre les grosses pointures de la poule. Après les deux premiers matches perdus, les Latignaciens ont vite redressé la barre pour monter progressivement en pression en alignant une série de cinq victoires consécutives. Le moral est donc au beau fixe.

 - JPEG - 387.8 ko
1992-11-19 - La Marne
arch. C. Billerach

Contre Saint-Germain, la marche de manœuvre était fort étroite, comme en témoigne un début de match particulièrement équilibré. Lagny, par l’entremise de son sauteur Cayrou, trouve de suite l’ouverture. By transforme (7-0). Deux minutes après, Saint-Germain, par Thevenin, réplique en coin avant que Mache ne passe sa première pénalité (7-8). Le match, lancé sur de bonnes bases, s’équilibre malgré un meilleur enchaînement des avants locaux. A la 35e minute, By permet aux bleus de passer devant (10-8) et doucement mais sûrement, Lagny intensifie son emprise sur le match.

Malgré un jeu quelque peu brouillon avec un minimum d’attaques grand champ, les locaux maîtrisent leur sujet et confortent leur avance avec une nouvelle pénalité de By qui transforme en or, tout ce qui se présente à moins de 50 mètres (13-8).

 - JPEG - 376.6 ko
1992-11-19 - La Marne
By, un buteur qui ouvre.

Félix libère Lagny

Son homologue, peu en verve, se décide lui aussi, à trouver la bonne distance et les Parisiens reviennent (13-11). Solidaires, parfaitement entraînés et poussés par 250 spectateurs concernés, les bleus, légèrement à la peine, continuent à faire front et à défier le leader qui plie en mêlée et doit partager les ballons en touche.

L’avance n’est pas suffisante pour vivre sur des acquis qui sont beaucoup trop minimes. Sur le bord du terrain, MM. Billerach, Gilbert et la famille Blond l’ont bien compris et les Latignaciens vont avoir les ressources physiques et morales pour produire l’ultime coup de rein synonyme de délivrance.

A 8 minutes du bonheur, Blond une première fois est stoppé à 50 centimètres de la ligne, mais le paquet groupé, tonique et pénétrant propulse Félix en terre promise. By transforme avec le calme qui le caractérise (20-11). et Lagny empoche logiquement le gain du match.

Sur leur lancée, les hommes de Billerach préparent le déplacement délicat à Puteaux, autre leader de la poule. Nul doute que tout sera tenté pour réaliser un nouvel exploit synonyme de pas de plus vers la qualification. L’ambiance interne, l’amour et le respect du maillot, la volonté de bien faire sont des atouts à faire valoir pour un club qui gagne vraiment à se faire connaître au niveau national.

Pascal PIOPPI.

 - JPEG - 91.1 ko
1992-11-16 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Lagny : Faux-pas... à Puteaux (« La Marne » - 26 novembre 1992)

RUGBY

Lagny : Faux-pas... à Puteaux

 - JPEG - 108 ko
1992-11-26 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

Puteaux bat Lagny 19-0 (M.T. 12-0). Pour les vainqueurs : 3 essais (28e, 33e, 75e) ; 2 T.

Sur un terrain en partie boueux, cette rencontre aura été à l’image du temps, terne et parfois insipide. Les Latignaciens n’ont jamais pu entrer dans le match et prirent longtemps celui-ci à l’envers. Dans cette partie très difficile contre le leader de la poule, le quinze de Lagny s’est laissé étouffer. Le jeu ouvert des bleus qui avait permis de gagner leurs cinq derniers matches, n’a pu se réaliser devant une équipe hyper-motivée, expérimentée (nombre de joueurs ayant pratiqué au niveau national), agressive à souhait, les « pignes » étaient distribuées avec discrétion... mais qui sut répondre à la fougue naïve des bleus et blancs, sans construire de jeu, par trois contres permettant aux Putéoliens de remporter la partie.

Il reste aux joueurs de Lagny à apprendre a voyager et, que pour gagner une île comme celle de Puteaux, voire tous les matches à l’extérieur, une certaine psychologie, pour jouer au niveau national leur fait momentanément défaut. Mais la jeunesse a soif de connaître !

Au classement, Lagny se situe ex-æquo avec Saint-Germain, à deux points de Villiers, Puteaux et le S.C.U.F., premiers.

Réserve : Puteaux 31, Lagny 14.

Beau match d’une équipe courageuse mais diminuée dans son quinze de base. Dommage...

 - JPEG - 431 ko
1992-93 - Minimes
Debout : Francis TISSERAND (1er), Sébastien JEANNOT (2e), Frédéric LORTHIOIS (3e), Christophe SANDAGO (4e), ..., Thomas BAUDIER (7e), ..., Rémi BONNARD (11e), Alain GLOAGUEN (12e)
Accroupis : Nicolas ROUSSEL (1er), Vincent PRÉVOST (2e), ..., Nicolas SIMIOT (4e), Cédric TISSERAND (5e), ..., Reunan GLOAGUEN (7e), Rémi MARIN (8e).

Juniors : à Choisy-le-Roi, Lagny bat Créteil : 31-17.

Bon niveau pour un match amical. Confirmation d’une équipe qui prend plaisir à jouer et à se retrouver. A suivre...

Cadets : Combs-la-Ville 10, Lagny 33.

Beau galop d’entraînement en vue du match de dimanche prochain contre Massy Il.

École de rugby : défaite logique à Meaux. Travaillez, prenez de la peine...

Samedi 28/11 : École de rugby, challenge Groupama à Chelles. R.V. stade à 13h30. Juniors jouent à 16h à Lagny contre Noisy-le-Sec.

Dimanche 29/11 : Sen. reçoit Saint-Maur, R. à 13h30, 1 à 15h. Cadets à Massy, match à 10h.

L’A.S. Lagny rugby tient à assurer Olivier Stenzer, junior à Lagny, de toute sa compassion et présente ses condoléances à M. Bernard Stenzer et sa famille, lors de la cruelle disparition de leur mère et épouse, Mme Rolande Stenzer, à l’âge de 53 ans.

 - JPEG - 81.6 ko
1992-11-23 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Pluie d’essais à Lagny ! (« La Marne » p.C - 3 décembre 1992)

Pluie d’essais à Lagny !

 - JPEG - 187.1 ko
1992-12-03 - La Marne
Ed. Lagny-Chelles
Arch. P. Eberhart

Lagny bat V.G.A. Saint,Maur : 49-8 (M.T. 22-3).

Parc des sports : terrain gras, vent. Arbitrage M. Gibert (Ile-de-France), 250 spectateurs.

Les points pour Lagny : 9 essais de Hostert (9e), Wonfeld (15e), Vandenbossche
(18e) Varoqueaux (22e, 44e, 53e, 56e, 70e, 73e), 2 transformations (Beaussart, By).

LAGNY : Coger, Legoff, Neil, Wonfeld, Vandenbossche ; Perron, C. Zmuda, Baroin, Hostert, By, Varoqueaux, Blond, F. Zmuda, Fossecave, Beaussart, puis Tarazit, Longuy, S. Pain. Entr. : Billerach.

A quinze jours d’intervalle, Lagny réalise son deuxième grand chelem. Toutes ses équipes ont gagné.

Après s’être fait piéger par les vieux guerriers de Puteaux, la jeune équipe de Lagny a su récupérer et regonfler ses batteries. La V.G.A. Saint-Maur en a fait les frais et le jeu ouvert des bleus et blancs a su envoyer son ailier « Bip-Bip » Varoqueaux six fois à l’essai... Jusqu’à la 20e minute, le pack latignacien, tout en marquant trois essais, a su user moralement et physiquement une équipe de Saint-Maur moins vive mais qui sut se battre jusqu’au bout, comme en témoigne l’essai marqué à la 75e minute.

Dimanche prochain, en match retour contre Le Chesnay, il faudra jouer serré pour effacer le mauvais souvenir du début de saison.

Au classement, Lagny est 3e ex-æquo avec Puteaux, derrière le S.C.U.F. et Villiers, premier.

Réserve : 27-5. Bon match devant une équipe qui ne se trouvait pas.

Cette fête du ballon ovale est venue saluer la naissance d’un futur rugbyman : Maxime Blond, digne descendant d’une lignée d’« accros » de rugby. Félicitations à Laurent et Agnès. Le champagne était pétillant, comme le jeu...

 - JPEG - 419.1 ko
1992-12-03 - La Marne
Lagny, à l’image de la mêlée, a relevé la tête.

Les anciens étaient présents ce dimanche et qui, mieux que Victor Simonnet, 89 ans, né en 1904, pouvait les représenter. Fils de Lucien Simonnet, ancien maire de Lagny, il jouait, en 1918, après la grande guerre, à l’A.S. Lagny, dans des équipes composées en majorité d’élèves de l’école d’Alembert, de Montévrain. Époque où évoluaient des joueurs comme : Chauveau, Poulain, Cleru, Badaire, Cartaire ; président M. Fillon. On pouvait lire les résultats dans le journal local : « Le Publicateur ».

Petite critique, aimable, de notre aîné : « Ils courent bien les petits, mais pas assez vite... » Qu’on se le dise !

Belle réunion de famille, pleine de souvenirs, où cinq générations étaient présentes...

 - JPEG - 117.2 ko
1992-11-30 - Le Parisien
arch. C. Billerach

L’école de rugby remporte le challenge Groupama à Chelles et se classe première en minimes-benjamins, seconde en poussins sur cinq équipes .

Cadets : Massy II - Lagny : 0-12 (2. E., 1 T.). Bravo les petits, il est toujours dur de battre Massy chez lui.

Juniors : Lagny - Noisy-le-Sec : 23-5 (Pour Lagny 2 E., 2 T. , 3 R.) ; pour Noisy : 1 E. Entraînements durs, matches plus faciles...

Samedi 5/12 : École de rugby reçoit Combs-la-Ville.

Dimanche 6/12 : Seniors reçoit Le Chesnay, R 13 h 30, 1 à 15 heures.

Cadets-juniors match amical à Noisy-le-Grand, R.V. au stade 9 heures.

L’A.S. Lagny est de nouveau dans la peine et partage la douleur de M. Conejo dans le deuil cruel qui le frappe par la disparition de son épouse.


Au trophée Groupama, Meaux, Mitry, Lagny se qualifient (« La Marne » p.C - 3 décembre 1992)

RUGBY Au trophée Groupama

Meaux, Mitry, Lagny se qualifient

 - JPEG - 300 ko
1992-12-03 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

Le trophée « Groupama » des écoles de rugby rassemble, au mois de juin de chaque année, les meilleures équipes de l’hexagone. Chaque comité régional doit désigner un représentant, mais dans l’Ile-de-France, une sélection par département est nécessaire.

En Seine-et-Marne, compte-tenu du nombre des écoles de rugby, 4 centres ont été désignés pour accueillir les demi-finales qualificatives.

Ces tournois se sont déroulés le samedi 28 novembre à Melun pour les clubs du sud, à Brie-Comte-Robert pour le centre-sud, à Chelles pour le centre-nord (où Lagny s’est brillamment qualifié), et à Mitry-Mory pour le nord.

Mitry-Mory accueillait les poussins, benjamins et minimes de Coulommiers, Meaux, Othis et Mitry-Mory.

Deux cent-cinquante jeunes ont occupé tout l’après-midi les installations du stade Guy-Moquet. Notons le beau geste des dirigeants du football qui ont laissé vestiaires et terrain à la disposition de leurs amis rugbymen.

 - JPEG - 127.1 ko
1992-12-03 - La Marne

A l’issue des 36 rencontres âprement disputées sous l’œil des juniors et cadets de Mitry-Mory, désignés comme arbitres pour la circonstance, le classement par catégorie s’établit ainsi :

Poussins : 1. Meaux ; 2. Othis ; 3. ex-æquo Mitry-Mory et Coulommiers ; 5. Oissery.

Benjamins : 1. Meaux ; 2. Coulommiers et Mitry-Mory ; 4. Oissery et Othis.

Minimes : 1. Meaux ; 2. Mitry-Mory ; 3. Coulommiers ; 4. Oissery ; 5. Othis.

Le classement général :

1. Meaux 36 pts ; 2. Mitry-Mory 26 pts ; 3. Coulommiers 24 pts ; 4. Othis 19 pts ; 5. Oissery 15 pts.

Carton plein pour Meaux, vainqueur sans défaite sur les 3 catégories et seconde place pour Mitry-Mory, la victoire des minimes mitryens sur Coulommiers pèse lourd, compte-tenu. des 2e et 3e places ex-æquo avec Coulommiers pour les benjamins et poussins.

Meaux, Mitry-Mory sont qualifiés pour la finale départementale qui aura lieu le samedi 9 janvier 1993 ; ils rejoindront les 6 autres clubs qualifiés soit : les 2 premiers de chacun des 3 autres centres.

Félicitations à tous les jeunes rugbymen et aux éducateurs des clubs présents ainsi qu’à l’équipe dirigeante du club de rugby de Mitry pour son organisation.

 - JPEG - 186 ko
1991-92 - Benjamins - Minimes
De gauche à droite :
Dernier rang : Frédéric LORTHIOIS (1er), Cyrille DUCROT (2e), Julien YSINSKY(3e), Yann DUCROT (4e), Frédéric LOSTE (5e), Vincent PREVOT (6e), ..., Cédric TISSERAND (8e), Nicolas ROUSSEL (9e), Reunan GLOAGUEN (10e), J-Baptiste BERNARD (11e), ..., Sylvain TEDESCO (13e)
2e rang : Rémi MARIN (1er), ..., Karim CHICK (4e), ..., ... BONHOMME (9e)
3e rang : Christian ALIOS (1er), ..., Florent ALIOS (4e), ... GOLLOS (5e), ..., Bertrand GUERIN (8e), ..., Patrick DUCROT (dernier, éducateur)

Lagny prend sa revanche (« La Marne » - 10 décembre 1992)

Lagny prend sa revanche

 - JPEG - 194.8 ko
1992-12-10 - La Marne
Ed. Lagny-Chelles
Arch. P. Eberhart

Lagny bat Le Chesnay par 35 à 15 (mi-temps : 20-3).

Parc des sports : terrain gras, vent fort, arbitrage : M. Decourde-manche (lle-de-France). 200 spectateurs.

Les points pour Lagny : 4 essais de F. Zmuda (15"), L. Blond (39e), Felix (63e), Peyron (70e), 3 transformations, 3 pénalités (By, Beaussart).

Les points pour Le Chesnay : 2 essais (76e, 80e), 1 transformation, 1 pénalité.

LAGNY : Coger, Legoff, Neil, Wonfeld, Félix, Perron, C. Zmuda, Baroin, Hostert, By, Varoqueaux, Blond, F. Zmuda, Fossecave, Beaussart, puis Tarazit, Longuy, Pain, entr. : Billerach.

 - JPEG - 427.1 ko
1992-93 - Réserve
Le 6 déc. 1992, à Lagny contre Le Chesnay, de gauche à droite :
Debout : Sylvain NIEMANN, ..., ..., Christophe COULAMY, ..., Franck VONFELD, J.-Marc ..., Stéphane BEAUSSART, Frédéric VIVIÉ, Lionel JACQUES.
Accroupis : Frédéric GAGNON, Grégoire GAMBLAIN (à confirmer), Vincent BETOU, Pierre CHABRIÈRE, Jérôme GILBERT, David ROSELL, Ahmed TARAZIT, Stéphane BILLERACH.

Sévèrement battus lors du match aller, les Latignaciens ont pris une éclatante revanche sur leurs visiteurs du jour et qui plus est, dans un style de jeu qui, une fois de plus, ravi le public.

Après un début de rencontre tendu où les locaux eurent fort à faire face à une équipe du Chesnay appliquée, le premier tournant du match se situait à la 15e minute. Les avants bleus et blancs gagnent un ballon dans un regroupement aussitôt exploité par les lignes arrières qui inscrivaient le premier essai au centre des poteaux. Le Chesnay obtenant une pénalité dans la minute suivante, revenait à la marque et gardait espoir. C’était mal connaître les bleus qui, pressant les verts dans leur camp, obtenaient deux pénalités et terminaient la première période par un superbe essai à la 39e minute. Accélérant le jeu dès la reprise, les Latignaciens mettaient définitivement leurs adversaires sous l’éteignoir, accumulant deux nouveaux essais et une pénalité. A dix minutes de la fin du match, Lagny menait 35 à 3... Un relâchement et un jeu ouvert des bleus permettaient au Chesnay de revenir à la marque sur deux contres. Mais le plaisir du jeu vaut bien quelques points...

Nos amis de la S.N.C.F., présents sur le stade, ponctuels comme à leur habitude, ont su apprécier la façon dont les bleus et blancs ont remis les pendules à l’heure.

 - JPEG - 399.2 ko
1992-12-10 - La Marne
Lagny à l’attaque.
  • Réserve : 10-7. Gagnant son septième match, la réserve se classe 3e, comme la première, derrière le SCUF et Villiers.
  • École de rugby : toutes les équipes ont perdu contre Combs-la-Ville. Il faut travailler plus dur et être plus assidus aux entraînements.

Le week-end prochain

Samedi 12/12 : École de rugby reçoit Mitry-Mory en challenge Dussert (championnat I.D.F.) R.V. 13 h 30.

Dimanche 13/12 : Rugby non stop !

Cadets reçoit l’A.C.B.B. à 10 h. Juniors reçoit Lille U.C. à 11 h. Seniors reçoit Mantes-la-Jolie. Réserve 13 h 30, 1re à 15 h, une deuxième revanche pour les bleus et blancs...

 - JPEG - 461.3 ko
1992-12-10
De gauche à droite : Franck Perron, Claude Baroin, Cyril Zmuda, Christian Hostert, Patrice Baroin, Guy Varoqueaux, Gilles Fossecave, Frédéric Zmuda, Christophe Félix, Frédéric By.

Lagny a croqué Mantes... (« La Marne » p.D - 17 décembre 1992)

Lagny a croqué Mantes...

 - JPEG - 226.3 ko
1992-12-17 - La Marne
Ed. Lagny-Chelles
Arch. P. Eberhart

LAGNY BAT MANTES-LA-JOLIE 11 à 3 (M.T. : 11-3)

Parc des sports : temps doux, terrain gras. Arbitre : M. Dal Soglio (Ile-de-France). 180 spectateurs. Les points pour Lagny : 1 essai de Hostert (3e), 1 drop de By (23e), 1 pénalité Beaussart (38e). Les points pour Mantes : 1 pénalité, (33e).

Lagny : Coger, Legoff, Neil, P. Baroin, Wantiez, C. Baroin, Vandenbossche, F. Van Honacker, Hostert, By, F. Zmuda, Blond, Krzak, Tarazit, Beaussart, puis S. Billerach, Jacques, Loury, Gagnon. Entr. : C. Billerach.

 - JPEG - 153.5 ko
1992-12-17 - La Marne

LAGNY continue son chemin. En venant à bout de Mantes qui les avait croqués au match aller, les Latignaciens ont réussi une bonne affaire.

Invaincus chez eux depuis le 23.9.90, les bleus et blancs ont su, devant un rival de longue date, mal classé malgré ses qualités, concrétiser leurs ambitions.

Même si la manière laisse à désirer, la seconde période voyant les deux équipes se neutraliser, le bon fut la première mi-temps.

C’est d’abord Lagny qui frappe un grand coup par l’opportuniste « Grisou » Hostert, lequel récupérant un ballon superbement gagné par son pack (3e), slalome et marque sans opposition. Surprise, touchée mais pas coulée, l’équipe de Mantes, piquée au vif, va réagir et pendant 22 minutes, va faire douter les locaux jusqu’à la 23e où le huit de devant bleu, pressant son adversaire, offre une balle de drop à F. By qui se fait un plaisir de transformer.

Blessée mais toujours pas abattue, Mantes se bat et forçant les Latignaciens à la faute, obtient une pénalité à la 33e. Voulant aborder en position de force la seconde mi-temps, Lagny presse les Mantais chez eux et passe une nouvelle pénalité. Le score (11-3) en restera là jusqu’à la fin de la partie. Le dernier quart d’heure, Mantes fatiguée, dut subir le jeu des bleus qui, sans excès de précipitation, auraient pu augmenter leur score.

 - JPEG - 86.8 ko
1992-12-17 - La Marne

Lagny prévoit son avenir et en incorporant en 3e ligne un junior 2e année, F. Van Honacker, qui réussit une très bonne prestation, prouve que les jeunes « bleu et blanc » se préparent à assumer...

Au classement, Lagny est premier ex-æquo avec Puteaux, devant Villiers et SCUF, un match en moins.

Réserve : 26-7. Pleine de vitalité, cette équipe gagne et montre, en intégrant quatre juniors, que l’esprit de « famille » est fort...

Juniors : Lagny - L.U.C. : 36-0 (6E,3T).

Avant la trêve de fin d’année et pour le premier match retour les « petits » ont su engranger des points précieux pour leur qualification. Application et persévérance.

 - JPEG - 183.3 ko
1992-12-17 - La Marne

Cadets : Lagny - A.C.B.B. : 10-17. Perdant avec brio, en faisant douter leurs adversaires, les « pitchounets » ont atteint leur objectif : la qualification en championnat de France groupe B.

École de rugby : à Mitry : minimes gagnent 15-14 ; benjamins gagnent 25-5 ; poussins perdent 30-15.

Après s’être qualifiée pour la finale Groupama qui aura lieu à Nemours le 9/1/93, l’école de rugby se qualifie, sur le terrain, pour le challenge Dussert regroupant les meilleures écoles et les plus prestigieuses
d’Ile-de-France. Bravo aux 60 jeunes et à leurs dirigeants !

Dimanche 20/12 : Lagny seniors vont à Villiers-sur-Marne. Réserve 13 h 30, 1re à 15 h. Ce sera dur. Soyez , nombreux à venir les encourager.

 - JPEG - 194.7 ko
1992-12-17 - La Marne

Nous sommes heureux de vous annoncer la naissance du club des supporters de l’A.S. Lagny rugby.

Pour qu’un club vive pleinement ; il faut des joueurs, des dirigeants, un public et des supporters chaleureux, chaque partie, comme une équipe, faisant un tout.

Pour plus de précisions, contactez les dirigeants au stade, ou appelez le secrétaire de l’A.S. Lagny rugby, C. Gilbert au 64.30.87.86.

 - JPEG - 65.9 ko
1992-12-14 - Le Parisien
arch. C. Billerach

L’école de Mitry qualifiée pour le championnat de l’Ile-de-France (« La Marne » p.D - 17 décembre 1992)

L’école de Mitry qualifiée pour le championnat de l’Ile-de-France

 - JPEG - 109.6 ko
1992-12-17 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

Depuis le début du mois d’octobre, l’école de rugby de Mitry-Mory a disputé les 1re et 2e phases du championnat de Seine-et-Marne et a affronté Othis, Ozoir-la-Ferrière, Brie-Comte-Robert, Combs-la-Ville, Meaux et Lagny.

A l’issue de cette seconde phase, le classement par catégorie est le suivant :

  • Poussins : 1. Meaux 9pts (+75), 2. Combs-la-Ville 7pts (+5), 3. Mitry-Mory 5pts (-15), 4. Lagny 3pts (-65).
  • Benjamins : 1. Meaux 9pts (+50), 2. Combs-la-Ville 7pts (+20), 3. Lagny 5pts (-15), 4. Mitry-Mory 3pts (-55).
  • Minimes : 1. Meaux 9pts (+98), 2. Mitry-Mory 5pts (-6), 3. Lagny 5pts (-28), 4. Combs-la-Ville 5pts (-64).

La qualification pour le championnat Ile-de-France est établi en fonction du classement des minimes. Ainsi les trois premiers Meaux, Mitry-Mory et Lagny sont retenus pour le challenge Dussert qui réunit les meilleures écoles de rugby franciliennes.

Toutefois, et compte tenu des clubs en présence, de la jeunesse et donc de la fragilité relative des équipes poussins et benjamins, les responsables de l’école de rugby ont décidé de ne pas honorer cette qualification en challenge Dussert et de participer au challenge interdépartemental qui rassemble des écoles de rugby complètes en provenance des autres départements de l’Ile-de-France. Cette compétition d’un niveau moins relevé que le challenge Dussert concerne néanmoins des écoles de rugby d’un très bon niveau technique en particulier celles issues de l’Essonne, de paris ou du Val-d’Oise.

A compter de mi-janvier 93, les équipes poussins, benjamins et minimes iront se mesurer à plusieurs écoles de rugby d’autres départements et sans aucun doute, en tireront grand profit pour l’avenir du rugby à Mitry-Mory.

Auparavant, le 9 janvier, l’école de rugby disputera à Nemours la finale départementale du tournoi Groupama, avec la présence de Meaux, Mitry-Mory, Coulommiers, Lagny, Combs-la-Ville, Ozoir-la-Ferrière, Melun et Nemours pour désigner le représentant de la Seine-et-Marne dans la finale régionale de ce tournoi.

 - JPEG - 219.7 ko
1991-92 - Benjamins
De gauche à droite :
Debout :...
Accroupis : Christian ALIOS (1er), ...
 - JPEG - 172.9 ko
1991-92 - Minimes
De gauche à droite :
Debout : Frédéric LORTHIOIS, Sylvain TEDESCO, Cyril DUCROT, Sébastien LOSTE, Aymeric ..., J.-Baptiste BERNARD, Yann DUCROT, Pascal COGER (entr.)
Accroupis : Nicolas ROUSSEL, Cédric TISSERAND, Reunan GLOAGUEN, Vincent PREVOST, Thomas BAUDIER, Julien SAINTOUL.

Melun facile, Lagny à l’arraché (« Le Parisien » - 22 décembre 1992)

RUGBY

Melun facile, Lagny à l’arraché

Le week-end a été favorable aux équipes seine-et-marnaises qui totalisent huit victoires et seulement quatre défaites.

 - JPEG - 159.9 ko
1992-12-22 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Honneur

• Melun - Le Chesnay : 50-7 (20-0). - Cavalier seul des Melunais qui ont marqué la bagatelle de 8 essais par Tristan (3), Belhaj, Poirrier, Almeida, Filoleau et le pack d’avants collectivement.

• Villiers - Lagny : 5-6 (5-0). - Deux pénalités réussies par Frédéric By en seconde mi-temps ont donné une courte mais précieuse victoire aux Latignaciens.

Promotion d’Honneur

• Fontainebleau - Les Mureaux : 20-3 (3-3). - Il a fallu une mi-temps de « chauffe » aux Bellifontains pour prendre la mesure de leurs rivaux des Yvelines. Lucas, Lagorgette et Thirion se partagèrent les essais alors que Merabti ajoutait une pénalité et une transformation.

Première série

• Gif - Gretz-Tournan : 3-16 (3-10). - Les Greuois l’ont emporté logiquement grâce à Cougeski (l essai), Lolo (1 essai et 2 pénalités) et Amestoy (l transformation).

• Limay - Nemours : 8-5 (5-0). - Les arrêts de jeu ont été fatals aux Nemouriens qui, à la suite de l’essai de Baranton, pensaient bien tenir le nul.

Deuxième série

• Villejuif - Pontault : 5-12 (5-5). - Les Pontalusiens ont construit leur succès en deuxième période. Rosique (1 essai et 1 transformation) et Bruyère (1 essai) ont signé les points.

• Troyes - Montereau : 32-11 (13-6). - Les Monterelais n’ont pu que limiter les dégâts par Godron (l essai) et Rouger (2 pénalités).

Troisième série

• Fontenay - Brie : 3-23 (3-13). - Les Briards n’ont laissé planer aucune doute de leur supériorité en marquant trois essais (Bainaud, Langumier et Destal), trois pénalités et une transformation (Bonnivard).


Lagny plie mais ne rompt pas (« La Marne » - 24 décembre 1992)

Lagny plie mais ne rompt pas

 - JPEG - 312.1 ko
1992-12-24 - La Marne
Ed. Lagny-Chelles
Arch. P. Eberhart

LAGNY BAT VILLIERS-SUR-MARNE 6 A 5 (M.T. : 0-5)

A Villiers, temps doux, terrain très gras. Arbitre : M. Colle (Ile-de-France). 150 spectateurs. Les points pour Lagny : 2 pénalités de By (50e, 62e). Les points pour Villiers : 1 essai (32e).

LAGNY : Meteau, Legoff, Neil, P. Baroin, Cayrou, C. Baroin, Félix, Perron, Gagnon, Blond, Zmuda, Cockerell, Tarazit, Varoqueaux, By puis Jacques, S. Billerach ; entr. : C. Billerach.

QUEL match ! Manifestant cohésion, enthousiasme et vaillance, l’A.S. Lagny a confirmé ses promesses en faisant chuter le leader, chez lui, au terme d’un match âpre, sans concession mais correct et, surtout, d’excellente facture. L’impressionnante équipe de Villiers, dotée d’un pack puissant et conquérant, s’est heurtée à un adversaire déterminé, en bonne condition physique et aussi remarquable sur le plan défensif.

La première période, assez équilibrée, fut marquée par une légère domination des locaux. Par deux fois, en effet, les trois-quarts rouges furent stoppés in extrémis près de la ligne des bleus et blancs. Mais ce qui devait arriver arriva... à la 32e minute, sur une erreur de la défense latignacienne, pourtant appliquée, Villiers s’infiltre et ouvre le score, qui en restera là jusqu’à la pause.

 - JPEG - 162.4 ko
1992-12-24 - La Marne

Après la mi-temps, où les conseils de « Bibi » et de leur capitaine courageux C. Baroin firent du bien, les bleus nullement impressionnés, se resserrent les coudes et, mettant un pressing plein gaz, poussent les rouges dans leurs 22 mètres, les forçant à la faute. Pénalité à la 50e minute transformée par le « talon d’or » latignacien... By.

Le score de 5-3 oblige les deux équipes à jouer tous leurs atouts : Villiers par son pack très soudé et maîtrisant bien les phases statiques et Lagny par son dynamisme, son esprit de corps et la promptitude d’un jeu court au ras. Cette vivacité des bleus sera payante, puisqu’à la 62e, le pressing latignacien tourne la tête à Villiers qui commet une faute et se fait pénaliser. Merci Fred : 3 points de plus ! 6-5 à un quart d’heures de la fin du match. Suspense formidable pour les 70 supporters de Lagny qui soutiendront, à en perdre haleine, jusqu’à la fin du match, leur équipe lucide et vaillante devant les coups de boutoir des joueurs locaux, prouvant que les bleus savent maintenant jouer à l’extérieur, devant les meilleurs et gagner.

 - JPEG - 69.2 ko
1992-12-24 - La Marne

Félicitations à toute l’équipe, avec une mention particulière au junior Philippe Meteau qui sut tenir tête, comme pilier, à des « bébés » plus expérimentés que lui.

Bravo à Villiers qui a, dans ce match difficile, laissé une part belle aux possibilités de jeu ouvert.

La trêve arrive à point pour tous, elle permettra de reprendre un second souffle et de récupérer les blessés.

Au classement, Lagny termine l’année premier de la poule avec 9 matches gagnés pour 3 perdus, de quoi voir venir... avec lucidité.

Réserve : Lagny perd 12-3. Avec 3 juniors dans ses rangs, l’équipe bleue bis a pêché par excès de précipitation, ratant, sur faute de main, deux essais tout faits, à 2 mètres de la ligne, qui lui auraient donné le gain du match.


L’Association LAGNY RUGBY... (« Le courrier de Lagny » - décembre 1992)

L’Association LAGNY RUGBY...

 - JPEG - 91.7 ko
1992-12 - Le Courrier de Lagny
n°105 - Arch. P. Eberhart

Fier de son travail en profondeur, le Club de rugby compte actuellement 95 % de joueurs seniors issus de sa propre formation dans son équipe fanion. Les juniors se sont qualifiés en 1 /32e de finale du championnat de France.

Les cadets, nationaux pour la seconde année consécutive, rivalisent dans le tournoi de PAU avec les meilleures équipes du Sud-Ouest et se classent second club francilien.

L’école du rugby, forte de 70 éléments de neuf à quinze ans, finaliste de la compétition régionale, marque la saison d’une seconde place en Seine et Marne.

Donner à Lagny cet air caractéristique de rugby provincial, bien enraciné, c’est aussi la pénétration du milieu scolaire au travers des classes sport-études.

Compliments à M. BILLERACH et son équipe : vous marquez l’activité sportive locale et régionale.

 - JPEG - 165.8 ko
1991-92 - Poussins
De gauche à droite :
Debout : ..., ..., Florent ALIOS (3e), ..., Alexandre GOLOS (5e), ...
Accroupis : Martial DELFOUR (1er), ..., ..., ..., Patrick DUCROT (éducateur).

BLOND Xavier (« La Marne » - 1993)

 - JPEG - 157.7 ko
1993 - La Marne
Arch. P. Coger

BLOND Xavier

Né le 28 août 1967, à Lagny. 1,91 m, 100 kg. Agent commercial. Club d’origine : Lagny. Champion de France 1990 (avec le RCF). Troisième ligne aile ou centre. Cinq sélections. A participé aux tournées en Australie (1990), aux USA (1991) et en Argentine (1992). Il fut le talonneur le plus grand de l’histoire du rugby après l’expulsion de Gallart (troisième test de Gallart (troisième test en Australie 1990).


A Lagny dimanche : Derby Nord-Sud (« La Marne » - 7 janvier 1993)

RUGBY

A Lagny dimanche :

Derby Nord-Sud

 - JPEG - 108 ko
1993-01-07 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

Si le temps le permet (terrain dégelé), les Nordistes bleus de Lagny recevront les Sudistes de Melun, dimanche prochain 10 janvier. Battus chez eux, au match aller (18-6), gageons que les Sudistes voudront mettre la pâtée aux Nordistes pour revenir au classement et mettre un terme à l’invincibilité, sur leur terrain, depuis plus de deux ans, des tuniques bleues.

Mais il faudra compter avec la fougue, la jeunesse et la vivacité de la cavalerie latignacienne qui, pour commencer l’année 1993 en beauté, n’a pas le droit au faux-pas.

Juniors vont à Valenciennes où, pour confirmer leur place (4e) se doivent de gagner. Ils le peuvent !

Cadets vont à Thionville-Yutz, équipe faisant partie de la nouvelle poule du championnat.

Samedi 9 : École de rugby va à Nemours pour le challenge Groupama.

Si les voyages forment la jeunesse, celle de Lagny Rugby s’affûte de plus en plus pour affronter des équipes de cylindrées supérieures...


Melun « atomise » Lagny (« La Marne » - 14 janvier 1993)

Melun « atomise » Lagny

 - JPEG - 136.5 ko
1993-01-14 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

A Lagny, Melun bat Lagny 39 à 8 (M.T. 12-8).

Parc des sports : terrain gras, vent fort, arbitrage M. Cazetien, 180 spectateurs.

Pour Lagny : une pénalité (5e), un essai (30e).

Pour Melun : 5 essais (7e, 14e, 55e, 75e, 80e). 4 transformations, une pénalité (47e), un drop (49e).

LAGNY : Jacques, Neil, Legoff, Queyrou, C. Baroin, Peyron, Félix. P. Baroin, Gagnon, Blond, Varoqueau, Krzak, Vivié, Tarazit, F. By puis Coger, Fossecave, F. Zmuda, entr. Billerach.

Dans un excellent jour, Melun a pris sa revanche du match aller, en infligeant à Lagny une défaite méritée. Pourtant, dès le coup d’envoi, c’était Lagny qui était aux commandes avec un cinq de devant d’une bonne densité physique, obligeant Melun à la faute. Pénalité réussie (5e).

Melun ne se laissait pas impressionner et déjà son envie de vaincre perçait... En dix minutes, les Melunais passaient deux essais qui ne demandaient rien à personne. Lagny repartait de plus belle et parvenait à la pause en réduisant l’écart par un essai. Mi-temps 12-8, les choses étaient équilibrées.

Le premier quart d’heure en deuxième période voyait Melun augmenter son score par une pénalité et un drop, la messe n’était pas dite pour autant. Les bleus et blancs ayant connu des situations plus scabreuses. Mais la chance et le vent étaient au rendez-vous pour cette très bonne équipe de Melun. Lagny pris dans la tourmente, voulant bien faire, s’empêtrait et encaissait trois nouveaux essais. Les chocolats des fêtes sont durs à digérer...

 - JPEG - 85.2 ko
1993-01-11 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Réserve gagne 8-6. Bon match. Équipe juniors perdent à Valenciennes 9-5. Des juniors courageux méritant amplement le gain du match. Cadets gagnent à Yutz-Luxembourg 5-3. Beau match des petits bleus à ce niveau supérieur. Ecole de rugby : courageux mais ne se qualifient pas pour la suite du challenge Groupama.

Dimanche 17/1 : Seniors vont à L’Haÿ-les-Roses, R. à 13h30, 1 à 15 heures. Jun. match amical contre Bobigny (voir à l’entraînement). Cad. reçoivent Dijon, match à 12h30.


Lagny... en-dedans (« La Marne » - 21 janvier 1993)

Lagny... en-dedans

 - JPEG - 154.6 ko
1993-01-21 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

A L’Haÿ-les-Roses, Lagny bat L’Haÿ-les-Roses par 13 à 3 (mit-temps 13-3).

Temps doux, terrain gras. Arbitre M. Segarra (Ile-de-France).

Pour les vainqueurs : 1 essai de Le Moteux (30e), 1 transformation, 2 pénalités (4e, 18e) de F. By. Pour les vaincus : 1 pénalité (8e).

Sans se montrer irrésistibles, les Latignaciens n’ont pas connu de gros problèmes pour mettre à la raison une équipe de L’Haÿ-les-Roses partageant assez honorablement les ballons devant mais péchant au niveau de l’esprit d’entreprise.

Les premières minutes de cette rencontre furent particulièrement chaudes et l’arbitre, M. Segarra a dû faire preuve de beaucoup d’autorité pour ne pas se laisser déborder. C’est sans doute pourquoi, par la suite, il a arbitré à la lettre au détriment du jeu.

L’enjeu, pour les deux équipes, était malgré tout d’importance, les joueurs à la rose de L’Haÿ luttaient avec l’énergie du désespoir pour éviter les tréfonds du classement et la descente en division inférieure.

Quant aux bleus et blancs, ils se devaient d’oublier la défaite contre Melun, assurer le résultat pour rester dans le groupe de tête du classement et surtout revenir sans blessés pour le match-choc de dimanche prochain contre le SCUF.

Un rayon de soleil dans cette rencontre, le bel essai collectif des Latignaciens (30e) concrétisé par Y. Le Moteux.

Rappelons la blessure de Guy Varoqueaux contre Melun (fracture du péroné) à qui nous souhaitons un bon rétablissement.

Réserve perd 20-12 malgré un arbitrage fantaisiste, les deux équipes se sont fait plaisir dans un très bon esprit.

Pour L’Haÿ : 3 E, 1 T, 1 drop.
Pour Lagny : 2 E, 1 T.

Résultats :

  • Juniors : Lagny - Bobigny (amical) 0-27. Un très bon galop d’entraînement avant la suite du championnat.
  • Cadets : Lagny - Dijon 17-0. Dans cette poule du championnat de France de cadets B, cette 2e victoire des petits bleus démontre qu’ils sont à leur place et ce, avec panache.
  • École de rugby : 12 fèves à 6. Ce samedi, on fêtait les rois à Lagny pour reprendre des forces avant les prochains matches.

Samedi 23 janvier :

  • école de rugby, en challenge Dussert (poule C), Lagny reçoit Vitre au stade à 13h30 (précisions à l’entraînement).

Dimanche 24 janvier :

  • Cadets vont à Nuits-Saint-Georges (précisions à l’entraînement),
  • Juniors reçoivent Compiègne, match à 11h.
  • Seniors reçoivent SCUF (leader de la poule). Réserve à 13h30, première à 15h.

LAGNY : Mention bien mais le S.C.U.F. était meilleur... (« La Marne » p.A - 28 janvier 1993)

 - JPEG - 165.6 ko
1993-01-28 - La Marne
p.A - Arch. Dép. de S.-et-M.

C.S. MEAUX :

L’Iris ne lui a pas fait de fleurs...

LAGNY :

 - JPEG - 64 ko
1993-01-28 - La Marne

Mention bien mais le S.C.U.F. était meilleur...

Journée noire pour les ovaliens meldois et latignaciens. Le C.S. Meaux a sans doute tiré un trait sur la qualification.


All « Wright » pour le S.C.U.F. (« La Marne » p.D - 28 janvier 1993)

All « Wright » pour le S.C.U.F.

 - JPEG - 249.1 ko
1993-01-28 - La Marne
p.D - Ed. Lagny-Chelles
Arch. P. Eberhart

S.C.U.F. BAT LAGNY 16-12 (M.-T 8-5)

Parc municipal, terrain gras, temps doux, très bon arbitrage de M. Gutierrez.

Pour Lagny : 2 essais et une transformation de By. .

LAGNY : Coger, Legoff puis Meteau, Neil, Cayrou, Pin, Baroin, Vanfeld, Perron, Krzak, Blond, Zmuda puis Le Moteux, Cocherell, Vivier, By, entr. : C. Billerach.

LES Parisiens, qui redescendent de troisième division, ont véritablement la pointure pour remonter d’un étage. S’appuyant sur un paquet manœuvrant à sa guise, les étudiants possèdent en la présence de leur Sud-Africain Wright un stratège de grande qualité. L’ouvreur visiteur a pesé de toute sa classe en calmant le jeu lorsque c’était nécessaire et en l’accélérant pour obtenir le point de rupture tant recherché. Jouant sans cesse à sa convenance, Wright a finalement fait pencher la balance et permis à son club de conserver le fauteuil de leader.

 - JPEG - 160.4 ko
1993-01-28 - La Marne

By récidive

Malgré une parfaite condition physique, les protégés de C. Billerach n’ont pu s’extraire de la tenaille d’un paquet d’avants nettement supérieurs. D’entrée, les locaux plantent leur tente dans le camp parisien mais la première incursion visiteuse fait mouche. Deux pénalités successives permettent au S.C.U.F. d’ouvrir la marque (3-0) par l’inévitable Wright qui est loin d’être « blanc » dans cette affaire. Les « coups » et les couleurs ne se discutent pas, n’est-ce pas ?

La réaction sous forme d’un orgueil piqué au vif est immédiate. Suite à un mouvement superbe des lignes arrières Blond en dernière main transmet à By qui pointe derrière la ligne (5-3). Legoff blessé laisse sa place à Meteau mais la tenue de la mêlée va s’en ressentir. A la 32e minute, alors que le S.C.U.F. plie, Wright d’une passe aussi précise que rapide envoie son demi à l’essai. Le chassé-croisé continue mais Lagny tient tête au leader (5-8).

Dès la reprise, les visiteurs, pensant que la marge de manœuvre est insuffisante pour asseoir leur supériorité, fructifient leur avantage grâce à un nouveau coup d’éclat de Wright. Un drop finement distillé et Lagny commence à ramer sérieusement (5-11). Dominés en mêlée, les Latignaciens ne peuvent pas lancer la cavalerie légère. Dommage car le S.C.U.F., trop rarement poussé à faute a montré ses limites dans le jeu ouvert. Des lacunes qui n’empêcheront pas l’ailier Butez de prendre de vitesse la défense locale débordée.

A 16-5, les derniers espoirs s’envolent sauf pour le coach Billerach qui sent que ses hommes sont encore capables de renverser la vapeur. A sept minutes de la fin, Le Moteux, l’homme frais, déborde et prend appui sur la jeunesse du paquet. La balle vole, By redonne l’espoir en perforant le dernier rideau et transforme son magnifique essai (16-12).

Les ultimes minutes ne changeront rien au scénario de base malgré un essai logiquement refusé par l’excellent arbitre qui à 22 ans a prouvé que la valeur n’attend pas le nombre des années.

Pour Lagny, il s’agit maintenant de négocier les dernières représentations pour poinçonner le billet de la qualification. Cela serait parfaitement mérité sur le match de dimanche et les prestations fournies depuis le début de saison.

P. PIOPPI.

 - JPEG - 167.5 ko
1993-01-28 - La Marne

Du pressing... encore du pressing !

Dimanche prochain à Saint-Germain, ce ne sera pas la vie de château et les bleus et blancs, après leur belle prestation contre le SCUF devront maintenir la pression et se compter présents dans tous les compartiments du jeu. Utiliser au mieux leur condition physique en pratiquant le beau rugby du jeu ouvert et au bout du chemin... Une récompense : la qualif ! Pourquoi pas ?

Résultats :

  • Juniors : Lagny - Compiègne : 12-7. Humiliés au match aller à Compiègne, les petits bleus ont su relever la tête et ont montré que la ténacité, le travail à l’entraînement et le suivi des conseils de l’entraîneur étaient efficaces. Un pressing constant, des phases de jeu ouvert ont su mettre à la raison une équipe de Compiègne qui pensait connaître le résultat... Avec un sérieux comme celui de ce match, les qualifications sont envisageables pour les Latignaciens.
  • Cadets : Nuits-St-Georges/Lagny : 7-3. Les cadets bleus ne partaient pas pour connaître l’ivresse de la région et bien leur en
    a pris car, après un long voyage et un match très difficile, leur défaite est honorable. Toujours en tête de leur poule, ils sauront prendre de belles revanches dans l’avenir.
  • École de rugby : Lagny/Vitry-sur-Seine : minimes 5-10 ; benjamins 30-5 ; poussins 0-9.

Une bonne prestation des jeunes pousses de Lagny qui évoluent dans la cour des écoles des grands clubs.

Samedi 30 janvier :

École de rugby : Lagny reçoit Clamart R.V. 13 h 30 au stade.

Dimanche 31 janvier :

Cadets vont à Dieulouard R.V. 7 h au stade ; JU reçoivent Tourcoing ; match à 11h ; seniors vont à St-Germain-en-Laye (précisions à l’entraînement).


L’oreille dans les vestiaires (« La Marne » p.D - 28 janvier 1993)

L’oreille dans les vestiaires

 - JPEG - 225.8 ko
1993-01-28 - La Marne
p.D - Arch. Dép. de S.-et-M.

A l’issue du match de football Meaux contre Friville, les journalistes ont eu la (mauvaise) surprise de se voir claquer la porte au nez par un dirigeant visiblement sous le choc d’une nouvelle défaite. Le pêne de la serrure en tremble encore !


C’est la trêve pour les handballeurs de Pontault qui reprendront le championnat dans neuf semaines. Seuls Schaaf et Louis continueront la compétition avec les sélections tricolores.


Noël Dufay est un modele de fair-play mais aussi... d’élégance. Si lors de la remise de récompense, leschampions n’ont pas perdu la traditionnelle habitude de venir en survêtement et tee-shirt arborant le sigle de leur sponsor, il en est tout autre pour le marcheur torcéen. Celui-ci porte costume, cravate et escarpins vernis pour chaque grande occasion. Un raffinement synonyme de politesse vis à vis des personnalités qui vous honorent.


Lionel Jacques court toujours. Qui pourra l’arrêter ? Certainement pas la passion du ballon ovale. A 60 ans le fidèle Latignacien qui a joué jusqu’à 46 ans continue de se rendre disponible en arbitrant régulièrement l’équipe réserve. Ce sympathique « papy » ferait-il de la résistance ?


Lors de la remise des équipements Duarig à la classe football-études de Meaux, le responsable de la section du lycée J.-Vilar, Ludovic Teneze a tenu à mettre les élèves face à leurs responsabilités. « Il faut travailler ferme pour arriver à un petit niveau ». Avec les jeunes, même doués, il est souvent nécessaire de rectifier le tir pour que les choses évoluent de façon positive.


Lejeune, le minime du C.S. Meaux, contraint à l’abandon lors des LIFA de cross à Fontainebleau, versa quelques larmes dans les bras de sa maman, avant de se consoler dans une partie de football avec les copains.

C’est beau d’être jeune !


La fin d’un rêve pour Lagny ? (« La Marne » - 4 février 1993)

La fin d’un rêve pour Lagny ?

 - JPEG - 217.9 ko
1993-02-04 - La Marne
Ed. Lagny-Chelles
Arch. P. Eberhart

SAINT-GERMAIN BAT LAGNY 23 à 3 (M.T.10-3)

Temps frais. Terrain gras. Arbitre M. Beaugrand.

Pour Saint-Germain : 3 essais, 1 transformation, une pénalité.

Pour Lagny : 1 pénalité.

A moins d’un miracle (si, si... ça existe, Brennus nous l’a dit !), les bleus et blancs qui ont su tenir la dragée haute et battre les équipes du SCUF et de Villiers-sur-Marne (1er et 2e de la poule), n’ont plus qu’une infime chance de se qualifier à condition, bien sûr, de vaincre contre Puteaux et Saint-Maur... Il reste une toute petite possibilité qu’il faut exploiter avec l’envie de gagner. Alors, quitte ou double ?

Ouvrant le score dès le début de première mi-temps, les Latignaciens se sont endormis, laissant jouer une équipe de Saint-Germain qui n’en demandait pas tant pour passer deux essais...

Deuxième mi-temps, même scénario, Lagny sans ressort, regardait Saint-Germain jouer et les points s’accumuler. La seule équipe vraiment présente sur le terrain ne pouvait que gagner.

 - JPEG - 183.1 ko
1993-02-04 - La Marne

Résultats :

Réserve : Saint-Germain/Lagny : 12-8 ; Juniors : Lagny/Tourcoing : 27-10 ; cadets : Dieulouard / Lagny : 7-24.

École de rugby :

Lagny - Clamart : Min. 0-10 ; benjamins : 0-30 ; poussins : 0-30.

Samedi 6/2 : École de rugby 13 h 30 entraînement. Juniors reçoit Iris Lille (voir à l’entraînement).

Dimanche 7/2 : Cad. reçoivent Massy 2 à 10 h. Seniors reçoivent Puteaux, R à 13h30 et 1 à 15h.


Au « Puteaux » de torture (« La Marne » - 11 février 1993)

Lagny s’incline à domicile (12-19)

Au « Puteaux » de torture

 - JPEG - 215.7 ko
1993-02-11 - La Marne
Ed. Lagny-Chelles
Arch. P. Eberhart

C’EST fini. Le rideau est définitivement tombé sur les dernières chances de qualification. Depuis la semaine dernière avec la défaite face à Saint-Germain, on ne se faisait plus beaucoup d’illusions dans le camp latignacien. Mais en recevant Puteaux, une vieille connaissance qui avait fait quelques misères en atomisant nos représentants au match aller, Lagny voulait relever le défi. Face aux Putéoliens qui venaient tamponner le dernier volet d’une probable participation à la poule finale, les locaux ont pris possession du terrain. Suite à une percée de grande classe de Vandenbossche, S. Billerach en force conclut ce mouvement de toute beauté. By transforme (7-0).

A la ramasse, les visiteurs ont du mal à revenir dans l’allure mais parviennent à recoller grâce à un essai de l’ailier Delon (7-7).

Tout est à refaire mais les hommes de C. Billerach continuent sur la bonne lancée et à la 25e minute, sur une mêlée enfoncée, Bichon redonne des couleurs à Lagny (12-7).

Omniprésents en défense, mais manquant de lucidité au moment de la dernière passe, les bleus ont du mal à concrétiser une domination territoriale. Puteaux, installé à la troisième place ne peut justifier son statut. Puissants devant, belliqueux, traqueurs, les visiteurs subissent, mais intelligemment, limitent les dégâts.

 - JPEG - 153.6 ko
1993-02-11 - La Marne

Il a manqué dix minutes

Cokerell et Blond sont tout près du bonheur mais le petit avantage n’arrive pas à fructifier. A la 60e minute, les visiteurs se rebiffent et engagent un lourd travail de sape. Celui-ci va s’avérer payant. Il ne reste plus que cinq minutes à jouer et les
Latignaciens jouent pour la première fois de la partie sur la défensive, incapables de repousser Puteaux sur leurs bases. La
pression est terrible et après deux tentatives infructueuses, les visiteurs, à la faveur d’une mêlée fermée, vont trouver l’ouverture, et de belle façon. Sur attaque classique le demi joue au pied côté fermé et Mirland intercalé prend de vitesse Tarazit beaucoup trop isolé sur ce coup-là. Avec la transformation réussie, Puteaux prend le commandement (12-14). L’ultime essai de Tanguy ne changera rien au problème mais pour Puteaux, les portes de la qualification s’ouvrent. Pour
les hommes de C. Billerach, il reste maintenant à négocier l’ultime rencontre face à Saint-Maur pour finir la saison sur une note optimiste. Car malgré ces deux revers consécutifs, les Latignaciens ont effectué un parcours remarquable et c’est de bon augure pour l’an prochain. Les jeunes pousses arrivent à maturité au fil des matches. Il n’aura pas manqué grand chose
pour atteindre le bonheur.

P. P.

LAGNY : Meteaux, S. Billerach puis Besana, Neil, Vandenbossche, Cayrou, Zmuda, Baroin puis Perron, Félix, Bichon, Blond, Fossecave puis Bossard, Cockerell, Vivier, Tarazit, By, entr. C. Billerach.


Les jeunes mieux que leurs aînés

A Lagny, les cadets de Lagny qui recevaient Massy en groupe B du championnat de France ont démontré, une fois encore, en battant 13-0 les représentants d’une des meilleures écoles de rugby d’ile-de-France et même au-delà... qu’ils avaient bien la pointure pour jouer à ce niveau. Gagnant 4 de leurs 5 matches aller, dont trois à l’extérieur, ils ont montré à leurs ainés que la valeur n’attend pas le nombre des années... Attentifs aux conseils de « Bibi » et bien groupés avec leurs dirigeants P. Cusmini et S. Enkirche, sans oublier P. Ducrot, cette équipe très vaillante saura mettre à profit la trêve des vacances de février (on s’entrainera quand même... ) pour récupérer et aborder les matches retour avec tonus et lucidité.

Juniors : Lagny - Vincennes (amical) : 34-13.

Avant de jouer, le week-end prochain en championnat le match retour contre Iris de Lille, les juniors bleus et blancs ont pu peaufiner des phases de jeu et grâce à une équipe de Vincennes jeune mais très physique. Samedi 13/2 : Juniors Lagny-Iris
Lille à 16 h 30.

Dimanche 14/2 : Saint-Maur - Lagny à Saint-Maur, R.V. 13 h 30, 1re à 15 h.


Lagny termine en beauté (« La Marne » - 18 février 1993)

Lagny termine en beauté

 - JPEG - 247.6 ko
1993-02-18 - La Marne
arch. C. Billerach

A Saint-Maur, Lagny bat Saint-Maur par 29 à 7 (M.T. : 17-7). Beau temps. Arbitre : M. Naudier (Ile-de-France).

LAGNY : Peduzzi, Spiga, Neil, P. Baroin, C. Baroin, Vandenbossche, Félix, C. Zmuda, Bichon, Blond, Vivié, F. Zmuda, Beaussart, Longuy, By puis Hostert, Betou, Wantiez, Gagnon, Friez, entraîneur : C. Billerach.

Pour les vainqueurs : 5 essais de Friez, Blond, Vivié, 2 transformations de By et Beaussart. Pour les vaincus : 1 essai, 1 transformation.

Avec ce match, l’équipe des bleus et blancs concluait la saison. Elle a su digérer la déception de sa non-qualification en phase finale. Cette saison a été bonne car Lagny, avec 40 points au tableau final, accroche la 4e place... Dommage qu’en division d’honneur, ce classement ne soit pas qualificatif en play-off comme c’est le cas en 3e division...

Largement dominateurs dans les phases de conquête et surtout au niveau de la mêlée, les Latignaciens ont su varier les attaques par de jolis enchaînements entre avants trois-quarts. En face, Saint-Maur a eu le mérite de ne jamais fermer le jeu, mais son infériorité physique et la dynamique de la cavalerie légère des bleus et blancs ont fait la différence.

A partir du 4 mars, les 14 équipes d’honneur (sur 20) non qualifiées pour les phases finales se retrouveront pour disputer le challenge Tauziet. Encore de beaux matches en perspective.

 - JPEG - 126.3 ko
1993-02-18 - La Marne

Juniors :

A Lagny, Lagny bat Iris de Lille par 50 à 3 (M.T. 12-20). Arbitre M. Couget (Ile-de-France).

LAGNY : Loffel, Meteau, Marin, Hanot, Marceau, Billerach, Maouche, Van Honacker, Loste, F. Billerach, Baduel, Bouzouba, Czobiez, Gatt, Rosell puis Menetrier, Carré, Le Moteux, Riquier, Gusmini ; entr. C. Billerach.

Pour les vainqueurs : 8 essais, 5 transformations. Pour les vaincus : 1 pénalité.

Malgré de nombreuses absences dues aux congés scolaires, les juniors de Lagny ont su, en intégrant de vaillants et courageux cadets, relever le défi lancé au match aller à Lille, où ils avaient été humiliés. Face à une équipe expérimentée, les petits bleus en mêlant art et manière, ont montré, à l’image d’un cadet-pilier, qu’ils pouvaient sauf faux-pas, assure leur qualification pour les phases finales du championnat Phliponeau. Superbe victoire de volonté et de ténacité.

Pendant les vacances scolaires, les entraînements continuent pour les cadets, juniors et seniors.


Réservistes et juniors au top (« La Marne » - 25 février 1993)

 - JPEG - 81.7 ko
1993-02-25 - La Marne
arch. C. Billerach

Réservistes et juniors au top

Les juniors l’emportent (29-10) à Iris en seconde période, malgré beaucoup d’absences. Ils sont maintenant bien calés à la seconde place avec 6 points d’avance sur le troisième, Compiègne. La première place se jouera à Meaux contre la V.G.A. Saint-Maur (invaincue à ce jour et seule défaite meldoise). Dimanche prochain à Meaux, ils devront se méfier de Lagny qui cherche une place de barragiste (3e ou 4e).

Les réservistes poursuivent leur belle série de victoires malgré des absences (blessés et vacances). Ils s’imposent sur un petit score 9 à 8, grâce à 3 pénalités de Régis Viel. Ce succès permet aux Meldois d’être assurés de la première place, ce qui leur donnera le droit d’affronter un quatrième de poule.

C.S. MEAUX : Martig, Hanusse, Bosque, Genestoux, Doja, Bersot, H. Viet, Laproye, Dupont, Lopes, Seguin, C. Martin, Delacroix, Genries, Régis Viet.

Dimanche 28/2 : Juniors à Meaux stade Tauziet à 10 heures contre Lagny, R.V. à 9 heures.


IMAGES DU WEEK-END

 - JPEG - 254.9 ko
1993-02-25 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

RUGBY

Les poussins de Lagny

Les benjamins de Lagny


Les juniors meldois enlèvent le derby (« La Marne » - 4 mars 1993)

Les juniors meldois enlèvent le derby

 - JPEG - 143.9 ko
1993-03-04 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.
  • Meaux - Lagny : 11-6.
    Les jeunes Meldois ont atteint l’essentiel, c’est-à-dire de gagner. Mais ils eurent toutes les peines du monde à se débarrasser d’une équipe très vaillante et qui a prouvé qu’elle méritait de participer aux phases finales. Les marqueurs furent Richard (1 essai), Dietrich (2 pénalités). Dimanche prochain, en lever de rideau de la première, les Meldois disputeront la première place avec Saint-Maur (invaincu). Rappelons que Saint-Maur est la seule équipe à avoir fait trébucher les Meldois.

Dimanche 7 mars : Seniors à Meaux contre Gennevilliers stade Tauziet, match à 13h30 et 15 heures.

Juniors : à Meaux contre V.G.A. Saint-Maur stade Tauziet à 13h30. Cadets vont à Pontarlier (Doubs) stade Paul Robbe, rue du Stade. Match à 13h30. Départ du car stade Tauziet à 6 heures.

Samedi 6 mars : École de rugby finale régionale Groupama à Viry-Châtillon, stade Éric Durand 15, avenue de l’Aqueduc. Départ 13h30 stade Tauziet.

2e groupe : à Meaux, stade Tauziet contre Chelles, R.V. 14 heures.


Lagny : Juniors battus mais vaillants !

A Meaux - Battus au match aller, à Lagny, par un score sans appel, les juniors bleus et blancs ont su relever le gant et montrer que le travail à l’entraînement ainsi que l’assiduité ne pouvaient être que payants. Face à une équipe meldoise supérieure physiquement, les Latignaciens ont fait la preuve qu’ils avaient progressé et que, parfois, certaines n’ont pas un goût amer et peuvent laisser entrevoir des lendemains chantants pour les qualifications... derrière les amis de Meaux...

Dimanche 7 mars à Lagny au stade : Jun. contre Soissons à 11h ; cad. contre Yutz-Luxembourg à 12h30.


Lagny : pour le plaisir (« La Marne » - 11 mars 1993)

Lagny : pour le plaisir

 - JPEG - 113.9 ko
1993-03-11 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

A LAGNY : LAGNY BAT HERBLAY 61-20 (M.T. 30-3)

Pour les vainqueurs : 9 essais, 8 transformations.

Pour les vaincus : 3 essais, 1 transformation, 1 pénalité.

Temps frais. Arbitre M. Touret (Ile-de-France).

Peu ou pas de problèmes pour des Latignaciens qui n’ont pas eu à forcer leur talent pour venir à bout de cette sympathique équipe d’Herblay qui joua tous les bons coups à fond mais qui manqua d’expérience face aux bleus et blancs plus physiques et plus techniques.

Il n’empêche, l’esprit du challenge Tauziet a survolé ce match, le nombre d’essais le prouvant. De bons mouvements furent réalisés, voir un rugby aérien dans le style : une foulée, une passe, chaque joueur touchant à la balle.

  • Juniors : Lagny bat Soissons : 47-5 (M.T. 23-0).

En mêlant l’art et la manière, les bleus confirment leur phase ascendante et se posent de mieux en mieux pour les phases finales.

  • Cadets : Lagny bat Yutz-Luxembourg : 45-0 (M.T. 17-0).

Pour les vainqueurs : 7 essais, 5 transformations. Avec sérieux, les petits bleus ont aussi leur position de leader devant une équipe qui leur avait tenu la dragée haute au match aller.

Samedi 13/3 : École de rugby va à Compiègne en challenge Dussert.

Dimanche 14/3 : Cad. vont à Dijon, R.V. 7 heures au stade. Jun. match amical. Voir à l’entraînement.


Les cadets de Lagny voyagent bien (« La Marne » - 18 mars 1993)

RUGBY

Les cadets de Lagny voyagent bien

 - JPEG - 124.8 ko
1993-03-18 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

Face à quinze joueurs de Dijon décidés à vendre chèrement une place possible pour les 16e de finale, les Latignaciens se sont montrés fébriles.

La première mi-temps les vit donc chercher leurs repères et commettre des fautes d’appréciation dont une particulière sur un mauvais renvoi, mêlée au 5 mètres bleus, combinaison des Dijonnais, essai... A ce moment, les Bourguignons y croient, et un léger doute flotte du côté de Lagny. Une belle combinaison avants trois-quarts des bleus et blancs amène leur ailier à l’essai. Égalisation. la confiance revient. Trois minutes plus tard, les blancs dijonnais, encore sous le coup, subissent la pression bleue et se font passer par le centre.

12-5 pour Lagny, on souffle, mais il manque la petite touche de moutarde pour bien apprécier le mets. Et c’est à la 52e minute que l’estocade est portée. Bien protégé par sa mêlée dans les 22 adverses, l’ouvreur des bleus part à l’essai. Transformation ? C’est la joie, et la victoire d’une équipe sérieuse et appliquée. Certains disent que c’est grâce aux ballons neufs offerts par Jean-Michel Coiffure... Qui sait ?

Au classement, Lagny est toujours premier de sa poule.

École de rugby :

En challenge Dussert, à Compiègne, les petits se sont comportés honorablement :

Po./Compiègne : 35-10 ; Benj./Compiègne : 20-5 ; Min./Compiègne : 0-14.

Dimanche 21/3, au stade de Lagny, rugby non-stop : Cadets/Nuits-St-Léger à 12h30, R.V. 10h ; Jun./Saint-Maur à 10h30, R.V. 8h15 ; Sen./L’Haÿ-les-Roses (challenge Tauziet) : R. 13h30, Première 15h.


L’A.S. Lagny en pin’s (« La Marne » p.2 - 25 mars 1993)

L’A.S. Lagny en pin’s

 - JPEG - 143.5 ko
1993-03-25 - La Marne
p.2 - Ed. Lagny-Chelles
Arch. Dép. de S.-et-M.

Le club de rugby local fait partie de ces petites associations où l’amour du club et de son maillot suffit à remporter de grandes victoires et à s’illustrer au niveau national.

Constitué uniquement de bénévoles, vivant grâce à la subvention municipale et à quelques sponsors comme la S.N.C.F. ou la Société Générale, le club essaie de joindre les deux bouts en participant avec bonne humeur aux Coraly ou en vendant des gadgets aux couleurs bleue et blanche.

Le club a donc décidé de faire fabriquer des pin’s par la célèbre société Fraisse afin de permettre à ses différentes équipes de participer à des déplacements de fin d’année.

Il existe deux pin’s :

  • le premier représente le logo du club de rugby sous forme de blason et reprend les armes de la ville associées à un ballon passant entre des poteaux.
  • le second réalisé pour l’école de rugby (et choisi par les enfants) représente un petit chien tenant le ballon ovale sous le bras.

Le modique prix de vente (20 F) permettra de participer à la vie du club et de compléter votre collection de modèles d’excellente qualité. Disponibles au club-house tous les dimanches ainsi qu’au Relais du Vignoble à Collégien.


Les cadets en 16e de finale du championnat de France (« La Marne » p.E - 25 mars 1993)

Lagny :

Les cadets en 16e de finale du championnat de France

 - JPEG - 139.5 ko
1993-03-25 - La Marne
p.E - Arch. Dép. de S.-et-M.
  • A Lagny : Lagny bat Nuits-Saint-Georges : 24-3 (mi-temps : 12-3).

Pour les vainqueurs 4 essais, 2 transformations. Pour les vaincus 1 pénalité.

Après leur belle victoire à Dijon (19-5), les cadets bleus et blancs ont confirmé leur position de leader et gagné leur place en 16e de finale en battant Nuit-Saint-Georges, deuxième de la poule. Dès les premières minutes, les Latignaciens emballaient le match et sur une balle bien travaillée par les avants, les lignes arrière inscrivaient leur premier essai à la 3e minute. Le ton était donné et nous pûmes assister à un match vif, emballant où les deux équipes ne fermèrent jamais le jeu. Les maires de Nuits-Saint-Georges montrant de belles possibilités mais butant chaque fois sur une défense bleue motivée. Quelques fautes de jugement du côté latignacien sont à porter au passif mais les prochains entraînements devraient rectifier cela. Bonne mention à une équipe sérieuse.

  • Juniors : Saint-Maur bat Lagny : 22-13 (M.T. 8-7).

Pour les vainqueurs : 3 essais, 2 transformations, 1 pénalité. Pour les vaincus : 1 essai, 1 transformation, 2 pénalités.

Ce match contre le leader, invaincu, de la poule, était un test que les bleus ont passé en véritables combattants... sportifs bien sûr. On peut augurer de belles possibilités pour l’avenir de cette équipe. Surtout après un stage cadets juniors, les 14, 15 et 16 avril.

  • Seniors : Lagny bat L’Haÿ-les-Roses 13 à 0 (M.T. 0-0).

Pour les vainqueurs : 2 essais, 1 pénalité.

Devant une équipe rugueuse qui tint bon la première mi-temps, Lagny sut pratiquer un jeu vif et aérien en seconde période. On retrouvait l’équipe qui avait su tenir tête aux gros bras. Le pied est mis à l’étrier du challenge Tauziet. Et si les bleus allaient jouer la finale à Meaux, pour faire plaisir à nos amis meldois ?

Dimanche 28/3 : Cadets reçoivent Dieulouard à 12h30. Juniors vont à Noisy-le-Sec (voir à l’entraînement).


Le XV de Lagny échoue à deux points de Puteaux (« Midi Olympique » - 29 mars 1993)

 - JPEG - 91.3 ko
1993-03-29 - Midi Olympique
arch. C. Billerach

• AS Lagny-sur-Marne - Après une très bonne saison, le XV de Lagny échoue à deux points de Puteaux et d’une place qualificative pour les trente-deuxième de finale du championnat de France honneur, synonyme de montée en nationale en cas de victoire... Fin décembre, pourtant, ils étaient encore en tête de la poule ! Dommage de caler si près du but, surtout quand on sait que la montée n’était pas l’objectif en début de saison. Reste aujourd’hui à figurer au mieux dans le challenge Tauziet : avec deux victoires en deux matchs, c’est bien parti ! Belle année également des cadets, premiers de leur poule en cadets B et qualifiés pour le championnat de France, ainsi que les juniors, qualifiés pour les soixante-quatrième de finale en Phliponeau.


But atteint pour les juniors de Lagny (« La Marne » - 1er avril 1993)

But atteint pour les juniors de Lagny

 - JPEG - 85.8 ko
1993-04-01 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

A Noisy-le-Sec, Lagny bat Noisy-le-Sec par 13 à 0.

Devant une équipe locale renforcée de juniors ayant joué leur saison en équipe 1, les Latignaciens ont assuré brillamment leur qualification pour les phases finales.

On pouvait craindre mais le pack bleu et blanc surpassa son rival. Les trois quarts profitant du remarquable travail des avants assurèrent le gain du match. Une mention à toute l’équipe de Lagny qui sut garder son sang-froid dans une ambiance « printanière ». Rendez-vous en 64e de finale.

Les cadets battent Dieulouard 41-0.

L’équipe latignacienne a nettement dominé son adversaire du jour. Les bleus et blancs au cours de cette partie marquèrent 7 essais dont certains furent superbes. Dieulouard, méritant, ne ferma jamais le jeu.

École de rugby : en quart de finale du challenge Dussert à Livry-Gargan, Bobigny bat Lagny 8-0 en minimes.

Samedi 3/4 : Jun. jouent à Bobigny (amical), voir à l’entraînement.

Dimanche 4/4 : Cad. jouent à Massy, R.V. stade 8h. Sen. jouent à Brétigny, R.V. 13h place Foch.

 - JPEG - 379.5 ko
1992-93 - Résultats Phliponeau
arch. Vincent Marin

Phliponeau : les qualifications (« Midi Olympique » - 5 avril 1993)

 - JPEG - 90 ko
1993-04-05 - Midi Olympique
arch. C. Billerach

Phliponeau : les qualifications

Dimanche, les juniors Phliponeau disputeront les matchs de qualification pour les trente-deuxièmes de finale.

  • Versailles - Tavaur ;
  • Massy - Châteauroux ;
  • Bobigny - Besançon ;
  • Pontoise - Puilboreau ;
  • Compiègne - Le Rheu ;
  • Lagny - Montluçon ;
  • Vénissieux - Tullins ;
  • Saint-Savin - Pierrelatte ;
  • Saint-Jean-de-Bournay - Aubagne ;
  • Saint-Etienne-de-Saint-G. - La Seyne ;
  • Sollies-Pont - Elne ;
  • Pézénas - Canet ;
  • Lavaur - Malemort ;
  • Saint-Yrieix - Bazas ;
  • La Tremblade - Libourne ;
  • L’Isle-Jourdain - Carmaux ;
  • Grenade - Oursebelille ;
  • Labouheyre - Laloubère ;
  • Villeneuve-de-Marsan - Bizanos ;
  • Monein - Saint-Palais.

• Trente-deuxièmes de finale : le 17 avril.


Mention bien pour les cadets de Lagny (« La Marne » - 8 avril 1993)

Mention bien pour les cadets de Lagny

 - JPEG - 85.1 ko
1993-04-08 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

Lagny bat Massy par 36 à 6 (mi-temps 7-6).

La première mi-temps, équilibrée, fut une période d’observation où chaque équipe chercha la faille de l’autre. Deuxième mi-temps, dix minutes de pressing bleu et l’ouverture est trouvée. Bien emmenés par un pack vaillant, les trois-quarts concrétisent : 4 essais en 18 minutes.

Juniors : Bobigny bat Lagny par 25 à 7 (M.T. 0-7). Décidément, les noirs et rouges ne réussissent pas aux bleus. Menant à la mi-temps sur un score ne reflétant pas la domination de Lagny, les bleus, en deuxième mi-temps, après un essai pris sur une faute, se déstabilisaient et subissaient le forcing de Bobigny.

Seniors : Lagny bat Brétigny par 13 à 12. Match âpre. Les deux équipes ont eu la victoire à leur portée et finalement, le score paraît juste pour une équipe latignacienne qui semble vouloir se mettre en bonne place pour conquérir le challenge Tauziet.

Dimanche 11/4 : Jun. jouent contre Montluçon, R.V. au stade, départ 9h pour Sully-sur-Loire.


Les juniors de Lagny en championnat de France (« La Marne » - 15 avril 1993)

Les juniors de Lagny en championnat de France

 - JPEG - 86.7 ko
1993-04-15 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

A Sully-sur-Loire, Montluçon bat Lagny 29-0. Beaucoup plus toniques, les Montluçonnais ont marqué de leur empreinte cette rencontre au cours de laquelle ils auront toujours la maîtrise du match.

S’appuyant sur le jeu au pied de l’ouvreur et du demi de mêlée, cette équipe expérimentée a su fixer et priver de ballons des bleus et blancs ne pouvant s’exprimer. Match courageux des Latignaciens mais que l’apprentissage est difficile au niveau supérieur...

Félicitations, néanmoins, à cette équipe juniors de Lagny. Inexistante il y a deux saisons, réformée avec une dizaine de cadets, elle a évolué au niveau national et battu des équipes de grandes villes, prouvant que sa valeur était réelle. L’avenir de cette équipe, avec l’apport de cadets toujours en championnat (16e de finale) devrait être au ciel bleu... bien entendu.

Dimanche 18 avril, seniors vont rencontrer l’équipe d’E.D.F., R.V. place Foch 12h30.

Trois matches, trois victoires. Si la série continue, les Latignaciens seront en bonne place pour aller chercher le challenge Tauziet chez nos amis meldois.


Pour Lagny le courant passe... (« La Marne » - 22 avril 1993)

RUGBY

Pour Lagny le courant passe...

 - JPEG - 142.5 ko
1993-04-22 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

Et un pas de plus vers le challenge Tauziet...

La bonne volonté des joueurs d’E.D.F. n’aura pas suffi à contrarier l’envie de jouer, et de gagner des bleus et blancs. Les Latignaciens, gagnant pour la première fois sur le terrain des électriciens, se sont fait plaisir en répétant des combinaisons classiques d’entraînement (18-10). Les deux équipes affichant de belles intentions de jeu, Lagny pesa néanmoins sur l’ensemble du match par de bonnes phases en conquête de balles, prises en touches et en mêlées, pour le plus grand plaisir des spectateurs. Le week-end prochain, Lagny reçoit Melun.

  • Juniors cadets :

Les jeunes joueurs de Lagny, partis en stage de rugby, à l’initiative de leur club, au centre sportif d’Aubigny-sur-Nère dans le Cher, sont revenus « en pleine peau » et sans « prise de tête ».

Match pour les cadets contre Vierzon gagné par les petits bleus 5-0 devant une belle équipe pratiquant un jeu vif, permettant aux latignaciens de répéter avant les 16e de finale.

Les juniors rencontraient Nevers et gagnaient également (12-7), grâce à leur détermination, l’envie de vaincre, la maîtrise de balle sur les enchaînements mais surtout par une bonne application du travail réalisé pendant ce stage.

Samedi 24/4 : seniors reçoivent Melun 18 heures.

Dimanche 25/4 : cadets vont à Vitry-s-Seine (amical), R.V. stade à 8h30.


Programme des phases finales (« Midi Olympique » - 26 avril 1993)

Coupe Reicbel Espoirs seizièmes de finale (2 mai)

 - JPEG - 241.4 ko
1993-04-26 - Midi Olympique
arch. C. Billerach

Agen - PTT, à Poitiers ; Stade toulousain - Montpellier ; Narbonne - Boucau-Tarnos, à Montrejeau ; Grenoble - Cognac, à Egletons ; Lyon - Auch, à Palavas ; Brive - Le Creusot, au Stade clermontois ; Béziers - Nice, à Monteux ; Bayonne - Pau, à Orthez ; Perpignan - Biarritz, à Luchon ; AS Montferrand - Colomiers, à Luzech ; Dax - Racing Paris, à Saint-Yrieix ; Castres - Nimes, à Pezenas ; Oloron - Graulhet, à L’Isle-Jourdain ; Bourgoin - Bagnères, à Sigean ; Romans - Paris UC, à Dijon ; Bègles - Toulon, à Castelnaudary.

Coupe Crabos seizièmes de finale (2 mai)

Lyon - Montpellier, à Valreas ; Agen - Rumilly, à Lunel ; Stade toulousain - PTT Paris, à Poitiers (à 13h30) ; Nîmes - Mont-de-Marsan, à Ramonville (à 14 heures) ; Perpignan - Brive, à Ramonville à 16 heures ; Dax - Romans, à Castelnaudary (à 13h30) ; Toulon - Graulhet, à Mèze ; Racing Paris - Pau, à Saint-Yrieix (à 13h30) ; Bayonne - Cognac, à Salles (sous réserve) ; Tarbes - Nice, à Pezenas (à 13h30) ; Grenoble - Auch, à Palavas (à 13h30) ; Colomiers - Bourgoin, à Sigean (à 13h30) ; AS Montferrand - Lourdes, à Luzech (à 13h30) ; Tyrosse - Bègles, à Morcenx (à 15 heures) ; Biarritz - Paris UC, à Niort
(à 15 heures) ; Béziers - Narbonne.

Coupe Balandrade seizièmes de finale (2 mai)

Bayonne - Salles, à Castets (samedi, à 16 heures) ; Saint-Jean-de-Luz - Bègles, à Morcenx (à 13h30) ; Lombez - Aire-sur-L’Adour, à Villecomtal ; Mouguerre - Lavelanet, à Lannemezan (à 16 heures) ; Cahors - Marmande ; Montauban - Périgueux ; Pamiers - Argelès ; Béziers - Villefranche-de-Lauragais ; Aurillac - Cournon ; Arras - Bourges, à Marcoussis ; Racing Paris - Poitiers, à Blois (à 15h30) ; Tours - Ussel, à la Châtre (à 13h30) ; Strasbourg - Vichy ; Bédarrides - Villefranche-sur-Saône ; Hyères - Montélimar ; Châteaurenard - Bourg-en-Bresse, à Crest.

Coupe Phliponeau seizièmes de finales (2 mai)

Puteaux - Lorient, à Saumur ; Versailles - Saint-Maur, à Chilly-Mazarin ; Dôle - Chilly-Mazarin, à Avallon ; Meaux - La Roche-sur-Yon, à Blois (à 13h30) ; Libourne - Castelsarrasin ; Objat - Montluçon ; Saint-Jean-de-Bournay - Brioude, à Roche-la-Molière ; Bellegarde - Tournon, à la Verpillière (à 14 heures) ; Beaurepaire - Vinay ; Aix-en-Provence - Prades ; Sorgues - Ceret ; Saverdun - Castelnaudary, à Villefranche-de-Lauragais (à 16 heures) ; Castelsarrasin - Isle-sur-Vienne ; Mauleon - Toulouse UC, à Lannemezan (à 14 heures) ; Nogaro - Lembeye, à Garlin (à 14h30) ; Bizanos - Peyrehorade,
à Salies.

Quarts de finale du championnat de France féminin (2 mai)

Bourg-en-Bresse - Chilly-Mazarin, à Avallon (à 15h30) ; Herm - Saint-Orens, à Laloubère ; Le Creusot - Rillieux, à Pont-de-Veyle ; Marciac - Montauban,
à Montestruc-du-Gers.

Coupe de France rugby féminin demi-finales (2 mai)

Oyonnax - Le Mans, à Saint-Amand ; La Teste-Biscarosse - Saint-Julien, à Sanguinet.

 - JPEG - 179.1 ko
1993-04-26 - Midi Olympique
arch. C. Billerach

Réserves seizièmes de finale (2 mai)

Soisy-Montmorency - Dreux, à Versailles (à 14h30) ; CASG - Lille UC ; Métro Paris - Alençon, à Chartres (à 15h30) ; Clamart - Chatenoy, à Migennes ; AS PTT Nancy - Pontarlier, à Epinal-Golbey ; Renage - Nantua ; Le Puy - Salon, à Donzère ; La Valette - Saint-Vallier ; FC Yonnais - Vannes, à Carquefou ; Thouars - Argentat, à Saint-Léonard ; Bruges - Linxe, à Parentis (à 13h30) ; Mimizan - Soustons, à Saint-Julien-en-Born ; Beaumont III - Gimont, à Saint-Clar ; Grenade III - Aramits, à Bourg-Bigorre ; Lézat - Villefranche-du-Qeyran, à Montech ; Agde - X.

Coupe Danet seizièmes de finales (2 mai)

Noisy-le-Grand - Montigny, à Antony ; Neuilly - Sarcelles, au Blanc-Mesnil ; Seurre - Combs-la-Ville, à Montbard (à 14 heures) ; Vendôme - L’Haÿ-les-Roses-Villejuif, à Chartres (à 13h30) ; Gerzat - Montmorency, à Belleville-Cosne ; Villeurbanne - Gretz, à Saint-Apollinaire ; Beauvais-Issoire, à Sancerre ; Jarrie - Bollène, à Beauvallon ; Serignan - Antibes ; Alban - Valras ; Coursan - Collioure ; Boujan - Trie-sur-Baïse, à Villefranche-de-L. (à 14 heures) ; Floirac - Le Buisson, à Vélines ; La Réole - Arcangues-Larressore, à Grenade-sur-Adour (à 16 heures) ; Blaye - Lembeye, à Labouheyre (à 13h30) ; Ondres - Pouyastruc, à Garlin (à 16 heures).

Cadets coupe Alamercery seizièmes de finales (9 mai)

Paris UC - La Rochelle ; Massy - Valenciennes ; Chalon-sur-Saône - Vitry ; Racing Paris - Villefranche-sur-Saône ; Angoulême - Plaisir ; Bourg-en-Bresse - Viry-Chatillon ; Bourgoin - As Montferrand ; Grenoble - Marseille PTT, à Loriol (à 15h30) ; Toulon - Béziers ; Perpignan - Colomiers ; Narbonne - Stade toulousain ; Agen - Dax ; Tarbes - Peyrehorade ; Bayonne - Lourdes ; Bègles - Marmande ; Aurillac - La Voulte.

Cadets challenge Jean-Teulière seizièmes de finale (9 mai)

CASG Paris - Chinon ; Lagny - Cambrai ; Tournus - Massy ; Bourges - Meaux ; Cholet - Pontoise, à Pontlieu ; Lyon-Bron - Riom ; Lyon OU - Bièvre-Izeaux ;
Saint-Marcellin - RC Toulon ; La Seyne - Pont-de-Cheruy, à Loriol (à 14 heures) ; Elne - Albi ; Decauville - Brive, à Bretenoux ; Stade toulousain - Saujon ; Pamiers - Bizanos ; Isle-sur-Vienne - Villefranche-de-Lauragais ; Saint-Foy-La-Grande - Haetmau ; Libourne - Saint-Gaudens.


Les cadets de Lagny affûtés (« La Marne » - 29 avril 1993)

Les cadets de Lagny affûtés

 - JPEG - 78.4 ko
1993-04-29 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

A Lagny, Melun bat Lagny 11 à 3. Un bien triste après-midi, d’abord par le temps, ensuite par le jeu. Ce match ne restera pas dans les annales tant les maladresses succédèrent aux mauvaises inspirations rendant le jeu brouillon et parfois insipide.

Cadets : A Vitry-sur-Seine, Lagny bat Vitry : 46-26. Match amical et galop d’entraînement sérieux pour les petits bleus avant de rencontrer Cambrai le 9 mai en 16e de finale. Onze essais dont 7 pour Lagny, furent marqués dans cette partie où les Vitriots dominèrent dans les 20 premières minutes. Beau match et agréable réception de nos amis du Val-de-Marne.

Samedi 1/5 : École de rugby : tournoi à Combs-la-Ville. Cadets : tournoi à Bourges, R.V. au stade. Départ 18h le vendredi 30.

Dimanche 2/5 : seniors match à Montmorency, R.V. 12h30 place Foch.


Challenge Tauziet : Lagny en demi-finale (« La Marne » - 6 mai 1993)

Challenge Tauziet :

Lagny en demi-finale

 - JPEG - 91.1 ko
1993-05-06 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

A Montmorency : devant une équipe inexistante, la pluie peut-être, les bleus se rapprochant du plus en plus du trophée Tauziet, ont empoché un billet pour une demi-finale qui, en attendant pourquoi pas la finale ? récompense une saison bien remplie en championnat. Ce symbolique challenge, organisé par nos amis meldois en souvenir d’un joueur disparu tragiquement, ferait honneur au club en figurant dans son histoire.

A Bourges, les cadets de Lagny participant pour la première fois à ce prestigieux tournoi, faisaient figure de petit Poucet aux milieu de nombreuses équipes de 1re et 2e divisions. Sans complexe, ils surent se faire une place au milieu des gros bras ne perdant aucun match devant Grenoble, Bourges, Coarraze, Racing et se permettant même de faire un carton devant Montchanin. Superbe tournoi et belle organisation de l’U.S. Berry.

École de rugby : Les jeunes pousses se « frottaient » également, ce 1er mai, aux autres écoles d’Ile-de-France et le courage, la ténacité des petits bleus furent récompensés par une place d’honneur derrière les grosses écuries comme Viry-Châtillon, le S.C.U.F.

Dimanche 9 mai : Seniors, demi-finale challenge Tauziet (voir à l’entraînement). Cadets : à Soissons : Lagny/Cambrai (16e de finale champ. de France), R.V. 10h45 au stade.


Cadets : challenge Jean-Teulière Seizièmes de finale (« Midi Olympique » - 10 mai 1993)

 - JPEG - 266.1 ko
1993-05-10 - Midi Olympique
arch. C. Billerach

LES RÉSULTATS

Cadets : challenge Jean-Teulière

Seizièmes de finale

CASG Paris - Chinon : 9-11 ; Lagny - Cambrai : 20-6 ; Tournus - Massy : 19-7 ; Bourges - Meaux : 50-5 ; Cholet - Pontoise : 22-10 ; Lyon Bron - Riom : 8-14 ; Lyon OU - Bièvre-Yzeaux : 6-9 ; Saint-Marcellin - RC Toulon : 8-5 ; La Seyne - Pont-de-Chéruy : 10-15 ; Elne - Albi : 10-0 ; Decazeville - Brive : 12-10 ; Stade toulousain - Saujon : 24-12 ; Pamiers - Bizanos : 16-5 ; Isle-sur-Vienne - Villefranche-de-Lauragais : 6-7 ; Sainte-Foy-la-Grande - Hagetmau : 10-13 ; Libourne - Saint-Gaudens : 0-6.

Huitièmes de finale le 16 mai. - Oppositions géographiques.


Les cadets latignaciens passent (« La Marne » - 13 mai 1993)

Les cadets latignaciens passent

 - JPEG - 115.5 ko
1993-05-13 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

A Soissons : Lagny bat Cambrai 20-6 (mi-temps 10-3).

Un tour de plus pour les cadets de Lagny. Ils ont goûté au championnat et désirent aller le plus loin possible... Devant Cambrai, aucune bêtise... n’était à faire. Le premier quart d’heure ne vit aucune domination d’une équipe sur l’autre.

Puis les bleus trouvèrent la faille et passèrent deux essais avant la mi-temps. La deuxième partie du match vit les dix premières minutes à l’avantage de Cambrai, faisant le forcing pour revenir à la marque. L’orage passé, ne concédant qu’une pénalité, les petits bleus emmenés par un pack courageux concrétisaient et assumaient la victoire par deux nouveaux essais.

Seniors en finale :

A Goussainville (challenge Tauziet) Lagny bat Soissons 20-15 (mi-temps 6-10). La logique est respectée, Lagny et Melun se retrouveront à Meaux pour une finale seine-et-marnaise qui ressemblera fort à un nouveau derby Nord-Sud. Récompense normale pour ces deux équipes qui visaient une montée en 3e division dans une poule très relevée. Rappelons que Villiers-sur-Marne et le SCUF, qui accèdent au grade supérieur, ont été battus, chez eux, par Lagny...

Les bleus ont donc confirmé leur belle saison dans un match où Soissons, avec le vent, a dominé et confirmé sa valeur en première mi-temps très logiquement. Mais les bleus voulaient leur finale et imposant un pressing d’enfer, à l’image de leur jeune pilier Stéphane Neil, forçaient les Soissonnais à concéder des pénalités.

Dimanche 16 :

Seniors : finale challenge Tauziet à Meaux, horaires à l’entraînement.

Cadets : 1/8e de finale contre Chinon, à La Motte-Beuvron.


C.S. Meaux : Cadets juniors avec les honneurs (« La Marne » - 13 mai 1993)

Rugby

C.S. Meaux

Cadets juniors avec les honneurs

 - JPEG - 202.8 ko
1993-05-13 - La Marne
arch. C. Billerach

Les cadets perdent en 1/6 de finale du championnat de France. La score est lourd et sévère. A noter la blessure du jeune Berruyer à qui on souhaite un prompt rétablissement. Cette défaite termine leur saison qui fut bonne avec un beau parcours dans la deuxième phase finale.

Les juniors comme leurs aînés ont buté doublement. Premièrement ils n’ont pas pu venger les réservistes et deuxièmement ils ne passent pas le cap des 1/8 de finale, comme la plupart des équipes juniors meldoises.

Les jeunes meldois n’ont pas rééditer leurs fins de matches où ils arrachent la victoire. C’est au contraire Beaurepaire qui obtient la victoire dans les dernières minutes. En effet à 10 minutes de la fin les deux équipes étaient à égalité 10 à 10. Mais une pénalité d’abord puis un essai transformé dans les arrêts de jeu minèrent les espoirs meldois.

Félicitations à tous pour leur beau parcours.

Au tournoi de Saint-Cyr, les minimes meldois se comportent bien et se classent quatrièmes.

Les poussins enlèvent le challenge Bosc à Meaux.

  • Dimanche 16 mai :
    Juniors tournoi à Coulommiers au stade des Capucins.
    L’école de rugby se déplace à Compiègne pour un tournoi. Départ du car 7 heures stade Tauziet.
    Finale du challenge Tauziet à Meaux entre Melun et Lagny au stade Tauziet, dimanche 16 mai.

Résultats (« Midi Olympique » - 17 mai 1993)

RESULTATS

 - JPEG - 246 ko
1993-05-17 - Midi Olympique
arch. C. Billerach

Espoirs Reichel Quarts de finale

  • USA Perpignan - SU Agen......... 16-11
  • FC Grenoble - RC Nîmes .......... 15-14
  • AS Béziers - St. toulousain......... 20-14
  • US Dax - RC Narbonne ............. 36-11

Les demi-finales auront lieu le 23 mai.

René-Crabos Quarts de finale

  • Racing CF - AS Béziers ............. 24- 3
  • RC Nîmes - US Colomiers......... 20- 9
  • Stato tarbais - SU Agen .... ......... 11-10
  • Dax - St. toulousain ................... 14-10

Les demi-finales auront lieu le 23 mai.

Balandrade Quarts de finale

  • AS Béziers - Av. bayonnais........ 22- 8
  • Lom.-Samatan - St-Jean-Luz...... 33-15
  • Bourg-en-Bresse - Arras............. 17- 9
  • Villefranche-s.-S. - Argelès........ 11-10

Les demi-finales auront lieu le 23 mai.

Danet Quarts de finale

  • Seurre - Gretz ............................ 31 -10
  • Montmorrency - Issoire............. 10- 7
  • Trie-sur-B. - Valras.................... 24-20
  • Lembeye - Le Bouissou .............. 30- 3

Les demi-finales auront lieu le 23 mai.

Phliponeau Quarts de finale

  • Montluçon - Chilly-Mazarin .... 17- 6
  • Brioude - Beaurepaire ................ 23-21
  • Lembeye - Prades ....................... 22-19
  • Mauléon - Castelsarrasin ........... 12- 7

Les demi-finales auront lieu le 23 mai.

Nationale B1 Huitièmes de finale

  • Racing - Béziers ........................ 21-19
  • Toulouse - Bourgoin .................. 44-16
  • Biarritz - Mérignac .................... 28- 9
  • Tarbes - Brive ............................ 47-16
  • Agen - Nice ............................... 13- 8
  • Castres - ASPTT Paris............... 10- 9
  • Toulon - Perpignan ................... 8- 6
  • Montauban - Bayonne ............... 25-15

Les quarts de finale auront lieu le 23 mai.

Nationale B2 Huitièmes de finale

  • Dax - Bergerac.......................... 17-12
  • Bègles - Cognac ......................... 37-· 7·
  • Blagnac - Orthez ........................ 61- 0
  • Bourg - Châteaurenard .............. 14-12
  • Dijon - Miramet ........................ 19-14
  • Miélan - La Voulte .................... 30-10
  • Valence-d’Agen - Chalon ........... 74-22
  • Lyon - Carcassonne ................... 17-16

Les quarts de finale auront lieu de 23 mai.

Cadets A Huitièmes de finale

  • PUC - Chalon ............................ 23- 9
  • Massy - Bourg ............................ 14- 5
  • Racing - Bourgoin ..................... 17- 9 .
  • Aurillac - Plaisir ........................ 17- 5
  • Grenade - Toulon ...................... 9- 3
  • Narbonne - Perpignan ............... 10- 6
  • Tarbes - Agen ............................ 23-20
  • Bègles - Lourdes ........................ 15-12

Les quarts de finale auront lieu le 23 mai.

Cadets B Huitièmes de finale

  • Decazeville - Chôlet .................. 16- 5
  • Lagny - Chinon ......................... 14-12
  • Tournus - Bourges ..................... 15- 9
  • Izeaux - Riom ............................ 16-11
  • St-Marcellin - Pt-Chernuy ......... .12- 5
  • Pamiers - Elne ........................... 13- 6
  • Villefranche - Toulouse II ........ 15- 5
  • Hagetmau - St-Gaudens ............ 33-19

Les quarts de finale auront lieu le 23 mai.

Cadets C Huitièmes de finale

  • Nantes - Chartres....................... 39- 7
  • Crépy - La Bresle ...................... 31 - 3
  • Auxerre - Plaine-de-I’ Ain .......... 12- 7
  • Bellegarde - Berre ...................... 15- 7
  • Bédarrieux - Le Beausset............ 6- 5
  • Monein - Castres ....................... 13-10
  • Castanet - Mauléon ................... 8- l
  • Triais - Moureux ....................... 16- 8

Les quarts de finale auront lieu le 23 mai.

UFOLEP Quarts de finale

Cadets A

  • Romans - Varetz ........................ 34- 9
  • Ussel - La Mûre ......................... 25-11
  • Tyrosse - Thuir .......................... 29-14
  • La Salvetat - Châteaurenard ...... 6- 3

Les demi-finales auront lieu le 23 mai.

Cadets B

  • FC Aix - Chalon ........................ 13- 8
  • Issoire - St-Marcel..................... 16-11
  • Céret - Le Marquisat.................. 33- 7
  • Fleurance - Rieumes .................. 13-11

Les demi-finales auront lieu le 23 mai.

Cadets C

  • Le Teil - Carqueiranne .............. 34- 7
  • Baïgorry - Béziers...................... 12- 5
  • Cahors - Grenade ............. :......... 26- 6

Les demi-finales auront lieu le 23 mai.

Réserves Huitièmes de finale

  • Métro - Dreux ........................... 21 - 7
  • Clamart - Lille UC ....................... 28-15
  • Renage - Pontarlier ................... 8- 0
  • La Valette - Salon ...................... 8- 5
  • Argentat - FC yonnais ............... 24-13
  • Bruges - Queyrat ........ ................ 14- 7
  • Mimizan - Arapits ..................... 9- 3
  • Agde - Gimont .......................... 20-10

Les quarts de finale auront lieu le 23 mai.

Féminines Finales

  • Groupe B. - Marciac - Le Creusot : 13-3.
  • Groupe A. - Saint-Orens - Bourg : 12-5.

Corporatif Demi-finales

  • Chambéry - Billancourt............. 16- 9
  • Bordeaux - Paris ........................ 3- 3

Bordeaux qualifié.

La finale opposant Chambéry aux Hospitaliers de Bordeaux sera jouée le 22 mai, à Montmélian.


Les cadets de Lagny en quart de finale (« La Marne » - 20 mai 1993)

Les cadets de Lagny en quart de finale

 - JPEG - 348.7 ko
1993-05-20 - La Marne
arch. C. Billerach

A La Motte-Breuvon, Lagny bat Chinon par 15 à 13 (M.T. 12-3). Pour Lagny 2 essais, 1 T, 1 P. Pour Chinon 1 essai, 2 P.

Que de sensations et d’émotions dans un match plein de rebondissements et ce,
jusqu’à la dernière minute... L’enjeu était de taille : on ne retrouve pas une qualification en quart de finale de championnat de France tous les jours !

La partie commençait bien pour les petits bleus puisque, dès la 7e minute, prenant de vitesse leurs adversaires sur un superbe mouvement d’ensemble avant trois-quarts, suivi d’une chandelle, l’ouvreur F. Billerach aplatit (5-0). Réaction des rouges et jaunes de Chinon qui pressent pour revenir à la marque et obtiennent une pénalité (5-3). Match équilibré avec un léger avantage à Lagny qui se concrétisera à la fin de la première période : balle gagnée par les avants et superbe lancée de la ligne de trois-quarts, passage de balle dans plusieurs mains, essai de D. Pimparé. Mi-temps.

La deuxième partie du match verra Chinon presser et affoler les bleus par des départs, pressing des avants avec pour bénéfice, un essai, une transformation, une pénalité. L’orage est fort et les Latignaciens sont menés à quelques minutes de la fin, 13-12... A l’arraché, les petits bleus repartent en pressing et obtiennent à la dernière minute une pénalité à 47 m des poteaux. F. Billerach la tente et la passe (15-13). Lagny empoche son billet pour les quarts de finale. Quel match !

 - JPEG - 251.5 ko
1993-05-20 - La Marne

Seniors (challenge Tauziet), finale :

A Meaux, Melun bat Lagny 13 à 6.

Pour finir la saison, les Nordistes et les Sudistes avaient bien mérité de jouer ce challenge sur leur terre.

La victoire revient logiquement à l’équipe qui la désirait le plus. Des matches entre ces deux équipes nous en reverrons encore et pourquoi pas, peut-être en 3e division ?

Dimanche 23 mai : cadets quart de finale championnat de France. Adversaire et terrain a désigner.


Résultats des Champ. de France (« Le Parisien » - 24 mai 1993)

CHAMPIONNAT DE FRANCE

 - JPEG - 127.7 ko
1993-05-24 - Le Parisien
Arch. P. Coger

DEUXIÈME DIVISION - Quarts

  • Saint-Claude - La Teste 9-18
  • Sigean - Soustons t16-13
  • CASG - La Seyne 26-0
  • Céret - Vinay 28-22

Barrages

  • Métro - Thuir 9-14
  • Coarraze Nay -Tours 21-43

TROISIÈME DIVISION - Quarts

  • Clamart - Villeneuve-de-Marsan 15-37

HONNEUR - Huitièmes

  • Villiers-sur-Marne - Autun 17-23
  • SCUF - Le Puy 8-37
  • Versailles - Valras 11-20

PROMOTION D’HONNEUR - Huitièmes

  • Courbevoie - Talant 22-34

PREMIÈRE SÉRIE - Huitièmes

  • Houilles - L’Isle-Adam 34-15

DEUXIÈME SÉRIE - Huitièmes

  • Combs - Lisieux 29-10
  • Crépy - Montflanquin 57-0
  • Pontault - Villeneuve 3-29

TROISIÈME SÉRIE - Huitièmes

  • Fourmies - OP XV 25-22

QUATRIÈME SÉRIE - Huitièmes

  • Aubergenville -Monteyral 0-33
  • Poissy - Chevreuse 16-11

NATIONALE B - Quarts

  • Racing - Toulouse 17-56

RÉSERVES - Quarts

  • Métro - Ressage 19-5
  • Clamart - Argentat 16-6

JUNIORS DANET

  • Montmorency - Seurre 3-7

CADETS A - Quarts

  • PUC - Aurillac 6-0
  • Massy - Bègles 23-10
  • Racing - Grenoble 10-13

CADETS B

  • Lagny - Tournus 18-3

CADETS C

  • Crépy - SNUC 0-25

Résultats des Championnats de France (« Midi Olympique » - 24 mai 1993)

CADETS A Quarts de finale

PUC - Aurillac, 6-0 ; Massy - Bègles, 23-10 ; Grenoble - Racing, 13-10 ; Narbonne - Tarbes, 26-18.

• Les demi-finales auront lieu le 30 mai.

 - JPEG - 168.2 ko
1993-05-24 - Midi Olympique
arch. C. Billerach

CADETS B Quarts de finale

Lagny - Tournus, 18-3 ; Pamiers - Hagetmau, 12-6 ; Villefranche - Saint-Marcellin, 16-9 ; AS Bieure - Decazeville, 37-5.

• Les demi-finales auront lieu le 30 mai.

CADETS C Quarts de finale

Nantes - Crepy, 25-0 ; Bellegarde - Auxerre, 10-0 ; Castanet - Bedarrieux, 36-3 ; Trie-sur-Baïse - Monein, 26-3.

• Les demi-finales auront lieu le 30 mai.

REICHEL Demi-finale

Grenoble-Perpignan, 17-14 ; Dax-Béziers, 20-16.

• La finale sera jouée le 6 Juin.

CRABOS Demi-finales

Béziers - Nîmes, 6-6 ; Béziers qualifié aux tirs au but ; Dax - Tarbes, 30-10.

• La finale sera jouée le 6 juin.

PHLIPONNEAU Demi-finales

Lembeye - Montluçon, 29-13 ; Mauléon - Brioude, 19-18. .

• La finale sera jouée le 6 juin.

BALANDRADE Demi-finales

Lombez - Béziers, 19-16 ; Argelès - sur-Mer-Bourg, 25-14.

• La finale sera jouée le 6 juin.

DANET Demi-finales

Seurre - Montmorency, 7-3 ; Trie-sur-Baïse - Lembeye, 19-8.

• La finale sera jouée le 6 juin.

NATIONALE B1 Quarts de finale

Toulouse - Racing, 56-17 ; Agen - Castres, 20-8 ; Toulon - Montauban, 20-15 ; Tarbes - Biarritz, 19-11.

• Les demi-finales seront jouées le 30 mai.

NATIONALE B2 Quarts de finale

Dax - Bègles, 20-10 ; Dijon - Miélan, 28-19 ; Valence-d’Agen - Lyon, 39-13 ; Blagnac - Bourg, 17-9.

• Les demi-finales seront jouées le 30 mai.

RESERVES Quarts de finale

Clamart - Argentat, 16-6 ; Metro - Renage, 19-5 ; La Valette - Bruges, 13-10.

• Les demi-finales seront jouées le 30 mai.

CORPORATIF Finale

Banque de France - Peugeot Mulhouse, 19-6.

FEMININE Coupe finale

Oyonnax - Biscarrosse, 22-6.

UFOLEP

Ussel - Romans, 17-13 ; Issoire - Aix, 17-0.


 - JPEG - 75.7 ko
1993-05-24 - Midol
Arch. P. Coger

L’AS Tournus a obtenu de probants résultats au niveau de ses jeunes. Après les minimes, ce sont les cadets « rouge et noir » qui se sont distingués, se qualifiant pour les quarts de finale après avoir brillamment triomphé de Bourges. Mais les jeunes de Bordessoules et Blin sont tombés les armes à la main devant Lagny (18 à 3).


Les cadets de Lagny victorieux (« Le Parisien » - 26 mai 1993)

 - JPEG - 57.7 ko
1993-05-26 - Le Parisien
Arch. P. Coger

RUGBY

Les cadets de Lagny victorieux

En quarts de finale du championnat de France les cadets de l’U.S. Lagny ont battu Tournus 16 à 3 (6-3) grâce à un essai de Pimparé, 2 pénalités et 1 transformation de Billerach.

 - JPEG - 180.9 ko
1992-93 - Cadets
Le 23 mai 1993, à Foëcy, contre Tournus en 1/4 de finale du champ. de France (Lagny 16 - Tournus 3) ; de gauche à droite :
Debout : David MULLER, Nicolas JACOB, ..., Benoit LOFFEL, Cyril DUCROT, Franck DELAVOIE, Julien LEROUX, Sylvain TEDESCO, Olivier COULON, Mathieu BAZILE, François BILLERACH, Joseph GUSMINI (Jo).
Accroupis : ..., Damien PIMPARE (Forest Gump), Julien SAINTOUL, Vincent CZOBYEZ, Yann DUCROT, Mathieu VRAC, Sébastien ENKIRCHE, Aymeric BETRY, Vincent PREVOT (Minime), Christian BILLERACH

Les cadets latignaciens à une heure de la finale ! (« La Marne » - 27 mai 1993)

 - JPEG - 87.7 ko
1993-05-27 - La Marne
La Une des sports.
Arch. P. Coger

RUGBY

Les cadets latignaciens à une heure de la finale !

A Foëcy, Lagny bat Tournus par 16 à 3 (M.T. 6-3).

Pour Lagny : 1 essai par Pimparé, 2 P et 1 T par Billerach. Pour Tournus : 1 P. Terrain sec et temps ensoleillé, vent fort, 100 spectateurs environ.

A.S. LAGNY : Loffel, C. Ducrot, Delavoie, Jacob, Muller puis Leroux (50e), Betry, Leroux puis Tedesco (50e), Coulon, Enkirche, Billerach, Czobyez, Pimparé, Gusmini, Y. Ducrot puis Vrac (45e), Bazile. Remplaçants : Saintoul, Prevot, Delas, Agenor.

 - JPEG - 190.3 ko
1993-05-27 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

Les dimanches se suivent et se ressemblent pour l’équipe cadet de Lagny qui se qualifie pour la demi-finale du championnat de France de sa catégorie. Qualification historique à ce niveau de la compétition pour le petit club latignacien qui se trouve enfin récompensé des efforts entrepris depuis quelques années. Tout a été mis en oeuvre par le club pour obtenir cette qualification puisque dès le samedi après-midi, les joueurs partaient en car pour Vierzon afin de préparer la rencontre en toute sérénité. Après une nuit à l’hôtel, le décrassage dominical fut salutaire et les jeunes joueurs se retrouvaient hyper motivés à l’heure de rentrer sur le terrain. Une fois les fanions échangés, la rencontre débute sur un engagement total des deux équipes peu décidées à laisser la qualification leur échapper. Pourtant, les bleus et blancs ne tardaient pas à prendre le match à leur compte en étant toujours en surnombre sur les points de rencontre. C’est à travers une pénalité que Billerach ouvrait la marque dès la 5e (3-0). Le pressing constant des avants latignaciens acculait leurs homologues et seuls le vent empêcha la cavalerie légère d’assurer ce qui aurait pu être des passes décisives. Sur un regroupement aux abords des 22 mètres, un troisième ligne rouge et noir se faisait prendre par la patrouille et permettait à Billerach d’aggraver le score à la 10e (6-0). Peut-être qu’alors, les Latignaciens se déconcentrèrent légèrement car le jeu se stabilisait aux alentours des 50 mètres et la première incursion bourguignonne dans le camp de Lagny se soldait par une pénalité réussie de l’ouvreur tournusien (20e, 6-3). La fin de première période s’achevait sans véritable danger hormis une interception du centre de Lagny Pimparé repris de justesse par la défense adverse. les citrons accueillis avec un réel soulagement de la part des deux équipes éreintées par le climat excessivement lourd devaient être revigorants car dès la reprise, les joueurs repartaient de plus belle. Les joueurs de Lagny reprennent la direction des opérations et pressent leurs adversaires dans toutes les phases de jeu sans toutefois réussir à concrétiser leur domination territoriale. Le temps passait et le score restait figé malgré les efforts de part et d’autre. Les nombreuses relances du demi de mêlée tournusien s’avéraient parfois dangereuses, souvent suicidaires et c’est sur l’une d’elles que le centre Pimparé héritait d’un ballon récupéré par ses avants et aplatissait en force au pied des poteaux (50e). Outre la transformation, Billerach transformait une pénalité du centre du terrain qui était le résultat des protestations véhémentes du capitaine bourguignon sur la validité de l’essai. 16 à 3 pour Lagny, l’affaire était classée pour les cadets de Lagny qui s’appuyèrent sur le vent pour fermer le match. Un dernier sursaut d’orgueil du demi rouge et noir contrant un dégagement aurait pu connaître une issue favorable si l’arrière Bazile n’était pas arrivé le premier dans l’en-but pour aplatir.

Cette qualification pour la première demi-finale du championnat de France obtenue par des cadets latignaciens dans l’histoire du club a été fêtée comme il se doit par les joueurs et la cinquantaine de supporters qui se sont déplacés à Foecy.

Un car de supporters sera de nouveau prévu dimanche prochain, heure de départ à préciser. Pour les joueurs, informations à l’entraînement.


Challenge des comités à Lagny

L’A.S. Lagny rugby vous propose vendredi 4 juin, les demi-finales du challenge des comités.

A 16 heures, Bourgogne Landes-Côte Basque.

A 17h30, Languedoc - Armagnac-Bigorre.

Buffet, buvette, bourriche. Parc des sports à Lagny.


Les cadets de Lagny seront opposés demain (15 heures) à Bellac (« Le Parisien » - 29 mai 1993)

 - JPEG - 363.4 ko
1993-05-29 - Le Parisien
Arch. P. Coger

Les cadets de Lagny seront opposés demain (15 heures) à Bellac dans le Limousin à leurs homologues de Villefranche-de-Lauragais pour le compte des demi-finales du Championnat de France B. L’effectif sera composé de Loffel, C. Ducrot, Delavoie, Jacob, Muller, Leroux, Betry, Tedesco, Coulon, Enkirche, Billerach, Czobyez, Pimparé, Gusmini, Y. Ducrot, Vrac, Bazile, Saintoul, Prevot, Delas, Agenor, Eckart et Lost.


Bièvre aura-t-il peur de Villefranche-de-Lauragais (« Midi Olympique » - 31 mai 1993)

CADETS B

Bièvre aura-t-il peur de Villefranche-de-Lauragais

Rugby - Championnat de France

 - JPEG - 156.3 ko
1993-05-31 - Midi Olympique
arch. C. Billerach

A BELLAC. - Villefranche-de-Lauragais bat Lagny par 88 à 8 (erreur du journal - ndlr)

A CAVAILLON. - Bièvre bat Pamiers par 8 à 3 (mi-temps : 5 à 3).

Autant les Villefranchois se sont « balladés » face à Lagny, autant Bièvre a cravaché face à pamiers. Que nous réserve la finale ?

A CAVAILLON. - Bièvre bat Pamiers par 8 à 3 (mi-temps : 5 à 3).

Pour Bièvre : Un essai de Guenane (4e) ; Une pénalité de David Jay (17e) et un drop de Doucet (44e).

Pour Pamiers : Une pénalité de Rullac (15e).

Arbitre : M. Chouchana (Provence).

• PAMIERS. - Delbreilh (cap.) ; Rullac, Charpentier, Ramirez, Déjean ; (o) Barbaza, (m) Lacoste (puis Cazals) ; Bonnet, Ustache, Chabral ; Eychenne, Frégolent ; Galy, Cancel (puis Matéo), Gonzalez (puis Rouch).

• BIEVRE. - Montéro ; Marion-Gallois, David Jay, Guenane (puis Gayat), Villaret (puis Xavier Joël) ; (o) J.-Philippe Doucet (cap.), (m) Amore ; Buono, Ogier (puis Bouve), Rozier ; Jean-Yves Jay, Barrazzutti ; Durand (puis Rago), Burja (puis Sylvain Doucet), Favier (puis Billard).

Les cadets de l’AS Bièvre ont gagné le droit d’accéder à la finale parce qu’ils ont mieux su gérer la rencontre. Après un essai en contre de leur centre Guenane, ils ont su résister aux assauts des garçons de Pamiers, supérieurs rugbystiquement parlant, mais trop désordonnés et trop fébriles. Pourtant, il s’en est fallu d’un rien, en fin de match, pour que Pamiers marqua par son ailier Déjean, après que des deux côtés, on ait aggravé le score avec des pénalités.

L’excellente défense des Isérois a finalement triomphé de la volonté d’attaque de Pamiers. C’est souvent ainsi en rugby.

Meilleurs joueurs : A Pamiers, la troisième ligne, Lacoste et le capitaine Delbreilh ; à Bièvre, Jean-Yves Jay, Buono, Amore et Montéro.


Les cadets de Lagny finissent en beauté (« La Marne » - 3 juin 1993)

RUGBY

Championnat de France

Les cadets de Lagny finissent en beauté

 - JPEG - 189.9 ko
1993-06-03 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

A Bellac (Haute-Vienne), Villefranche-de-Lauragais bat Lagny pa 18 à 8 (mi-temps 10-8). Pour Villefranche 2 E, 1 T, 2 P. Pour Lagny 1 E. 1 P.

A.S. LAGNY : Loffel, C. Ducrot, Delavoie, Jacob. Muller, CouIon, Loste, Leroux, Enkirche, Billerach, Czobiez, Pimparé, Gusmini, Vrac, Bazile. Remplaçants : Delas, Betry, Saintoul, Tedesco, Y. Ducrot, Eckert, Agenor.

Le P.U.C., Massy et Lagny étaient les derniers représentants en championnat de France cadets A et B du comité d’Ile-de-France. Seuls en demi-finales du groupe B, les Latignaciens ont fait mieux que défendre leurs couleurs.

Ambiance de grande finale dans le beau stade de Bellac. Chaque équipe soutenue par ses supporters, d’un côté les bleus, de l’autre les rouges, Lagny avait bien fait les choses avec deux cars et près de 100 personnes (l’esprit de clocher existe encore !). Villefranche n’étant pas en reste, ce sont plus de 300 personnes qui assistèrent à cette rencontre.

Légèrement contractés, les petits bleus subirent un premier quart d’heure où leurs homologues de la région toulousaine leur passèrent un drop (5e) et un essai transformé (12e). Sonnés d’entrée de jeu, les Latignaciens se reprirent dans un pressing qui, dès la 20 minute, fut payant, les rouges concédant une pénalité (10-3). Attaquant constamment par le pack, les bleus revenaient au score à la fin de la première mi-temps, concrétisant par un essai du pilier B. Loffel (10-8). Rien n’était joué...

A la reprise, regongfés par la pause, les cadets de Lagny voulant trop rentrer, se font pénaliser (13-8). Le pressing des bleus sera encore plus fort pendant 20 minutes affolant Villefranche sur sa ligne de but, mais voulant trop bien faire, les bleus gâchèrent deux essais possibles.

Une équipe qui attaque à outrance risque le contre : c’est ce qui arrive à quelques minutes de la fin. Relance à la main, contre des rouges qui n’en demandaient pas tant, essai... (18-8). Il est des défaites qui valent des victoires : cette défaite est la victoire du courage, de la ténacité et de l’esprit d’équipe. Elle nous annonce de beau jours...

Samedi 5/6 : les cadets seront ramasseurs de balles au Parc des Princes pour la finale Grenoble-Castres.

Dimanche 6 : tournoi à Massy (cadets) avec des équipes venant des quatre coins de France.


Rendons aux cadets de Lagny (« Midi Olympique » - 7 juin 1993)

Rendons aux cadets de Lagny

 - JPEG - 120.2 ko
1993-06-07 - Midol
Arch. P. Coger

Un mauvais résultat communiqué à nos services, le dimanche précédent, a soulevé la colère de l’équipe cadette et des dirigeants du club de Lagny (Ile-de-France). « Midol » avait donné vainqueur, en demi-finale de cadets B, Villefranche-de-Lauragais par 88 à 8.

En fait, Lagny n’a été battu que 8 à 18 au terme d’une rencontre acharnée qui ne tourna à l’avantage du vainqueur qu’à la fin. Mardi matin, à l’ouverture du journal, les jeunes de Lagny ont sursauté. Leurs copains de classe n’ont pas manqué de les « chambrer » pour ce score « caniculaire ».

Ce rectificatif, ils le méritaient largement avec, en prime, nos excuses et nos encouragements les plus vifs.


Villefranche-de-Lauragais logiquement (« Midi Olympique » - 7 juin 1993)

CADETS B

Villefranche-de-Lauragais logiquement

 - JPEG - 272.4 ko
1993-06-07 - Midi Olympique
arch. C. Billerach

A BERRE (Patricia Gomis-Shearer). - Villefranche-de-Lauragais bat Bièvre par 13 à 11 (mi-temps : 10-0).

Pour les vainqueurs : Un essai de Carion (18e) ; une transformation de Candeil et deux pénalité de Pinel (3e, 41e).

Pour les vaincus : Un essai de Jean-Yves Jay (53e) ; un drop de Doucet (30e) ; une pénalité de Guénane (60e).

Arbitre : M. Tassa (Provence).

• VILLEFRANCHE. - Lasserre ; Falcou (puis Descains, 51e), Raynaud, Pinel, Carion ; (o) Candeil, (m) Palosse ; Méric, Sarda, Matéo ; Aimé, Guisti ; Bousquet, Saint-Amans (puis Dangaix, 55e), Massicot.

• BIEVRE. - Montero ; Marion-Gallois, David Jay, Guénane, Xavier (puis Durand, 40e) ; (o) Doucet, (m) Armore ; Ogier, Buono, Rozier (puis Bouvet, 42e) ; Jean-Yves Jay, Barazzutti ; Rago, Burier, Favier.

Premier match : la finale du championnat de France cadets Villefranche-de-Lauragais, champion des Pyrénées cette année, qui a vu défiler les Codorniou, Gabernet et autre Mazas, était opposé à un club totalement inconnu, Bièvre-Izeaux, entente de trois clubs des Alpes.

Dès le coup d’envoi, Bièvre s’est mis à la faute et, à la troisième minute, Villefranche héritait d’une pénalité, 3-0, le coup de pied de Pinel, excellent tout au long du match, donnant le ton à la partie. Bièvre ne baissait pas les bras, avec un pack très solide, il tenait tête à son adversaire mais, en face, on sentait les Villefranchois mieux organisés, surtout chez les arrières. Ce qui n’empêchait pas Bièvre de se ressaisir, d’entrer dans les vingt-deux mètres adverses, Pinel hésite à aplatir dans son en-but, touche difficile, arrêt de volley inespéré, Pinel relance, passe à Carion qui traverse le terrain et marque le premier essai ; 8 à 0 ; 10 à 0 après transformation de Pinel.

On sent les « castors » inexpérimentés, ils attaquent de trop loin, une pénalité va leur permettre de se dégager et de revenir chez leurs adversaires, après quelques belles percées de leurs lignes arrière. Les Villefranchois ne désarment pas, tentative de drop qui échoue sur le poteau droit. Malgré la présence de leur troisième ligne, Bièvre est acculé dans son en-but, David Jay jaillit, perce le camp adverse et, à la dernière minute de la première mi-temps, leur demi d’ouverture Doucet plante un drop et une pénalité, 13 à 3.

Une pénalité et un essai ramènent Bièvre à 13 à 11. A six minutes de la fin du match, tout peut basculer. Les deux équipes se livrent à fond, la fatigue et la chaleur se font ressentir, Villefranche commet des fautes de jeunesse, mais l’emporte.

Match très équilibré, incertain jusqu’au bout, qui a vu la victoire de Villefranche-de-Lauragais, dont l’expérience au niveau des arrières a, peut-être, fait la différence. Mais saluons aussi Bièvre qui a fait jeu égal.

P.-G. S.


AS Lagny. L’important, ce sont les résultats (« Midi Olympique » - 14 juin 1993)

Seine-et-Marne

 - JPEG - 254.1 ko
1993-06-14 - Midi Olympique
arch. C. Billerach

• AS Lagny. - « L’important, ce sont les résultats plaide Christian Billerach, président de l’AS Lagny. Les déclarations d’intention intempestives, ce n’est pas le genre de la maison... C’est sur pièce qu’on l’on juge un club. »

Sur pièces donc, il est possible de dresser un bilan des plus favorables pour cette saison à peine achevée du côté de l’AS Lagny ! Ainsi, les seniors sont passés tout près de la qualification pour les trente-deuxièmes de finale du championnat de France honneur, en échouant à un petit point de Puteaux. Les juniors, en Phliponeau, ont, eux, été éliminés, certes, dès les trente-deuxièmes de finale du championnat de France, mais il convient quand même de rappeler que leur vainqueur, Montluçon, est par la suite parvenu en demi finale...

Enfin, fierté légitime du club, les cadets ont failli décrocher un billét pour la finale du championnat de France B, en accrochant jusqu’à la dernière minute le futur vainqueur de la compétition, Villefranche-de-Lauragais, 18 à 8, en demi-finale ! « Et pourtant, à quelques secondes de la fin, avant ce dernier essai coup de poignard, ils étaient encore à 13 à 8... Quand on sait que seules quatre ou cinq équipes appartenant au CIFR, toutes catégories confondues, sont parvenues à un tel stade de la compétition cette saison, nos jeunes peuvent terminer cette saison la tête haute » souligne justement Christian Billerach.

• CA Combs-la-Ville. - Après sa qualification mouvementée, sur le tapis vert, face à Crépy-en-Valois (qui avait fait jouer des joueurs de division 2 et 3 sous fausses licences !), lors des quarts de finale du championnat de France de deuxième série, le CA Combs-la-Ville s’est incliné avec les honneurs en demi-finale face au club héraultais de Colombiers, 33 à 3. La chute est dure, mais il restera quand même de cette saison un fait incontournable : le CA Combs-la-Ville aura été, pour cette saison 1992-1993 le club du comité à aller le plus loin en championnat de France...

Si les seniors sont donc à l’honneur avec cette performance, ajoutée à la montée en première série à l’issue d’un championnat régional sans problèmes, il convient également de souligner les excellents résultats des juniors, parvenus jusqu’en seizièmes de finale du championnat de France Danet contre Seurre, et des cadets éliminés en soixante-quatrièmes de championnat de France C par Chartres. A noter, enfin, la qualification des benjamins en Battistini.

Olivier LUCAZEAU.


Détection renforcée (« Midi Olympique » - 5 juillet 1993)

Détection renforcée

 - JPEG - 500.2 ko
1993-07-05 - Midi Olympique
arch. C. Billerach

La commission des jeunes, présidée par Claude Dourthe et dont Jean-Claude Baqué est le secrétaire, a mis sur pied le programme complet de la saison prochaine des compétitions par comités juniors et cadets.

« Nous avons mis sur pied un programme plus étoffé à la demande des comités. Les compétitions ont été musclées et les sélections régionales pourront jouer des rencontres jusqu’au mois d’avril », explique J.-C. Baqué.

En effet, la coupe Taddeï, déjà ouverte aux juniors première et deuxième années, débouchera sur deux éliminatoires distinctes. Elle n’était ouverte jusqu’à présent qu’aux juniors deuxième année. Par ailleurs, la compétition nationale intercomités cadets va revoir le jour. Les douze meilleurs participeront au traditionnel tournoi de Lyon et les autres joueront un tournoi final entre eux.

Jean-Claude Baqué explique : « La compétition n’a fait que des satisfaits. Tout le monde est enchanté, voilà aussi pourquoi nous allons aller plus loin dans notre travail de détection. » Voici ce qu’ il faut savoir sur les compétitions.

Coupe Taddeï

• Une équipe première et une équipe deuxième année par comité.
• Un groupe A avec les seize meilleurs comités.

  • Poule A : Languedoc, Côte d’Argent, Armagnac, Bigorre et Roussillon.
  • Poule B : Lyonnais, Béarn, Ile-de-France et Centre.
  • Poule C : Périgord-Agenais, Côte Basque, Limousin et Béarn.
  • Poule D : Côte d’Azur, Midi -Pyrénées, Alpes et Provence.

• Un groupe B avec les neuf autres.

  • Poule A : Bretagne, Normandie et Flandres.
  • Poule B : Vainqueur du match de barrage Drôme-Ardèche - Corse, Alsace-Lorraine et Franche-Comté.
  • Poule C : Auvergne, Charente-Poitou et Atlantique.

• Les dates des matches de poule : Premier tour le 7 novembre, deuxième tour le 21 novembre, troisième tour le 5 décembre. Quarts le 16 janvier, demis le 30 janvier et finale le 27 février.

• En groupe A, les deux premiers de chaque poule jouent la phase éliminatoire. Les derniers se rencontrent en un match d’appui. Les deux battus descendent en groupe B la saison prochaine.

• En groupe B, les premiers et le meilleur deuxième jouent les demi-finales. Les deux finalistes accèdent au groupe A la saison prochaine.

IMPORTANT. - La relégation du comité est constatée au regard des résultats de la seule équipe des deuxième année. Inversement pour les promotion.

Cadets

• Les poules sont les mêmes qu’en juniors.

• Le calendrier : premier tour le 19 décembre, deuxième tour le 9 janvier, troisième tour le 23 janvier.

• Les deux premiers de chaque poule ainsi que le meilleur troisième iront à Lyon du 23 au 24 avril avec les trois premiers de chaque poule de B. Les autres se retrouveront ensemble dans un tournoi à part.

Les stages des jeunes

Comme d’habitude, plusieurs stages regrouperont cadets et juniors. En voici la liste.

Du 31 août au 5 septembre, à Toulouse, stage juniors première année. Du 23 au 26 octobre, stage franco-allemand et franco-italien et stage juniors deuxième année (FFR). Du 26 au 31 décembre, stage juniors deuxième année (FFR). Du 21 au 25 février, stage juniors première (UNSS) et deuxième année (FFR). En février, stage intercomités cadets.

J.-L. G.

Calendrier des espoirs, juniors et cadets

  • 19 septembre : ER et JC (A1) JB et J Ph (P1)
  • 26 septembre : ER et JC (A2), JB et J Ph (P2).
  • 3 octobre : JB et J Ph (P3).
  • 10 octobre : ER et JC (A3), JB et J Ph (P4).
  • 17 octobre : 1 ER et JC (A4), JB et J Ph (P5).
  • 14 novembre : ER et JC (A5), JB et J Ph (P6), JD (A1).
  • 28 novembre : ER et JC (A6), JB et J Ph (A1), JD (A2).
  • 12 décembre : ER et JC (A7), JB et J Ph (A1), JD (A3).
  • 9 janvier : ER et JC (R1), JB et J Ph (A3), JD (A4).
  • 23 janvier : ER et JC (R2), JB et J Ph (A4), JD (A5), C (A1).
  • 30 janvier : C (A2).
  • 6 février : ER et JC (R3), JB et J Ph (A5), JD (R1), C (A3).
  • 13 février : ER et JC (R4), JB et J Ph (R1), JD (R2).
  • 6 mars : ER et JC (R5), JB et J Ph (R2).
  • 13 mars : JD (R3), C (R1).
  • 20 mars : ER et JC (R6), JB et J Ph (R3), JD (R4), C (R2).
  • 27 mari : J Ph (R4), JD (R5), C (R3).
  • 10 avril : ER et JC (R7), JB (R4), JP (R5), JD (64e), C (32e).
  • 17 avril : 1 C (16e).
  • 24 avril : 1 J Ph (tour qualificatif).
  • 1er mai : 1 ER et JC (tour qualificatif), JB (16e), J Ph (31e), JD (16e), C (8e).
  • 8 mai : ER et JC (8e), JB (8e), J Ph (16e), JD (8e), C (Q).
  • 15 mai : ER et JC (Q), JB (Q), J Ph (8e), JD (Q).
  • 22 mai : ER et JC (D), JB (D), J Ph (D) , JD (D), C (D).
  • 29 mai : C (F).
  • 5 Juin : ER et JC (F), JB (F), J Ph (F), JD (F).

• ER : espoirs Reichel ; JC : juniors Crabo. ; JB : juniors Balandrade ; J Ph : juniors Phlipponneau ; JD : juniors Danet ; C : cadets.

• Mode de championnat ER et JC : Poule de huit ou sept, en aller et retour, puis phase éliminatoire avec un tour de qualification. JB et JC : poules de brassage.

Poule de quatre ou de trois, puis phase qualificative en poules de six. Phase éliminatoire commençant par un tour qualificatif.

JD : Phase régionale, puis poules de six suivies d’une éliminatoire débutant en soixante-quatrième de finale.

C : Phase régionale, poules de quatre et éliminatoire démarrant en trente-deuxième de finale.

Juniors Balandrade

Cent soixante-cinq équipes ont fait acte de candidature. Elles seront réparties en trente-neuf poules de 4 et trois de 3. Départ des opérations le 19 septembre.

  • Poule 1. - Chambéry, Villard-Bon, Givors, LOU.
  • Poule 2. - Saint-Marcellin, Vinay, Villefranche 1, Vienne.
  • Poule 3. - Montmélian, Vizille, Voiron, Bourgoin.
  • Poule 4. - Grenoble, Tullins, Latour-du-Pin, Annonay.
  • Poule 5. - Saint-Claude, Lons-le-Saulnier, Pontarlier, Strasbourg.
  • Poule 6. - Dôle, Genlis, Montceau-Montchanin, Tavaux.
  • Poule 7. - Mâcon, Le Creusot, Digoin, Belleville-sur-Saône.
  • Poule 8. - Villefranche-sur-Saône 2, US Bourg, Oyonnax, Meyzieu.
  • Poule 9. - Tournon, Montélimar 1, Privas, Aubenas.
  • Poule 10. - Aubagne, PTT Marseille, Mandelieu, Aix-en-Provence.
  • Poule 11. - Lavalette, Martigues, Six-Fours, Hyères.
  • Poule 12. - Istres, Montpellier, Montélimar 2, Sorgues.
  • Poule 13. - Argelès-sur-Mer, Thuir, ..., Céret.
  • Poule 14. - Mazamet, Carcassonne, Béziers 2, Lavaur.
  • Poule 15. - Albi 1, Rodez, Decazeville, Gaillac 2.
  • Poule 16. - Montauban 1, Gaillac 1, Albi 2, Blagnac 2.
  • Poule 17. - Saint-Gaudens 2, Foix, Lombez 1, Lavelanet.
  • Poule 18. - Saint-Gaudens 1 ; Lourdes, Saint-Girons, Lombez 2.
  • Poule 19. - Villefranche, Rieumes, Fleurance, Beaumont.
  • Poule 20. - Bergerac 1, Sarlat 2, Périgueux, Nérac 1.
  • Poule 21. - Sarlat l, Villeneuve-sur-Lot, Brive, Bergerac 2.
  • Poule 22. - Langon, Agen, Libourne, Marmande.
  • Poule 23. - La Teste, Salles, CABBG, Soustons.
  • Poule 24. - Bayonne l, Orthez 2, Baigorry, Le Boucau.
  • Poule 25. - Bayonne 2, Orthez l, Garazi, AS Bayonne.
  • Poule 26. - Mouguerre, Tyrosse, Hendaye, Mont-de-Marsan.
  • Poule 27. - Hagetmau, Aire-sur-Adour, Pau, Lembeye.
  • Poule 28. - Oloron, Arudy, Nay, Dax.
  • Poule 29. - Bagnères, Tarbes, Miélan, Lannemezan.
  • Poule 30. - Vichy, Montluçon, Cournon, Riom.
  • Poule 31. - ACBB, Viry-Châtillon, US Berry, Orsay.
  • Poule 32. - ASPTT Paris, Compiègne, Meaux.
  • Poule 33. - PUC, Dumont, SCUF, Orléans.
  • Poule 34. - RCF, Arras, Saint-Denis, Lagny.
  • Poule 35. - Maisons-Laffitte, Pontoise, Rouen, CASG.
  • Poule 36. - Clamart, Massy, Vitry, Saint-Germain.
  • Poule 37. - Tours, Saint-Junien, Poitiers, Thouars.
  • Poule 38. - Nantes, Trignac, Sables-d’Olonnes, Vannes.
  • Poule 39. - Limoges 1, Niort, Rochefort, Angouleme 2.
  • Poule 40. - Ussel, Tulle, Limoges 2, Angoulême.
  • Poule 41. - Montauban 2, Auch, Pamiers, Blagnac 1.
  • Poule 42. - Orléans 1, Saint-Germain, Métro.

Reichel-Crabos : Toulon et La Voulte changent de poules

La commission des épreuves a effectué un seul changement dans les poules de Reichel et Crabos : Toulon et La Voulte ont inversé leur place. Voici la composition des nouvelles poules.

Poule 3 : Voiron, Grenoble, Valence, Romans, Nîmes, Toulon et Nice.

Poule 4 : La Voulte, Châteaurenard, La Seyne, Montpellier, Narbonne, Béziers et Perpignan.



Documents joints

1992-93 - Résultats Phliponeau

11 janvier 2015
Document : PDF
378 ko

arch. Vincent Marin.


1992-93 - Le carnet de Bibi

27 février 2014
Document : PDF
2.1 Mo

arch. C. Billerach


1992-93 - Calendrier Phliponeau

24 février 2014
Document : PDF
336.4 ko

arch. C. Billerach


1992-93 - Challenge Billet

21 février 2014
Document : PDF
662.3 ko

arch. C. Billerach


1993-06-06 - Programme Tournoi de Massy

21 février 2014
Document : PDF
1.7 Mo

arch. C. Billerach


1993-05-01 - Programme Tournoi de Bourges

21 février 2014
Document : PDF
2.3 Mo

arch. C. Billerach






Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques | info visites 672318

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Historique  Suivre la vie du site L’A.S.L. dans la presse  Suivre la vie du site Presse des années 90.   ?

Site créé par Jean-Luc Friez

Creative Commons License Valid XHTML+RDFa 1.1

Visiteurs connectés : 1