Saison 1985-1986

vendredi 22 février 2013 par Jean-Luc

Forum de discussion en bas de page.

L’A.S.L. est montée en 2e série.

En début de saison, en coupe de France, les seniors parviennent au 5e tour et tombent contre Soissons (3e division).

Classé n°1 Ile-de-France, le club accède à l’Honneur Régional. Qualifiés en championnat de France, les seniors sont battus en 1/8e de finale par Basse-Goulaine.

Les cadets de J.-P. Morel (Legoff, Vivier, Scalese, Hostert etc...) tombent en 1/4 de final du challenge Rouan contre Yerres au tir au but...

Un forum est à votre disposition en bas de cette page (lien « Répondre à cet article ») : n’hésitez pas à nous faire partager vos souvenirs si vous avez participé aux événements décrits dans les articles.


L’équipe de rugby de Lagny : une saison qu’on voudrait bien renouveler. (« La Marne » - 25 juillet 1985)

 - JPEG - 462.9 ko
1985-07-25 - La Marne
Arch. C. Thomas

L’équipe de rugby de Lagny : une saison qu’on voudrait bien renouveler.


C’est reparti pour l’école de rugby (« La Marne » p.2 - 12 septembre 1985)

C’est reparti pour l’école de rugby

 - JPEG - 156.2 ko
1985-09-12 - La Marne
p.2 - Ed. Lagny-Chelles
Arch. Dép. de S.-et-M.

A partir du samedi 14 septembre 1985 au stade municipal de Lagny (côté piscine), vers 14 heures, l’école de rugby de l’A.S. Lagny accueillera tous les jeunes désirant pratiquer ce sport.

Une équipe d’éducateurs dirigée par Christian Boulic prendra toutes les inscriptions des nouveaux joueurs, des poussins (1975, 76, 77, etc...), benjamins (74, 73), minimes (71, 72) qui formeront les équipes de l’école de rugby et qui seront amenées à disputer les samedis selon un calendrier établi à l’avance.

  • Des tournois d’initiation,
  • La championnat de Seine-et-Marne,
  • Les tournois de Seine-et-Marne et des environs,
  • Les grands tournois de fin de saison,
  • Participation au voyage du club en mai.
 - JPEG - 200.6 ko
1985-09-12 - La Marne
p.2 - Ed. Lagny-Chelles
Arch. Dép. de S.-et-M.

Les cadets et juniors peuvent s’inscrire également mais les jours d’entraînement sont différents (cadets : mercredi à partir de 18 heures, sous la direction de Jean-Paul Morel et juniors le vendredi de 19 à 22 heures, sous la direction de A. Le Moteux.

Papiers à fournir pour les nouveaux joueurs : Fiche état-civil. certificat médical, 2 photos, autorisation des parents, cotisation de 200 F.


Lagny : La saison est lancée (« La Marne » p.C - 12 septembre 1985)

Lagny : La saison est lancée

 - JPEG - 86.4 ko
1985-09-12 - La Marne
p.C - Arch. Dép. de S.-et-M.

Après quinze jours d’entraînement, les troupes de l’A.S.L. reprennent le chemin des stades. Après leur beau parcours 84-85, la nouvelle saison s’annonce difficile. Les matches contre Senlis et Gagny on permis de voir que les anciens étaient en forme. Le match contre Rosny dimanche dernier, a montré les limites morales et donné un motif : l’entraînement et le travail a un niveau plus sérieux.

Cette saison, la réserve jouera quelques matches en championnat entre 10 et 14 environ, cette équipe a des raisons d’espérer, compte tenu de l’effectif.

Les juniors, sous la direction de A. Le Moteux, espèrent faire une bonne saison mais c’est une équipe très jeune qui devra faire ses armes.

Bonne chance à tous. Au travail, Christian Billerach, le coach des seniors a des idées sur la question, profitons-en. Aidée par A. Le Moteux, G. Thuault, J.-P. Morel, l’équipe dirigeants essaiera d’inculquer aux seniors et aux jeunes, une ligne de conduite unique afin que des cadets aux seniors, tout le monde parle le même langage et travaille pour la cause commune : les années a venir de l’A.S. Lagny.

Dimanche à 14 heures au stade, équipes réserve et première contre Corbeil.


Corbeil - Lagny : amical, vous avez dit amical ? (« Le Parisien » - éd. de l’Essonne - 17 septembre 1985)

Corbeil - Lagny : amical, vous avez dit amical ?

 - JPEG - 243.2 ko
1985-09-17 - Le Parisien
éd. Essonne - arch. C. Billerach

Pour sa dernière rencontre amicale en préparation des prochaines joutes du championnat, Corbeil se rendait à Lagny avec ses équipes I et II.

En ouverture, les seniors II étrennaient leur titre de champion Ile-de-France 84-85 face à une formation qu’ils avaient sortie de la course au titre en demi-finale. Assoiffés de revanche, les Seine-et-Marnais démarraient pied au plancher. Cela n’inquiétait pas outre mesure les Corbeillois, qui conservant leurs vieilles habitudes, et forts de leur expérience laissaient passer l’orage et prenaient petit à petit, le match en main grâce à une supériorité, toute relative d’ailleurs, en touches et en mêlées.

D’un bout de terrain à l’autre, d’un enchaînement à l’autre, d’une charge par ci, d’une charge par là, en pères peinards, pourrait-on presque dire, les Essonniens s’acheminèrent vers une courte victoire (4-0) amplement méritée et qui aurait dû être beaucoup plus large sans quelques fautes de mains sanctionnant un placement défectueux, bien compréhensible en ce début de saison.

Les ténors prirent le relais sur la pelouse alors que le soleil montrait enfin le bout de son nez. Les Corbeillois venus pour disputer une rencontre amicale, c’est-à-dire affiner leur condition physique et roder quelques combinaisons simples mais efficaces, tombèrent de haut quand ils virent la réaction de Lagny. Forts de leur accès aux demi-finales du championnat de France la saison dernière, les Seine-et-Marnais donnèrent de « la » d’une véritable rencontre de championnat.

Désorientés par une telle entrée en matière, les Corbeillois mirent quelque temps à retrouver leurs esprits, d’autant plus qu’il leur manquait certains titulaires à part entière et que quelques-uns jouaient à une place inhabituelle pour eux. Quoi qu’il en soit, les verts ne tardèrent pas à réagir vigoureusement et fort brillamment au dynamisme et la façon adverse de jouer à la limite de la régularité. En vertu de quoi, Lagny sûrement vexé de se voir tenir tête, s’offrit quelques cartons sur des Corbeillois sans ballon et pratiqua le hors-jeu pratiquement systématique sous les yeux d’un arbitre officiel impavide.

Pris en contre de cette douteuse façon, les Essonniens encaissèrent un essai peu avant les citrons. A la reprise, les Corbeillois donnèrent la charge et marquèrent à leur tour un magnifique essai après un beau relais avants-trois-quarts-avants conclu par CHAVANNE.

Le reste de la rencontre se passa d’un camp à l’autre, chacun s’appliquant à reconquérir le terrain perdu auparavant. Bref, un beau match dans son ensemble face à une très bonne mais très rugueuse et tricheuse équipe seine-et-marnaise.

Le matin, les cadets pour leur première sortie après deux entraînements seulement ont battu Ris-Orangis sur leur herbe par 4 à 0 au terme d’une agréable partie.

L’école de rugby a rouvert ses portes samedi. Bonne affluence pour les premières inscriptions et prises de contact. Désormais, les entraînements ont lieu au stade de Robinson, tous les mercredis à 14h30 pour les poussins et benjamins et à 16h pour les minimes, à 18h, pour les cadets. Evidemment les inscriptions restent ouvertes pour les retardataires.

Dimanche, les seniors affronteront Versailles qui évolue en honneur, soit trois divisions au-dessus, pour le compte de la Coupe de France. Souhaitons-leur pour le premier match à domicile de faire honneur à leur réputation et pourquoi pas de créer la surprise de ce 1er tour.

J.-F. VINCENT.


Bon prélude pour Lagny (« La Marne » - 19 septembre 1985)

Bon prélude pour Lagny

  • (1) A.S.L. / Corbeil : 9-4.
  • (R) A.S.L. / Corbeil : 0 -4.
     - JPEG - 62.7 ko
    1985-09-19 - La Marne
    Arch. Dép. de S.-et-M.

Lagny peut être crédité d’un bon match. Corbeil occupa le terrain et Lagny, grâce à sa mobilité, parvint à contrer les offensives. Le jeune Christophe Cantan ouvrait le score, grâce à un bel essai de débordement, transformé par Gilles Thuault, qui ajoutait une pénalité.

Dimanche 2 :

Seniors, déplacement à Bagneux en coupe de France ; juniors et cadets : amical en conclusion à Lagny.

École de rugby : entraînement dirigé C/Villiers-sur-Marne.


Lagny brille en Coupe de France (« La Marne » - 26 septembre 1985)

Lagny brille en Coupe de France

  • (1) Lagny - Bagneux : 50-3.
  • (J) Lagny - Meaux : 14-8.
     - JPEG - 122.5 ko
    1985-09-26 - La Marne
    Arch. Dép. de S.-et-M.

Les seniors de l’A.S. Lagny ont fait un départ en fanfare en coupe de France face à Bagneux, lui aussi nouveau promu en 2e série. Lagny a fait un match complet, pratiquement un sans-faute. Gilles Thuault, tout en sobriété, faisait merveille au centre, huit essais étaient marqués : Le Moteux (2), Lebeugle (2), Thuault (1), Baroin (1), Vandenbossche (1), Savouret (1) ; deux pénalités de Thuault et 6 transformations de By et Thuault.

Ce fut un bien beau match où les enchaînements avants-arrières et toujours avec soutien, firent basculer d’entrée le jeu dans le camp attaquant.

Le matin, face aux juniors Crabos de Meaux, Lagny sut trouver la faille et c’est fort logiquement que Meaux s’inclinait 14-8.

Bon après-midi de l’école de rugby face à Villiers-sur-Marne avec la victoire des minimes et benjamins.

Samedi : École de rugby, R.V. 13h30 déplacement à Champagne (retour vers 18h30).

Dimanche : cadets et juniors, R.V. Intermarché à 9h. (déplacement à Orsay).

Seniors match contre Marly à 15h., R.V. à 14h.


Bon départ pour Fontainebleau, Lagny et Melun (« Le Parisien » - 1er octobre 1985)

RUGBY

Bon départ pour Fontainebleau, Lagny et Melun

 - JPEG - 300.1 ko
1985-10-01 - Le Parisien
arch. C. Billerach

MELUN. - Certaines de nos équipes ont confirmé qu’elles tenaient d’ores et déjà la grande forme ! N’est-ce pas Fontainebleau et Lagny ! D’autres, par contre, comme Champagne, ont énormément de soucis à se faire. Mais dans l’ensemble, la journée n’a pas été néfaste pour nos représentants avec sept succès et quatre défaites...

HONNEUR

• Fontainebleau - Saint-Denis : 27-18 (20-6). - Pas l’ombre d’un souci ne plane sur la tête des Bellifontains. Tout ce qu’ils font, ils le font bien. Et Saint-Denis vient de s’en apercevoir à ses dépens. Quatre essais de Nilson (2), X. Belot et Pautou, trois pénalités de Pautou et une transformation de ce même Pautou sonnèrent son glas !

• Champagne - Bobigny : 0-60. - Rien ne va à Champagne ! Et Bobigny a su en profiter au mieux. Conséquence : une nouvelle défaite cinglante pour les Champenois, qui ont désormais trois des leurs sur la touche : Quesnay, Smirr et Derosin.

PREMIÈRE SÉRIE

• Grtez-Tournan - Brévannes : 3-15. - Gretz est tombé de haut ! L’adversaire qu’il avait mésestimé lui en a fait voir de toutes les couleurs. Berton a eu beau inscrire un drop, Brévannes avait décidé qu’il serait synonyme de défaite.

• Drancy - U.S. Melun : 9-19 (3-0). - Trois essais signés par Dupperon (deux transformés) et le demi de mêlée (qui souhaite rester anonyme !) et une pénalité de Laurier permirent aux Melunais d’inscrire un beau succès à leur palmarès.

Gouaix - Montreuil : 6-19 (6-9). - Ayant encaissé une pénalité, Gouaix se fit fort de réagir et un essai de Borie (transformé par Gay) vint récompenser ses efforts. Seulement, avant le repos, Montreuil prit de nouveau l’avantage et poursuivit ensuite sur sa lancée victorieuse.

 - JPEG - 160.8 ko
1985-09-30 - Le Parisien
arch. C. Billerach

DEUXIÈME SÉRIE

• Lagny - Marly-le-Roi : 54-6 (20-0). - Nouveau match et nouveau festival pour les Latignaciens ! Au total, les équipiers de Lebeugle ont marqué 41... essais qu’il convient d’attribuer à Le Moteux (5), Blond (3), Besana, Thuault et Lebeugle (cinq ont été transformés par Lardy, By et Thuault).

• Ozoir - Evry : 12-13 (12-3). - Les Ozoiriens avaient très bien démarré, ils ont beaucoup moins bien fini ! J.-F. Audebert et T. Cazau (chacun un essai transformé par B. Enard) croyaient pourtant avoir fait le nécessaire...

TROISIÈME SÉRIE

• O.R.T.F. - Combs-la-Ville : 4-15. - Les Combs-la-Villais ont bien cru qu’ils ne ramèneraient jamais le maximum de points chez eux. Mais in extremis, ils y sont parvenus.

• Nemours - Livry-Gargan : 22-4. - Nemours a bien récupéré de son loupé de la Coupe de France ! Durand, Vitry et G. Vergel ont planté dans l’en-but et les trois transformations sont passées.

• Maurepas - Noisiel : 9-19. - Noisiel a fait fort à l’extérieur. Il en était d’ailleurs assez étonné !

• C.A.P. Nord - Montereau : 4-19. - Pas de problème pour les Monterelais, tout s’est déroulé comme ils le souhaitaient.

QUATRIÈME SÉRIE

• Othis - Mitry-Mory : 8-34 (0-22). - Mitry a fait le plein et a « carburé au super » avec Max (1 essai), Hervé (2 essais), Zegaï (2 essais), son pack (2 essais) et Frappier (3 transformations).


Premier succès facile pour l’A.S.L. (« La Marne » - 3 octobre 1985)

RUGBY

Premier succès facile pour l’A.S.L.

  • (1) Lagny - Marly : 54-6.
  • (R) Lagny - Marly : 24-0.
  • (R2) Lagny - Noisiel : 24-8.
  • (J) Orsay - Lagny : 30-0.
  • (C) Orsay - Lagny : 16-4.
     - JPEG - 139.4 ko
    1985-10-03 - La Marne
    Arch. Dép. de S.-et-M.

Pour son premier match de championnat, l’A.S. Lagny recevait l’U.S. Marly venant de 1re série mais handicapée. 14 joueurs seulement ayant fait le déplacement pendant les dix premières minutes, les deux équipes faisaient jeu égal et Lagny ouvrait le score par Gilles Thuault. Après, ce fut un cavalier seul de l’A.S.L., la mi-temps était sifflée sur la marque de 28-0 et le match écourté d’un quart d’heure se terminait par 54-6. Marly sauvant l’honneur par un bel essai sur passe croisée. Match sans signification, tant l’équipe visiteuse était faible, néanmoins, on put admirer la technique collective de Lagny, la maestria de Thuault, le punch de Y. Le Moteux, les charges de Vandenbossche et Blond, le coup de rein de Lebeugle, bien emmenés par G. Savouret, le capitaine. Onze essais furent inscrits : Le Moteux (5), Blond (2), Thuault (1), Lebeugle (1), Savouret (1), V.D.B. (1). Transformation par By, Lardy, Thuault.

Les juniors, dominés à Orsay, ont pu mesurer le travail qu’il leur reste à faire, le premier d’ailleurs étant le recrutement.

Les cadets font leur apprentissage et ne se défendent pas mal.

Samedi. l’école de rugby en déplacement à Champagne qui organisait son tournoi annuel, a remporté les coupes benjamins et poussins se classant 2e en minimes. Belle journée pour les enfants du club.

Dimanche : coupe de France (2e tour) Lagny (2e série) contre Aulnay (1re série).

Début des compétitions cadets et juniors.


Coupe de France (2e tour) - Fontainebleau favori devant Montereau (« Le Parisien » - 4 octobre 1985)

RUGBY

 - JPEG - 182.2 ko
1985-10-04 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Coupe de France (2e tour)

Fontainebleau favori devant Montereau

MELUN. - Avec le deuxième tour, les affaires se corsent pour certains de nos rescapés (cinq au total) de la Coupe de France ! Trois d’entre eux, Montereau, Lagny et Gretz-Tournan affronteront, en effet, des équipes hiérarchiquement supérieures.

Les plus mal lotis sont, à n’en pas douter, les Monterelais (3e série), puisque trois divisions les sépareront de leurs adversaires ! Ils évolueront de plus à l’extérieur. En fait, dans leur malheur, ils n’auront qu’une seule chance, celle d’avoir un déplacement très court à effectuer. A cela une raison bien simple, l’ogre qu’ils rencontreront a pour nom Fontainebleau (Honneur). Décidément, Montereau nous habitue au Derby puisqu’au premier tour, il avait eu Nemours sur son chemin. Ce ne sont pas les amateurs de ballon ovale qui s’en plaindront...

Ces derniers pourront aussi s’intéresser au sort de Gretz (1re série) et Lagny (2e série).

Si leur position est moins critique que celle des Monterelais, il leur faudra tout de même combler le fossé d’une Division, en recevant respectivement Sarcelles (Honneur), et Aulnay (1re série). Reste Gouaix (1re série), qui accueillera Belleville, avec le plus de chances de réussite...


Coupe de France (2e tour) - Cinq sur cinq ! (« Le Parisien » - 8 octobre 1985)

RUGBY

 - JPEG - 275.8 ko
1985-10-08 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Coupe de France (2e tour)

Cinq sur cinq !

MELUN. - Cinq matches, cinq victoires ! Aucun de nos représentants n’a chuté à l’occasion du deuxième tour de la Coupe de France. Un carton plein d’autant p1us intéressant à signaler que trois de nos équipes avaient affaire à des formations hiérarchiquement supérieures...

• Fontainebleau - Pithiviers : 7-3 (0-3). - Si les Bellifontains ont souvent l’occasion de rigoler sur un terrain, tel ne fut pas le cas face à Pithiviers ! Très bien organisés, les visiteurs commencèrent par neutraliser les avants bellifontains avant d’inscrire une belle pénalité.

Autant dire tout de suite que les hommes de Toussaint avaient à la pause du mal à croire qu’ils étaient menés. Ce n’est d’ailleurs que dans les toutes dernières minutes de la partie qu’ils « renversèrent la vapeur » grâce à un essai de Gilquin et à une pénalité de X. Belot.

• Gouaix - Migennes : 22-4 (12-0). - Est-ce par désir d’imiter les réservistes (vainqueurs 38-0) ? Toujours est-il que c’est à un train d’enfer que les coéquipiers de Lorin ont soumis leurs adversaires. Certes, il leur a fallu vingt minutes pour se mettre dans le bain et jauger le pack adverse mais, passées celles-ci, le festival débuta.

Sur deux bonnes combinaisons en touche, Thierry Lorin (le grand bonhomme de la rencontre) inscrivit les deux premiers essais que D. Gay transforma. On retrouva les mêmes protagonistes en deuxième période, les points du succès étant amenés par deux essais de T. Lorin et une transformation de D. Gay.

 - JPEG - 68.3 ko
1985-10-07 - Le Parisien
arch. C. Billerach

• Montereau - Saint-Martin-d’Ordon : 28-0. - Il est fort probable que Saint-Martin se souviendra longtemps de sa cuisante défaite ! Pensez donc, tomber ainsi devant une équipe évoluant d’ordinaire trois divisions en-dessous.

Sur sa pelouse, impérial à la mêlée et très bon en touche, Montereau a offert à son adversaire plus huppé une véritable leçon. Lacassagne (3 pénalités, 2 transformations, 1 drop), Marin, Hagmann et Masson (chacun un essai) furent les heureux marqueurs du jour...

• Gretz - Sarcelles : 13-3 (3-0). - Relativement timoré en première mi-temps, Gretz a joué plus libéré en deuxième. Face à de solides gaillards, personne n’a renâclé à la tâche.

Et c’est ainsi que Mur (un essai, une transformation, une pénalité) et C. Huret (un essai) purent inscrire les points de la victoire.

• Lagny - Aulnay : 21-10 (13-6). - Lagny a bien joué le coup contre une équipe de série supérieure. Mais les hommes de Billerach passèrent toutefois à côté du K.-O. Suite à un splendide essai de Borcard, les Latignaciens menaient 19-6 peu après le repos. Seulement, ils ratèrent une occasion très nette et Aulnay revint à 19-10.

S’ils regrettent ce fléchissement, les locaux ont tout de même prouvé qu’il fallait toujours compter avec eux. Outre Borcard, L. Blond et G. Thuault ont aplati dans l’en-but alors que F. By signa deux transformations, une pénalité et un drop...


Encore un tour pour Lagny (« La Marne » - 10 octobre 1985)

RUGBY

En coupe de France

Encore un tour pour Lagny

 - JPEG - 137.2 ko
1985-10-10 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

En triomphant d’Aulnay 22 à 10, l’A.S.L. a créé une surprise car hiérarchiquement inférieur. Bon match où l’engagement complet permit aux spectateurs d’assister à de beaux mouvements collectifs des deux équipes. Le match débuta pourtant de façon catastrophique pour les damiers. Première minute, première mêlée à 5 mètres et premier essai transformé pour Aulnay. Sans se désunir, les bleus et blancs réagissaient et prenaient le match à leur compte, inquiétant à leur tour l’équipe d’Aulnay. Imprimant un rythme élevé à la rencontre, Lagny trouvait enfin ses efforts récompensés par un premier essai de L. Blond et continuant à pousser l’équipe visiteurs, un essai de M. Laurençon suivi d’un drop de By permit à Lagny d’arriver aux citrons sur le score de 13-6.

Dès le début de la seconde mi-temps, Aulnay tenta de refaire son retard par ses avants. Les damiers résistèrent avec détermination et aggravaient même le score par un superbe essai collectif où Borcard se trouva à la conclusion. Malgré l’ampleur du score (19-6), Aulnay continua de jouer son jeu et fut justement récompensée par un 2e essai. Une dernière pénalité de By terminait le score : 22-10.

Résultat du 6 octobre :

  • Châlons-sur-Marne - Lagny (J) : 10 à 22.
  • Chalons-sur-Marne - Lagny (C) : 8-0.
  • Lagny (R) - Aulnay (R) : 10-10.

Dimanche 13 octobre, J. et C. contre Rosny, R.V. 9h. au stade. Samedi, école de rugby contre Mitry, R.V. 14h. au stade. 1 et R vont à Sucy-en-Brie.


En championnat - Sept victoires ! (« Le Parisien » - 15 octobre 1985)

RUGBY

 - JPEG - 236 ko
1985-10-15 - Le Parisien
arch. C. Billerach

En championnat

Sept victoires !

MELUN. - Sans que nos équipes aient été transcendantes, le week-end a été plutôt bon ! Sept victoires sont en effet tombées dans leur escarcelle. Seuls Champagne, Gretz et Gouaix ont connu la défaite.

Honneur

• Fontainebleau - Blanc-Mesnil : 22-6. - Après un succès très difficile en coupe, les Bellifontains avaient choisi de s’améliorer face à Blanc-Mesnil. Du coup, les protégés de Toussaint ont retrouvé leur allant légendaire. Thirion, Mollet et Bellot (2), ne furent pas les derniers à tout donner pour gagner puisqu’ils marquèrent quatre essais. Pautou se chargea d’en transformer trois.

• Gonesse - Champagne : 38-3 (9-3). - Plus ça va, moins ça va pour les Champenois ! Ils essuient défaite sur défaite et n’arrivent même pas à faire bonne figure.

Première série

• Stains - Gretz : 8-6 (8-3). - Face à une équipe de Stains très sûre d’elle, Gretz a mis un certain temps pour entrer dans le match. Et lorsque les coéquipiers de Mûr le firent, il était trop tard. Ils furent pourtant tout prêt d’inscrire deux essais. Les points ont été amenés par Mûr (deux pénalités).

• Melun - Franconville : 12-9 (3-6). - S’il fut ardu à obtenir, le succès des Melunais n’en est que plus beau ! En effet, les Préfectoraux donnèrent absolument tout ce qu’ils purent pour signer une victoire à l’occasion de leur premier match disputé à domicile. Laurier (2 pénalités, 1 drop) et Garcia (1 drop) furent les marqueurs du jour.

• Red Star - Gouaix : 13-7. - Gouaix marque le pas en ce moment. Et le Red Star le lui a rappelé sans ménagement. Gay fut pourtant à l’origine d’un essai très peu de temps après le début de la rencontre. Seulement, au lieu d’influer sur les visiteurs, celui-ci réveilla les locaux qui en marquèrent deux à leur tour. Par la suite, Gouaix ne réussit à faire qu’illusion avec une pénalité de Borie.

 - JPEG - 148.9 ko
1985-10-14 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Deuxième série

• Sucy - Lagny : 9-24 (0-10). - Face à un adversaire on ne peut plus motivé, Lagny mena les débats tambour battant. Évoluer à l’extérieur ne gêne en rien le comportement des Latignaciens dont on se demande qui pourrait bien les déloger de la première place de la poule. Ont été à l’ouvrage quand il s’est agi d’établir la marque et de la faire évoluer : Lebeugle, Bonnard, Lardy, Laurençon (un essai chacun) et F. By (2 pénalités, 1 transformation).

Troisième série

• Nemours - Combs-la-Ville : 18-13 (12-10). - Grâce à Vergel qui aplatit dans l’en-but et Roche qui s’empressa de réussir la transformation, la partie débuta au mieux pour une formation nemourienne qui ne se sentit en aucun cas menacée jusqu’au coup de sifflet final.

• Ballancourt - Montereau : 6-20. - C’est sans avoir à forcer leur talent que les Monterelais ont enrayé de belle façon la « machine » pas assez percutante de Ballancourt.

Quatrième série

• Mitry - Noyon : 21-6 (4-6). - Les journées de Championnat se suivent et se ressemblent pour Mitry ! A l’issue d’une première période où tout fut loin d’être rose pour nos Seine-et-Marnais, ceux-ci réagirent et s’imposèrent tranquillement. Zeggaï a inscrit deux essais de même que Fronaison, Castagné passant lui une pénalité et une transformation.


Lagny gagne à l’extérieur (24-9) (« La Marne » - 17 octobre 1985)

RUGBY

Lagny gagne à l’extérieur (24-9)

 - JPEG - 111.8 ko
1985-10-17 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

Pour ce deuxième match de championnat, les seniors se déplaçaient à Sucy. Match important où l’équipe se présentait amoindrie par l’absence sur blessure de plusieurs joueurs.

Une première pénalité réussie par F. By donne l’avantage à Lagny. Le match s’équilibre et par des actions tranchantes, les derniers portent le danger dans les 22 mètres de Sucy et provoquent des fautes adverses, une pénalité transformée par F. By concrétise cette domination. Une attaque classique avec arrière intercalé permet à D. Lebeugle d’inscrire le premier essai du match. Score à la mi-temps 10-0.

En deuxième période, un essai de M. Laurençon sur un jeu déployé aggrave le score. Sucy, grâce à une incursion dans le camp de Lagny, réduit la marque par une pénalité. Par un jeu dynamique et soudé, les avants de Lagny enchaînent de beaux mouvements et le deuxième ligne P. Bonnard écrase le cuir en terre promise. Le match semble joué mais, sur une attaque des 3/4 de Lagny, Sucy contre et va marquer entre les perches, score 18-9. Un dernier essai de S. Lardy transformé par F. By clôt le score 24-9. Après ce match, Lagny prend le commandement de la poule. Dimanche prochain, Lagny reçoit Villiers-sur-Morin en coupe de France.

Résultats du 13.10 :

  • Lagny (C) - Rosny (C) : 12-8.
  • Lagny (J) - Rosny (J) : 8-22.
  • Sucy (R) - Lagny (R) : 10-12.
  • Sucy (1) - Lagny (1) : 9-24.

Coupe de France (troisième tour) - Nos représentants mal lotis ! (« Le Parisien » - 18 octobre 1985)

RUGBY

 - JPEG - 203.9 ko
1985-10-18 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Coupe de France (troisième tour)

Nos représentants mal lotis !

MELUN. - Le tirage au sort du troisième tour de la Coupe de France n’a pas gâté nos représentants ! Trois de nos équipes (Gretz-Tournan, Lagny et Montereau) sur cinq rencontreront en effet des formations hiérarchiquement supérieures. Quant aux deux autres rescapés (Fontainebleau, Gouaix), s’ils seront opposés à des équipes possédant sur le papier la même force de frappe, il leur faudra tout de même affronter un handicap, celui du déplacement...

Si l’on consulte attentivement la liste des matches, on s’aperçoit que les Monterelais sont comme lors du deuxième tour, les plus mal lotis. L’hôte qu’ils accueilleront, à savoir Choisy-le-Roi, a pour lui non seulement d’évoluer en Honneur (trois divisions d’écart) mais aussi d’être en très bonne forme (34-0 contre Courbevoie il y a huit jours). On ne peut donc attendre qu’un nouvel exploit de Montereau.

Lagny, de son côté, aura affaire à Villiers-sur-Marne. Devant leur public, les Latignaciens devront combler le fossé constitué par deux divisions, les visiteurs évoluant en Honneur. A priori, ils ont en main tous les ingrédients pour menacer leur adversaire et, pourquoi pas, triompher. Mais cela ne sera pas facile. Il en ira de même pour Gretz-Tournan qui recevra Gennevilliers.

Face à des vis-à-vis habitués aux chocs d’Honneur, il faudra que Gretz joue libéré d’entrée. Sinon, la victoire pourrait bien pencher du mauvais côté. En déplacement à Viry, Fontainebleau aura pour sa part une belle carte à jouer. Défait en Championnat lors de la dernière journée (sur un score peu flatteur), Viry devrait, en effet, moins causer de tracas aux Bellifontains que ne l’avait fait Pithiviers.

Pour clore notre tour d’horizon, on aura une pensée pour Gouaix. Actuellement les Gouaillons semblent marquer le pas. Ils espèrent que leur périple à Montbard (première série) les remettra en selle.


Coupe de France - Deux rescapés (« Le Parisien » - 22 octobre 1985)

RUGBY

 - JPEG - 214.5 ko
1985-10-22 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Coupe de France

Deux rescapés

MELUN. - Comme on pouvait facilement le prévoir, le troisième tour de la Coupe de France n’a pas été aussi euphorique que le précédent pour nos représentants ! Trois sur cinq ont vu en effet s’envoler toutes les espérances. Si l’exploit du deuxième tour revenait de droit à Montereau, celui du troisième va sans contestation possible à Lagny...

• Lagny - Villiers-sur-Marne : 15-14 (6-10). - Venu en Seine-et-Marne avec sa meilleure équipe, Villiers-sur-Marne, de deux divisions supérieur à Lagny, a eu tôt fait de comprendre que la balade ne serait pas de tout repos ! Soutenu par leur public, les Latignaciens se sont sortis les tripes et ont obtenu un superbe succès grâce à M. Laurençon (un essai) et F. By (une transformation, deux drops, une pénalité), face à des joueurs qui évoluaient encore en Troisième Division la saison dernière...

• Montereau - Choisy-le-Roi : 3-17 (3-11). - Les Monterelais n’ont pu que s’avouer vaincus devant plus forts qu’eux. Aussitôt après que Choisy eut pris l’avantage (0-3), Lacassagne se chargea de remettre les deux équipes à égalité grâce à une pénalité (3-3).

Et si Montereau s’inclina finalement, c’est sans avoir démérité !

 - JPEG - 61.3 ko
1985-10-21 - Le Parisien
arch. C. Billerach

• Montbard - Gouaix : 9-13 (4-6). - Diminué par de nombreuses blessures, Gouaix a su cependant faire le nécessaire pour écarter de sa route un adversaire évoluant à son niveau. Borie (un essai), T. Lorin (un essai), Gay (une transformation) et Demaison (une pénalité) furent les marqueurs du jour.

• Fontainebleau - Viry : 6-16 (6-0). - Très bien parti grâce à Xavier Bellot (un essai transformé), les Bellifontains ont dû déchanter après le repos.

Les absences de L. Besnard, L. Thirion, O. Bellot et C. Cloarec expliquent une partie de l’échec. La méforme du pack, l’autre...

• Gretz - Gennevilliers : 3-12 (0-3). - Tactiquement, Gennevilliers en a vraiment imposé à Gretz. Mais les coéquipiers de Mûr (auteur d’une pénalité) n’ont rien à se reprocher.

• Mitry, qui jouait pour le compte du championnat quatrième série, a pris le meilleur sur Chennevières (28-0) avec cinq essais de Lemenager (1), Frenaison (2) et Frappier (2) et quatre transformations de Frappier.


Superbe A.S. Lagny ! (« La Marne » - 24 octobre 1985)

RUGBY

Superbe A.S. Lagny !

  • Lagny 1 - Villiers-s-Marne : 15-14.
  • Lagny R - Villiers-s-Marne : 6-24.
  • Noisy-le-G. (J) - Lagny (J) : 12-32.
  • Lagny (C) - Livry-Gargan (C) : 12-0.
     - JPEG - 157.9 ko
    1985-10-24 - La Marne
    Arch. Dép. de S.-et-M.

En triomphant en coupe de France de Villiers-sur-Marne (équipe qui évoluait l’an passé en 3e division), les seniors de l’A.S.L. ont réalisé un grand match. Devant un public record, la première mi-temps très équilibrée, laissait présager une surprise possible des damiers. Villiers, par son métier opportunité, marquait deux essais, dont un transformé. Les bleus et blancs, sans se désunir, inscrivaient un superbe essai par Laurençon, transformé par By. Le score à la mi-temps était ramené à 10-6 pour Villiers.

La deuxième mi-temps commença mal pour Lagny, sur un ballon contré par la troisième ligne de Villiers, le numéro 8 s’emparait de la balle et inscrivait en coin un essai non transformé. Le score de 14-6 galvanisait les locaux, en particulier le paquet d’avants, qui prenait le match à son compte. La domination des damiers, de plus en plus nette, permettait à F. By d’inscrire un drop et une pénalité et de ramener le score à 14-12 à moins de 10 minutes de la fin du match, puis d’ajuster le drop de la victoire dans les toutes dernières minutes. Score final : 15-14.

Toute l’équipe et en particulier le capitaine S. Besana mérite une mention très bien.

Dimanche prochain, fête du rugby à partir de 12 heures avec au programme le Racing R1 contre Vincennes et British et nouveau match de Lagny (4e tour de coupe de France). L’adversaire reste à désigner.


Journée du rugby dimanche à Lagny

Dimanche prochain, Lagny sera le théâtre d’une belle fête du rugby. A 13h30, l’école de rugby se livrera à une exhibition avant que les seniors ne disputent à 15h un match de coupe de France. Le programme s’achèvera par un tournoi triangulaire entre le Racing (R), Folklo Vincennes et British.


Coupe de France (quatrième tour) - Lagny et Gouaix en lice (« Le Parisien » - 25 octobre 1985)

RUGBY

 - JPEG - 124.9 ko
1985-10-25 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Coupe de France (quatrième tour)

Lagny et Gouaix en lice

MELUN. - Deux, elles ne sont plus que deux équipes à avoir la lourde charge de défendre les couleurs seine-et-marnaises en Coupe de France ! A leur programme, dimanche (15h30), le quatrième tour. Un quatrième tour que Lagny disputera à domicile tout comme Gouaix. Tout comme au tour précédent, les Latignaciens auront à affronter un rival habitué aux joutes de l’honneur (deux Divisions de plus), en l’occurrence Gennevilliers. La fête du ballon ovale battant son plein sur le stade latignacien (à partir de 12 heures), les coéquipiers de F. By tenteront de mettre à mal devant un public nombreux l’équipe qui vient d’éliminer Gretz.

Pendant ce temps, Gouaix se retrouvera face au R.C. Orléans. Si l’appréhension ne règne pas dans l’esprit des partenaires de Gay, on espère cependant que Sageloly, Lacoste, Barré, Guichard, Bétriou et G. Lorin auront retrouvé tous leurs moyens.


LAGNY : L’imagination au service du rugby (« Midi Olympique » - 28 octobre 1985)

 - JPEG - 125 ko
1985-10-28 - Midi Olympique
arch. C. Billerach

LAGNY : L’imagination au service du rugby

Tout petit club parmi les petits, l’U.S. Lagny qui évolue comme l’an passé en championnat de France, première série, a bien sur, cela coule de source, comme partout ailleurs, pour objectif de devenir un peu plus grand.

A court terme, cela passera par la montée éventuelle en première série. Lapalisse l’aurait deviné. Mais ce bon monsieur de Lapalisse ne pouvant prévoir l’avenir ni d’ailleurs les joueurs de Lagny, il faudra attendre le mois de mai 1986, pour en savoir plus à ce sujet.

Alors d’ici là, les dynamiques dirigeants de l’A.S. Lagny Rugby, emmenés par le président Guy Lirola font un travail en profondeur non négligeable. Car le sport, c’est aussi le côté administratif et par ce biais la structuration interne d’un club quel qu’il soit. Ici à Lagny, on l’a bien compris en formant dix commissions dont, hormis celles qu’on appelle sportives et techniques, la commission des jeunes, celle des fêtes, et, en extra, les relations presse-club, F.f.r., comité Ile-de-France. Enfin pour couronner le tout, la publicité.

Dix commissions qui n’expliquent pas moins d’une trentaine de personnes. Un travail en profondeur donc avec, cela tombe sous le sens, les juniors et les cadets en ligne de mire. Un réservoir naturel pour les seniors à fomenter.

Mais le travail est aussi une notion qui s’accompagne du mot ambiance. Ambiance sans laquelle, il n’est pas de résultats. La fête, les voyages tant pour les jeunes que pour les moins jeunes avec en point d’orgue la création d’un club-house, vital et très demandé par la majorité ici à Lagny.

Un bon moyen aussi de financer les dépenses nécessaires à la bonne marche du petit club certes mais dont les finances comptent comme ailleurs.

La publicité, un bon moyen de palier à certains besoins. Le sponsoring local peut être le créneau en ce sens. Encore un exemple, on le voit, du débrouillardisme de l’équipe dirigeante de Lagny. Une des maintes démonstrations faisant de ce club une véritable ruche à idées.

Et comme dans une ruche. les abeilles peuvent parfois faire du mal, attention aux équipes qui viendront se frotter aux damiers cette saison. Car comme dit le proverbe qui s’y frotte s’y pique !

S. M.

 - JPEG - 478.8 ko
1984-85 - Equipe Première
Photo parue dans « Le Midol » du 27 mai 85. C’est donc l’équipe saison 1984-85.
De gauche à droite :
Debout : Gilles SAVOURET (cap.), Dominique BELLOCHE, Pierre BONNARD (Pierrot), Philippe JACQUES (Balou), J.-Claude CADELLE (Cadou), J-Pierre COMBES, Laurent BLOND (Lolo), Thierry ROUX, Alain PICARD, Didier BORCARD.
Accroupis : Christian BILLERACH (ent.), Marc LAURENÇON, Frédéric BY, Gilles THUAULT, Claude BAROIN, Stéphane BESANA, Serge LARDY (Le Nantais), Alain PIOMBO (Pomme), Yannick LE MOTEUX, J.-P. CAMBILLAUD (co-ent.).

Coupe de France - Seul Lagny est passé ! (« Le Parisien » - 29 octobre 1985)

RUGBY

 - JPEG - 166.2 ko
1985-10-29 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Coupe de France

Seul Lagny est passé !

MELUN. - S’il n’en reste qu’une, je serai celle-là. Voilà ce qu’a dû se dire l’équipe de Lagny ! Les protégés de Billerach seront en effet les seuls à poursuivre leur route en Coupe de France, le quatrième tour ayant été fatal pour Gouaix...

 - JPEG - 57.1 ko
1985-10-28 - Le Parisien
arch. C. Billerach

• Lagny - Gennevilliers : 24-15. - A force d’y croire, Lagny franchit les obstacles un par un sans coup férir. Après Villiers-sur-Marne, c’est Gennevilliers, autre « client » de poids qui n’a pas résisté. Sur un stade latignacien plein à craquer, on assista à des ébats très enlevés. Inutile de préciser que le jeu de nos représentants collait parfaitement avec celui développé par leur adversaire d’Honneur.

Survoltés, mais tout à fait raisonnables, les partenaires de Gilles Thuault furent les premiers à marquer. A ce drop inscrit par F. By allaient suivre un essai de Savouret (transformé par G. Thuault) et quatre pénalités signées F. By (2) et G. Thuault (2).

Si les Latignaciens n’attendirent pas pour fêter leur succès, ils savent que, désormais, les très gros bras vont faire leur entrée dans la compétition.

• Gouaix - R.C. Orléans : 0-9 (0-6). - Les Gouaillons ont trouvé leurs maîtres en la personne des Orléanais. Mais si, à l’évidence, ces visiteurs n’étaient pas n’importe qui, il convient tout de même de signaler que Gouaix n’a pas montré le jeu qu’on lui connaît.

En fait, ce furent principalement ses très nombreuses erreurs qui causèrent sa perte.


La fête continue pour l’A.S.L. Rugby !!! (« La Marne » - 31 octobre 1985)

La fête continue pour l’A.S.L. Rugby !!!

 - JPEG - 271.3 ko
1985-10-31 - La Marne
Ed. Lagny-Chelles
Arch. P. Eberhart

Dimanche dernier, était organisé au stade municipal du Fort-du-Bois, la « Journée du rugby ».

La vie du club, né au début de ce siècle, y a été retracée par une exposition d’articles de presse et photographies remontant jusqu’à l’an 1919. M. Avisse, maire de Lagny, et M. Delacourt, maire-adjoint chargé des sports, vivement intéressés par cette rétrospective, purent ensuite, déguster, en compagnie de tous, le verre de l’amitié offert par la maison « berger ».

Un buffet, préparé à cette occasion, permit à tous les amis de l’A.S.L. de se restaurer avant d’en venir à ce qui les avait réunis : le rugby.

Une démonstration, fort appréciée, des jeunes de l’A.S. Lagny permit d’entrevoir un avenir encore riche pour le club.

Après un intermède consacré à l’évolution d’avions et voitures télécommandés, c’est devant une foule record (où l’on reconnaissait d’anciens joueurs, de toutes générations) que débutait, au titre du 4e tour de la coupe de France, la rencontre opposant l’A.S.L. à Gennevilliers, club évoluant deux divisions plus hautes que nos seniors.

Nullement complexés par la valeur de l’équipe adverse, les damiers, très motivés, atteignaient la mi-temps sur la marque de 9 à 9.

La deuxième mi-temps, attaquée tambour battant, voyait Lagny prendre l’avantage par une pénalité de G. Thuault puis un drop de F. By. Ce n’était pas pour autant la fin des « blancs » de Gennevilliers qui revenaient au tableau d’affichage par un essai transformé.

 - JPEG - 188.6 ko
1985-10-31 - La Marne

A 10 minutes de la fin, et à 15 partout, tout était à refaire pour Lagny. Follement encouragé, par « son » public retrouvé après de longues années de traversée du désert, Lagny allait conclure magnifiquement par une nouvelle pénalité de G. Thuault et un essai de son capitaine G. Savouret. la fin du match était sifflée sur le score de 24-15.

C’est toute une équipe, et son entraîneur, qu’il faut remercier et féliciter pour cette réjouissante prestation laissant augurer pour la suite de la saison d’autres performances aussi significatives.

Autres résultats : (J) A.S.L. 16 - Melun 12 ; (C) A.S.L. 0 - Melun 6.

Toute personne pouvant prêter des photos ou articles de presse concernant l’A.S. Lagny rugby est invitée à la contacter au 60.07.07.14, merci d’avance.


Huit victoires et... une seule défaite (« Le Parisien » - 12 novembre 1985)

RUGBY

 - JPEG - 296.5 ko
1985-11-12 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Huit victoires et... une seule défaite

MELUN. - Si nous avions eu droit à un week-end « tristounet », il y a huit jours, nos régionaux viennent de se faire pardonner d’un seul coup, d’un seul ! En effet, rien moins que huit succès (sur onze matches) sont tombés dans leur escarcelle. Et ils n’ont, de plus, concédés qu’une défaite, les deux autres résultats étant des nuls.

Honneur

• Fontainebleau - Gennevilliers : 17-3 (7-3). - Les Bellifontains étaient satisfaits pour de multiples raisons à l’issue de leur match. En effet, non seulement ils avaient acquis un beau succès, mais, de plus, ils venaient de réaliser leur meilleure production depuis le début de la saison. Trois essais de Huyh, Merger et X. Bellot, une transformation de Pautou et une pénalité de X. Bellot formèrent le capital bellifontain.

• Rueil - Champagne : 27-3. - Les Champenois ont de nouveau pris une raclée ! Rien ne va, le moral est « en miettes ». Difficile de jouer dans ces conditions !

Première série

• Arpajon - Gretz-Tournan : 0-0. - Contrairement à ce que le score pourrait laisser croire, les deux équipes ont fourni un match de qualité. A de multiples reprises, il ne manqua, d’ailleurs, qu’un peu de chance à Gretz pour marquer...

• U.S. Melun - Aulnay : 19-9. - Plutôt très ternes dans leur jeu lors de leur dernière sortie, les Melunais se sont retrouvés et Aulnay n’a pu qu’être victime de leur enthousiasme.

• Gouaix - Les Mureaux : 10-6 (10-3). - Attaquant la rencontre très sereinement, les Gouaillons ont vite tiré avantage de cet état d’esprit. Une pénalité et un drop de Borie, suivis par un essai de Gay vinrent, en effet, récompenser leurs efforts. En deuxième période, avec le vent pour ennemi, ils ne parvinrent pas à faire fructifier leur capital.

 - JPEG - 183.4 ko
1985-11-11 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Deuxième série

• Lagny - Saint-André : 14-3 (7-0). - Si les Latignaciens ont, de nouveau, été victorieux, il convient tout de même de signaler qu’ils ont paru quelque peu en baisse de forme. Chaque joueur présent sur le terrain souhaitant tirer son épingle du jeu, on assista à une rencontre très moyenne sur le plan collectif. Conscients du danger que représente une telle attitude, les hommes de Billerach sauront, espérons-le, revenir au jeu qui leur a si bien réussi jusque-là...

• Ozoir - Villeneuvois : 20-9. - Jamais en péril, les Ozoiriens ont fourni un match de bonne facture.

Troisième série

• Combs-la-Ville - Pantin : 15-3 (6-3). - Les Combs-la-Villais ont gagné la rencontre qu’il ne fallait pas perdre dans l’optique de conserver leur place dans le groupe de tête. Ont marqué : Bourgade (1 essai) et Rouanet (1 transformation, 2 pénalités et un drop).

• Senlis - Nemours : 8-14. - Les Nemouriens ont acquis, là, une position de leader fort enviable.

• Montereau - Montigny : 10-0 (6-0). - Deux essais signés Dubos et Breton plus une transformation de Lacassagne donnèrent la victoire aux Monterelais.

• Plessis-Robinson - Noisiel : 12-12 (8-4). - Mal partis, les Seine-et-Marnais se reprirent très bien en s’élançant à partir de leur base. Gretch, Desforge et Genêt aplatirent dans l’en-but.


Lagny facile chez lui (« La Marne » - 14 novembre 1985)

Lagny facile chez lui

  • (1) Lagny - St-André : 14-4.
  • (R) Lagny - St-André : 28-4.
  • (J) Lagny - Racing : 15-16.
  • (C) Lagny - Racing : 0-3.
  • (M) Tournan - Lagny : 60-0.
  • (B) Tournan - Lagny : 24-16.
  • (P) Tournan - Lagny : 24-8.
     - JPEG - 190.5 ko
    1985-11-14 - La Marne
    Arch. Dép. de S.-et-M.

Reprise du championnat après l’euphorique Coupe de France.

Bon match d’ensemble pour les bleus. Omniprésent dans tous les compartiments du jeu, sauf en mêlée fermée, Lagny ouvrait la marque par Gilles Thuault sur pénalité puis aggravait peu de temps après par le même joueur. Menant 7-0 après un quart d’heure de jeu, on aurait pu croire que les bleus se libéraient. Il n’en fut rien et bien que dominant son adversaire on les vit perdre tout le bénéfice du bon ballon. En seconde période, Thuault plaçait une pénalité : 10-0. La dernière demi-heure entièrement dominée par Lagny qui eut pas moins de dix occasions de conclure mais qui se heurtait à une défense sûre. Serge Lardy inscrivait un essai à la 75e, fort logique mais qui se fit longtemps attendre.

La réserve, au complet, battait son homologue après une partie fort agréable. Le matin, contre le Racing, Lagny était près de l’exploit en ne s’inclinant que par 15-16, elle loupait la qualification Danet.

Les cadets réalisent une bonne performance et ne s’inclinent que par 3-0, un drop !

Dur samedi, pour l’École de rugby, mais on va à l’école pour apprendre.

Cadets et juniors, R.V. 8h15 (déplacement à Créteil).

École de rugby : samedi à Lagny contre Savigny, R.V. 14 heures au stade pour l’entraînement.


Dimanche 17 novembre 1985

COUPE DE FRANCE (5e tour)

A.S. LAGNY (2e SÉRIE)

contre

SOISSONS (3e DIVISION)


Coupe de France (5e tour) - Coulommiers-Antony et Lagny-Soissons (« Le Parisien » - 15 novembre 1985)

 - JPEG - 157.8 ko
1985-11-15 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Coupe de France (5e tour)

Coulommiers-Antony et Lagny-Soissons

MELUN. - Du côté de Lagny, tout comme à Coulommiers, on est préoccupé par la Coupe de France ! Les deux équipes s’apprêtent en effet à disputer le cinquième tour de l’épreuve nationale. Comme on peut facilement s’en douter, les Latignaciens et les Columériens, qui opéreront devant leur public, auront une approche différente de l’événement.

Les premiers sans se faire trop d’illusions, ont très sérieusement préparé la rencontre qui les opposera à Soissons. Histoire de vous faire appréhender l’affaire, sachez que Soissons évolue en Troisième Division nationale et que, en plus, son nom figure en deuxième position de la poule 1.

Les Latignaciens n’y croient donc pas trop, mais invaincus aussi bien en Championnat qu’en Coupe, les Piombo, Combes, Jacques, Besana, Petey, Bonnard, Cantan, Savouret (cap.), Vandenbossche, Belloche, Vivié, Moureau, Thuault, Michel, Brocard, Lardy, By, Lebeugle, Le Motheux, Laurençon et Blond, qui composent l’effectif entraîné par M. Billerach, ont tout fait pour que le « cendrillon » de la Coupe (sept équipes de série inférieure restent en lice sur quatre-vingt-six d’Honneur et Lagny !) ne vende pas sa peau facilement !

Coulommiers, pour sa part, avec son équipe habituelle, à savoir Croix, F. Eard, Beraut, Allaset, Courtois, Ousselin, Douvry, Messan, Thion, Onoptcohenko, Cucalon, Lacroix, J.-M. Eard, Ribot, Manteaux accueillera Antony. Cette formation de Troisième Division (1er poule 3) constitue un bel obstacle à franchir.


Coupe de France (5e tour) - Coulommiers passe, Lagny chute... (« Le Parisien » - 19 novembre 1985)

 - JPEG - 169.7 ko
1985-11-19 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Coupe de France (5e tour)

Coulommiers passe, Lagny chute...

MELUN. - Satisfaisant, le cinquième tour de la Coupe de France l’a été sans doute ! Coulommiers a tout simplement écrasé Antony alors que Lagny a réalisé un match d’excellente facture contre Soissons. Du côté du parc des Capucins, les supporters columériens ont assisté à un véritable festival de la part des partenaires de Thion.

Et pourtant, ils étaient quatre et non des moindres à ne pas se présenter sur le terrain. En effet, Courtois, Bérault et Messant exercèrent leurs talents en réserve (histoire de souffler un peu !) alors que Cucalon se remet toujours de sa blessure. Les visiteurs signalèrent aussi, pour leur défense, qu’ils n’étaient pas venus au complet en Seine-et-Marne. Quoi qu’il en soit, un 52-0 (24-0 au repos) se passe tout de même de commentaires.

A Lagny, ce furent les locaux qui prirent l’initiative d’entrée alors qu’ils se présentaient en tant que Petit Poucet de l’épreuve face à une Division III de bon calibre. Bien leur en prit puisqu’ils menaient au score (7-3) à la mi-temps.

En deuxième période, ils furent tout aussi brillants dans leur jeu, mais Soissons prit tout de même l’avantage et se qualifia au bénéfice d’un 19-9 flatteur pour les hommes de Billerach. F. By (une pénalité, une transformation) et Bonnard (un essai) vont maintenant, comme tous leurs petits camarades, se tourner uniquement vers le championnat...


Les Soissonnais intraitables (« Le Parisien » - éd. de Paris - 19 novembre 1985)

Rugby

 - JPEG - 196.8 ko
1985-11-19 - Le Parisien - ed. Paris
arch. C. Billerach

Coupe de France (5e tour)

Les Soissonnais intraitables

PARIS. - A.C. Soissons bat Lagnt 19-9 (7-3). Temps froid. Terrain en bon état, légèrement gras. Arbitre, M. Peyrelongue (Ile-de-France). Pour l’A.C. Soissons, 3 essais, Ledru (15e), Vecten (43e), Skarka (50e) ; une pénalité, Grousselle (28e) ; une transformation, Canguilheim (43e). Pour Lagny, un essai, Bonnard (61e) ; une pénalité (3e) ; une transformation, By (61e).

Lagny, plus petit club encore en course dans cette coupe de France, s’attendait à être dévoré tout cru par l’ogre soissonnais, étant donné que les Seine-et-Marnais opèrent en championnat de deuxième série et qu’à priori, les forces en présence s’annonçaient plutôt disproportionnées.

En fait, les locaux ont fait mieux que se défendre, réussissant à éviter la punition et ils eurent même l’occasion, au cours de cette partie, et notamment de la première mi-temps, de montrer leur savoir-faire. C’est ainsi qu’en touche et en mêlée ordonnée, Lagny se défendit fort bien, obtenant un nombre de ballons au moins égal à celui des visiteurs qui firent surtout la différence lors des regroupements où leur métier et leur plus grande maturité pointaient sans équivoque.

Au repos, la marque n’était que de 7-3, Soissons ayant trouvé l’ouverture à la 15e minute, grâce à Ledru qui profita d’un mauvais renvoi de la défense adverse. Mais c’est Lagny qui avait eu les honneurs d’ouvrir le score après trois minutes de jeu seulement, par l’intermédiaire de son ouvreur, By qui transforma une pénalité des trente mètres face au poteau. Grousselle devait à son tour faire mouche à peu près dans les mêmes conditions, aux alentours de la demi-heure, ce qui devait nous amener aux citrons...

En fait, Soissons allait réellement prendre les choses en mains en début de deuxième période, signant deux essais d’abord par Vecten qui conclut victorieusement entre les barres une belle attaque collective, puis par Skarka qui effectua une remarquable percée solitaire au sein de la défense adverse, avant d’aller déposer l’ovale, également au pied des poteaux.

Canguilheim ayant transformé le premier de ces deux essais, la marque devait ainsi passer d’un seul coup à 19-3, la qualification ne laissant plus dès lors aucun doute pour les Axonnais. Pourtant, dans le dernier quart d’heure, Lagny, après avoir marqué à son tour par Bonnard, sur mêlée enfoncée, allait faire preuve d’un réel panache. Bénéficiant en effet de cinq pénalités face au poteau, les Seine-et-Marnais devaient toutes les jouer crânement à la main, prouvant ainsi qu’ils ne recherchaient pas une défaite la plus étriquée possible, mais qu’ils étaient bien décidés à jouer au rugby jusqu’au bout. cela est suffisamment rare pour être signalé.


Les Soissonnais logiquement (« L’Union » - 22 novembre 1985)

Rugby

 - JPEG - 159.7 ko
1985-11-19 - LUnion
arch. C. Billerach

COUPE DE FRANCE

Les Soissonnais logiquement

A.S. SOISSONS : 19 - LAGNY 9

Mi-temps : 7-3

  • Temps froid. Bon terrain.
  • Arbitrage de M. Peyrelongue (Ile-de-France).
  • Pour l’A.C. Soissons : trois essais de Ledru, Vecten, Skarka, pénalité de Grouselle, une transformation de Canguilhem.
  • Pour Lagny : un essai, une pénalité, une transformation.

Cendrillon de la coupe nationale encore présent à ce stade du 5e tour, Lagny accueillait, dimanche, le quinze soissonnais, actuellement second du championnat de 3e division.

Sur le papier, les Soissonnais partaient largement favoris. Sur le terrain, ils durent faire face à une solide réplique d’une formation motivée et combative au possible, et pratiquant un jeu de bonne facture. Lagny eut d’ailleurs le mérite d’ouvrir le score après (seulement) trois minutes de jeu. Après une première mi-temps presque équilibrée (7-3 pour les visiteurs), les hommes de Jean-Marie Bonvarlet s’assurèrent la maîtrise du jeu, faisant preuve de plus de « métier ». Vecten et Skarha libéraient le quinze rouge et noir, assurant un légitime succès à leur formation.


Le miracle n’a pas eu lieu (« La Marne » - 21 novembre 1985)

RUGBY

En coupe à Lagny

Le miracle n’a pas eu lieu

 - JPEG - 122.1 ko
1985-11-21 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

Dimanche dernier, un nombreux public s’était déplacé au stade municipal du Fort du Bois afin d’assister à la rencontre opposant l’A.S. Lagny, plus petit club de France encore qualifié en coupe, à Soissons évoluant en 3e division .

Jouant sa chance à fond, Lagny ouvrait la marque d’entrée par une pénalité de F. By. Le jeu se stabilisait ensuite, mais à la 15e minute, sur un contre, Soissons prenait l’avantage par un essai, immédiatement suivi d’une pénalité. Les « damiers » ne s’en laissaient pas conter et manquaient de réussite en fin de première mi-temps, une pénalité échouant sur le poteau.

A la reprise, Soissons justifiant, enfin, son niveau, attaquait et marquait deux essais coup sur coup, portant le score à 19-3. Nullement abattu et bien encouragé par son public, Lagny allait prendre à son compte les 30 dernières minutes, marquant un essai par « Pierrot » Bonnard, remarquablement soutenu par tout le pack. Pour tenter d’inverser la marque, Lagny jouait à la main plusieurs pénalités, faisant preuve d’un rythme et d’un panache dignes d’une meilleure réussite.

La fin du match était sifflée sur le score de 19-9. Il faut songer dès maintenant à la venue de Meudon dimanche prochain.

Autres résultats du week-end :

  • (J) A.S.L. - Créteil : 6-8.
  • (C) A.S.L. - Créteil : 16-4.
  • (M) A.S.L. - Savigny : 8-16.
  • (P) A.S.L. - Savigny : 4-4.

Le rachat pour Champagne et Pontault ? (« Le Parisien » - 22 novembre 1985)

RUGBY

 - JPEG - 218.4 ko
1985-11-22 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Le rachat pour Champagne et Pontault ?

MELUN. - Le dernier week-end avait été consacré à la Coupe de France et au seul championnat de 4e série. Le prochain verra le championnat reprendre ses droits à tous les niveaux. Mais contrairement à ce qui s’était passé, il y a une quinzaine de jours, les déplacements, cette fois, seront légion. Ce qui, compte tenu des mauvaises conditions atmosphériques actuelles, constituera un handicap supplémentaire non négligeable.

Honneur

Avant de se mettre au vert en raison d’une mini trêve forcée, Fontainebleau avait fait fort à domicile contre Gennevilliers alors que Courbevoie où il se rend s’était fait étriller. Alors confirmation bellifontaine ou réveil de Courbevoie ? Quant à Champagne, on espère, bien entendu, un rachat avec la venue de Domont, contraint la dernière fois au partage des points à domicile.

Première série

Seul Gretz-Tournan jouera à domicile et recevra L’Isle-Adam. Un adversaire à ne pas négliger. Pour Melun et Gouaix, qui se rendront respectivement à Beauvais et Limay, cela risque de ne pas être une partie de plaisir !

Deuxième série

Pour Lagny, recevoir Meudon sera un avantage non négligeable car l’adversaire en question vient de s’offrir un cavalier seul face à Sucy. Pour ce qui est d’Ozoir à Corbeil, ce n’est pas si évident, même si somme toute le déplacement sera court.

Troisième série

Seul privilégié, Nemours reçoit Pantin. Pour Combs-la-Ville (Gif), Noisiel (Gargenville) et Montereau (Saint-Ouen) ce sera ce fameux handicap du déplacement.

Quatrième série

Mitry reçoit le S.C. Briard. Fera-t-il aussi bien que dimanche ? A espérer tout comme le rachat de Pontault qui se déplace encore, cette fois à Sevran. Othis, pour sa part, attendra Garches de pied ferme !


La « balade » pour Montereau et Noisiel (« Le Parisien » - 26 novembre 1985)

RUGBY

 - JPEG - 299.9 ko
1985-11-26 - Le Parisien
arch. C. Billerach

La « balade » pour Montereau et Noisiel

MELUN. - Le moins que l’on puisse dire est que l’on ne s’ennuie pas avec nos régionaux. En effet, ceux-ci ont la particularité de nous offrir chaque week-end un bilan qui ne ressemble pas au précédent. Après des résultats très tristes, il y a trois semaines, on avait eu droit à un festival huit jours plus tard. cette fois, il n’y a pas matière à se réjouir vraiment, mais pas non plus à pleurer. Le nombre des victoires (six) côtoie en effet celui des défaites. A noter tout de même les splendides succès de Montereau et de Noisiel (troisième série) et le report du match de Gretz-Tournan (première série).

HONNEUR

• Courbevoie - Fontainebleau : 6-11. - Face à une équipe mal classée, donc très motivée, les Bellifontains n’ont pas eu de véritables problèmes. Ils ont toutefois abordé cette rencontre tranquillement, histoire de laisser passer l’orage (qui ne fut pas si violent) et de remporter un succès logique, grâce à deux essais de T. Bellot et Mestre, auxquels est venu s’ajouter un drop de Potou.

• Champagne - Domont : 4-28 (4-12). - Les affaires ne s’arrangent pas pour des Champenois qui ont tout juste réussi à sauver l’honneur, Verlac inscrivant un essai.

PREMIÈRE SÉRIE

• Beauvais - Melun : 21-9. - Les Melunais ont passé leur temps à courir après le ballon. Ils ne furent jamais dans le coup. Et ce n’est pas la blessure de Grinda, après celle de Thauvin, qui va aider les Préfectoraux. Il faut cependant espérer qu’ils ne tarderont pas trop a retrouver ce jeu qui en avait impressionné plus d’un en début de saison.

• Limay - Gouaix : 17-12 (3-6). - C’est une équipe de Gouaix très remaniée (absences de Sageloly, Lacoste et Mazurek), qui a donné la réplique à Limay. Et cela s’est senti, même si, avec deux essais signés par Demaison et tout le pack (transformation de Cadet), les Gouaillons ont fait tout leur possible durant l’intégralité de la rencontre.

 - JPEG - 200.6 ko
1985-11-25 - Le Parisien
arch. C. Billerach

DEUXIÈME SÉRIE

• Lagny - Meudon : 14-6 (4-0). - Avec son demi de mêlée, soigneur du XV de France, A. Gallibert, Meudon avait de sacrées ambitions en venant à Lagny. Il lui a toutefois fallu déchanter, mais rien n’a été facile pour les Latignaciens qui forcèrent la décision par l’intermédiaire de Lemoteux et Lebeugle (trois essais dont un transformé).

• Corbeil - Ozoir : 20-0. - Les Corbeillois ont pris Ozoir à la gorge et avant d’avoir vraiment commencé, le match était fini pour les Ozoiriens.

TROISIÈME SÉRIE

• Giffois - Combs-la-Ville : 11-3. - La pénalité de Rouanet se révéla insuffisante pour inquiéter Giffois.

• Nemours - Pantin : 7-34 (4-22). - Pauvres Nemouriens ! Pantin leur est tombé sur la tête et les a littéralement assommés. Aparissio et P. Roche ont cependant su sortir de leur torpeur pour aplatir dans l’en-but et placer un drop.

• Gargenville - Noisiel : 11-30. - Noisiel s’est baladé tout simplement.

• Saint-Ouen - Montereau : 6-59 (6-28). - A quatre essais de Cretté (3) et de Buffeteau (1), vous ajoutez trois transformations, un drop et une pénalité de Lacassagne, et vous obtenez une superbe première période monterelaise.

QUATRIÈME SÉRIE

• Sevran - Pontault : 6-12 (0-4). - Les Pontalusiens s’en sont idéalement sortis avec un Jean-Paul Blondel en super forme (trois essais).

• Othis - Garges : 17-0. - Garches n’a pas pesé lourd face à l’armada d’Othis.

• Mitry - S.C. Briard : 15-13. - Le derby a tenu ses promesses, en étant très disputé. Si le S.C. Briard menait à la pause, c’est en effet Mitry qui était devant au coup de sifflet final. Dumont (essai), Castagnet (essai) et de nouveau Dumont (essai) et Castagnet (pénalité) étant successivement passés par là.


Lagny-Meudon (14-6) : Une rencontre à l’image du temps (« La Marne » - 28 novembre 1985)

Lagny-Meudon (14-6) :

Une rencontre à l’image du temps

 - JPEG - 126.6 ko
1985-11-28 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

Lagny retrouvant le championnat, rencontrait dimanche le co-leader de la poule, Meudon, au stade municipal du Fort-du-Bois, par un temps plutôt « tristounet ».

D’entrée, Meudon prenait le match à son compte, tandis que Lagny semblait s’être endormi sur ses lauriers de la Coupe de France. Reprenant peu à peu leurs esprits, les joueurs de Lagny marquaient un essai à la 30e minute par Y. Le Motteux. La mi-temps était atteinte sur le score de 4-0.

La rentrée de l’« ancien » M. Daniel, redonnait de la vitalité au pack et, sur maladresse de l’ailier meudonais, D. Lebeugle marquait un essai transformé par F. By. Les « damiers » revigorés, acculaient Meudon dans ses 22 mètres, cette domination se concrétisait par un bel essai de Y. Le Motteux sur attaque classique des trois-quarts.

A la dernière minute, Meudon inscrivait un essai par son ailier, essai transformé. Score final : 14-6.

En match d’ouverture, la réserve s’était inclinée logiquement sur le score de 3-0. L’habitude de jouer ensemble rendra cette équipe performante pour les matches à venir.

  • (1) Lagny - Meudon : 14-6.
  • (R) Lagny - Meudon : 0-3.

Champagne et Melun en appel (« Le Parisien » - 30 novembre 1985)

RUGBY

 - JPEG - 167 ko
1985-11-30 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Champagne et Melun en appel

MELUN. - Seules les formations de 4e série ne prendront pas le chemin des stades ce week-end. A noter toutefois que dans les autres divisions, Fontainebleau fera exception. En effet, Choisy, qui devait se présenter au stade de la Faisanderie, sera occupé par la Coupe de France. Il nous restera donc dix rencontres (7 à domicile, 3 à l’extérieur) à se mettre sous la dent...

• Honneur. - Pour les Champenois, toute la question est de savoir s’ils auront retrouvé une certaine motivation après la « claque » infligée par Domont. Si tel est le cas, Viry, le visiteur du jour, pourrait se voir poser quelques problèmes.

• Première série. - Devant leur public, Gouaix et Melun auront l’O.G.E.M. et Reims à mettre à la raison. Plus facile à dire qu’à faire mais tout à fait réalisable... Dans le même temps, Gretz se verra confier pour mission de vaincre Étampes dans son antre.

• Deuxième série. - Les Latignaciens ont tout en main pour revenir avec le sourire après avoir affronté l’A.S. Olympiades. Ce n’est d’ailleurs un secret pour personne. Pour Ozoir, qui recevra Chevreuse, la chanson est loin d’être la même.

• Troisième série. - Nemours sera seul à évoluer sur terrain adverse, face à une équipe de Bry, pas vraiment facile à manier. Combs-la-Ville, Noisiel et Montereau auront eux respectivement pour hôtes : Livry-Gargan, Aubergenville, l’O.P. XVe. Inutile de préciser que Noisiel et Montereau sont décidés à continuer sur leur lancée...


Lagny et Montereau ont « cartonné » (« Le Parisien » - 3 décembre 1985)

RUGBY

 - JPEG - 164.6 ko
1985-12-03 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Lagny et Montereau ont « cartonné »

MELUN. - Cinq succès, trois défaites, un nul : nos Seine-et-Marnais ont déjà fait mieux, mais aussi moins bien. En fait, on a tout simplement assisté à un week-end sans surprise. A une exception près, le match nul de Noisiel à domicile contre Aubergenville en troisième série.

HONNEUR

• Champagne - Viry : 0-22 (0-8). - Les Champenois ont limité la casse par rapport à certains jours. Mais ils ont dû une nouvelle fois se contenter d’un zéro au tableau d’affichage.

PREMIÈRE SÉRIE

• Gouaix - O.G.E.M. : 10-9 (4-9). - Il y a des jours comme ça, où tout vous sourit. Le problème devient crucial quand c’est à l’adversaire que cela arrive. Les Gouaillons s’en sont aperçus, mais à leur dépens. Avec un essai de G. Lorin, une pénalité de C. Demaison et un drop de Cadet, ils sont en effet parvenus à faire la décision in extremis. Mais, au coup de sifflet final, ils avaient nettement le sentiment d’avoir eu chaud, très chaud.

• Étampes - Gretz : 29-19 (12-10). - Le pack de Gretz reculant en mêlée, l’équipe seine-et-marnaise craqua en deuxième période. Souris (1 essai), Balesdens (1 essai), Mur (une transformation et trois pénalités) et les autres avaient de quoi être déçus quand même au coup de sifflet final.

• Melun - Reims : 18-15. - Les Melunais ont renoué avec le succès. Personne ne s’en plaindra. Et surtout pas eux, qui se sont serrés les coudes pour obtenir une victoire peu aisée.

 - JPEG - 130 ko
1985-12-02 - Le Parisien
arch. C. Billerach

DEUXIÈME SÉRIE

• A.S. Olympiades - Lagny : 0-24 (0-10). - Retrouvant leurs fondamentaux, les protégés de M. Billerach ont livré un superbe match. Si toute l’équipe est à féliciter pour le résultat, il a été obtenu grâce à quatre essais (Lebeugle, Laurençon, Lardy, Le Moteux), deux drops (G. Thuault) et une transformation (F. By).

• Ozoir - Chevreuse : 9-15 (6-6). - Un essai transformé de D. Alafranchino permit aux Ozoiriens de rêver jusqu’au repos. Mais, ensuite, la pénalité de B. Enard n’a pas suffi pour concrétiser leurs folles espérances.

TROISIÈME SÉRIE

• Combs-la-Ville - Livry-Gargan : 18-3. - Sans évoluer les mains dans les poches, les Combs-la-Villais n’ont pas eu à forcer leur talent pour venir à bout de leur adversaire du jour.

• Noisiel - Aubergenville : 6-6 (6-3). - Ayant oublié son jeu collectif au vestiaire, Noisiel a livré son plus mauvais match de la saison. heureusement que Morin eut la présence d’esprit d’inscrire deux pénalités, et Igor celle d’être irrésistible dans ses interventions de la première à la dernière minute.

• Montereau - O.P. XVe : 23-6 (13-3). - Supportés par un public nombreux et chaleureux, les Monterelais, à l’image de Lacassagne (deux transformations, une pénalité et une grande présence), ont réalisé un festival. Pour remercier tout ceux (on a dit deux cents personnes) qui avaient fait le déplacement, ils inscrivirent quatre essais par Hivernet (deux), Breton et Dubos.


Sports - Attention École. (« Le courrier de Lagny » - décembre 1985)

Sports - Attention École.

 - JPEG - 971.3 ko
1985-12 - Le courrier de Lagny
n°41 - Présentation de l’Ecole de rugby

Depuis le 14 septembre 1985, l’École de Rugby a repris ses activités au Stade municipal de Lagny, côté piscine.

Une équipe d’éducateurs dirigée par Christian BOULIC a pris en charge les nouveaux jeunes intéressés par cette discipline : les poussins (75, 76, 77), les benjamins (74, 73) et les minimes (71, 72) forment les équipes de l’École de Rugby qui disputent les samedis des tournois d’initiation, les tournois de Seine-et-Marne et le championnat de Seine-et-Marne.

N’oublions pas les cadets et les juniors qui, eux, s’entraînent le mercredi sous la direction de Jean-Paul MOREL pour les cadets et de A. LE MOTEUX pour les juniors.

Souhaitons pour tous ces jeunes les meilleurs résultats et les bienfaits du sport d’équipe.


Lagny sort de ses gonds (« La Marne » - 5 décembre 1985)

Lagny sort de ses gonds

  • (1) Lagny - Olympiades XIIIe : 24-0.
  • (R) Lagny - Olympiades XIIIe : 38-0.
  • (J) Lagny - P.U.C.3 : 4-14.
  • (C) Lagny - Livry : 14-4.
  • (B1) Lagny - Coulommiers : 16-20.
  • (M) Lagny - Coulommiers : 8-12.
  • (P) Lagny - Coulommiers : 40-56.
     - JPEG - 110.4 ko
    1985-12-05 - La Marne
    Arch. Dép. de S.-et-M.

Après les travaux forcés des matches à domicile, Lagny sortait de ses bases pour rencontrer les landais de l’A.S. Olympiades. Les parisiens plus rugueux, décidaient de transformer le match en combat de gladiateurs et les ballons gagnés par eux étaient gâchés. A ce jeu, Lagny était supérieur et D. Lebeugle et G. Thuault (2 drops) donnaient l’avantage aux damiers.

La seconde mi-temps, Lagny inscrivait 3 essais par Laurençon, Le Moteux et Lardy. By transformait et le score final de 24 à 0 reflétait assez bien la domination des seine-et-marnais qui sont à créditer d’un très bon match et qui, de ce fait, prennent la tête de la poule, avec 12 points devant Saint-André (11 pts) et Meudon (10 pts).

Félicitations à toute l’équipe et mention particulière à A. Piombo en touche, A. Picard qui s’intègre bien et Lardy le demi de mêlée qui monte au créneau, G. Savouret peut être fier de ses troupes.

La réserve au complet avec 18 joueurs présents battait son homologue en marquant 7 essais (6 par les avants).

Samedi 7 : Déplacement à Ivry de l’école de rugby, R.V. 13h30.

Dimanche 8 : Juniors départ 7h30 Intermarché pour St-Ouen-L’Aumône. Cadets, match en conclusion (Championnat). Seniors 1 et R contre Palaiseau, R.V. 13h. au stade.


Fontainebleau, Lagny et Combs les plus efficaces (« Le Parisien » - 10 décembre 1985)

RUGBY

 - JPEG - 312.2 ko
1985-12-10 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Fontainebleau, Lagny et Combs les plus efficaces

MELUN. - Une nouvelle fois, le meilleur l’a emporté sur le pire pour nos Seine-et-Marnais. En effet, huit victoires et un nul côtoient cinq défaites au bilan dominical. Bellifontains, Latignaciens et Monterelais s’en sont donnés à cœur joie pour la énième fois alors que du côté de Mitry-Mory, on est tout heureux de se voir auréolé du titre de champion d’automne...

Honneur

• Saint-Cyr - Fontainebleau : 3-27 (3-7). - Les protégés de M. Toussaint ne se sont pas laissés impressionnés par une équipe de Saint-Cyr qui avait décidé de jouer son va-tout d’entrée. Et dès la fin de la première période, le match était bien engagé pour Fontainebleau grâce a Pautou, auteur d’une pénalité et au pack qui marqua le premier essai bellifontain.

Quatre autres (deux transformés), allaient suivre en deuxième mi-temps grâce à Bellot, Molley et Pautou et Mestre.

• Ivry - Champagne : 48-12 (20-6). - N’hésitant pas à remonter leurs manches et à mouiller le maillot, les Champenois ne sont cependant pas parvenu à vaincre...

Première série

• Gretz-Tournan - Crépy-en-Valois : 14-4 (10-0). - Deux essais de Féraud et Faure, une pénalité de Mur et un drop de Bertou ont offert un succès mérité à Gretz.

• Massif Central - Melun : 11-3. - Un week-end avec, un week-end sans, les « Préfectoraux » ont énormément de mal à trouver une cohésion valable en ce moment.

• Épinay - Gouaix : 10-10 (3-4). - Les Gouaillons ne sont pas mécontents de s’en être sortis comme ça avec deux pénalités de Demaisons et un essai de Borie. Et ce, même si Épinay n’était sûrement pas imprenable.

 - JPEG - 186 ko
1985-12-09 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Deuxième série

• Lagny - Palaiseau : 30-0 (30-0). - Cela fait dix-neuf matches que les protégés de Billerach remportent d’affilée sur leur terrain. Avouez que nombreuses doivent être les formations qui aimeraient être à la place de Lagny ! Un Lagny qui a atomisé Palaiseau, pourtant bien en forme. Les marqueurs du jour furent Blond (2 essais), Picard, Daniel, Laurençon, Lemoteux (chacun 1 essai), G. Thuault (2 transf.) et F. By (l trans.).

• Ozoir - Lions d’Alfortville : 12-7 (0-0). - Sans mettre énormément de temps pour être dans le coup, les Ozoiriens ont dû attendre d’avoir passé le repos pour vaincre. Allafranchino aplatissant dans l’en-but, et Rateau inscrivant deux pénalités et une transformation.

Troisième série

• Senlis - Combs-la-Ville : 3-29 (3-15). - Très, très collectifs, les Combs-la-Villais ont fait fort sans forcer...

• Nemours - Gif : 4-10 (0-6). - P. Roche, auteur d’un essai et ses partenaires de l’équipe première n’ont pas connu la réussite de la réserve qui a gagné par 16 à 12.

• Triel - Noisiel : 7-6. - Igor (essai) et marin (transf.) n’ont pu empêcher l’incident de parcours pour Noisiel.

• Romilly - Montereau : 6-42 (0-18). - Festival pour une formation monterelaise dont les principaux animateurs furent Cretté, Breton, Dubos, Lacassagne et Ballay.

Quatrième série

• Mitry-Mory - Château-Thierry : 20-9 (4-6). - Tout va bien à Mitry où cette fois ce sont trois fois le pack et une fois Leménagée qui ont inscrit les essais dont deux furent transformés.

• Pontault - Marcoussis : 14-8 (10-4). - Pezet (deux essais), Dejendet (1 essai) et Rosique (1 trans.) ou comment Pontault est venu à bout de Marcoussis.

• R.S. 17e - Othis : 10-0. - Nouveau « couac » pour Othis qui espère en des jours meilleurs...


Une mi-temps de rêve et Lagny écrase Palaiseau (« La Marne » - 12 décembre 1985)

Une mi-temps de rêve et Lagny écrase Palaiseau

  • (1) Lagny - Palaiseau : 30-0
  • (R) Lagny - Palaiseau : 0-4,
  • (J) St-Ouen - Lagny : 4-60.
  • (C) Ponthierry - Lagny : 0-14.
  • (M) Viry - Lagny : 11-0.
  • (B1) Viry - Lagny : 44-8
  • (B2) Viry - Lagny : 0-0
  • (P) Viry - Lagny : 16-4.
     - JPEG - 326.2 ko
    1985-12-12 - La Marne
    Arch. M. Blond

L ’A.S. Lagny recevait Palaiseau qui nourrissait encore quelques espoirs pour la montée. Légèrement dominé pendant les dix premières minutes. Lagny se reprenait et en dix minutes le score passait à 16-0. Trois essais de toute beauté, le premier par Picard, le second qui voyait Michel Daniel à la conclusion et le troisième sur une balle cafouillée qui voyait Marc Laurençon profiter de l’aubaine. Mais ce n’était pas fini, Lagny passait encore trois fois, deux par Laurent Blond et une par Yannick Le Moteux, les botteurs Thuault (2) et By (1) assurant les transformations. La mi-temps était atteinte sur le score de 30-0.

A la reprise nous assistions à une partie agréable mais les jeux étaient faits et la motivation n’était plus là.

Lagny en profite pour prendre la tête de la poule 1 avec 15 points, suivent St-André et Meudon (11 pts), Sucy (10 pts), Olympiades et Palaiseau (8 pts).

Le matin, les juniors totalisaient à St-Ouen, tandis que les cadets battaient Ponthierry renforcé.

Le samedi à Viry, l’école de rugby obtenait un nul en benjamins II tandis que les autres équipes étaient largement battues.

Samedi 14, école de rugby, R.V. à 13 h 30, départ pour Chilly-Mazarin.

Dimanche 15 : cadets - Lagny contre Combs. Juniors, se renseigner A. Le Moteux. Seniors (1 et R) R.V. à 12 h 15, déplacement à Clichy.


14 rencontres au programme (« Le Parisien » - 14 décembre 1985)

RUGBY

 - JPEG - 196.8 ko
1985-12-14 - Le Parisien
arch. C. Billerach

14 rencontres au programme

MELUN. - Le calendrier affiche une journée complète pour nos représentants ce week-end ! Nous serons donc en mesure de nous intéresser à quatorze matches. Ainsi, notre attention pourra se porter sur l’une des six rencontres disputées à domicile, sur l’une des sept livrées à l’extérieur ou encore sur le derby. Car, en effet, derby il y aura, avec une confrontation Pontault-Othis en quatrième série...

HONNEUR

Les Bellifontains ont toutes les chances de réussir aussi bien à Saint-Denis qu’à Saint-Cyr. N’ayant marqué que trois points lors de son dernier match, l’adversaire des hommes de Toussaint n’a rien d’un caïd. Pour leur part, les Champenois se retrouveront certainement à nouveau en situation difficile en allant rendre visite à Bobigny.

PREMIÈRE SÉRIE

Gretz Tournan et Gouaix qui se déplaceront respectivement à Brévannes et Montreuil auront les faveurs des pronostics. Alors que Melun, si la loi de l’alternance est respectée, devrait livrer un bon match sur sa pelouse contre Drancy. Attention, toutefois à cette équipe qui a de beaux moyens...

DEUXIÈME SÉRIE

Clichy a été loin d’être irrésistible lors de la dernière journée et Lagny l’est par contre régulièrement depuis un bout de temps. On mise donc tout sur les Latignaciens qui se passeront le ballon ovale loin de leurs bases. Ce qui ne sera pas le cas des Ozoiriens, dont le moral devrait pouvoir venir à bout de Val-d’Yerres.

TROISIÈME SÉRIE

La cote est excellente pour Montereau (Fontenay à domicile), bonne pour Combs (Bry à domicile) et moins valable pour Nemours (L’O.R.T.F. à l’extérieur). Mais surtout, on saura en voyant Noisiel évoluer devant Gagny si l’échec face à Triel était ou non un accident de parcours. Le public du stade local ne saurait en effet s’y tromper...

QUATRIÈME SÉRIE

Pontault va bien, Othis moins ! Alors, à qui le derby ? Dans le même temps, le R.C. Briard livrera une lutte qui devrait se révéler acharnée contre Troyes et Mitry-Mory n’aura pas la tache facile en allant donner la réplique à Noyon.


Fontainebleau et Gretz déjouent les pronostics (« Le Parisien » - 17 décembre 1985)

Sports Seine-et-Marne

RUGBY Le week-end des Seine-et-Marnais

 - JPEG - 192.2 ko
1985-12-17 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Fontainebleau et Gretz déjouent les pronostics

MELUN. - Si la défaite cinglante de Fontainebleau et le succès de Gretz-Tournan sont à mettre au rang des surprises, nos Seine-et-Marnais ont autrement obtenu les résultats que l’on attendait d’eux. Le derby est revenu à Pontault, et nos autres formations ont glané six victoires, quatre défaites et un nul... A noter que Bobigny-Champagne a été repoussé à une date ultérieure, et que Combs-la-Ville n’a pas exercé ses talents, Bry étant forfait général...

Honneur

• Saint-Denis - Fontainebleau : 30-3. - Bien peu motivés, les Bellifontains se sont fait corriger par Saint-Denis ! A leur décharge, on rappellera les blessures de R. Mestre, Cloarec et Merge.

Première série

• Brévannes - Gretz-Tournan : 9-17 (3-4). - Gretz a obtenu là un succès qui comble d’aide tout le monde. En effet, il permet à Lacrampe et aux siens de refaire quelque peu surface.

Lalo qui a aplatit à deux reprises dans l’en-but et Bertou qui y est parvenu une fois ont été les principaux artisans de cette réussite avec Lacrampe (1 transformation, 1 pénalité).

• Montreuil - Gouaix : 13-8 (6-0). - En sapant le moral de Gouais qui n’était déjà pas au beau fixe, Montreuil est parvenu à ses fins sans trop de difficultés.

• Melun - Drancy : 21-6 (21-0). - Dès la première période, les préfectoraux avaient affiché la couleur avec feux essais signés Phili et Kapesch, trois transformations et une pénalité de Th. Laurier.

 - JPEG - 152.8 ko
1985-12-16 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Deuxième série

• Clichy - Lagny : 4-17 (4-9). - Invaincus et champions d’automne, les Latignaciens sont comblés. N’est-ce pas Y. Le Moteux (1 essai), D. Lebeugle (1 essai), G. Thuault (1 essai transformé) et F. By (1 pénalité).

• Ozoir - Val d’Yerres : 11-10 (7-7). - Tirée par les cheveux, la victoire ozoirienne ? Pas tant que ça. En effet, en se battant comme des lions sur tous les ballons, les Ozoiriens sont parvenus à inscrire onze points capitaux par l’intermédiaire de Pochart (1 essai, 8e), C. Rateau (1 pénalité, 12e) et Pommerie (1 essai, 79e, transformé par C. Rateau)...

Troisième série

• O.R.T.F. - Nemours : 7-7 (7-3). - Les Nemouriens ne se sont pas laissés impressionner par l’avance acquise par les locaux avant le repos. Et ils ont eu raison ! Ils ne parvinrent cependant pas à prendre l’ascendant après la pénalité de J.-L. Aparicio et l’essai de Ph. Michaud.

• Noisiel - Gagny : 19-0 (9-0). - Si la rencontre a quelque peu dégénéré, Hopetail et ses coéquipiers ont cependant tout fait pour l’éviter. Le résultat tout bénéfice pour eux sera donc entériné. Il a été acquis avec deux essais de Hopetail et Besson (une transformation Marin), auxquels sont venus s’ajouter trois pénalités de Marin (2) et Vincent.

• Montereau - Fontenay : 12-8 (6-4). - C’était le jour des pénalités pour les Monterelais pourtant très brillants face à une formation solide, mais qui a du mal à prendre l’initiative.

Quatrième série

• Noyon - Mitry-Mory : 23-8 (10-0). - Attendu comme au coin d’un bois, le leader a craqué ! Dès la première partie du temps réglementaire, tout était dit. les deux essais de Menguy (54e, 64e) vinrent trop tard même si Mitry-Mory n’était pas sans nourrir encore quelques espérances en fin de débat.

• R.C. Briard - Troyes : 4-11. - Les Briards ne sont pas parvenus à donner une réplique correcte à des Troyens enthousiastes.

• Pontault - Othis : 8-7 (4-3). - A l’issue d’un bon match sans plus, les Pontalusiens se sont attribués le derby. Ce sont B. Picco (1 essai) et Djendeb (1 essai) qui leur ont amené les points nécessaires.


L’A.S. Lagny champion d’Automne (« La Marne » - 19 décembre 1985)

Belle victoire à l’extérieur

L’A.S. Lagny champion d’Automne

  • (1) Clichy - Lagny : 4-17.
  • (R) Clichy - Lagny : 15-4.
  • (C) Lagny - Combs : 38-0
     - JPEG - 140 ko
    1985-12-19 - La Marne
    Arch. Dép. de S.-et-M.

L’AS. Lagny clôture bien. Son dernier match aller se solde par une 7e victoire, d’autant plus belle qu’elle fut longue à se dessiner. Les damiers avaient raison de se méfier de Clichy, un dernier de poule musclé. D’entrée par By, Lagny prenait l’avantage, par une belle pénalité 3-0. Le jeu était assez équilibré et surtout porté sur le jeu d’avants. A la 30e minute, sur une belle attaque classique, Le Moteux concluait et By transformait : 9-0. Le score à la mi-temps semblait logique, mais la seconde période fut encore meilleure, car les deux équipes jouaient leurs cartes à fond. Clichy attaquait à la main et sur une bévue de Le Moteux, tout le monde cafouillait et Clichy réduisait 9-4. La dernière demi-heure entièrement à l’avantage des bleus concrétisé par deux essais superbes sur une attaque de Lolo Blond. Gilles Thuault reprenait à l’intérieur et marquait. Le dernier voyait un déboulé extraordinaire de D. Lebeugle qui laissait la défense figée 17-4 à l’arrivée avec quelques attaques qui échouèrent d’un rien.

Avec 18 pts, Lagny est seul en tête, suivi de Meudon et Saint-André (14) Olympiades et Sucy, Palaiseau (10 pts) sont nettement distancés.

Le réserve, handicapée par l’absence de nombreux joueurs, se présentait à 14 et était battue 15-4. Dommage, car il ne manque pas grand-chose pour en faire une équipe compétitive.

Grande satisfaction pour les cadets qui cartonnent pour la première fois de la saison, avec 8 essais. Les protégés de J.-P. Morel et G. Souletie progressent.

Le samedi à Clichy, Lagny s’est bien défendue mais les grosses écuries de l’Essonne jouent la « championnite », alors !...


La « Bérézina » en Honneur (« Le Parisien » - 7 janvier 1986)

RUGBY

 - JPEG - 264.6 ko
1986-01-07 - Le Parisien
arch. C. Billerach

La « Bérézina » en Honneur

MELUN. - La « Bérézina » en honneur, l’euphorie en 2e série et des résultats mitigés dans les autres divisions, voilà la teneur du bilan dominical de nos Seine-et-Marnais ! En s’intéressant à celui-ci dans son ensemble, on s’aperçoit qu’avec sept victoires et six défaites, les semaines se suivent et se ressemblent pour nos représentants...

HONNEUR

• Gennevilliers - Fontainebleau : 16-0 (6-0). - Même si le score ne reflète pas vraiment la physionomie de la partie, il faut bien avouer que les Bellifontains n’ont pas fait ce qu’il fallait pour gagner !

• Champagne - Rueil : 6-40 (6-12). - Une nouvelle fois asphyxiés, les Champenois n’ont pu que sauver l’honneur. Un essai de Smir transformé par Werlhe le leur permit.

PREMIÈRE SÉRIE

• Gretz-Tournan - Arpajon : 28-0 (12-0). - Les lignes arrières sont à féliciter pour avoir sorti de bons ballons et les trois-quarts pour l’utilisation qu’ils en firent. Aux anges, les spectateurs assistèrent à cinq essais (Mur, Bolo, C. Huret, Berton, Lacrampe). Quatre furent transformés (trois Mur, un Lacrampe).

• Aulnay - Melun : 3-7. - Grâce à Storch qui aplatit dans l’en-but et à Laurier qui passa une pénalité, les Melunais ont obtenu une victoire méritée à l’extérieur.

• Les Mureaux - Gouaix : 18-6. - - Rien ne va plus pour les Gouaillons ! On attend toutefois une réaction prochainement...

 - JPEG - 96.5 ko
1986-01-06 - Le Parisien
arch. C. Billerach

DEUXIÈME SÉRIE

• Lagny - Sucy : 30-0 (16-0). - Dans des conditions difficiles, les Latignaciens ont réalisé un match enthousiasmant. Décidés plus que jamais à faire vivre la balle, ils signèrent six essais par l’intermédiaire de Lebeugle (2), Piombo, Thuault, M. Laurençon et Blond. F. By augmenta le capital de deux d’entre eux.

• Ozoir - Finances : 20-6. - Que dire sinon que tous ceux (ils étaient nombreux) qui avaient prédit un succès ozoirien étaient dans le vrai...

TROISIÈME SÉRIE

• Goussainville - Noisiel : 10-4 (6-4). - En sabordant le moral de Noisiel avec un essai transformé (1 mn de jeu), Goussainville avait déjà gagné ! Gretchanousky fut quand même l’auteur d’un bel essai...

• Montereau - Ballancourt : 18-6. - Ce n’est pas encore cette fois que les Monterelais auront trouvé leurs maîtres.

• Combs-la-Ville - Nemours : 22-3 (6-3). - Si un certain suspens exista en première période, il s’envola dès la reprise. Les points combs-la-
villais furent l’œuvre de C. Tessandler (2 essais), O. Lebled (2 essais) et E. Roynet (3 transformations).

QUATRIÈME SÉRIE

• Pontault - R.C.17e : 0-4 (0-4). - Entre deux équipes dont le jeu se tenait, le match a basculé sur un coup de dés, au détriment des Pontalusiens.

• S.C. Briard - Chennevières : 0-24. - Chennevières a « taillé un costume sur mesure » au S.C. Briard qui n’a pas su réagir.

• Mitry - Troyes : 19-13 (15-6). - Si Troyes frappa en premier, il avait déjà des regrets à la pause. Mézière (1 essai), Menguy (1 essai) et Frappier (1 pénalité, 2 transformations) étant passés par là. Un essai paracheva le succès de Mitry en fin de match. A noter la blessure de Mézière (clavicule cassée).

• Sevran - Othis : 3-7 - Othis a, sans conteste, « fait fort »...


Travail en profondeur et bilan positif (« La Marne » - 9 janvier 1986)

Travail en profondeur et bilan positif

 - JPEG - 164.2 ko
1986-01-09 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

Le rugby seine-et-marnais se porte bien, merci ! On en a eu encore une preuve éclatante dimanche à Meaux lors des rencontres inter-départementale catégorie cadets et juniors. Les seine-et-marnais ont obtenu de brillants résultats. Ainsi, en cadets, ils l’emportèrent successivement contre la Marne/Aube et Ardennes, 14-0, puis contre la Seine-Saint-Denis 10-0. Les juniors jouaient eux aussi contre les mêmes adversaires. Ils éprouvèrent des difficultés pour imposer leur manière 8-0 contre la Marne/Aube et Ardennes et 3-0 contre la Seine-Saint-Denis. Pas de doute possible, le travail en profondeur porte aujourd’hui ses fruits. En effet, les cadets et les juniors se sont qualifiés en poule des vainqueurs pour la seconde année consécutive. Il n’est pas inutile, ne serait-ce que pour rendre hommage aux éducateurs qui les ont formés, de mentionner les clubs d’origine des sélectionnés :

Cadets : Audebert, Naude (Ozoir), Lutton (Montereau), Scalese, Vivier (Lagny), Huin, Duclos, Hutinel, Martig (Meaux), Landrieu, Florens, Pelissier (Fontainebleau) ; Boulet, Bernard (Coulommiers), Midrouet, Houel (Gouaix), Concalves, Martins (Tournan-Gretz) ; Chaudière, Thiebaut, Boisnard, Mossot (Melun).

Juniors : Audebert (Ozoir), Dubos (Montereau), Debourge, Coger, Baliteau, Felix, Le Moteux, Billerach (Lagny), Heliot, Chereau, Carrière, Bernard (Meaux) ; Farrayre (Fontainebleau), Colin, Coutrot, Marechal (Coulommiers) ; Breton, Caparroy, Margerard (Gouaix) ; Fournier, Caillard, Gislain, Fratacci (Melun) ; Bonnetain (Champagne).

Les seine-et-marnais marquèrent en quatre matches 35 pts sans en concéder aucun. Le même jour, s’affrontaient les sélections cadets et juniors de l’Ile-de-France et de l’Orléannais à Orléans, avec une place en quart de finale pour le vainqueur en juniors. Les cadets vainqueurs 28-0 (deux joueurs seine-et-marnais : Pascal Vincent, grand espoir de Coulommiers et David Egloof, le solide pilier du C.S. Meaux qui a très favorablement impressionné). Les juniors vainqueurs 18-7. (Un joueur meldois participa à cette victoire Jean-Christophe Lespade). La cuvée cadets-juniors 1986 semble être un bon cru et la Seine-et-Marne a un groupe de valeur.


Lagny, leader sérieux de la poule 1 (« La Marne » - 16 janvier 1986)

Lagny, leader sérieux de la poule 1

  • (1) Lagny - Sucy : 30-0.
  • (R) Lagny - Sucy : 24-0.
  • (J) Lagny - Gonesse : 35-0.
  • (C) Lagny - Nemours : 16-8.
     - JPEG - 81.4 ko
    1986-01-16 - La Marne
    Arch. Dép. de S.-et-M.

L’A.S. Lagny recevait les basco-béarnais de Sucy-en-Brie. Malgré la pluie et un terrain gras et lourd, les deux équipes donnaient une leçon de rugby offensif. Sucy faisait mieux que se défendre, mais la technique de Lagny prévalait sur la vaillance et c’est normalement que Dominique Lebeugle écrasait en coin. Piombo, ainsi que Gilles Thuault aplatissaient également deux essais, By réussissant les transformations.

La seconde période ressemblait à la première. Trois nouveaux essais étaient marqués. Dominique Lebeugle, Laurençon et Blond étaient les marquants, By assurant la transformation. A 30-0, la cause était entendue mais le meilleur homme du match fut incontestablement l’arrière de Sucy. Au classement, Lagny reste en tête avec 27 pts devant Meudon (23 pts), Saint-André (21 pts), Palaiseau (19 pts).

Dimanche prochain :

  • Seniors déplacement à Saint-André
  • Juniors déplacement à Aubergenville (R.V. à 8h)
  • Cadets à Lagny C/Villejuif à 10h.


Huit sur douze pour les départementaux (« Le Parisien » - 28 janvier 1986)

 - JPEG - 231.5 ko
1986-01-28 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Huit sur douze pour les départementaux

MELUN. - Malgré les échecs bellifontain et gouaillon, il serait très malvenu de faire la fine bouche à l’issue du week-end de nos Seine-et-Marnais ! En effet, ceux-ci ont eu un comportement brillant en signant huit succès en douze matches.

HONNEUR

• Choisy - Fontainebleau : 20-7 (9-4). - Face à une bonne équipe de Choisy, les Bellifontains, privés de Mestre, Moley, Bénard et A. Viera, ont démarré trop lentement la rencontre pour espérer vaincre. Un essai de X. Bellot et une pénalité de R. Fourrier leur permirent de limiter les dégâts.

• Viry - Champagne : 0-6 (0-0). - Après une série de défaites impressionnantes, les Champenois semblent redresser la barre. Les points champenois furent inscrits par Rubinelli (un essai) et Wehrle (une transformation).

PREMIÈRE SÉRIE

• Gretz-Tournan - Étampes : 7-6 (0-3). - Sa mêlée tenant le choc, Gretz s’est imposé face à un Étampes très costaud. L’essai d’Harra et la pénalité de Mûr vinrent récompenser le travail de tous les joueurs.

• Reims - Melun : 9-16 (3-6). - C’est grâce à un moral à toute épreuve que Melun s’est sorti brillamment du piège rémois.

T. Laurier fut le principal artisan du succès melunais en marquant un essai, un drop, une pénalité et une transformation. Dupperon se chargea du premier essai.

• E.O.G.M. - Gouaix : 26-0 (4-0). La très petite forme en première mi-temps et la débandade en deuxième... Gouaix est passé complètement au travers !

 - JPEG - 138.5 ko
1986-01-27 - Le Parisien
arch. C. Billerach

DEUXIÈME SÉRIE

• Meudon - Lagny : 0-3 (0-3). - Sur un terrain très boueux, les Latignaciens et leurs adversaires parvinrent tout de même à développer un bon rugby. F. By donna l’avantage à Lagny après un quart d’heure de jeu et on en resta là !

• Ozoir - Corbeil : 3-6. - La chance n’était pas ozoirienne. Enfin, il restera le souvenir d’un match très disputé.

TROISIÈME SÉRIE

• Combs-la-Ville - Giffois : 24-8 (15-0). Comme le laisse clairement indiquer le score, Combs domina les débats.

Quatre essais (Bonnet, Tessandier, Mangère, Cames), deux pénalités (E. Roinet) et une transformation (E. Roinet) constituèrent son capital.

• Pantin - Nemours : 24-8 (6-4). - L’essai de Charpentier vint à point, celui de Senyarich trop tard par contre pour que Nemours s’en sorte à son avantage.

• Montereau - Saint-Ouen : 29-3. - Un nouveau festival à mettre à l’actif des Monterelais qui firent fort avec Embry, Marin, Galleux, Hallet (2). Richard (six essais) et Hivernet (une pénalité, une transformation).

QUATRIÈME SÉRIE

• R.C. Briard - Mitry : 3-17 (3-7). - Le R.C. n’a pas pu résister longtemps. Menguy (un essai), Castagné (une pénalité) construisant la victoire de Mitry en première période, et Dumont (un essai), Parisot (un essai), Castagné (une transformation), la parachevant en deuxième.


Courte mais précieuse victoire pour Lagny (« La Marne » - 30 janvier 1986)

Courte mais précieuse victoire pour Lagny

 - JPEG - 92.8 ko
1986-01-30 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

Contre le deuxième de poule Meudon, Lagny se présentait pratiquement au complet. Après un premier quart d’heure équilibré, l’arbitre accordait une pénalité bien placée que By passait. Lagny prenait le jeu à son compte et dominait sans toutefois conclure. Deux belles occasions échouaient d’un rien, l’une par D. Belloche et la seconde par A. Picart encore plus nette.

Les dix dernières minutes furent pénibles pour Lagny, déconcentré, et Meudon pouvait renverser la vapeur, mais les dieux étaient pour Lagny et 3-0 était suffisant. Dommage que le terrain fut si gras, car le jeu irréprochable pratiqué par les deux équipes valait bien mieux. Il y aura sûrement une 3e édition de Meudon-Lagny en poule finale Ile-de-France dans deux mois.

Se firent remarquer à Lagny : Laurençon et Balyljsin dans les lignes arrières, tandis que tous les avants sont à féliciter avec mention spéciale au bouillant Luc Budoc.

Spectateurs de France-Irlande, si vous voyez des maillots damiers sur la pelouse du Parc, ce sera Lagny et ses cadets qui seront ramasseurs de balles.


Un de chute pour Lagny (« Le Parisien » - 4 février 1986)

RUGBY

 - JPEG - 220.7 ko
1986-02-04 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Un de chute pour Lagny

MELUN. - Malgré les intempéries, la majorité de Seine-et-Marnais ont exercé leur talent ! En effet, deux matches seulement (Fontainebleau - Saint-Cyr et Livry-Gargan - Combs-la-Ville) ont été remis pour cause de terrain impraticable.

HONNEUR

• Champagne - Ivry : 22-25 (9-15). - Les Champenois, malgré leur échec, ont confirmé leurs bonnes dispositions du moment. Chenu, Bénétain et tout le pack signèrent trois essais.

PREMIÈRE SÉRIE

• Crépy - Gretz : 6-7 (6-3 ). - Un bon point pour une équipe de Gretz qui « se sent bien dans sa peau ». Loto aplatit dans l’en-but. Mûr se chargea de la transformation.

• Melun - Massif Central : 15-0. - Il fallait plus qu’un bourbier et que l’expulsion de Crutchet pour arrêter les Melunais. Tous les points furent à mettre au crédit de T. Laurier(4 pénalités et un drop).

• Gouaix - Épinay : 0-0. - Les deux formations se livrèrent un duel serré sur un terrain à la limite du praticable. En ne parvenant pas à remplir leur contrat sur des pénalités bien placées, les Gouaillons laissèrent passer leur chance.

 - JPEG - 146.2 ko
1986-02-03 - Le Parisien
arch. C. Billerach

DEUXIÈME SÉRIE

• Lagny - Olympiades : 3-4. - L’équipe qui désirait le plus la victoire s’est imposée. La pénalité de Philippe Jacques s’avéra insuffisante pour les Latignaciens qui ... leur première défaite de la saison.

• Chevreuse - Ozoir : 0-10. - Des lignes arrières omniprésentes, une motivation tout aussi intense chez les autres joueurs formèrent le cocktail victorieux ozoirien.

R. Audebert, L. Pochat et Ballin se distinguèrent en marquant les uns chacun un essai, l’autre une transformation.

TROISIÈME SÉRIE

• Aubergenville - Noisiel : 4-6 (4-6). - Menant dès le repos grâce à un essai de Marin transformé par Garcia, Noisiel a conservé son acquis jusqu’au coup de sifflet final.

• O.P. 15e - Montereau : 3-19 (3-3). - Survoltés en deuxième période, les Monterelais n’ont laissé que quelques miettes du festin à un adversaire pourtant coriace. Les essais furent inscrits par le pack, Belzinc et Duboisson.


Première défaite de Lagny (« La Marne » - 6 février 1986)

RUGBY

Première défaite de Lagny

 - JPEG - 138.4 ko
1986-02-06 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

Dimanche, l’A.S. Lagny a subi sa première défaite de la saison, devant un adversaire qui eut le mérite d’y croire, sur un terrain très boueux pour le moins, à la limite de l’impraticable, les joueurs ayant dû préparer le terrain avant. On assista néanmoins à un bon match joué dans un bon esprit, malgré son pack dominateur, Lagny ne parvenait pas à négocier ses ballons et s’entêtait, tout comme le dimanche précédent, dans des conditions de jeu semblables, à taper pour essayer de trouver des touches impossibles, et de ce fait donner aux adversaires des ballons qu’ils n’espéraient plus. C’était du petit jeu. A la mi-temps, le score de 0-0 était équitable.

Lagny ouvrait le score grâce à une pénalité de Jacques mais à 20 mn du coup de sifflet final, sur une attaque classique suite à une mêlée A.S. XIIIe marquait en coin. Lagny courait après le score, courageusement, sans faiblir, mais les bleus avaient oublié leurs fondamentaux. Très bon match des avants, mais les lignes arrières devront réviser leurs devoirs et il faut savoir s’adapter aux circonstances de temps, de terrains, d’arbitrage, de froid, de jeu au pied, etc.

Défaite salutaire, car malgré les vacances, on va pouvoir se remettre à l’ouvrage et travailler, le rugby d’hiver si on veut avoir un printemps.

Dimanche : probablement voyage à Saint-André-Romilly pour la 12e journée du championnat seniors, R.V. à 10h30.


Lagny toujours en forme (« La Marne » - 6 mars 1986)

 - JPEG - 54.5 ko
1986-03-06 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

Lagny toujours en forme

En match amical à Crépy-en-Valois, les rugbymen de Lagny ont réalisé un cavalier seul : 44-10. De son côté, l’école de rugby s’est déplacée à Mitry-Mory. Les poussins et benjamins 1 ont gagné, les minimes ont fait match nul et les benjamins 2 ont perdu.

Samedi 15 mars, pas d’école de rugby.


Bonne rentrée à l’École de Rugby (« La Marne » - 20 mars 1986)

Bonne rentrée à l’École de Rugby

 - JPEG - 330.2 ko
1986-03-20 - La Marne
Arch. M. Blond

Après les brillantes prestations de l’équipe de France dans le Tournois de 5 Nations où le jeu spectaculaire « à la française » a quelque peu éclaboussé le je stéréotypé des britanniques, il convient de parler du rugby à Lagny et en particulier des progrès réalisés par l’École de Rugby.

Actuellement les éducateurs qui encadrent cette école comptent 20 poussins, 22 benjamins et 14 minimes soient 56 jeunes, et ce chiffre pourra évoluer avec les nouvelles recrues qui sont attendus dès le printemps, surtout au niveau des minimes (nés en 1971 et 1972) dont l’effectif est quelque peu faible. La formation de base du jeune joueur est une priorité à Lagny et un objectif à long terme semble préférable, afin que le joueur ne perde pas son envie de jouer dès son arrivée dans les rangs des cadets.

Depuis le mois d’octobre, l’École de Rugby a rencontré des clubs de l’Essonne (Chilly-Mazarin, Viry-Châtillon, Savigny-sur-Orge) et de Seine-et-Marne (Coulommiers, Tournan, Mitry, Champagne et Nemours). Ceci pour meubler un calendrier qui doit en principe intercaler un entraînement entre chaque match. Ce calendrier vient de prendre fin et le programme de la suite de la saison sera très alléchant, qu’on en juge :

  • Samedi 22 mars, tournoi à Lagny ;
  • Samedi 12 avril, rassemblement scolaire ;
  • Jeudi 1er mai, tournoi à Combs-la-Ville ;
  • Jeudi 8 mai, tournoi à Gonesse ;
  • Dimanche 11 mai, tournoi à Coulommiers.

De plus, comme l’an dernier, un voyage de fin de saison a été programmé pour le week-end du 7 et 8 juin prochain en Normandie à Houlgate plus précisément. A cette occasion, l’École de Rugby de Lagny rencontrera son homologue de Caen.

Nous rappelons aux jeunes nés entre 1971 et 1977 que les inscriptions ne sont pas closes et que tous les nouveaux visages seront les bienvenus le samedi, de 14 à 16 heurs, au Parc des Sports (entrée côté piscine).

Renseignements complémentaires auprès de Christian Boulic, tél. : 43.32.90.28. (le soir après 20 heures).


Les rugbymen de Lagny accèdent à l’honneur régional (« La Marne » p.B - 20 mars 1986)

Les rugbymen de Lagny accèdent à l’honneur régional

  • (1) Palaiseau - Lagny : 3-17.
  • (R) Palaiseau - Lagny : 7-12.
  • (J) Lagny - Aubergenville : 24-0.
  • (C) Lagny - Vincennes : 10-14.
     - JPEG - 97.3 ko
    1986-03-20 - La Marne
    p.B - Arch. Dép. de S.-et-M.

Bon après-midi pour l’A.S. Lagny en déplacement face à une équipe qui avait à cœur de se racheter du résultat du match aller (30-0). Les bleus à damiers s’imposaient après un match plein. Le Moteux marquait en coin. Thuault transformait et By plaçait un drop. Palaiseau réduisait sur pénalité. En seconde période, la bataille d’avant était rude mais les lignes arrières de Lagny, beaucoup plus mobile se plaçaient par deux fois, par son petit Poucet, Serge, malin et opportuniste et une seconde par Lolo « Halley » Blond, qui telle une comète perfora plusieurs fois la défense pour atteindre la cible.

Les réservistes remportent le match en marquant 3 essais par Baffier (2) et Vivié face au leader de la poule.

A deux journées de la fin du championnat, l’A.S.S.L. accède à l’honneur régional qu’elle avait quitté en 1974.

Dimanche prochain : Lagny et Clichy.

Samedi, tournoi école de rugby : Lagny, Meaux, Melun.


Les jeunes se sont bien amusés (« La Marne » - 27 mars 1986)

RUGBY

Les jeunes se sont bien amusés

 - JPEG - 226.1 ko
1986-03-27 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

L’U.S. Lagny avait organisé samedi dernier un amical tournoi réservé aux jeunes des clubs départementaux. Ils étaient plus d’une centaine venus de Meaux (benjamins) et Lagny (poussins, benjamins, minimes).

 - JPEG - 253.9 ko
1986-03-27 - La Marne

Chez les plus jeunes poussins, Melun l’a emporté, tandis que chez les plus grands, c’était Lagny. En benjamins, Lagny et Melun ont dominé, de même qu’en minimes.

Mais l’essentiel n’était pas la victoire. Tous ces jeunes ont pu se retrouver en dehors du championnat, pour une rencontre très détendue et qui permit à tous de disputer plusieurs matches.


Répétition général pour Lagny

  • 1. Lagny / Clichy : 48-10.
  • R. Lagny / Clichy : 38-0.
  • C. Lagny / Vincennes : 0-0
  • C. Lagny / Bobigny : 12-0.

Pour l’antépénultième journée du championnat de 2e série Ile-de-France, Lagny a tiré un beau feu d’artifice. La réserve nous avait mis en appétit et l’équipe n°1, délivrée de tout souci, en profita pour répéter les combinaisons apprises à l’entraînement, plaçant neuf essais, Laurençon (1), Blond (3), Lardy (1), Cantan (2), Baffier (1), Besana (1). Les transformations réussies par By, ainsi que les pénalités, Lagny menait par 18-0 à la mi-temps et l’emportait par 48 à 10.

Dimanche prochain, déplacement à Saint-André-les-Vergers, départ 11h15.


En poule finale d’Ile-de-France : Lagny - Lions d’Alfortville (« La Marne » - 10 avril 1986)

En poule finale d’Ile-de-France :

Lagny - Lions d’Alfortville

  • (1) Lagny / OP XV : 26-4.
  • (R) Lagny / OP XV : 20-8.
     - JPEG - 125.2 ko
    1986-04-10 - La Marne
    Arch. Dép. de S.-et-M.

Bonne rentrée pour les rugbymen de Lagny avait la poule finale Ile-de-France et les championnats de France. La réserve donne le ton encaissant de très bonnes actions ponctuées par quatre essais.

L’équipe première sans les Gilles fait bonne impression devant une équipe solide devant et de très bonnes individualités derrière. Le juniors Cantan qui s’affirme un grand espoir à chaque sortie marque un essai en coin à la 15e mn. Lardy omniprésent marque un bel essai astucieux avant la mi-temps.

En seconde période, après l’essai de l’ouvreur By, Lagny baisse un peu pied. Lardy récidive à la 70e et Vandenbossche conclut quelques minutes plus tard grâce à une belle combinaison. Les parisiens ayant pris 4 points sur une faute de défense mais l’essai était mérité.

La poule finale débute dimanche et Lagny n°1 reçoit les Lions d’Alfortville n°6 R.V. au stade pour les encourager.

Juniors, déplacement à Sucy R.V. à 8h30 à Intermarché.


Championnat Ile-de-France (poules finales) - Melun tout près du titre... (« Le Parisien » - 12 avril 1986)

RUGBY

 - JPEG - 183.5 ko
1986-04-12 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Championnat Ile-de-France (poules finales)

Melun tout près du titre...

Première série

Il suffira d’un match nul à Melun, demain au stade du Marché-Marais face à Stains, pour qu’il décroche son premier titre ! En effet, après avoir battu Montesson (6-0) puis Brétigny (12-4) le passage des points leur serait suffisant. Stains, adversaire sérieux, compte une victoire et une défaite. Ce n’est cependant pas l’esprit de la maison et les préfectoraux, feront tout pour gagner.

Deuxième série

Assurés d’accéder à l’élite régionale par le fait du brassage honneur - première série qui interviendra la saison prochaine, les Latignaciens partiront quand même avec la faveur des pronostics demain (15 heures) devant les Lions d’Alfortville qu’ils reçoivent. Ils sont en effet, classés premiers dans cette poule alors que leur rivaux alfortvillois occupent la 6e place.

Troisième série

Noisiel doit s’attendre à souffrir face à l’0.P. XV qui lui rendra visite. En effet, le club parisien vient d’enregistrer la titularisation de Bringer international B... de jeu à Treize !

La double licence étant autorisée, il ne reste plus à Noisiel qu’à mettre les bouchées doubles !

Pour finir nous aurons droit à un derby sur le terrain de celui qui a terminé le championnat en tête. Montereau accueillera en effet Combs-la-Ville. Rien ne dit cependant que sur un match les espoirs ne soient pas permis... aux Combs-la-Villais !


Lagny, Noisiel et Mitry chutent (« Le Parisien » - 15 avril 1986)

RUGBY

 - JPEG - 121.5 ko
1986-04-15 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Poules finales

Lagny, Noisiel et Mitry chutent

MELUN. - Si la logique a été respectée à Montereau et Noisiel, cela n’a pas été le cas à Lagny au cours d’un week-end consacré aux phases finales...

DEUXIÈME SÉRIE

• LAGNY - LIONS D’ALFORTVILLE : 9-13 (6-6). On voyait les Latignaciens vainqueurs, c’était une erreur ! Manquant de motivation, les hommes de Billerach n’ont en effet pas réalisé le match que l’on attendait d’eux. Même s’ils sont d’ores et déjà sûrs d’évoluer un cran au-dessus la saison prochaine, ceux-ci ont promis de réagir dès cette semaine. En attendant, c’est By qui passa trois pénalités contre les Lions.

TROISIÈME SÉRIE

• NOISIEL - OP 15e : 0-18 (0-13). - Noisiel est littéralement passé à côté de son sujet. Face à une formation qui pratique un beau rugby, nos représentants n’ont même pas trouver moralement les ressources nécessaires pour être dans la course.

• MONTEREAU - COMBS : 15-6 (6-6). - Point de festival pour les Monterelais mais tout de même un succès facile auquel on s’attendait. Breton (1 essai) et Lacassagne (3 pénalités et 1 transformation) furent les marqueurs du jour. Pour eux et leurs partenaires, ce sera plus difficile à l’occasion de la deuxième journée contre l’O.P. 15e.

QUATRIÈME SÉRIE

• GARGES - MITRY : 15-8 (6-4). - Échec sans importance pour Mitry qui, de toute façon, disputera les trente-deuxièmes du Championnat de France. Manquant de compétition, les Seine-et-Marnais n’inscrivirent que deux essais par Menguy et Malo.


Les Renards d’Alfortville effacent les lions de Lagny (« La Marne » - 17 avril 1986)

Les Renards d’Alfortville effacent les lions de Lagny

  • 1. Alfortville - Lagny : 13-9.
  • R. Alfortville - Lagny : 6-20.
  • J. Sucy - Lagny : 0-24.
  • C. Combs - Lagny : 6-10.
     - JPEG - 98.7 ko
    1986-04-17 - La Marne
    Arch. Dép. de S.-et-M.

Pour ce premier match de poule finale, Lagny retrouvait un rugby de haut niveau, malheureusement celui du référé ne l’était pas. Après une première mi-temps agréable dans l’ensemble surtout pour Alfortville qui bénéficierait largement des largesse de l’arbitre, 12 pénalités bien placées contre 4, pratiquement toutes les mêlées en leur faveur, Lagny n’avait qu’à bien se tenir, Frédéric By deux fois égalisait à 6-6.

En seconde période, les deux équipes équipes attaquaient à fond, sur une bévue des lignes arrières, Alfortville marquait un essai puis une pénalité. By réduisait et le score de 13-9 était acquis. Malgré tous leurs efforts, les joueurs d’Alfortville baissait la garde et Lagny allait voir enfin ses efforts récompensés mais l’homme en rouge veillait et ce ne fut pas l’équipe qui entreprenait qui l’emportait néanmoins la victoire d’Alfortville est logique car cette équipe fort sympathique avait su s’adapter aux circonstances.

Dimanche, déplacement à Meudon, R.V. à 12h.

Samedi, tournoi à Lagny.


Les cadets de Lagny qualifiés (« La Marne » - 24 avril 1986)

Les cadets de Lagny qualifiés

 - JPEG - 178.1 ko
1986-04-24 - La Marne
Arch. M. Blond
  • (1) Meudon - Lagny ; 14-3.
  • (J) Lagny - St-Ouen : 24-0.
  • (C) Lagny - Antony : 4-0

Pour la seconde journée de la poule finale et sous une trombe d’eau, l’équipe de Meudon s’est montrée meilleure que Lagny. Meudon prenait l’avantage à la touche et en circulation de balle, By ouvrait le score par une pénalité ; Meudon réduisait. En seconde période, Meudon inscrivait 2 essais et un drop et s’adaptant mieux au terrain où les dribblings et le jeu au football rugby était ce jour plus efficace. Bonne réaction de Lagny en fin de partie mais le score en restait là et Lagny perdait L. Blond (nez cassé) et Namur (coup à la cheville). Notons le très bon arbitrage.

Le matin, contre Antony, les cadets passaient les 8e de finale du challenge Rouan, ce qui constitue une bonne performance des jeunes protégés de Jean-Paul Morel.

Dimanche, 32e de finale du championnat de France, R.V. 10 heures, place Foch pour Auxerre. Lagny contre Dampierre (Auvergne). Cadets : Quart de finale challenge Rouan. École de rugby samedi, entraînement.


Championnat de France (1/32es) - Six formations en lice (« Le Parisien » - 26 avril 1986)

 - JPEG - 273.7 ko
1986-04-26 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Championnat de France (1/32es)

Six formations en lice

MELUN. - Pour six de nos équipes, accéder au Championnat de France n’est plus un simple souhait. Melun (1re série), Lagny (2e série), Montereau, Combs-la-Ville (3e série), Mitry-Mory et Othis (4e série se sont d’ores et déjà chargés de transformer le rêve en réalité.

A dire vrai, maintenant qu’ils sont entrés de plain-pied dans l’aventure, nos rugbymen ont l’intention de foncer. Et ce dès demain, à l’occasion des 1/32 de finale.

PREMIÈRE SÉRIE

• Melun - Martre de Veyres (à la Charité). - Les Melunais y croient ! Face à une équipe de la banlieue de Clermont-Ferrand qui n’a, contrairement à eux (quatrième participation), jamais vécu d’expérience à ce niveau, les protégés de P. Laurier et Ph. Rutault ont en effet toutes leurs chances.

DEUXIÈME SÉRIE

• Lagny - Dompierre (à Auxerre). - Manquant de motivation lors de leurs derniers matches, les Latignaciens en auront cette fois. Voilà qui ne déplaira pas à M. Billerach, leur entraîneur, qui n’est pas sans penser que cette rencontre constituera un excellent test !

TROISIÈME SÉRIE

• Montereau - Sainte-Beauzine (à Saint-Florent). - Abonnés aux festivals et aux matches faciles, les partenaires de Lacassagne voudront prouver qu’ils ont aussi du répondant quand la concurrence se pose là.

• Combs-la-Ville - Grand-Synthe (à Saint-Quentin) - Bien peu convaincants lors de leur dernière sortie, les Combs-la-Villais ont du souci à se faire.

QUATRIÈME SÉRIE

• Mitry-Mory - Saint-Georges (à Cosne-sur-Loire). - Menguy et compagnie mettront toutes leurs forces dans la bataille.

• Othis - Saint-Bonnet (à Salbris). - Othis ne s’embarrasse pas de fioritures. Reste à savoir si ça marchera cette fois encore.


Trois de chute (« Le Parisien » - 29 avril 1986)

RUGBY

 - JPEG - 208.2 ko
1986-04-29 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Championnat de France

Trois de chute

MELUN. - Les trente-deuxièmes de finale des Championnats de France ont été fatales à la moitié de nos équipes ! Melun (désagréable surprise), Combs (de peu), et Montereau ont en effet du s’avouer vaincus. Restent donc en course, Lagny, Mitry et Othis...

PREMIÈRE SÉRIE

• Melun - Martre-de-Veyres : 9-13 (0-9). - Les Melunais qui avaient de grands espoirs en ont été pour leurs frais ! L’absence de leur capitaine Thierry Laurier a joué un rôle important dans cet échec.

Ayant mal débuté en première mi-temps, ils ne purent faire mieux que de réduire la marque en deuxième grâce à F. Pons (un essai) et T. Gracia (une transformation et une pénalité).

 - JPEG - 671.2 ko
1986-04-28 - Midi Olympique
arch. C. Billerach

DEUXIÈME SÉRIE

• Lagny - Dompierre : 19-4 (7-0). - Tous les Latignaciens jouent et l’unisson de leur prestation d’ensemble s’en est ressentie et Dompierre qui est pourtant une bonne équipe, s’y est cassée les dents. Lemoteux, Baffier, Lardy (un essai), F. By (une pénalité, une transformation) et Namur (une transformation) ont marqué.

TROISIÈME SÉRIE

• Montereau - Sainte-Beauzire : 10-18 (6-4). - Face à une formation qui connait toute les ficelles du métier, Montereau est tombé après avoir un temps mené au score. Ballay (un essai) et Lacassagne avaient montré le chemin à suivre, mais seul Buffeteau (un essai) les imita.

• Combs-la-Ville - Grande-Synthe : 13-13. - Après avoir mis toutes leurs forces dans la bataille durant le temps réglementaire, les Combs-la-Villais ont bien négocié les prolongations, mais sans pouvoir prendre le meilleur sur leurs adversaires. Et ils s’inclinèrent finalement en ne réussissant aucune pénalité contre trois à Grande-Synthe.

QUATRIÈME SÉRIE

• Mitry - Saint-Georges : 27-3. - Les partenaires de Menguy n’ont pas mis longtemps avent d’exercer une domination qu’ils concrétisèrent rapidement à la marque.

• Othis - Saint-Bonnet : 23-10 (3-4). - En alliant la volonté au réalisme, les Othissois ont permis à Fayot, Laffont (un essai) et Domes (deux pénalités et deux drops) d’inscrire les points d’un beau succès.


Lagny, Noisiel, Mitry-Mory, Othis bons pour les 16e (« La Marne » - 30 avril 1986)

Lagny, Noisiel, Mitry-Mory, Othis bons pour les 16e

Quatre équipes régionales en 32e de finale du championnat de France des séries... et toujours ces quatre formations en lice pour les 16e. A Lagny, Noisiel, Mitry-Mory et Othis on pavoise... et on espère.

 - JPEG - 170.7 ko
1986-04-30 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

2e série : LAGNY BAT DOMPIERRE : 19-4.

Les Latignaciens jouant avec application dominèrent largement durant les 20 premières minutes, ratant deux essais de justesse, F. By ouvrant la marque sur pénalité. Juste avant la pause, Y. Le Moteux signait un bel essai : 7-0.

Bien emmenés par leur capitaine G. Savouret les seine-et-marnais creusaient l’écart grâce à S. Lardy qui aplatissait en moyenne position, F. By réussissant la transformation. Ce n’était pas terminé puisqu’à la 70e G. Baffier allait lui aussi en terre promise, tandis que Luc Namur transformait. Dompierre sauvait l’honneur à 3 minutes du coup de sifflet final.

Dimanche en 16e, Lagny-Chatenoy.

3e série : NOISIEL bat ETAPLES 18-0.

Encouragés par une cohorte de supporters, qui n’avaient pas hésité à effectuer le déplacement à Noyon, les Noiséliens n’ont pas raté l’occasion qui s’offrait à eux de franchir un palier supplémentaire. Dès le début, Noisiel se fait dominateur et sur une bonne relance de J.-L. Vincent, Louis allait à l’essai tandis que Martin transformait 6-0. 18e minute et Noisiel remettait ça par l’intermédiaire du puissant 3e ligne Besson. Dans la foulée, Franck Cougi y allait de son essai : 14-0.

Enfin, Dominique Marin clôturait la marque au terme d’un bel exploit personnel sur 50 mètres.

Un grand jour pour la petite troupe du président Roland Lopez.

4e série : MITRY-MORY - SAINT-GEORGES-DE-MONS : 27-3

Dès le début, Mitry prenait le match à son compte et Chastagné sur pénalité, ouvrait le score (4e). Saint-Georges égalisait (25e). Les Mitryots connaissaient alors de chaudes alertes mais s’en tiraient à bon compte. Dès la reprise, Meugny tout en puissance, marquait près des poteaux, Castagné transformant Mitry prenait le large. Ce même Meugny récidivait à la 56e minute puis sept minutes plus tard, Letrichez concluait, récidivant à quatre minutes du coup de sifflet final. Lemenager propulsé par tout son pack clôturant la marque à la dernière minute.

Mitry alignait : Castagné,Dumon, Meugny, Prebel, Babaut, Parizotto, Prevel, Mezieres, Lechenault (puis...


M. Michel Noël réélu président de l’Office municipal des sports (« La Marne » - 1er mai 1986)

M. Michel Noël réélu président de l’Office municipal des sports

L’office municipal des sports de Lagny a tenu son assemblée générale le 29 avril au soir en la Maison des associations.

En préambule à ses travaux, M. Noël président, a tenu à remercier pour leur présence M. Delacourt, adjoint au maire chargé des sports qui représentait M. Claude Avisse, conseiller régional, conseiller général, maire de Lagny, empêché, ainsi que M. Boyard, représentant régional de Jeunesse et Sport.

 - JPEG - 283.2 ko
1986-05-01 - La Marne
arch. C. Billerach

Le compte-rendu de la dernière assemblée, présenté par M. Gosselin, secrétaire de l’0.M.S. été adopté à l’unanimité, M. Noël a pu donner lecture du bilan moral de la saison 1985/86. Il ne s’est pas lancé à cette occasion dans un long exposé des résultats obtenus aux plans départemental, national et international par les athlètes Latignaciens, ceux-ci n’ayant en effet « plus rien à prouver dans cette voie ». Par contre il a fait remarquer à l’assemblée l’effort méritoire consenti par la municipalité, tant pour tenir en état que pour améliorer ou créer des installations sportives, cela dans l’unique but de maintenir nos athlètes au top niveau « alors qu’une manne céleste, sous forme de subventions d’État, tombe sur des communes avoisinantes dont les installations suscitent l’envie chez nos sportifs ! »

Prenant à son tour la parole, M. Delacourt devait évoquer le futur et les réalisations à venir telles : le pavillon du tir à l’arc, l’extension de la salle de judo, l’agrandissement des vestiaires du rugby, la salle de musculation.

« M. Noël a rappelé la saison écoulée a vu à Lagny se dérouler un grand nombre de manifestations sportives importantes dont plusieurs internationales, et cela dans l’unique but de faire plaisir aux Latignaciens.

  • 200 km de marche (participation de 3 nations étrangères).
  • Tour pédestre (360 participants).
  • Premier gala de boxe anglaise.
  • Concours international de judo (participation de 3 nations étrangères).
    Concours international de tir à l’arc (participation de 2 nations étrangères).
  • Fête de l’eau organisée conjointement par la base nautique T.C.F. et le comité des fêtes.
  • Deuxième édition des journées porte ouverte, avec la participation de 19 sociétés sportives que M. Noël remercia une fois de plus (il pria les sociétés oubliées de bien vouloir l’excuser).

Pour la saison 86/87 le coup d’envoi a été donné par :

  • Le karaté-club qui nous a fait le plaisir d’accueillir en nos murs, un grand maître de cette discipline avec 15 de ses élèves.
  • L’athlétisme qui, avec plus de 500 participants au dernier tour pédestre, a établi un record, ce qui prouve la notoriété de nos sociétés sportives.

« A ce jour je ne sais pas exactement ce que nous réserve les sociétés sportives comme manifestation avant la fin de la saison » a déclaré M. Noël, « mais je n’ai aucune crainte, cela sera réussi et de qualité ».

Pour conclure M. Noël a demandé à tous les présidents de sociétés d’attacher un soin tout particulier à la rédaction du questionnaire de subvention municipale adressé en début de chaque année, même si celui-ci leur semble rébarbatif.

Le compte-rendu budgétaire de l’O.M.S. a été présenté par par le trésorier, M. Gomez. Quitus lui a été donné par le commissaire aux comptes.

Avant de passer au renouvellement du tiers sortant 1986, présentation fut faite des nouveaux candidats. Compte-tenu des démissions, il y avait 12 places à pourvoir et 12 candidats, tous élus. A la suite de quoi, comme le veulent les statuts, le bureau de l’O.M.S. donna sa démission.

Il fut reconduit, à l’exception d’une personne qui va quitter Lagny en cours d’année pour raison professionnelle.

  • Président : M. Michel Noël.
  • 1er vice-président : M. Jean-Claude Menard.
  • 2e vice-président : M. Georges Perotte.
  • 3e vice-président : M. Guy Larminay.
  • Secrétaire général : M. Jean-Claude Gosselin.
  • Secrétaire adjoint : M. Robert Scalese (nouvel élu).
  • Trésorier général : M. Christion Gomez.
  • Trésorier adjoint : M. Alain Gadam.

Le président Noël a félicité les nouveaux élus au comité directeur, remercié ce dernier de la confiance qu’il a témoigné au bureau en assurant sa réélection, puis a donné lecture du tiers sortant pour 1987.


Championnats de France (1/16) - Plus que Lagny, Mitry et Othis (« Le Parisien » - 3 mai 1986)

 - JPEG - 121.7 ko
1986-05-03 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Championnats de France (1/16)

Plus que Lagny, Mitry et Othis

DEUXIÈME SÉRIE

• Lagny - Chatenoy (à Sens). - Motivés comme jamais, les Latignaciens sont décidés à vendre chèrement leur peau si besoin est ! Face à une équipe de la banlieue de Chalon-sur-Saône, qui mise, leur a-t-on rapporté, sur son pack, les hommes de Billerach compteront eux sur leur aptitude à jouer collectif.

QUATRIÈME SÉRIE

• Mitry - Saulieu (à Chablis) - Très réalistes lorsqu’ils ont « bouté » Saint-Georges, hors de la compétition, les partenaires de Menguy espèrent l’être à nouveau.

• Othis - Barbezieux (à Romorantin). - Barbézieux est une solide formation de Charente-Poitou, voilà qui n’inquiète pas outre mesure des Othissois qui ont le moral au beau fixe. Ils devront cependant se passer des services de Planquès.


Lagny : Dompierre... taillé en pièces (« Midi Olympique » - 5 mai 1986)

 - JPEG - 35.9 ko
1986-05-05 - Midi Olympique
p. 10 - arch. C. Billerach

• LAGNY : DOMPIERRE... TAILLE EN PIÈCES

C’était à Auxerre, dans l’Yonne que... les Lions de Lagny avaient décidé de bouffer Lagny. Chose faite par 19 à 4 et Lagny... croche n’est pas survenu. Une bonne chose de faite avant d’autres joutes que l’on attendait avec sérénité.

DEUXIÈME SÉRIE :

Ils sont six pour un titre...

 - JPEG - 88.3 ko
1986-05-05 - Midi Olympique
p. 10 - arch. C. Billerach

Le 1er juin prochain, le nouveau champion d’Ile-de-France sera connu en deuxième série. Parmi les six prétendants, déjà tous certains d’accéder à l’échelon supérieur et qui, en outre, disputeront, à partir du 27 avril, le championnat de France, citons Lagny, Cellois, Corbeil, Villejuif, Meudon, Alfortville.

Et que le meilleur gagne car ce sera le premier de la poule qui sera champion. Signalons que cette ultime round ne se fera que par matches aller seulement.

... Et idem en troisième série

Même règlement, même but dans la série 3 d’Ile-de-France avec, cette fois, Montereau, Noisiel, Pantin, Goussainville, O. Paris XV et Combs pour en découdre. Et toujours le titre à la clé.

 - JPEG - 331 ko
1986-05-05 - Midi Olympique
p. 8 - arch. C. Billerach

Championnat de France - Lagny seul rescapé (« Le Parisien » - 6 mai 1986)

Championnat de France

Lagny seul rescapé

MELUN. - Succès pour Lagny, défaites pour Mitry et Othis. Après les seizièmes de finale, notre contingent d’équipes en Championnat de France est réduit à l’état de peau de chagrin. Seuls les Latignaciens défendront en effet les chances seine-et-marnaises au stade des huitièmes de finale. Il convient cependant de signaler que nos deux formations de quatrième série sont passées bien près de la qualification.

 - JPEG - 157 ko
1986-05-06 - Le Parisien
arch. C. Billerach

DEUXIÈME SÉRIE

• Lagny - Chatenoy : 8-6 (4-0). - Les prévisions latignaciennes se sont révélées complètement fausses. Alors qu’ils croyaient vaincre grâce à leurs arrières, les hommes de Billerach y sont parvenus en dominant totalement la situation en mêlée ouverte. C. Cantan et Y. Lemoteux ont marqué les deux essais du jour.

QUATRIÈME SÉRIE

• Mitry - Saulieu : 4-6 (4-0). - Déçus, les partenaires de Menguy avaient de quoi l’être au coup de sifflet final. Exerçant une intéressante domination en première période, ils trouvèrent la faille par Castagné qui planta dans l’en-but à la 26e min. Saulieu n’était pas au bout de ses peines mais son réalisme prima après la pause.

• Othis - Barbezieux : 12-13 (3-3). - Les Othissois ont bénéficié de tous les ballons mais ils se sont montrés incapables de bien les utiliser aux moments les plus cruciaux. Ont marqué : Molie (1 essai), Leroy (1 transformation, 1 pénalité) et Domec (1 drop).


1re journée balle ovale : 150 écoliers initiés au rugby (« La Marne » p.2 - 8 mai 1986)

 - JPEG - 102.2 ko
1986-05-08 - La Marne
1re page - arch. C. Billerach

1re journée balle ovale

150 écoliers initiés au rugby

 - JPEG - 197.7 ko
1986-05-08 - La Marne
Ed. Lagny-Chelles
Arch. Dép. de S.-et-M.

Organisée conjointement par le club de rugby de Lagny, par M. Roux, conseiller pédagogique E.P.S., et par les enseignants des groupes scolaires Orme-Bossu, Touvents, Fort-du-Bois et Heurteaux , la première journée « Balle ovale » a animé samedi matin le parc des sports.

 - JPEG - 289.7 ko
1986-05-08 - La Marne

Quelque cent cinquante élèves des cours moyens 2e année des écoles pré-citées ont ainsi pu s’initier au « jeu de balle ovale », une version simplifiée du rugby mise au point sur le plan national par une commission mixte F.F.R.-U.F.O.L.E.P.

Dès neuf heures, après une séance d’échauffement et une démonstration, garçons et filles se sont affrontés par équipes de six dans un tournoi inter-écoles.

Cette 1re journée balle-ovale, limitée volontairement à un nombre restreint d’élèves, a permis aux organisateurs de mettre au point cette nouvelle formule. L’an prochain le jeu de balle-ovale, tout comme le traditionnel cross, pourra réunir tous les élèves de primaire des écoles publiques de Lagny.


Assemblée générale du rugby (« La Marne » p.2 - 8 mai 1986)

Assemblée générale du rugby

 - JPEG - 85.3 ko
1986-05-08 - La Marne
Ed. Lagny-Chelles
Arch. Dép. de S.-et-M.

L’assemblée générale du club aura lieu fin mai, début juin. Toutes les candidatures en ce qui concerne les joueurs, éducateurs, dirigeants de club et membres du comité directeur sont à adresser à M. Alain Le Moteux, 9 rue du Bois - Pomponne (77400) Tél. 60.07.08.99.

Compte-tenu des saisons exceptionnelles réalisées par toutes les équipes de Lagny, l’école de rugby dirigée par C. Boulic ; les cadets de Jean-Paul Morel, les juniors de A. Le Moteux et enfin les séniors de Ch. Billerach, le club de Lagny va retrouver l’élite régionale en 1986-87. Pour cela des joueurs de tout âge peuvent venir renforcer le club. L’ambiance leur plaira sûrement, mais il faut aussi sacrifier à l’entraînement. Le voyage de l’année et l’aboutissement de la saison, mais les résultats sont là. Les jeunes voyagent aussi ; il faut les encadrer et il faut également faire marcher la section administrative (secrétariat, trésorerie, matériel, relations publiques, animation etc... ). Le président Guy Lirola nous quitte ; il faudra également le remplacer, une nouvelle ère s’ouvre pour l’A.S.L, ne manquez pas le rendez-vous. Venez l’aider ! Vous serez bien accueilli.


Lagny « fier comme des bourguignons » (« La Marne » p.C - 8 mai 1986)

RUGBY

En 1/16e de 2e série

Lagny « fier comme des bourguignons »

 - JPEG - 236.9 ko
1986-05-08 - La Marne
p.C - Arch. P. Eberhart

(5) ASL 8 - Chantenoy-le-Royal 6. (II) Châlons 17 - Lagny 0.

Lagny, n°1 Ile-de-France n’a pas manqué dimanche son rendez-vous avec la gloire. Malheureusement, le terrain mal tracé ne permit pas aux joueurs de prendre leurs marques. Chatenoy prenait le vent et les choses en main et attaques successives, suivies de contre-attaques étaient ponctuées par des pénalités, mais le vent ne permettait pas aux botteurs de conclure. Sur une attaque de Lagny, Baffier servait Le Moteux qui mettait le pied en touche ; c’était l’occasion ratée. Lagny défendait à mort et se reprenait et peu avant la mi-temps, sur un raide du pilier Jacques, le ballon était bien négocié par Lardy et By, l’ailier Cantan n’avait plus qu’à aplatir. 4-0 aux citrons. Lagny revenait de loin, les bourguignons avaient laissé passer leur chance, d’autant plus que les avants de Lagny avait la maîtrise en mêlée et en touche.

En début de seconde période, sur une attaque classique, Petit Serge envoyait un Yannick Le Moteux, hésitant à l’essai, c’était beau. Mais Lagny restait sur sa faim. Les lignes arrières peu inspirées nous firent passer un frisson dans le dos. La rentrée de Marc Laurençon donna un peu de tonus à l’équipe. Sur deux bévues consécutives, Lagny prenait un essai qui ne s’imposait pas (en avant dans l’en-but suivi par une mêlée à 5m gagnée par Lagny, l’arrière oubliant le coup de botte), erreurs qui auraient pu être fatales si l’arbitre n’avait pas eu le bon goût de siffler la fin de match après l’essai. Mais ne faisons pas la fine bouche, le succès de Lagny sur l’ensemble du match était mérité, les bourguignons malchanceux auraient pu avoir le gain du match, mais les dieux en ce dimanche avaient revêtu le maillot à damiers et le score étriqué reflète bien le match. Les hommes de Gilles Savouret se sont bien battus et mention spéciale à tous les avants, auteurs d’un sans faute ; il fallait le mentionner.

Dimanche

1/8 de finale du championnat de France : A.S. Lagny C/ R.C. Basse-Goulaine (Atlantique), R.V. probable à 9h30 à la place Foch, terrain non désigné.

 - JPEG - 225.2 ko
1986-05-08 - La Marne

Le quinze de l’A.S. Lagny.


Lagny - Basse-Goulaine au Mans (« Le Parisien » - 10 mai 1986)

Lagny - Basse-Goulaine au Mans

 - JPEG - 145.5 ko
1986-05-10 - Le Parisien
arch. C. Billerach

LAGNY. - Dernier fer de lance seine-et-marnais en Championnat de France, l’équipe fanion de Lagny y croit à la veille des huitièmes de finale ! Après avoir bouté hors de la compétition les champions d’Auvergne et de Bourgogne, les hommes M. Billerach ont maintenant rendez-vous avec ceux de Loire-Atlantique.

C’est en effet la formation de Basse-Goulaine (banlieue de Nantes) qui se trouvera en travers de leur chemin demain (15 heures) au Mans.

Le coach latignacien n’a pas caché à ses protégés qu’il s’agissait là d’un gros morceau : « Cette équipe commence par passer un 37-6 à Lorient avant de balayer (30-8) Villejuif. Si nous parvenons à vaincre, je ne serais pas le seul à considérer ce succès comme un bel exploit. »

Ayant disputé pas moins de huit rencontres au plan national en deux saisons (demi-finalistes en 1985), les partenaires de G. Savouret miseront cette fois sur une grande rigueur défensive pour parvenir à leurs fins...

Lagny : Jacques, Besana, Combes, Petey, Belloche, Vandenbossche, Blond, Savouret, Budoc, Piombo, Boule (E. Maugy - ndlr), Lardy, Aubry, By, Laurençon, Baffier, Lemoteux, Cantan, Baroin, Namur.


Championnat de France de deuxième série - Lagny : c’est fini (« Le Parisien » - 13 mai 1986)

RUGBY

 - JPEG - 163.1 ko
1986-05-13 - Le Parisien
arch. C. Billerach

Championnat de France de deuxième série

Lagny : c’est fini

LAGNY. - Au revoir Lagny ! Contrairement à la saison passée, les Latignaciens ne seront pas demi-finalistes du Championnat de France. Très expérimentée, l’équipe de Basse-Goulaine (Loire-Atlantique) leur a coupé la route au stade des huitièmes de f1nale, avant-hier au Mans.

Bien que privés de G. Thuault, J. Baffier, L. Budoc et P. Bonnard, soit quatre titulaires à part entière, les Latignaciens commencèrent par tenir la dragée haute à leurs adversaires. La première période se révéla en effet équilibrée. Et nos représentants furent les premiers à marquer, Frédéric By, le botteur de service, passant une pénalité (3-0).

Sur le banc de touche, M. Billerach, le coach latignacien, n’était cependant pas sans se faire du souci :

« Je savais que cette formation était très forte et très vite, cela s’est confirmé. Possédant dans ses rangs des joueurs d’une trentaine d’années ayant évolué dans des clubs de haut niveau, elle a une très grande confiance en ses moyens. A la mi-temps, on était menés par 3-14. Rien n’était perdu même si notre capitaine G. Savouret, victime d’une béquille après quinze minutes de jeu, ne jouait que sur une jambe. Au début de la deuxième mi-temps, on a su se montrer dangereux. A vingt minutes du coup de sifflet final, la marque était toujours la même et puis Basse-Goulaine a marqué un essai de soixante-dix mètres. C’était fini. »

Sur la feuille de match, l’arbitre inscrivit donc un 3-30 qui n’enlève rien à l’excellente saison que viennent de réaliser les Seine-et-Marnais...

 - JPEG - 206 ko
1985-86 - Seniors contre Basse-Goulaine au Mans
1/8e de finale du Champ. de France contre Basse-Goulaine au Mans le 11 mai 1986 -
Basse-Goulaine 30 - Lagny 3.
De gauche à droite :
Debout : Frédéric VIVIÉ, Lionel VANDENBOSSCHE, Gilles SAVOURET, Jacques PETEY, Dominique BELLOCHE, Philippe JACQUES, Alain PIOMBO, Claude BAROIN, J.-Pierre COMBES, Didier BORCARD, D. BELZYNCE (à confirmer), Eric MAUGY.
Accroupis : Christian BILLERACH, Claude CLAVERIE (P’tit Claude), Serge LARDY, Marc LAURENÇON, Frédéric BY (derrière LAURENÇON), Marcel AUBRY, Stéphane BESANA, Laurent BLOND, Christophe CANTAN, Yannick LE MOTEUX, Luc NAMUR (à confirmer).
En rouge Gilles THUAULT (blessé) ; manquent également Jérôme BAFFIER, Pierrot BONNARD et Luc BUDOC (blessés).

En 1/8e de finale (2e série) Lagny explose en 2e mi-temps (« La Marne » - 15 mai 1986)

RUGBY

En 1/8e de finale (2e série)

Lagny explose en 2e mi-temps

 - JPEG - 130.1 ko
1986-05-15 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

Toutes les conditions étaient réunies et le match fut de bon niveau. Malheureusement pour Lagny privé de cinq de ses éléments moteurs pour des raisons professionnelles (Savouret blessé, Budoc, Bonnard, Baffier), l’addition fut lourde.

By avait ouvert le score à la 15e minute mais Basse-Goulaine réduisait immédiatement et plaçait un drop. Sur une touche les Nantais marquaient en coin, Lagny essayait de se reprendre mais les placages n’étaient pas assez appuyés et la mi-temps était sifflée sur le score de 14-3.

Devant cette équipe style folklos de Vincennes, Lagny ne parvînt pas à passer la vitesse supérieure. L’arrière nantais balada continuellement nos arrières et Lagny encaissa un essai de belle facture entre les poteaux. A partir de ce moment, Lagny fit son possible mais le moral n’y était plus et le score de 30-3 est dur mais logique.

Serge Lardy, auteur d’un bon match est à féliciter pour son courage, ainsi que L. Namur qui passa un bien mauvais après-midi. Devant, le pack fit un bon match d’ensemble mais l’Atlantique était supérieur.

L’aventure se termine et ne faisons pas la fine bouche ; Lagny fait cinq tours en coupe de France, monte en honneur et sort en 1/8e de finale. La saison est belle.

Dimanche à Lagny contre Villejuif à 15 heures.


Lagny renoue avec la victoire (« La Marne » - 29 mai 1986)

Lagny renoue avec la victoire

 - JPEG - 82.1 ko
1986-05-29 - La Marne
Arch. Dép. de S.-et-M.

Pour sa 3e sortie en poule finale Ile-de-France, Lagny rencontrait un vieil habitué, Villejuif. Match toujours difficile car les deux équipes se connaissent bien. La chaleur aidant, les équipes pratiquaient un rugby vif, n’hésitant pas à se livrer à fond, le match par lui-même ayant peu d’importance, aucune des deux équipes ne pouvant prétendre au titre de champion d’Ile-de-France. By ouvrait le score par une pénalité. La domination de Lagny pendant la première mi-temps était nette mais Villejuif très mobile derrière ne s’en laissait pas conter et place un beau contre. L. Blond, sur une belle action, inscrivait un essai que By transformait ; le dernier quart d’heure était totalement à l’avantage des visiteurs, Lagny défendait de son mieux, Villejuif réduisait par un superbe essai, et le score en restait à 9-8.

La semaine prochaine, les seniors partent en Tchécoslovaquie se mettre au vert et surtout conclure la saison exceptionnelle faite avec l’accession à l’honneur régional.


Les seniors de l’A.S. Lagny rugby en Tchécoslovaquie (« La Marne » - 5 juin 1986)

 - JPEG - 255.7 ko
1986-06-05 - La Marne
arch. C. Billerach

Les seniors de l’A.S. Lagny rugby en Tchécoslovaquie

Ce déplacement à Prague a conclu une saison exemplaire des Latignaciens.

Après un parcours remarquable en coupe de France (5 tours) le but de la saison, c’est-à-dire la montée en honneur a été atteint. Les seniors, premiers de la deuxième série ont poursuivi leur chemin en championnat de France, atteignant les 8e de finale après éliminé l’Auvergne et la Bourgogne.

En deux saisons les Latignaciens sont passés de la 3e série à l’honneur. Bravo !

La saison prochaine sera évidemment difficile avec une poule où figurent : Noisy-le-Grand, Gretz, Tournan, Rueil, Versailles, Domont, Blanc-Mesnil, Les Mureaux, Fontainebleau, Le Red Star.

Ces trois jours passés en Tchécoslovaquie ne peuvent que contribuer à resserrer encore plus les liens qui unissent les « damiers ».

L’accueil des rugbymen de l’Est fut chaleureux, en particulier Eduard Krutzner qui resta à la disposition du groupe pendant la durée du séjour.

Le samedi fut consacré à la découverte de Prague.

 - JPEG - 125.2 ko
1986-06-05 - La Marne
arch. C. Billerach

Le dimanche nos hôtes recevaient également une équipe anglaise. Les Damiers rencontraient en lever de rideaux le T.J. Prague, champion, 1re division de son pays. Nos représentants très motivés ne s’inclinaient que sur la fin du match 24-6.

La troisième mi-temps, si chère aux rugbymen de tous pays, voyait 120 joueurs représentant trois nationalités fêter ensemble, dans une ambiance extraordinaire le 50e anniversaire du club recevant.

Après cette soirée mémorable et une courte nuit, il fallait penser à rentrer. Quelques achats le lundi matin et après un dernier repas à Prague, toujours dans la bonne humeur, ils prenaient congé de leurs hôtes.

 - JPEG - 504.6 ko
1985-86 - Voyage à Prague
Du 24 au 26 mai 1986. De gauche à droite :
Debout : Christian BILLERACH (1er), ..., Luc BUDOC (5e), ..., Marc LAURENÇON (7e), ..., Brice DEGLIAME (11e), ..., Dominique BELLOCHE (15e), Frédéric VIVIÉ (16e il me semble), Jean LOURY (17e), ..., ? DORÉ (20e), ..., Jacques PETEY (22e il me semble), Frédéric BY (23e), ..., Claude BAROIN (dernier)
Accroupis :..., Laurent BLOND (Lolo) (2e), ..., Gilles THUAULT (6e), Serge LARDY (Le Nantais) (7e), ..., Stéphane BESANA (9e), Gilles SAVOURET (10e), ..., Eric MAUGY (Boule) (dernier).

A l’école de rugby, les voyages forment la jeunesse (« La Marne » - 12 juin 1986)

A l’école de rugby, les voyages forment la jeunesse

 - JPEG - 136 ko
1986-06-12 - La Marne
Ed. Lagny-Chelles
Arch. Dép. de S.-et-M.

Pour conclure la saison, les éducateurs de l’école de rugby conviaient ce week-end des 7 et 8 juin les jeunes rugbymen de Lagny à un voyage de 2 jours en Normandie, Le samedi matin dès 8h30, 37 poussins, benjamins et minimes prenaient le départ encadrés par 8 dirigeants. Après un voyage sans histoire et un arrêt repas à midi prolongé par une démonstration imprévue, mais fort appréciée par quelques automobilistes présents, de rugby sur la pelouse d’une aire de repos de l’autoroute, l’arrivée à Caen s’effectuait à 13h30.

La partie « rugby » du périple les entraina au stade du chemin vert à Caen où l’école de rugby affrontait son homologue de Caen. L’accueil des dirigeants locaux a été irréprochable et la qualité du jeu fournie par les jeunes caennais prouve une fois de plus que le rugby est bien un sport national et non limité strictement aux régions situées au sud de la Loire. Les poussins ont gagné leur match sur le score serré de 20 à 16. François et Vincent Billerach ont marqué 4 essais à eux deux, Cyprien Lena complétant le score de fort belle façon.

Les benjamins au nombre de 15 ont pu tourner, et le manque de cohésion dû aux fréquents changements a profité à Caen qui inscrivait 3 essais, toutefois une fin de match des latignaciens leur permettait de remporter la rencontre grâce à 5 essais dont 3 de leur capitaine Rémi Sautivet, 1 de Franck Schwachtgen et 1 de Jérôme Chautard.

 - JPEG - 152.3 ko
1986-06-12 - La Marne

Équipe des benjamins. Debout : L Namur (éducateur), D. Rosell, Y. Chevron, F. Schneider, T. Alios, S. Rochford, G. Bailo, R. Sautivet (cap.), D. Lefebure, J. Chautard, C. Boulic. Accroupis : B. Olanier, G. Estines, L. Chautard, F. Le Moteux, J. Gilbert, L. Landrier, M. By, F. Schwachtgen.

Les minimes prenaient le relais et affrontaient une équipe forte de plusieurs gabarits impressionnants, mais la 1re mi-temps à l’avantage de Lagny permettait à Franck Beghein d’aplatir un essai concluant une nette domination, Christophe Pedroja, Jérôme Vivié ayant eu plusieurs fois la possibilité de conclure. En 2e mi-temps, les lourds avants commençaient à reprendre l’avantage et inscrivaient l’essai égalisateur, toutefois en fin de match, la victoire aurait pu revenir à Lagny, Cyrille Claverie et surtout Brice Ledoyen échouant de peu.

 - JPEG - 128.6 ko
1986-06-12 - La Marne

Équipe des minimes : Debout : P. Perron, F. Georgel, C. Claverie, R. Le Bihan, J.-M. Estines, C. Boulic (éducateur). Accroupis : F. Beghein, J. Vivié, C. Pedroja, G. Sautivet, D. Lagouarde.

En conclusion un bel après-midi de rugby avec des adversaires loyaux et 2 écoles de rugby de même valeur.

En fin d’après-midi après le pot de l’amitié offert dans le superbe club house du Caen rugby club, ils reprirent le car pour la destination finale, Houlgate située à 30 kms de Caen. L’hébergement avait lieu à la villa Simone située à 200 mètres de la mer, vers laquelle tous se précipitèrent après les opérations de répartition dans les chambres. Pour le soir, une salle avec une table de ping-pong permettait d’organiser un tournoi où poussins, benjamins et minimes pouvaient après visite de la plage continuer à rivaliser d’adresse avec une petite balle cette fois.

Le dimanche matin après un petit déjeuner pantagruélique, les jeunes avaient quartier libre golf miniature pour certains, promenade jusqu’au port de Dives, voire même Cabourg pour d’autres meublèrent la matinée jusqu’au repas de midi, repas fort complet et copieux que l’on rencontre rarement dans les hébergements collectifs.

L’après-midi avec près de 25 degrés et un vent pratiquement nul, les jeunes retournèrent à la plage sous la conduite de leurs éducateurs, toutefois le rugby dans l’eau water polo nouvelle formule, les distinguait des autres baigneurs.

Malheureusement malgré l’envie de prolonger ces instants, il fallut préparer le retour sur la région parisienne, et c’est avec quelques regrets qu’ils quittèrent cette Normandie accueillante et pas aussi pluvieuse et triste que la légende l’annonce.

Conclusion de ce voyage bien rempli : l’excellent comportement des jeunes durant tout ce déplacement et un sans-faute dans l’accueil et l’hébergement chez les voisins normands.

N’oublions pas de remercier Guy Lirola, Pierre Bonnard et Jean-Pierre Combes de leur dévouement pendant ce week-end et gageons que ce 2e voyage de l’école de rugby en Normandie 1986, après les Flandres 1985 en appellera d’autres, les enfants le souhaitent, les éducateurs également, l’esprit de corps d’un club se forge en particulier lors de ces déplacements prolongés.

La présente saison s’achèvera le samedi 14 juin avec un goûter rassemblant tous les poussins, benjamins et minimes inscrits à l’école de rugby, à cette occasion tous les garçons nés entre 1972 et 1977 intéressés par la pratique du rugby peuvent se présenter au stade de rugby situé dans le parc des sports derrière la piscine, toutes les informations utiles pourront leur être fournies par les éducateurs. Cet appel s’adresse en particulier aux jeunes ayant participé au rassemblement scolaire du 3 mai et qui ont découvert et apprécié le rugby ce jour là.


L’heure du bilan pour les cadets du rugby (« La Marne » - 19 juin 1986)

L’heure du bilan pour les cadets du rugby

 - JPEG - 222.6 ko
1986-06-19 - La Marne
Ed. Lagny-Chelles
Arch. P. Eberhart

Et voilà, la saison est terminée pour les cadets du rugby de l’A.S.L. Débutée difficilement avec un effectif réduit, elle s’est constamment améliorée au fil des mois. Le potentiel de joueurs s’étant agrandi avec le retour d’anciens et les quatre arrivées de Noisiel, le nombre de participants à l’entraînement augmente. Les progrès se sont alors vite fait sentir. Dès lors le plaisir de jouer au rugby a été croissant et les résultats ont été meilleurs que prévu en début de saison. Seule ombre au palmarès, l’élimination par coups de pied au but, en quart de finale du challenge Rouan, par l’équipe de Yerres, gagnante d’ailleurs de ce challenge (regrets). Toutefois l’ensemble des joueurs a été enthousiasmé par cette saison, un grand nombre se plaignant même d’arrêter si tôt.

Pour la saison prochaine les entraîneurs Morel et Souletie placeront la barre plus haut avec une équipe quasi identique à cette année. Rendez-vous le dimanche 7 septembre au stade. De plus un voyage au pays Basque est déjà en préparation.

D’autre part un superbe souvenir restera ancré dans les mémoires de deux qui furent désignés pour ramasser les ballons, au parc des Princes, lors du match France-Irlande. Ce fut pour tous un formidable après-midi avec en prime une superbe leçon de rugby. Quelle ne fut pas la joie de ces cadets d’approcher les internationaux.

Pour clore 85/86 en beauté, les joueurs et accompagnateurs se retrouveront tous pour un repas le samedi 21 juin au désormais traditionnel Relais de Chanteloup. Bonne soirée en prévision.

A bientôt à tous, à l’année prochaine.

 - JPEG - 255.8 ko
1986-06-19 - La Marne

Debout : Morel (ent.), Marion, Legoff, Kreutz, Thevenin, Faureau, Vivier (cap.), Zmuda, Capron, Delporte, Ceintre.

Accroupis : Tarazit, Thiolière, Magimel, Scalese, Pirroux, Vivié, Gonties, Lagrée, Baudet, Debourge.

Absents : Roeser, Hostert, Gamblin.


JEUX INTERVILLES 1986 (« La Marne » - 17 juillet 1986)

 - JPEG - 165.7 ko
1986-07-17 - La Marne
p.1 - Ed. Lagny-Chelles
Arch. Dép. de S.-et-M.

A Vaires

JEUX INTERVILLES 1986

Les « damiers » de Lagny victorieux deux années de suite !

Du soleil dans les coeurs avec les 3e jeux intervilles

Après Chelles et Lagny, la ville de Vaires-sur-Marne a eu le grand plaisir d’accueillir à son tour, dimanche, les désormais traditionnels jeux intervilles Vaires-Lagny-Chelles-Gagny.

Cette troisième édition annuelle a attiré sur le stade R.-Sauvage, malgré un temps maussade, de très nombreux habitants des communes participantes. Parmi ces spectateurs de tous âges venus en famille, plusieurs élus du secteur avaient pris place sur la tribune d’honneur. Citons parmi eux Mme Bantz, première adjointe au maire de Vaires-sur-Marne ; M. Dussart, adjoint chargé des sports ; M. Claude Avisse, conseiller régional, conseiller général, maire de Lagny, accompagné de MM. Delmotte 1er adjoint, Godefroy, adjoint chargé de l’animation et Delacourt, adjoint chargé des sports ; M Charles Cova, conseiller général, maire de Chelles, et ses adjoints Mme Castiglia et MM. Joguet et Faugères.

 - JPEG - 146.7 ko
1986-07-17 - La Marne
p.6 - Ed. Lagny-Chelles
Arch. Dép. de S.-et-M.

A signaler la participation d’un autre adjoint de M. Cova, M. Gentile, au sein de l’équipe chelloise.

Au fil de l’après-midi la foule devait pouvoir encourager ces équipes favorites dans les jeux des cosmonautes, des pingouins et des draisiennes (deux jeux déjà connus des habitants de Lagny), des barriques, d’une pêche au gros très animée. Sans oublier l’inévitable piscine avec un jeu de ballon et une bataille de polochons (une ré-édition également des intervilles de Lagny, l’an dernier). Ces rencontres entre les quatre équipes en lice furent commentées de « voix de maître » par un présentateur bien connu de F.R.3., Jean-Pierre Descombes, venu remplacer au pied levé et avec grand talent Simone Garnier.

 - JPEG - 200.7 ko
1986-07-17 - La Marne

Les deux compères, Descombes et Roger Lago, s’en sont donnés à coeur joie pour commenter les affrontements.

 - JPEG - 160.2 ko
1986-07-17 - La Marne

L’équipe des gros bras à damiers de Lagny (rugbymens, judokas ou karatékas seuls admis...) avaient déjà dominé de la tête et des épaules ces différentes épreuves : mais elle liquida littéralement ses adversaires lors du tir à la corde, s’adjugeant la victoire et le challenge du conseil régional d’Ile-de-France pour la seconde année consécutive.

 - JPEG - 143.1 ko
1986-07-17 - La Marne

Les damiers bleus et blancs, fous de joie, devaient offrir un bain rafraîchissant à leur plus ardent supporter, M. Delacourt. L’adjoint aux sports de Lagny alla en effet goûter aux joies de la natation dans une piscine que n’aurait pas reniée Guy Lux. Aucun de ses collègues de la municipalité n’osa s’approcher du bassin pour lui tendre une main secourable...

 - JPEG - 199.8 ko
1986-07-17 - La Marne
 - JPEG - 159.3 ko
1986-07-17 - La Marne

L’an prochain devrait voir les 4e jeux intervilles Vaires-Gagny-Chelles-Lagny se dérouler à Gagny.

Souhaitons tout de même que d’ici là, Roger Lago et son équipe renouvellent leurs jeux et équipements. Trop de « déjà vu » serait lassant !


L’équipe gagnante d’Intervilles (« La Marne » - 24 juillet 1986)

 - JPEG - 160.3 ko
1986-07-24 - La Marne
Ed. Lagny-Chelles
Arch. Dép. de S.-et-M.

L’équipe gagnante d’Intervilles

De gauche à droite, encadrant MM. Claude Avisse, conseiller régional, conseiller général, maire de Lagny ; Delacourt, adjoint aux sports et Godefroy, adjoint chargé de l’animation, en première ligne : Philippe Paris, L.S.M. Athlétisme ; Vincent Betou, sapeur-pompier ; C. Claverie, L.S.M. Rugby ; Lydie Beaucousin, L.S.M. Gymnastique ; Francisco Conejo, Karaté Club ; Jean-Paul Zita, athlétisme ; Philippe Jacques, rugby ; Emmanuel Joanides, karaté ; et au second plan : Jean-Michel Thurault, rugby ; Valérie Cimetière, basket ; Lionel Vandenbosshe, rugby ; Valérie Racine, basket ; Eric Fouchy, sapeur-pompier ; Brice Degliame, rugby ; Guy Blond, capitaine de l’équipe, L.S.M. Rugby ; Daniel Delobet, sapeur-pompier ; Christophe Plachez, sapeur-pompier et Eric Maugy, rugby.

 - JPEG - 187.5 ko
1986-07-24 - La Marne

Sept rugbymen, deux karatéka, cela ne fait pas l’intégralité de l’équipe comme je l’avais imprudemment écrit la semaine dernière, mais cela constituait un solide « pack » sur lequel tous nos adversaires se sont « cassés les dents » !


Pêle-mêle (« Courrier de la ville de Lagny » - vers août 1986)

Pêle-mêle

 - JPEG - 181.9 ko
1986-08 - Ville de Lagny
arch. C. Claverie

Le 14 juillet dernier, pour la troisième édition des jeux intervilles entre les villes de Chelles, Vaires, Gagny et Lagny, c’était au tour de Vaires d’organiser et d’accueillir les participants à cette manifestation.

Sur la tribune autour de Mr Dussart adjoint aux sports de Vaires, avaient pris place Mr Avisse, Maire de Lagny, Mr Cova, Maire de Chelles et de nombreux représentants municipaux des 4 villes en compétition.

Sur le terrain c’est le sympathique présentateur des jeux de 20 heures sur FR3, Jean-Pierre Descombes qui anima la rencontre... Au fil de l’après-midi, les jeux de piscine, bataille de polochons et autres épreuves plus amusantes et sportives les unes que les autres, enthousiasmèrent le public.

L’équipe de Lagny devait dominer la rencontre, et à l’issue de cette journée s’adjugea la victoire,emportant pour la deuxième année consécutive le challenge du conseil régional de l’lle-de-France.

L’an prochain Gagny recevra à son tour les villes concurrentes... II est à prévoir que toutes les équipes feront leur possible pour arracher le challenge aux actuels détenteurs.

Pour le présent, nous ne pouvons que féliciter nos participants.


 - JPEG - 194.6 ko
1986-08 - Ville de Lagny
arch. C. Claverie

De gauche a droite, encadrant M. Claude Avisse, conseiller régional, conseiller général, maire de Lagny ; MM. Delacourt, adjoint aux sports et Gaudefroy, adjoint chargé de l’animation, en première ligne : Philippe Paris, L.S.M. Athlétisme ; Vincent Betout, sapeur-pompier ; Claude Claverie, L.S.M. Rugby ; Lydie Beaucousin, L.S.M. Gymnastique ; Francisco Conejo, Karaté Club ; Jean-Paul Zita, Athlétisme ; Philippe Jacques, Rugby ; Emmanuel Joanides, Karaté ; et au second plan : Jean-Michel Thurault, Rugby ; Valérie Cimetiére, Basket ; Lionel Vandenbossche, Rugby ; Valérie Racine, Basket ; Eric Fouchy, sapeur-pompier ; Brice Degliame, Rugby ; Guy Blond, capitaine de l’équipe L.S.M. Rugby ; Daniel Delobel, sapeur-pompier ; Christophe Hachez, sapeur-pompier et Eric Maugy, Rugby.



Documents joints

1985-86 - Le carnet de Bibi

27 février 2014
Document : PDF
2.9 Mo

arch. C. Billerach


1985-86 - Les Combinaisons de Bibi

15 février 2014
Document : PDF
580.6 ko

arch. C. Billerach


1985-86 - Classement IdF après les matches aller

15 février 2014
Document : PDF
2.8 Mo

arch. C. Billerach


1985-86 - Calendrier IdF 2e série

15 février 2014
Document : PDF
1.4 Mo

arch. C. Billerach






Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques | info visites 721663

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Historique  Suivre la vie du site L’A.S.L. dans la presse  Suivre la vie du site Presse des années 80.   ?

Site créé par Jean-Luc Friez

Creative Commons License Valid XHTML+RDFa 1.1

Visiteurs connectés : 72